Alliance entre la technologie et la stratégie pour l’innovation dans l’éducation au concours de la Boston University

Le premier prix a été décerné à une stratégie visant à créer de la valeur dans la société en réseau grâce à l’éducation et à l’expertise

La Boston University School of Management et Ericsson annoncent qu’une équipe d’étudiants en MBA de l’Université de Caroline du Nord, à Chapel Hill, est arrivée première au 7e International Tech Strategy Business Case Competition. Ce concours (sur invitation uniquement) se déroule sur 24 heures et il est doté de 47 500 dollars de prix ; il propose aux étudiants en management de résoudre des cas réels auxquels sont confrontés les grands leaders mondiaux de la technologie. L’événement a eu lieu du 29 au 31 mars 2012, à la Boston University School of Management. C’est la cinquième année consécutive qu’Ericsson parraine le concours.

Cette année, le thème principal du concours était le rôle que la société en réseau peut jouer dans une éducation innovante. Il était demandé à chaque équipe comment Ericsson pourrait élaborer des business models efficaces, capables de créer de la valeur dans une société en réseau par l’éducation, le partage et la combinaison des compétences techniques.

L’équipe de la Kenan-Flagler Business School de l’Université de Caroline du Nord, à Chapel Hill, sa remporté le premier prix de 25 000 dollars. L’équipe était composée de Jae Lee, RohanVaidyanathan, Christophe Renaud et MaciejDudek. Elle a choisi une stratégie globale sur deux fronts pour combler les lacunes en matière de communications et d’accès à l’information, avec sa plate-forme ETP (Education Technology Platform). Les quatre autres écoles lauréates sont notamment l’Université de Californie du Sud, la Hong Kong University of Science and Technology, et la Duke University.

L’équipe de la Hong Kong University of Science and Technology est arrivée seconde, la troisième place revenant à la Fuqua School of Business de la Duke University.

Lire la suite…

Prendre des cours à l’université de Coventry via son smartphone : c’est possible grâce à Ericsson

Par Benoît Chamontin, le mardi 10 janvier 2012, classé dans Réseaux mobiles,Services   |   2 commentaires

Avec ce nouveau service les 25 000 étudiants inscrits au service d’enseignement en ligne de l’université de Coventry peuvent désormais suivre leurs cours sur mobile

Grâce à un accord de collaboration entre l’université de Coventry et Ericsson, l’enseignement se met à l’heure du mobile. La solution proposée par Ericsson permettra aux enseignants de dispenser des cours en direct à un demi million d’étudiants en ligne. Depuis leurs smartphones, les étudiants pourront en effet écouter et interagir avec les enseignants, eux aussi connectés en ligne.

Il s’agit d’un service de type cloud, basé sur une architecture IMS (architecture standardisée pour la communication multimédia) et sur la solution In-Game Communication d’Ericsson conçue pour offrir une expérience voix enrichie. Le fait de baser cette solution sur le portefeuille de produits IMS d’Ericsson permet d’étendre le service à un nombre quasi illimité d’utilisateurs, tout en garantissant disponibilité et sécurité.

L’université de Coventry se positionne comme un établissement à la pointe de l’enseignement. En particulier, la création du Serious Games Institute, affilié à l’université, a permis de mener des travaux de R&D sur les solutions d’enseignement du futur. Tim Luft, directeur de cet institut, explique : « Nous souhaitions collaborer avec Ericsson pour transformer notre gamme actuelle d’applications mobiles en une expérience interactive accessible à des milliers d’utilisateurs. Actuellement, la plupart des gens qui prennent des cours via leur mobile sont limités à des images statiques et des séquences audio ou vidéo enregistrées. » Lire la suite…

Innovation & Silicon Valley : Ericsson apporte son regard

Par Olivier Cimelière, le mercredi 25 août 2010, classé dans Opinion,Stratégie,Vision 2020   |   1 commentaire
Ericsson est implanté en Silicon Valley depuis mi-2009

Ericsson est implanté en Silicon Valley depuis mi-2009

 L’innovation a été sous le feu des projecteurs lors du séminaire “Innovation Leadership: Visions for the Future” qui s’est tenu le 29 juin dans la Silicon Valley. Organisé en partenariat avec le Forum des femmes chefs d’entreprise et cadres dirigeantes, ce séminaire a été l’occasion pour les participants de partager la vision qu’ils nourrissent pour le monde de la communication de demain. Ericsson a apporté sa contribution.

Organisé en partenariat avec le Forum des femmes chefs d’entreprise et cadres dirigeantes (FWE&E) et s’inscrivant dans le cadre de la campagne “2020, des visions pour le futur” lancée par Ericsson, ce séminaire a rassemblé tout un panel d’experts.  « Les entreprises sont confrontées au défi de créer et stimuler un environnement innovant sur ce marché très actif, guidé par une vision à court terme sur les livraisons de produits et les résultats », a affirmé Maya Strelar-Migotti, responsable du Pôle Développement pour les solutions IP et Haut débit chez Ericsson. « Cette rencontre a donné une occasion unique d’échanger des idées sur la façon de relever ce défi et de créer de l’innovation au sein des entreprises », a-t-elle ajouté.

Sara Beckman, professeur en développement de nouveaux produits et management des opérations à la Haas School of Business de l’université de Californie à Berkeley et principale intervenante lors du séminaire, a fourni un éclairage sur les similitudes et les différences entre les processus traditionnels axés sur l’innovation incrémentale par la qualité et la maîtrise. Son discours a également porté sur la potentialité d’une innovation radicale ou de rupture par des processus plus créatifs et expérientiels, comme par exemple le “Design Thinking », dont elle a décrit les quatre étapes principales : Lire la suite…

Ericsson et l’université Tsinghua de Pékin s’allient pour former les futurs leaders du monde des télécoms chinois

En 2009, Ericsson Chine a accordé des stages à plus de 1 200 étudiants et créé plus de 1 400 opportunités de postes

En 2009, Ericsson Chine a accordé des stages à plus de 1 200 étudiants et créé plus de 1 400 opportunités de postes

 Ericsson et l’université chinoise Tsinghua ont décidé d’unir leurs efforts pour créer un groupe d’intérêt sur les « communications du futur », avec pour objectif de cultiver une pensée créative et développer l’innovation dans le secteur chinois des télécommunications. Pour cela, une plateforme de formation, d’échange et de mise en pratique sera mise à la disposition des étudiants de l’université Tsinghua s’intéressant à l’avenir des technologies de la communication.

La création d’un groupe d’intérêt en liaison avec une entreprise privée est une grande première pour l’université Tsinghua. Ce projet, dont les ressources seront financées par les deux parties, permettra d’apporter aux étudiants un éclairage sur les derniers développements et les tendances actuelles dans le domaine des communications. Il leur donnera également une opportunité de mener des travaux de R&D sur les technologies et d’acquérir une expérience dans un environnement professionnel, les encourageant ainsi à innover et à créer leur propre entreprise.

Cette initiative s’inscrit par ailleurs en droite ligne de l’engagement à long terme d’Ericsson de cultiver un réservoir de compétences pour l’industrie des TICS chinoises. En 2009, Ericsson Chine a accordé des stages à plus de 1 200 étudiants et créé plus de 1 400 opportunités de postes, dont plus d’un tiers ont été attribués à de jeunes diplômés. Lire la suite…