Ericsson lance le premier codeur HEVC pour la télévision sur mobile

Par Corinne Muller, le jeudi 30 août 2012, classé dans Télévision

Une première mondiale de plus pour Ericsson dans le domaine de la compression de nouvelle génération

Le salon IBC 2012  verra le lancement par Ericsson, présent Hall 1 Stand 1.D61, du premier codeur HEVC/H.265 du marché qui permettra la diffusion télévisuelle en direct et en mode linéaire sur les terminaux mobiles via les réseaux mobiles. Capable d’encoder en temps réel à des résolutions pouvant aller jusqu’à la HD, le nouveau codeur SVP 5500 HEVC d’Ericsson réduit considérablement les besoins en bande passante pour les services actuels et futurs. Il permet aux opérateurs de fournir un service télévisuel de grande qualité sur les terminaux mobiles et de répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière de services TV, à la maison comme en mobilité.

Selon un rapport de Juniper Research daté de juillet 2012, le nombre d’utilisateurs de la télévision en streaming sur smartphone devrait passer à 240 millions d’ici à 2014. Le moteur de cette croissance est le souhait des consommateurs d’accéder à du contenu en temps réel, tel que les matches de sport et les nouvelles en direct, et d’interagir en parallèle sur les réseaux sociaux.

« Les opérateurs qui s’efforcent de répondre aux attentes du consommateur en termes de multi-écran (même contenu sur plusieurs terminaux connectés) sont confrontés au problème de l’augmentation de la charge sur les réseaux. Il faut donc trouver de nouvelles solutions de compression vidéo qui permettent la transmission d’images de grande qualité via les réseaux mobiles tout en maintenant les coûts de bande passante et de stockage aussi bas que possible », explique Giles Wilson, responsable de la branche TV Compression d’Ericsson. « Nous comprenons la dynamique des besoins des consommateurs et des opérateurs et le lancement du codeur SVP 5500 prouve notre capacité d’être les premiers à lancer sur le marché des solutions qui permettent aux expériences télévisuelles de nouvelle génération de devenir une réalité sur le marché grand public. » Lire la suite…

Ericsson lance un service basé sur le cloud pour les communications M2M

Par Corinne Muller, le jeudi 10 mars 2011, classé dans Réseaux fixes,Réseaux mobiles,Services

, Ericsson travaille aux côtés des opérateurs de télécommunications, de divers segments industriels verticaux et d’autres acteurs présents dans la chaîne de valeur M2M, pour créer une technologie innovante de premier plan mondial, débouchant sur des solutions commerciales durables.

, Ericsson travaille aux côtés des opérateurs de télécommunications, de divers segments industriels verticaux et d’autres acteurs présents dans la chaîne de valeur M2M, pour créer une technologie innovante de premier plan mondial, débouchant sur des solutions commerciales durables.

Les communications offrent aujourd’hui des potentialités qui ne concernent pas uniquement les personnes. Les communications machine à machine (M2M) devraient ainsi connaître une croissance rapide au cours des prochaines années, venant étoffer substantiellement les 5,3 milliards d’abonnés actuels aux réseaux mobiles, avec notamment des entreprises qui prennent conscience des avantages qu’offrent les communications M2M sur ce type de réseaux.

Pour soutenir ce développement, Ericsson a lancé son offre Device Connection Platform à l’occasion du Mobile World Congress qui se tient à Barcelone. Ce nouveau service sera proposé aux opérateurs de télécommunications du monde entier qui, à leur tour, établiront des services M2M adaptés aux besoins de leurs clients. Cette plate-forme est proposée sous forme de modèle économique de type Software as a Service (SaaS), et offre aux opérateurs divers avantages notables – faible investissement technologique de départ et rapidité de mise sur le marché, notamment.

« Nos prévisions font apparaître un monde avec 50 milliards d’objets connectés à l’horizon 2020, et où tout ce qui peut être connecté le sera effectivement », prédit Magnus Furustam, en charge de l’activité Core & IMS d’Ericsson. « Pour y parvenir, Ericsson travaille aux côtés des opérateurs de télécommunications, de divers segments industriels verticaux et d’autres acteurs présents dans la chaîne de valeur M2M, pour créer une technologie innovante de premier plan mondial, débouchant sur des solutions commerciales durables. »

« La connectivité mobile est déjà utilisée, par exemple, dans les systèmes de mesure intelligents et pour la gestion des flottes de véhicules. Dans l’avenir, nous verrons l’avènement de nombreuses solutions intéressantes, dans le cadre desquelles les connexions M2M pourraient s’avérer très utiles. Cela inclut tous les produits avec logiciels qui, s’ils étaient reliés à un réseau mobile, pourraient être aisément améliorés », fait observer Furustam.

L’offre Device Connection Platform d’Ericsson permet de créer des schémas de connectivité et des plans tarifaires personnalisés pour les services M2M. Ericsson fournit un service complet que l’opérateur peut ajuster pour répondre aux besoins de ses clients, y compris une interface en self-service, une facturation flexible, des plans de charge et de connectivité adaptés à tous les systèmes reliés au réseau. Dans la mesure où les applications M2M peuvent communiquer en utilisant tout type de protocole IP existant, il est possible d’y accéder et de partager les données via l’Internet. De surcroît, le client de l’opérateur sera en mesure de gérer ses abonnements et systèmes en temps réel.

« Cette plate-forme aidera les opérateurs à fournir des solutions adaptées aux systèmes et applications qui présentent différents besoins en termes de connectivité, allant de l’envoi d’un seul SMS critique pour une activité commerciale, jusqu’à la vidéosurveillance de haute qualité, via le réseau mobile. L’offre Device Connection Platform d’Ericsson répond à ces besoins et est conçue pour aider les opérateurs à élargir leurs activités vers de nouveaux domaines », conclut Furustam.

Pour aller plus loin, vous pouvez télécharger et lire le livre blanc « Device Connectivity unlocks value » réalisé par Ericsson : http://www.slideshare.net/EricssonFrance/ericsson-white-paper-device-connectivity-unlocks-value

Ericsson consolide 12 000 sites 3G de MBNL en Grande-Bretagne

Par Olivier Cimelière, le lundi 29 novembre 2010, classé dans HSPA,Opérateurs,Réseaux mobiles,Services
Ericsson a livré près de 12 000 sites 3G consolidés à MBNL

Ericsson a livré près de 12 000 sites 3G consolidés à MBNL

 En consolidant 12 000 sites partagés sur le réseau mobile du joint-venture britannique Mobile Broadband Network Ltd (MBNL), Ericsson permet aux clients de T-Mobile et de 3 UK de bénéficier d’une couverture 3G élargie. Le nouveau business model mis en œuvre ouvre des perspectives économiques nouvelles aux opérateurs.

Ericsson annonce aujourd’hui la fourniture de quelque 12 000 sites 3G consolidés à Mobile Broadband Network Ltd (MBNL), en Grande-Bretagne, qui sera ainsi en mesure d’offrir une meilleure couverture et des capacités accrues aux clients de 3 UK et T-Mobile, par ailleurs entreprises co-partenaires de MBNL. Grâce à ce projet de consolidation de réseau, tous les sites 3G, émetteurs, équipements de la station de base et backhaul reliés aux réseaux de base de l’opérateur sont maintenant entièrement configurés pour un accès large bande mobile à haut débit.

Le projet annoncé aujourd’hui fait suite à trois ans d’efforts intensifs et d’investissements consentis par MBNL et ses différents partenaires. Outre les avantages pour leurs clients, 3 UK et Everything Everywhere (opérateur qui gère les réseaux d’Orange et T-Mobile au Royaume-Uni) bénéficieront d’économies significatives, ainsi que d’avantages notables en termes d’environnement, en raison du partage de réseau. Lire la suite…

Quand la diffusion mobile intégrée (IMB) dope le développement de la TV mobile au Royaume-Uni

Ericsson sera maître d'oeuvre du test terrain de la technologie IMB de TV mobile

Ericsson sera maître d'oeuvre du test terrain de la technologie IMB de TV mobile

 Bien que la TV mobile connaisse une popularité croissante, il lui reste encore à conquérir un marché de masse. L’insuffisance de capacité des réseaux, les coûts élevés des opérateurs et des abonnements et la variété restreinte des contenus sont souvent cités comme des freins potentiels. Soutenus par Ericsson et des diffuseurs de premier plan, trois des principaux opérateurs britanniques se sont rassemblés afin de développer ce qui pourrait bien être l’élément catalyseur du succès de la TV mobile : la diffusion mobile intégrée (IMB).

Les divisions britanniques des opérateurs O2, Orange et Vodafone viennent d’associer leurs forces pour un essai d’une durée de trois mois de la technologie IMB (Integrated Mobile Broadcast). Ce test doit débuter en octobre au Royaume-Uni. Ericsson sera maître d’œuvre de l’intégration et fournira sa plate-forme mobile TV/média ECDS (Content Delivery System).

Les organisateurs expliquent que cet essai inclura trois éléments qui faisaient défaut lors de tentatives précédentes : une technologie viable, sans modernisation financièrement prohibitive des réseaux ; l’engagement de trois des cinq principaux opérateurs britanniques, couvrant la majorité du marché ; et un contenu significatif de fournisseurs tels que la BBC, Sky et Turner.

La technologie IMB n’est pas nouvelle en soi. Elle est plutôt une version améliorée du service MBMS (Multimedia Broadcast Multicast Service). Tim Baker, directeur du département Intégration Systèmes d’Ericsson UK, explique : « L’IMB n’a jamais été utilisé commercialement, et n’a pratiquement jamais fait l’objet d’essais. Notre rôle d’intégrateur principal ne consiste pas uniquement à traiter des aspects technologiques mais aussi à comprendre les impératifs commerciaux. Autrement dit, identifier clairement les besoins des trois opérateurs, avant d’élaborer une solution appropriée. Il s’agit donc de mobiliser de nombreux intérêts, et de supprimer la complexité technique. » Lire la suite…

Services managés : Ericsson signe un accord avec Telefónica O2 UK

Par Benoît Chamontin, le mercredi 29 juillet 2009, classé dans Réseaux fixes,Réseaux mobiles,Services,Stratégie

Accord pluriannuel avec Ericsson pour la fourniture de services de maintenance et d’autres opérations pour les réseaux 2G et 3G de Telefónica O2 UK.

Accord pluriannuel avec Ericsson pour la fourniture de services de maintenance et d’autres opérations pour les réseaux 2G et 3G de Telefónica O2 UK.

Ericsson et Telefónica O2 UK ont signé un contrat pluriannuel dans le domaine des services managés. Ericsson fournira ainsi des services de maintenance mais également d’autres opérations pour les réseaux 2G et 3G de Telefónica O2 UK.

Selon ce nouvel accord, Ericsson fournira des services de maintenance des sites radio et  du coeur de réseau ainsi que le support logistique pour la gestion des pièces de rechange, mais aussi des services d’optimisation de réseau et d’engineering de site pour Telefónica O2 UK.

Telefónica O2 UK est un client d’Ericsson depuis plusieurs années dans le domaine de la fourniture d’équipements de cœur de réseau mobile. Ce nouvel accord marque la première prise en charge d’activités quotidiennes sur le réseau de l’opérateur par Ericsson. Au delà de ce nouveau contrat avec Telefónica O2 UK, Ericsson entretient une relation globale avec le Groupe Telefónica au niveau international.

« Nous considérons cet accord comment une étape importante dans le développement d’un partenariat stratégique à long terme avec Telefónica O2 UK et nous sommes extrêmement honorés d’avoir été choisis par Telefónica O2 UK pour être son partenaire dans le domaine des services managés. Même si Ericsson et Telefónica O2 UK jouissent d’une longue relation, cet accord l’a significativement renforcée, et nous a beaucoup rapprochés. »

Mat Granryd, Président d’Ericsson Grande-Bretagne

Grâce aux économies d’échelles, à l’expérience accumulée , aux méthodes, aux process, et à une efficace allocation des ressources, les services managés d’Ericsson aident ses partenaires à améliorer la performance réseau et l’expérience de l’utilisateur final, tout en réduisant les coûts opérationnels. Avec 15 ans d’expérience, Ericsson est le leader mondial sur le marché des services managés. Au Royaume-Uni, Ericsson détient de nombreux contrats de services managés avec des opérateurs fixes et mobile