L’envie des Français pour le très haut débit

Par Viktor Arvidsson, le Mardi 10 décembre 2013, classé dans 4G LTE,Fibre,Société en réseau   |   Aucun commentaire

La connectivité, un nouveau besoin primaire ?

Aujourd’hui, la connectivité est devenue un besoin indispensable pour les Français et notamment pour les citadins. Il y a quelques mois, le schéma ci-contre avait d’ailleurs fait le tour du net, exprimant avec humour l’évolution des besoins des êtres humains.

En 5 ans, le débit mobile moyen a été multiplié par 20, passant de 0.08Mbps en 2007 à 1.54 Mbps en 20121 et 85 % des usagers de la 4G en France affirment que c’est un gain de temps au quotidien. Les utilisateurs ayant passé des appels vidéo, par exemple, représentent désormais 56 % des utilisateurs alors qu’ils n’étaient que 31 % avant la 4G. La TV HD sur mobile, la navigation instantanée ainsi que la réalité augmentée sont autant d’autres usages rendus accessibles grâce aux réseaux très haut débit.

En 5 ans, le débit fixe moyen a augmenté de 177 %, passant de 3.2 Mbps à 8.8 Mbps entre 2007 et 2013. Cette hausse de débit s’accompagne de l’enrichissement de l’offre de contenu TV et média, mais voit surtout l’avènement du « foyer connecté ». Véritable tremplin vers la société connectée, la gestion intelligente du foyer est désormais une réalité. Les personnes peuvent littéralement communiquer avec leur maison, contrôler leurs appareils et optimiser leur consommation d’énergie. Lire la suite…

Mobile World Congress 2012 : IPv6, un absent de marque

Par Jean-Pierre Soulès, le Jeudi 1 mars 2012, classé dans Événements,Non classé   |   1 commentaire

Mobile World Congress 2012 (2) – Ericsson

En ce troisième jour, si les exposants restent fidèles au poste, les rangs des visiteurs s’éclaircissent. Moins d’attente aux contrôles et aux restaurants, quelques sièges libres dans les zones de « repos », plus facile d’attraper un taxi à la sortie. La fête se termine.

Sous le soleil de Barcelone, on a parlé de beaucoup de choses lors ce MWC2012. De très haut débit, de collaboration entre cellulaire et Wi-Fi, de m-commerce, de visioconférence, de machine-to-machine. Et pourtant, on semble avoir ignoré un sujet très important, sans lequel rien ne pourrait se faire : IPv6 D’autant plus étonnant que c’est l’essor de la mobilité qui pousse à son avènement, si souvent annoncé et toujours reporté. Mais cette année, c’est son heure. Tous ces terminaux, il va bien falloir leur donner une adresse IP. Et lorsqu’il y aura bientôt 50 milliards d’objets connectés, IPv4, malgré toutes les astuces déployées jusque là pour prolonger sa vie, n’y suffira pas. Indispensable, donc, IPv6, qui permettra à chaque terminal d’avoir une adresse sans avoir à jongler avec les home agents et foreign agents. Et pourtant, le silence. Ce sera peut-être pour l’année prochaine.

D’ailleurs, où se tiendra-t-il, le MWC 2013? Il se murmure que la Fira Montjuïc, devenant trop petite, il pourrait s’installer ailleurs dans Barcelone ou peut-être dans une autre ville. Paris était sur les rangs pour celui de cette année. Raté. Ce salon qui a vu le jour en France, sur la Croisette de Cannes, ne semble pas disposé à revenir dans l’Hexagone.

Franck Bouétard au Mobile World Congres 2012 : « Nous sommes prêts pour la société connectée. »

Par Jean-Pierre Soulès, le Mardi 28 février 2012, classé dans Événements   |   Aucun commentaire

Franck Bouétard – Ericsson France – MWC 2012

Pour Franck Bouétard, PDG d’Ericsson-France, la cuvée 2012 du Mobile World Congress (MWC), c’est d’abord le grand boom des infrastructures vers le très haut débit, avec la 4G omniprésente Cependant, la 3G n’est pas morte pour autant avec les progrès du HSPA qui frôle les 100 Mbit/s, ainsi qu’Ericsson l’a annoncé lors de ce salon. Mais c’est aussi l’incroyable éclosion de nouvelles générations de smartphones, toujours plus puissants.

Ces nouveaux réseaux, ces nouveaux terminaux annoncent l’avènement de ce que Ericsson nomme la « Networked Society ». « Il a fallu un siècle pour connecter en sans fil quatre milliards d’abonnés, trente ans pour passer à six milliards et il ne faudra qu’une quinzaine d’années pour raccorder 50 milliards d’objets. » Une formidable accélération. D’où la nécessaire présence du très large bande. Et là, toutes les technologies seront mises à contribution. La 3G++, LTE, mais également Wi-Fi., qui gagne ses galons de « carrier grade », et entre au catalogue des solutions des équipementiers télécoms pour décharger les réseaux cellulaires du trafic de données dans les zones très denses. Le rachat récent de BelAir par Ericsson en est un exemple. « Toutefois, augmenter la bande passante ne suffit pas, précise Franck Bouétard. Il faut gérer les hauts débits, établir des priorités. On verra sans doute apparaître dans les offres des opérateurs différents niveaux de prix correspondant à différents niveaux de qualité. C’est ce que l’on appelle le Tier Pricing. » Lire la suite…

Ericsson publie ses résultats du 3ème trimestre 2011

Par Corinne Muller, le Jeudi 20 octobre 2011, classé dans Non classé   |   Aucun commentaire

Toutes les régions, à l'exception des Etats-Unis, que ce soit l'Europe du Nord et l'Asie centrale, la Méditerranée et l'Inde ont montré une croissance séquentielle sur le segment des Réseaux.

« Au cours de ce trimestre, les ventes du Groupe ont augmenté de 17% comparé à l »an passé, tirées par une demande forte et continue pour le haut débit mobile ainsi que par l »augmentation des revenus dans les Services » a déclaré Hans Vestberg, Président et CEO d »Ericsson. Après ajustement lié aux effets du taux de change, les ventes ont augmenté de 24% comparé au 3ème trimestre 2010. Notre performance depuis le début de l »année confirme l »accroissement de notre part de marché globale.

Un plus grand nombre de projets de couverture, ainsi que l »accélération des projets de modernisation de réseaux en Europe ont eu un impact négatif sur la marge brute. Le résultat opérationnel, hors co-entreprises, a été de 6,3 milliards de SEK (6,2) au cours de ce trimestre et le résultat net a atteint 3,8 milliards de SEK (3,6), en augmentation de 6%. Lire la suite…

La technologie LTE pour une meilleure couverture TV en direct

Par Valérie Gérôme, le Vendredi 9 septembre 2011, classé dans 4G LTE,Réseaux mobiles,Télévision   |   Aucun commentaire
LTE - TV en direct - Ericsson

Le très haut débit mobile offre désormais aux diffuseurs une souplesse accrue pour les options de positionnement de la caméra en s'affranchissant du support physique encombrant.

Connue pour ses capacités mobiles à haut débit, la technologie LTE contribue également à une meilleure qualité de couverture des reportages TV en direct, en améliorant sensiblement la qualité de l’expérience télévisuelle et les conditions d’exploitation pour les diffuseurs.

La plupart des téléspectateurs connaissent la frustration qu’engendrent les interférences de l’image, ou autres phénomènes de pixellisation, lors de diffusions réalisées en direct, notamment si la caméra utilisée pour filmer l’événement n’est pas positionnée dans un lieu fixe. Ce phénomène est simplement dû aux liaisons entre la caméra et le satellite du diffuseur ainsi qu’aux performances du satellite lui-même.

Grâce au développement de la technologie LTE, associé à une couverture suffisante, les diffuseurs peuvent faire l’impasse sur les communications par satellite, en utilisant à leur place les technologies sans fil à haut débit pour assurer une image TV de qualité HD pour leurs reportages en direct. Les images obtenues sont alors exemptes de toute interférence et indépendantes des déplacements du caméraman. Le très haut débit mobile offre donc désormais aux diffuseurs une souplesse accrue pour les options de positionnement de la caméra lors d’événements couverts en direct, en s’affranchissant du support physique encombrant que constituent les camions de réception des liaisons satellitaires, et autres véhicules de transport des équipements associés. Lire la suite…

Ericsson renforce ses capacités en conseil et en intégration de systèmes en France

Par Corinne Muller, le Mercredi 20 avril 2011, classé dans Services   |   1 commentaire

Tridge Group possède une expertise unique en conseil et assistance technique de haut niveau dans les systèmes de facturation, complémentaire des capacités existantes d’Ericsson

Tridge Group possède une expertise unique en conseil et assistance technique de haut niveau dans les systèmes de facturation, complémentaire des capacités existantes d’Ericsson

Ericsson annonce aujourd’hui l’acquisition de Tridge Group, une SSII française spécialisée dans le domaine des systèmes de facturation. Tridge Group fournit des prestations de conseil et d’intégration de systèmes autour des solutions de facturation à des clients grands comptes, opérateurs télécoms, media et acteurs de l’internet.

Avec cette acquisition, 30 consultants rejoindront Ericsson en France au sein de sa filiale Audilog groupe Ericsson, spécialisée en intégration de systèmes.

Tridge Group dispose d’une expertise reconnue dans le domaine de l’intégration des systèmes de facturation appliqué à l’univers des télécommunications. Sa maîtrise des processus métier, alliée à une connaissance approfondie des progiciels leaders et des technologies télécoms, lui confère une compétence différentiante. Son offre couvre l’ensemble de la chaîne de facturation, de la gestion du catalogue tarifaire à l’éditique, en passant par le content billing, le micro paiement, la facturation pour compte de tiers… Lire la suite…

Internet très haut débit Mobile : Monaco Telecom lance un pilote 4G LTE avec Ericsson

Par Benoît Chamontin, le Mardi 12 avril 2011, classé dans 4G LTE,Opérateurs,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire

Avec ce lancement du pilote LTE en partenariat avec Ericsson, Monaco Telecom permettra à Monaco Telecom souhaite maitriser et valider ses choix technologiques. La Principauté de Monaco se positionne comme l’un des premiers pays d’Europe à expérimenter la 4G LTE.

Avec ce lancement du pilote LTE en partenariat avec Ericsson, Monaco Telecom souhaite maitriser et valider ses choix technologiques. La Principauté de Monaco se positionne comme l’un des premiers pays d’Europe à expérimenter la 4G LTE.

Monaco Telecom lance en Principauté un pilote de la 4ème génération de téléphonie mobile (appelée 4G LTE, Long Term Evolution). Dans ce cadre, l’opérateur monégasque a sélectionné l’équipementier Ericsson pour fournir les infrastructures nécessaires à la modernisation de son réseau mobile.

Cette phase de test, positionnant ainsi la Principauté comme l’un des premiers pays d’Europe à expérimenter cette nouvelle technologie de communication mobile, permettra à Monaco Telecom de maitriser et valider ses choix technologiques.

Le pilote 4G en Principauté

La 4ème génération de téléphonie mobile offrira des débits très importants permettant de faire face à l’augmentation exponentielle des usages internet des smartphones et PC portables. Avec l’ouverture de son réseau pilote, Monaco Telecom prépare dès aujourd’hui un lancement commercial qui interviendra d’ici à 2013, conformément aux lancements des autres opérateurs européens. Cable & Wireless, actionnaire majoritaire de l’opérateur auprès de la Principauté, a choisi Monaco comme plateforme de compétence mondiale et premier projet 4G pour le Groupe.

Les premiers sites radios LTE ainsi que le cœur de réseau ont déjà été installés par l’opérateur monégasque sur le territoire de la Principauté.

Pour le déploiement de son réseau pilote 4G LTE, Monaco Telecom a sélectionné Ericsson, pionnier et leader de cette nouvelle technologie.

« C’est un accord important pour Ericsson. Nous avons signé 18 contrats de déploiement commercial dans le monde. A travers ce partenariat avec Monaco Telecom, nous avons l’opportunité de démontrer notre leadership technologique et nos compétences en matière de services télécoms et d’accompagner et soutenir avec succès le lancement du réseau 4G LTE de la Principauté »

Franck BOUETARD, Président Directeur Général d’Ericsson France.

Lire la suite…

Ericsson et NetAmerica fournissent le très haut débit mobile (4G/LTE) dans les zones rurales américaines

Par Benoît Chamontin, le Lundi 4 avril 2011, classé dans Réseaux mobiles,Services   |   Aucun commentaire
netamerica-ericsson-4g-lte

NetAmerica offre aux petits opérateurs la possibilité de se grouper pour fournir, de manière économique, les mêmes services de haut débit mobile que ceux disponibles dans les grandes zones urbaines.

Ericsson et l’alliance NetAmerica LLC ont conclu un accord technologique visant à fournir des services de haut débit mobile 4G/LTE aux particuliers et entreprises situés dans les zones rurales des Etats-Unis. La construction et le déploiement d’un réseau LTE partagé à l’échelle nationale vont permettre à NetAmerica d’aider les opérateurs indépendants à offrir, plus rapidement et à un moindre coût, des services de communication haut débit à la population de ces zones rurales.

Le partage de réseau se répand et permet aux opérateurs de réduire leurs coûts, d’optimiser leur efficacité et d’apporter à leurs clients des performances supérieures.

Arun Bhikshesvaran, responsable Stratégie et Commercialisation chez Ericsson Amérique du Nord, explique : « Il s’agit d’un nouveau type de déploiement LTE. NetAmerica offre ainsi aux petits opérateurs la possibilité de se grouper pour fournir, de manière économique, les mêmes services de haut débit mobile que ceux disponibles dans les grandes zones urbaines. Les avantages socio-économiques que procure le haut débit mobile dans les zones métropolitaines sont aujourd’hui patents. Aussi, est-il évident que le développement d’applications spécifiquement adaptées aux besoins des zones rurales va permettre de conférer aux personnes et aux entreprises situées dans ces zones davantage de pouvoir et de productivité. »

« Etant donné nos exigences, et celles des membres de notre alliance, il nous fallait tabler sur un partenariat qui transcende la simple relation client/fournisseur. Nous avions en effet besoin d’un partenaire capable de s’engager dans une véritable collaboration avec nous et les membres de l’alliance afin, non seulement, d’apporter à leurs communautés une connectivité 4G sans fil, mais également des services convergés pour leur activité fixe. A l’issue d’un vaste processus, dans lequel nous avons évalué les plus grands fournisseurs, Ericsson s’est révélé être le partenaire idéal pour ce projet. »

Roger Hutton, PDG de NetAmerica

En vertu d’un contrat d’une durée de 4 ans, Ericsson sera fournisseur exclusif du réseau d’accès radio LTE et du cœur de réseau, lequel sera basé sur la toute dernière technologie EPC (Evolved Packet Core). Ce contrat prévoit également la fourniture d’une architecture IMS destinée à permettre le déploiement d’applications sur mesure et de services d’intégration. Ericsson apportera également sa solution Mobile Home Gateway. Facilement intégrable aux offres de services fixes existantes, cette solution permettra d’offrir des vitesses large bande aux communautés qui, à ce jour, n’ont pas encore eu la possibilité de déployer des services haut débit fixes à un coût avantageux.

Ericsson estime que la barre de 1 milliard d’abonnés au haut débit mobile sera atteinte en 2011

Par Olivier Cimelière, le Mardi 11 janvier 2011, classé dans 4G LTE,Haut Débit,HSPA,Opinion,Réseaux mobiles   |   1 commentaire
1 milliard d'abonnés au haut débit mobile en 2011 selon Ericsson

1 milliard d'abonnés au haut débit mobile en 2011 selon Ericsson

 Durant l’année 2010, une étape significative avait déjà été atteinte en termes d’abonnements au haut débit mobile avec le franchissement du cap des 500 millions d’abonnés. Ericsson estime que ce chiffre est appelé à doubler d’ici la fin de 2011. Le plus fort volume des abonnements devrait provenir en majorité de la région Asie-Pacifique (avec environ 400 millions), suivie par les régions d’Amérique du Nord et d’Europe de l’Ouest avec chacune respectivement 200 millions d’abonnements.

Cette accélération de l’adoption du haut débit mobile est clairement liée à la croissance forte des smartphones, des portables connectés et des tablettes et conjointe à l’apparition de réseaux à haute performance. Les utilisateurs de smartphones consomment notamment de plus en plus d’applications et de services Internet en mobilité. Conséquence immédiate : le trafic mobile mondial des données ne cesse de croître rapidement. Ericsson avait d’ailleurs annoncé à cette occasion en août 2010 que ce dernier avait triplé en l’espace d’un an.

L’an passé a également été marqué par LTE (Long Term Evolution). A ce jour, Ericsson a signé des contrats commerciaux LTE (coeur de réseau et/ou accès) avec 10 opérateurs à travers le monde. Sur un total de 16 réseaux livrés par Ericsson, presque la moitié d’entre eux a été lancée à l’échelle commerciale. Opérateurs et consommateurs bénéficient ainsi de plus en plus d’accès à très haut débit via LTE.

graphe-2

Lire la suite…

L’opérateur finlandais DNA signe un contrat commercial 4G/LTE avec Ericsson

En avant toute pour le haut débit mobile avec DNA et Ericsson en Finlande !

En avant toute pour le haut débit mobile avec DNA et Ericsson en Finlande !

 L’opérateur finlandais DNA vient de choisir Ericsson pour réaliser la modernisation de son réseau 3G avec l’extension nationale de la technologie HSPA Evolution tout en préparant le lancement commercial de la 4G avec LTE dans les principales villes de la Finlande. Le contrat s’étend sur une durée de 3 ans et inclut la fourniture d’équipements radio (coeur de réseau, accès et transport) et les services associés.

L’opérateur finlandais DNA a décidé d’élargir le partenariat déjà existant avec Ericsson pour construire et lancer un réseau 3G/HSPA Evolution ultra-compétitif à l’échelle nationale ainsi qu’une couverture 4G/LTE dans les plus grandes zones urbaines du pays. L’objectif poursuivi par DNA est de proposer à ses abonnés une nouvelle expérience de la connexion mobile en très haut débit avec notamment une meilleure latence et des services améliorés en matière de transfert de données, de fichiers et de pages Internet. Lire la suite…