Broadcast – Deal stratégique entre Canal+ et Ericsson

Par Benoît Maydat, le mardi 17 septembre 2013, classé dans Broadcast,Événements

Jérôme Monteil, directeur commercial chez Ericsson Broadcast Services France revient sur le deal stratégique conclu entre Canal+ Overseas et Ericsson Broadcast Services. Il s’agit d’un renouvellement et d’une extension du partenariat existant, qui porte désormais sur 22 chaînes en playout, assorti de services de production et de postproduction.

Jérôme Monteil s’exprime sur le salon IBC 2013 qui se termine aujourd’hui à Amsterdam. L’International Broadcasting Convention rassemble plus de 50 000 visiteurs autour de 1 400 acteurs mondiaux du broadcast.

Pour en savoir plus : http://bit.ly/15XiwcI

Lancement par Ericsson d’un navigateur expérimental WebRTC pour mobile

Par Benoît Chamontin, le lundi 22 octobre 2012, classé dans Multimédia,Société en réseau

Le standard WebRTC permet les communications audio et vidéo en temps réel dans les navigateurs Web

Ericsson Research annonce le lancement de « Bowser », le premier navigateur Web pour terminaux mobiles utilisant WebRTC. WebRTC s’appuie sur un travail en cours au sein du World Wide Web Consortium et de l’Internet Engineering Task Force pour développer une approche standard interopérable des communications audio et vidéo en temps réel (RTC) dans les navigateurs Web, sans recourir aux plug-ins.

« Nous pensons que WebRTC sera un élément très important des solutions de communication futures et sommes très heureux de fournir aux développeurs la première version de notre navigateur expérimental basé sur WebRTC », déclare Kristofer Dovstam, Directeur de recherche chez Ericsson Research.

Fortement impliqué dans la standardisation de WebRTC, Ericsson Research développe depuis plus de deux ans des prototypes d’implémentation de la norme en pleine évolution. Avec Bowser, les développeurs vont enfin pouvoir commencer à expérimenter des fonctionnalités de communication audio et vidéo en temps réel dans les applications Web mobiles.

Ericsson a également des solutions pour permettre aux navigateurs utilisant WebRTC de se connecter facilement aux réseaux de communications basés sur les normes IMS.

Bowser est disponible dès aujourd’hui en téléchargement gratuit sur Android Market et Apple App Store.

Plus d’informations sur l’article du Ericsson Labs : Bowser – The World’s First WebRTC-Enabled Mobile Browser

Jeux Olympiques 2012 de Londres : la chaîne américaine NBC mise sur les systèmes de contribution et de distribution vidéo d’Ericsson

Par Benoît Chamontin, le mardi 24 avril 2012, classé dans Télévision
NBC - London 2012 - Olympics Games - Ericsson

NBC – London 2012 – Olympics Games – Ericsson

Grâce à la norme de compression MPEG-4 AVC, NBC sera en mesure d’optimiser la valeur du contenu télévisuel des Jeux Olympiques de Londres qui se dérouleront du 27 juillet au 12 août 2012

Ericsson a été sélectionné pour fournir à NBC Olympics, division du groupe NBC Sports, un ensemble de solutions de traitement vidéo et de services de support pendant la couverture des Jeux Olympiques de Londres qui se dérouleront du 27 juillet au 12 août 2012. L’annonce de cet accord a été faite en avril par David Mazza, senior vice-président chez NBC Olympics, et par Staffan Pehrson, vice-président et directeur de la branche Solutions TV d’Ericsson.

La solution proposée par Ericsson permettra la diffusion du contenu HD de NBC Olympics à la fois sur les liaisons de contribution et de distribution, offrant ainsi aux millions de téléspectateurs américains une qualité d’image exceptionnelle en provenance des différents sites olympiques. Ericsson fournira notamment des encodeurs MPEG-4 AVC, des récepteurs professionnels, des multiplexeurs et des modulateurs satellite et dépêchera toute une équipe d’ingénieurs support, aussi bien à Londres qu’à New York. Ces ingénieurs auront pour mission d’aider à la mise en place des équipements/systèmes et d’en assurer la maintenance et le dépannage afin de ne rien manquer de ces grands moments sportifs. Lire la suite…

Services vidéo over-the-top : Ericsson réalise une étude pour évaluer de nouveaux business models

L'étude souligne qu'un réseau intelligent tout IP peut constituer un véritable avantage concurrentiel pour les fournisseurs de services qui adoptent un business model à deux faces.

L'étude souligne qu'un réseau intelligent tout IP peut constituer un véritable avantage concurrentiel pour les fournisseurs de services qui adoptent un business model à deux faces.

Ericsson et Network Strategy Partners viennent de mener une étude détaillée sur la distribution des services vidéo over-the-top (OTT) qui, selon les estimations, devrait représenter une part dominante du trafic réseau dans les années à venir.

L’équipementier suédois vient de communiquer les résultats et recommandations issus de cette étude qui a retenu cinq scénarios différents, basés sur diverses variables économiques et techniques, avec des résultats qui tiennent compte de paramètres multiples.

L’étude a fait ressortir qu’un business model « à deux faces » s’avère être l’option la plus intéressante du point de vue du retour sur investissement. Cette approche encourage la création de plateformes ouvertes afin d’aider d’autres distributeurs de services (grandes entreprises, PME et services gouvernementaux) à interagir plus efficacement avec les abonnés. Ainsi, le fournisseur de services haut débit bénéficie de deux sources de revenus : le distributeur de services et les abonnés.

« Pour pouvoir mettre en place des modèles de prix plus sophistiqués en matière de distribution vidéo OTT, les fournisseurs de services doivent s’assurer que leurs réseaux allient souplesse et intelligence », explique Michael Kennedy du cabinet Network Strategy Partners. « Cette étude propose une série de recommandations clés sur les business models à adopter pour obtenir le meilleur retour sur investissement possible, tout en satisfaisant la demande du consommateur pour un service de qualité. »

« Le succès de la vidéo sur Internet peut être considéré comme un bienfait tout relatif pour les fournisseurs de services haut débit fixes et mobiles dans la mesure où la plupart d’entre eux appliquent un modèle de prix forfaitaire », explique Don McCullough, vice président Marketing IP & Haut débit chez Ericsson. « Pour que la distribution de services vidéo sur Internet soit rentable, il est nécessaire de mettre en place des modèles de prix plus sophistiqués. Cette étude a révélé qu’un réseau intelligent tout IP peut constituer un véritable avantage concurrentiel pour les fournisseurs de services qui adoptent un business model à deux faces. En effet, la combinaison d’un réseau tout IP avec un business model à deux faces est la plus intéressante car elle permet de tirer des revenus à la fois des distributeurs de services et des abonnés. »

Hans Vestberg au MIPTV 2011: « La vidéo, une tendance majeure dans la société en réseau »

"En 2015, il y aura plus de contenu en haute définition qu'en définition standard, et 90 pour cent du trafic Internet sera du contenu vidéo", Hans Vestberg

"En 2015, il y aura plus de contenu en haute définition qu'en définition standard, et 90 pour cent du trafic Internet sera du contenu vidéo", Hans Vestberg

Lors d’une conférence donnée le 5 avril dans le cadre du MIPTV à Cannes, Hans Vestberg, président et CEO d’Ericsson, est revenu sur la société en réseau et le rôle majeur que va jouer la demande des consommateurs pour un accès au multimédia partout et tout le temps.

Ericsson estime qu’il devrait y avoir près de 5 milliards d’abonnés au haut débit mobile à l’horizon 2016 et observe par ailleurs l’explosion du nombre de contenus et d’applications Internet auxquelles les utilisateurs souhaitent pouvoir accéder depuis leurs terminaux mobiles. La récente alliance stratégique entre Ericsson et Akamai devrait permettre une meilleure implication des opérateurs de réseaux mobiles dans la chaîne de valeur Internet. « Avec Akamai, nous faisons de l’Internet mobile une réalité, en privilégiant le contenu et en assurant une excellente qualité de service » précise Hans Vestberg. De fait, les solutions proposées par les deux partenaires sont conçues pour simplifier considérablement la manière dont les fournisseurs pourront distribuer leurs contenus et accéder à un plus large public. Lire la suite…

Chine : l’explosion des ventes de smartphones entraîne une révolution dans le monde des applications

Le prix de plus en plus abordable des smartphones génèrera encore plus de téléchargements d'applications dans les années à venir

Le prix de plus en plus abordable des smartphones génèrera encore plus de téléchargements d'applications dans les années à venir

 Selon Ericsson, la Chine comptera 800 millions d’utilisateurs de smartphones d’ici 2015. Un développement qui entraînera une révolution sans précédent dans le domaine des applications. Dans le premier volet d’une série vidéo en deux parties consacrée aux applications mobiles, Ericsson se penche sur les perspectives d’avenir du marché des applications en Chine et dans le monde.

Tomi T Ahonen, consultant et auteur d’ouvrages sur la technologie et les médias, explique que la chute des prix des smartphones (qui, selon lui, pourraient baisser jusqu’à 8 euros en Chine d’ici 2020) et la rapidité de plus en plus grande des réseaux mobiles vont favoriser l’accès aux applications partout dans le monde. A son avis, cette dynamique va se renforcer sous l’impulsion de toutes les grandes sociétés des secteurs d’Internet, de l’informatique et des médias qui tablent sur un futur “mobile”.

L’évolution future des applications mobiles est mise en perspective par Zaheer Nooruddin, directeur de la stratégie numérique pour la Chine au sein de la branche Asie Pacifique de l’agence de communication Burson-Marsteller. En dépit des prévisions de la société de conseil Chetan Sharma Consulting selon laquelle il y aura 50 milliards d’applications d’ici 2012, Zaheer Nooruddin estime que le marché mondial des applications n’en est encore qu’au stade embryonnaire. Etant donné la très grande popularité des applications de jeux et de divertissement en Chine, il entrevoit notamment une importante marge d’évolution pour les jeux sociaux sur mobile.

Selon les experts du cabinet d’études Juniper Research, les applications mobiles génèreront 25 milliards de dollars de chiffre d’affaires d’ici 2014. Les opérateurs se tournent eux aussi vers un futur orienté applications. Pour Christopher Lau, directeur Services du futur chez l’opérateur hong-kongais SmarTone-Vodafone, l’enjeu va d’ailleurs bien au-delà du simple fait d’avoir une boutique d’applications. Tour d’horizon intégral en regardant la vidéo (en anglais) :

Arianna Huffington : « Les lecteurs veulent être les acteurs des news qu’ils lisent »

Arianna Huffington a fondé en 2005 une site qui révolutionne la façon de faire de l'information avec le Huffington Post

Arianna Huffington a fondé en 2005 une site qui révolutionne la façon de faire de l'information avec le Huffington Post

 Les entreprises médias traditionnels souffrent du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité. D’autre part, les journalistes Web sont atteints de désordre compulsif obsessionnel ! Ce diagnostic émane d’Arianna Huffington, fondatrice et directrice du site Internet d’information « Huffington Post ». Elle voit un paysage médiatique où l’auto-expression a remplacé l’amusement et où les lecteurs veulent être acteurs eux-mêmes des histoires plutôt que de simplement les lire.

Arianna Huffington est aujourd’hui une des femmes les plus influentes des médias américains. Co-fondatrice et rédactrice en chef du site d’information américain The Huffington Post, elle est une chroniqueuse connue dans tous les États-Unis et l’auteur de 13 ouvrages. Elle co-anime également l’émission “Left, Right and Center”, une table ronde politique diffusée sur la radio publique.

En mai 2005 avec Kenneth Lerer et Jonah Peretti, elle a fondé le blog d’information The Huffington Post qui ne tarde pas à rencontrer un succès d’audience phénoménal, figurant parmi les sites d’infos les plus visités et les plus souvent cités sur Internet. En 2006, Arianna Huffington est nommée l’une des 100 personnalités les plus influentes au monde par le Time Magazine. Originaire de la Grèce, elle arrive en Angleterre à l’âge de 16 ans et obtient un diplôme d’économie à l’université de Cambridge. A 21 ans, elle devient présidente de la prestigieuse Cambridge Union Society. Lire la suite…

Ericsson créé la tendance avec sa console IPTV Remote à écran tactile

Par Benoît Chamontin, le vendredi 19 novembre 2010, classé dans Industries non télécoms,IP,Multimédia,Télévision
Le terminal interactif d'Ericsson a été dévoilé avec sa nouvelle interface graphique brevetée

Le terminal interactif d'Ericsson a été dévoilé avec sa nouvelle interface graphique brevetée

 Ericsson s’inscrit pleinement dans la nouvelle tendance de l’univers de la télévision : les appareils interactifs à écran tactile. Avec sa console révolutionnaire IPTV Remote, l’équipementier offre une interface unique pour commander plusieurs médias : télévision en direct, vidéo à la demande, flux vidéo sur Internet, photos, audio et tout média stocké sur un ordinateur ou autre dispositif de stockage. La dernière version d’IPTV Remote a été lancée aux États-Unis à l’occasion du salon SCTE Cable Tec Expo qui s’est tenu à la Nouvelle-Orléans du 20 au 22 octobre dernier.

Après avoir reçu le mois dernier un excellent accueil au salon IBC d’Amsterdam où elle a été élue « meilleure technologie IPTV » de l’année aux CSI Product of the Year Awards, le terminal interactif d’Ericsson a été dévoilé avec sa nouvelle interface graphique brevetée. IPTV Remote permet ainsi de répondre au désir du consommateur d’avoir chez lui un second écran et des appareils capables de commander différents terminaux médias.

L’idée vient d’une enquête réalisée auprès des consommateurs par Ericsson Consumer Lab pour identifier le chaînon manquant entre ce qui existe actuellement sur le marché et ce que voudraient les consommateurs. D’après cette étude, l’utilisation d’appareils à écran tactile, comme la console IPTV Remote, répond au désir du consommateur de pouvoir piloter avec plus de flexibilité et à la demande les contenus présents dans la maison.

IPTV Remote peut en outre servir d’écran de télévision secondaire et faire office de téléviseur portable pour peu que le logement soit équipé en WiFi. IPTV Remote utilise la nouvelle interface graphique brevetée d’Ericsson. Regarder ses émissions de télévision préférées, accéder aux réseaux sociaux ou louer un film à la demande devient un jeu d’enfant auquel on prend plaisir. Lire la suite…

50 milliards d’objets connectés : 2 vidéos intéressantes à découvrir

Par Olivier Cimelière, le jeudi 4 novembre 2010, classé dans Haut Débit,Multimédia,Technology for Good,Vision 2020
Sur son billet communicant, le voyageur peut découvrir des informations relatives aux paysages traversés

Sur son billet communicant, le voyageur peut découvrir des informations relatives aux paysages traversés

Ericsson avait annoncé lors du dernier Mobile World Congress en février 2010 à Barcelone qu’en 2020, nous dénombrerons 50 milliards d’objets connectés aux réseaux. Tout terminal qui aura un intérêt à être connecté, le sera. Autrement dit, n’importe quel objet pourra communiquer avec d’autres objets, bien au-delà des terminaux aujourd’hui connectés comme l’ordinateur, le téléphone ou encore la liseuse électronique.

Parmi ses lectures, le blog Ericsson France est tombé sur un passionnant billet de Nicolas Bordas sur son blog personnel. Président de l’agence de publicité TBWA/France, enseignant à SciencesPo et auteur du livre « L’idée qui tue », Nicolas Bordas est à l’affût de toutes les idées disruptives qui peuvent surgir dans différents domaines d’activités.

Dans son récent billet intitulé « Et si les médias communiquaient en silence ? », il évoque deux vidéos réalisées par l’agence de design Berg et l’agence de publicité Dentsu Londres. Ces vidéos s’inscrivent totalement dans la vision des 50 milliards d’objets connectés qu’Ericsson décline depuis le dernier Mobile World Congress.

Le premier film intitulé “incidental medias” (les médias secondaires) montre comment les programmes télé, les radio-réveils ou les factures peuvent intégrer des informations en provenance des réseaux sociaux.

Le deuxième film intitulé “Le voyage” imagine comment une gare peut devenir communicante au travers d’écrans, de tickets ou de documents éphémères, pour rendre le voyage plus agréable pour le voyageur.

Le billet de Nicolas Bordas renvoit également à un intéressant article signé par Hubert Guillaud, rédacteur en chef d’InternetActu.net et responsable de la veille à la Fondation Internet nouvelle génération (Fing).

La solution GPON d’Ericsson au service de la sécurité des écoliers chinois

La solution GPON d'Ericsson équipe plus de 550 écoles maternelles, écoles primaires et collèges de la ville de Hefei en Chine

La solution GPON d'Ericsson équipe plus de 550 écoles maternelles, écoles primaires et collèges de la ville de Hefei en Chine

 À Hefei, la capitale de la province chinoise de Anhui, l’opérateur chinois Anhui Mobile va installer le système de surveillance vidéo numérique HD le plus évolué du marché dans plus de 550 écoles maternelles, écoles primaires et collèges afin d’assurer la sécurité de centaines de milliers d’enfants. C’est Ericsson qui a été retenu comme fournisseur unique pour déployer les équipements et les solutions haut débit qui seront opérationnels dans les semaines à venir.

Lorsque le système sera achevé, un réseau de surveillance vidéo en temps réel reliera les établissements scolaires, les postes de police locaux et le Centre de surveillance de l’Office municipal de la sécurité publique de Hefei. Avec cette opération, Ericsson et Anhui Mobile feront la démonstration d’une solution accessible aux collectivités locales pour assurer la sécurité des enfants à l’école.

Dans le cadre du contrat conclu avec Anhui Mobile, Ericsson va installer sa solution GPON EDA 1500 dans tous les postes de police de Hefei, et des terminaux de réseau optique équipés de quatre interfaces 1gigabit aux points de surveillance dans les établissements scolaires. Il s’agit de la solution technologique la plus avant-gardiste à l’heure actuelle avec une haute capacité, une couverture étendue, une grande souplesse et une stabilité éprouvée, le tout pour un coût minimum. Lire la suite…