Rapport Ericsson sur la mobilité : adoption rapide des smartphones et doublement du trafic de données mobiles

Par Benoît Chamontin, le mercredi 21 novembre 2012, classé dans 4G LTE

13 millions d’abonnements LTE supplémentaires ont été enregistrés au troisième trimestre 2012 et leur nombre devrait atteindre 1,6 milliard à l’horizon 2018.

Le dernier rapport sur la mobilité publié par Ericsson – précédemment connu sous le nom de rapport sur le trafic et les données marché – révèle que près de 40 % des téléphones vendus au troisième trimestre 2012 ont été des smartphones. Il montre également que le trafic de données a doublé entre le troisième trimestre 2011 et le troisième trimestre 2012 et qu’il devrait enregistrer une croissance annuelle de l’ordre de 50 % entre 2012 et 2018, principalement sous l’impulsion de la vidéo.

L’étude menée par Ericsson montre que la vidéo en ligne est le facteur qui contribue le plus à cet essor du trafic mobile : elle représente en effet 25 % du trafic total généré par les smartphones et 40 % de celui émanant des tablettes. Cette progression fait peser sur les réseaux de nouvelles exigences, notamment celle de garantir un service de qualité partout et à tout moment.

Douglas Gilstrap, Senior Vice President et directeur de la stratégie d’Ericsson, explique : « La généralisation des smartphones et des tablettes a modifié l’usage que nous faisons d’Internet, augmentant les attentes autour de la qualité des réseaux mobiles. La mobilité occupe aujourd’hui une place importante dans notre vie quotidienne. Nous avons tous en permanence sous la main des outils permettant un accès instantané à l’information, au divertissement et aux échanges sociaux. » Lire la suite…

85 % de la population mondiale sera couverte par l’Internet mobile à haut débit en 2017

Traffic and Market Report – On the Pulse of the Networked Society - Ericsson - May 2012

Traffic and Market Report – On the Pulse of the Networked Society – Ericsson – May 2012

Pour de nombreuses personnes dans le monde, le téléphone mobile sera dans les prochaines années le seul moyen d’accès à Internet. Selon le deuxième rapport d’Ericsson sur le trafic et les données du marché, prenant le pouls de la société en réseau (Traffic and Market Report – On the Pulse of the Networked Society) publié ce jour, 85% de la population mondiale disposera, d’ici à 2017, d’une couverture Internet via la 3G, avec près de neuf milliards d’abonnements à la téléphonie mobile, contre six milliards fin 2011. Les abonnements « machine à machine » viendront grossir ces chiffres.

Dans le même temps, les abonnements à la téléphonie mobile haut débit devraient atteindre cinq milliards en 2017, contre un milliard fin 2011.

« Les gens voient l’accès à Internet comme un pré-requis aujourd’hui. Cette attente se traduit par une demande croissante de téléphonie mobile à haut débit et par une augmentation du trafic de données », explique Douglas Gilstrap, Senior Vice President et directeur de la stratégie d’Ericsson. « Conscients de cette opportunité commerciale, les opérateurs s’efforcent de faciliter cette croissance et d’offrir aux utilisateurs des services satisfaisants, avec d’importants débits de données que permettent des réseaux à haute capacité. Aujourd’hui, environ 75 % des réseaux HSPA dans le monde atteignent 7,2 Mo/s en débit de pointe, voire davantage, et environ 40 % atteignent des débits de 21 Mo/s. »

Dans son rapport, Ericsson prévoit également que la moitié de la population mondiale, à l’horizon 2017, sera couverte par des réseaux LTE/4G. Le nombre d’abonnements pour smartphones devrait avoisiner trois milliards en 2017, contre 700 millions en 2011. Lire la suite…

Ericsson et Qualcomm réalisent le premier transfert d’appel d’un reseau 4g/lte vers un reseau 3G/WCDMA

Par Benoît Chamontin, le mardi 7 février 2012, classé dans 4G LTE,Réseaux mobiles

23 décembre 2011 : premier transfert d’appel réussi depuis un réseau LTE vers un réseau WCDMA

La technologie LTE est jusqu’ici principalement utilisée pour le transfert de données mobiles. Les opérateurs commencent désormais à faire évoluer leurs réseaux pour supporter la transmission de la voix et des SMS sur LTE (selon la spécification VoLTE GSMA IR.92), se préparant ainsi à l’introduction de nouveaux services multimédia, globalement interopérables, sur les smartphones en LTE.

Dans ce contexte, le principal enjeu des opérateurs est de garantir aux utilisateurs que leurs communications ne subiront aucune interruption lorsqu’ils quitteront la zone de couverture LTE.

Ericsson, en collaboration avec Qualcomm, a réalisé avec succès un essai de transfert d’appel en utilisant la fonctionnalité 3GPP SRVCC (Single Radio Voice Call Continuity). L’essai a permis de démontrer qu’il était possible d’assurer la continuité d’une communication, en sortie de la zone de couverture LTE, grâce à la bascule automatique de l’appel en cours vers le réseau WCDMA ou GSM.

Ce transfert d’appel d’un réseau LTE vers un réseau WCDMA a été réalisé le 23 décembre dernier sur un réseau Ericsson et en utilisant un terminal équipé d’une puce Qualcomm multimode LTE/3G. Lire la suite…

CTIA 2011 : De nouveaux modules haut débit mobile pour plus d’objets connectés

Par Benoît Chamontin, le mardi 29 mars 2011, classé dans Haut Débit,Réseaux mobiles
De nouveaux modules haut débit mobile pour plus d'objets connectés

Ericsson propose de nouveaux modules qui permettent à de petits terminaux, tels que les lecteurs MP3 ou les tablettes, de rester connectés en permanence.

La vision d’Ericsson de 50 milliards d’objets connectés d’ici 2020 se fait chaque jour un peu plus réalité. En effet, l’introduction de deux nouveaux modules haut débit mobile HSPA, développés par Ericsson, va permettre de doter d’une connexion haut débit toute une panoplie de nouveaux outils : terminaux de jeux portatifs, lecteurs multimédia, assistants de navigation personnels ou encore tablettes. Or, dans la société en réseau dans laquelle nous vivons aujourd’hui, pouvoir se connecter partout et à tout moment est devenu quelque chose de vital.

Plus plats et 40 % plus petits que leurs prédécesseurs, les modules C5621gw et H5321gw d’Ericsson se distinguent également par des vitesses trois fois plus rapides. Ils permettent non seulement d’offrir sur le marché une plus grande diversité de terminaux connectés, mais aussi d’enrichir l’expérience de l’utilisateur en lui donnant, par exemple, la possibilité de télécharger très rapidement un film en haute définition sur une tablette.

Mats Norin, vice-président de la branche Modules haut débit mobile d’Ericsson a déclaré : « La vision d’Ericsson est de connecter tout dispositif qui peut l’être. Ainsi, se connecter en haut débit mobile, partout et à tout moment, sera aussi simple que d’utiliser son téléphone mobile. » Lire la suite…

3G/HSPA : Ericsson réalise 3 premières technologiques mondiales

Par Corinne Muller, le mercredi 2 février 2011, classé dans Haut Débit,HSPA,Réseaux mobiles
Ericsson permet à la norme HSPA Evolution d'atteindre des vitesses record

Ericsson permet à la norme HSPA Evolution d'atteindre des vitesses record

 Ericsson vient de réaliser un triplé technologique jamais vu dans le domaine de la 3G. Avec des débits records allant dans le sens descendant jusqu’à 168 Mbits/s. La norme HSPA Evolution s’inscrit au coeur de la croissance du trafic données et l’explosion des services et terminaux haut débit mobile. Ericsson réaffirme ainsi son leadership technologique dans ce domaine.

Trois avancées majeures viennent d’être accomplies dans l’évolution du standard HSPA. Ericsson a réalisé le 31 janvier à Stockholm trois démonstrations technologiques autour de HSPA qui sont autant de premières mondiales. La première démonstration a mis en avant une configuration HSPA multi-porteuse en utilisant un équipement réseau commercial et un prototype de terminal consommateur. Cette configuration a permis d’atteindre un débit descendant de 168 Mbits/s et un débit montant de 24 Mbits/s. Des résultats qui constituent un record du monde en matière de vitesse de débit HSPA pour un équipement réseau commercial. Cette démonstration sera renouvelée par Ericsson durant le GSMA Mobile World Congress qui se tient à Barcelone du 14 au 17 février 2011. Lire la suite…

Italie : Ericsson signe un nouveau gros contrat de services avec 3 Italia

Le partenariat entre Ericsson et 3 Italia remonte à 2001

Le partenariat entre Ericsson et 3 Italia remonte à 2001

 L’opérateur 3 Italia vient de choisir Ericsson pour la modernisation de son réseau et ses systèmes d’information. Pendant les 7 années à venir, il va confier la gestion opérationnelle du réseau sous tous ses aspects : infrastructure, logiciels, connectivité IP, systèmes d’exploitation et stockage données. Objectif : augmenter l’évolutivité et la performance du réseau de 3 Italia avec de nouveaux services et une réduction de 50% des coûts en matière énergétique et informatique.

Avec plus de 9 millions d’abonnés 3G, 3 Italia propose déjà une large gamme de services de communication comme l’appel voix vidéo, l’accès Internet, la TV mobile et des loisirs. Avec le support d’Ericsson, les abonnés de l’opérateur vont pouvoir bénéficier de nouveaux services encore plus rapides à mesure de l’évolution du système d’information de 3 Italia, notamment autour de la capacité données du réseau et la qualité de service.

Le contrat prévoit la consolidation des centres de données de 3 Italia avec une mise à jour des infrastructures, des logiciels, des systèmes informatiques mais également des fonctions plus spécifiques comme la gestion avec les abonnés et la facturation des services consommés. Ce nouveau contrat s’inscrit dans la continuité du partenariat initié depuis 2005 entre Ericsson et 3 Italia. Lire la suite…

Indonésie : Ericsson et Axis renforcent leur partenariat de services managés

Par Corinne Muller, le lundi 29 novembre 2010, classé dans Haut Débit,Opérateurs,Réseaux mobiles,Services
Le siège d'Axis à Djakarta

Le siège d'Axis à Djakarta

 Ericsson va prendre la responsabilité intégrale des opérations de gestion et de maintenance du réseau de l’opérateur indonésien Axis pour la région de Djakarta et sa périphérie urbaine ainsi que le Nord de Sumatra. Huit millions d’abonnés pourront ainsi bénéficier d’un meilleur service client et de performances réseau accrues.

L’opérateur GSM et 3G indonésien Axis a décidé d’étendre son partenariat de services d’infogérance avec Ericsson initié en 2008 en signant un nouveau contrat d’une durée de 4 ans. L’équipementier suédois sera désormais en charge de toutes les opérations de maintenance terrain, de gestion du réseau et des équipements de rechange pour les régions couvrant Djakarta et sa grande banlieue et le Nord de Sumatra. Ce nouveau contrat englobe ainsi la gestion de plus de 3000 stations de base qui desservent environ 8 millions d’abonnés d’Axis.

L’Indonésie figure au sixième rang mondial en termes d’usages de la téléphonie mobile. Le pays est également l’un des marchés en plus forte croissance en termes de consommation avec aujourd’hui 180 millions d’abonnés à un réseau mobile. Lire la suite…

Ericsson a livré 2 millions de stations radio de base dans le monde

Par Corinne Muller, le jeudi 2 septembre 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,HSPA,IP,Réseaux mobiles
La série RBS 6000 permet de réduire la consommation électrique de 20 à 65%

La série RBS 6000 permet de réduire la consommation électrique de 20 à 65%

 En 2007, Ericsson annonçait qu’il lui avait fallu vingt ans pour installer un million de stations radio de base à travers le monde. Cette fois, seulement trois années auront été nécessaires pour franchir la barre du million suivant. La deux millionième station de base livrée par Ericsson est une RBS 6000, fournie dans le cadre d’un projet d’extension de réseau haut débit mobile. Ce nouveau jalon atteste de l’ampleur de cette technologie et du leadership d’Ericsson sur le marché.

Ericsson a été à l’avant-garde de l’adoption de la technologie haut débit mobile et a fourni la majeure partie des réseaux HSPA opérant à des débits de 14,4 Mo/s ou plus. En outre, Ericsson est le seul fournisseur participant à tous les grands projets de réseaux 4G/LTE actuellement en cours. Au total, les équipements Ericsson pour réseaux mobiles permettent déjà de relier plus de 1,5 milliard de personnes dans le monde. Lire la suite…

Technology for Good (16) : Dépister le cancer du sein au coeur de la brousse australienne

Les réseaux haut débit fixes et sans fil installés dans les camions de dépistage de BreastScreen

Les réseaux haut débit fixes et sans fil installés dans les camions de dépistage de BreastScreen

 En développant le dépistage du cancer du sein grâce à une technologie haut débit mobile et fixe de pointe, Gail Raw, responsable des services de dépistage et de suivi du cancer de l’État de Tasmanie, et ses collègues aident les femmes qui vivent dans la brousse australienne à prendre en main leur santé de manière plus accessible et efficace.

Le cancer du sein est la forme la plus mortelle de cancer en Australie, avec plus de 12 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année. Offrir des services plus efficaces de dépistage du cancer du sein, c’est ce que s’efforce de faire BreastScreen Australia en portant les services de santé jusque dans les zones rurales, le fameux « bush » australien.

Visant à réduire la mortalité liée au cancer du sein par un dépistage précoce et un traitement des images en ligne et en temps réel, le BreastScreen Rural Broadband Digital Mammography Project améliore la qualité des services de dépistage et leur accessibilité aux femmes qui vivent dans les zones rurales de la Tasmanie. Les examens sont effectués dans des camions équipés de matériel numérique qui font le tour des régions isolées, ce qui évite aux femmes d’avoir à faire un long trajet. Lire la suite…

Ericsson Business Innovation Forum : zoom sur le centre R&D de Shanghai

Par Corinne Muller, le mercredi 19 mai 2010, classé dans Haut Débit,Innovation / R&D,Multimédia,Réseaux mobiles
Le centre de R&D de Shanghai compte plus de 900 ingénieurs  (photo Richard Walander)

Le centre de R&D de Shanghai compte plus de 900 ingénieurs (photo Richard Walander)

 Inauguré en 1997, le centre de R&D d’Ericsson à Shanghai est au coeur des évolutions technologiques que connaît la téléphonie mobile en Chine. Lors du Business Innovation Forum d’Ericsson, les médias ont pu pénétrer dans les coulisses de ce centre dirigé par Örjan Eriksson. Points clés de la visite.

En 2012, le taux de pénétration de la téléphonie mobile en Chine devrait atteindre 76% contre environ 56% aujourd’hui. Une pénétration qui se répartira à 80% avec des abonnés 2G et 20% avec des abonnés 3G mais surtout une croissance soutenue d’autant que les opérateurs chinois sont loin d’avoir fait le plein, notamment dans le domaine de la 3G pour lequel l’Internet mobile sera le moteur de développement numéro un. Aujourd’hui, plus de 13 millions de consommateurs bénéficient déjà des performances de la 3G entre China Mobile (5,1 millions d’abonnés avec le standard TD-SCDMA), China Unicom (2,7 millions d’abonnés avec le standard WCDMA) et China Telecom (5,4 millions d’abonnés avec le standard CDMA EvDO).

Ces chiffres soulignent en tout cas le formidable potentiel que recèle la 3G en Chine comme l’a rappelé Örjan Eriksson, directeur du centre de R&D d’Ericsson à Shanghai, devant des journalistes étrangers : « Au même titre que l’Europe et l’Amérique du Nord, la Chine est clairement devenue un immense laboratoire d’innovation pour la téléphonie mobile. Chaque année, 600 000 ingénieurs diplômés sortent des écoles du pays. Pour Ericsson, il est essentiel d’être présent sur les campus et attirer les meilleurs d’entre eux ». Lire la suite…