10 nouvelles tendances pour 2015

Par Corinne Muller, le jeudi 11 décembre 2014, classé dans Santé,Société en réseau,Télévision

Ericsson - Tendances 2015 - Infographie

Le rapport de l’observatoire ConsumerLab d’Ericsson montre que les consommateurs veulent que la technologie et la connectivité fassent partie intégrante de toutes les facettes de leur vie quotidienne : miroirs de salle de bain, trottoirs, flacons de médicament, etc.

Les consommateurs commencent à s’habituer à certaines idées qui, il fut un temps, dépassaient leur imagination, notamment la présence de robots dans les maisons ou encore la communication par la pensée.

En 2015, les consommateurs regarderont plus souvent de la vidéo en streaming que les programmes diffusés à la télévision.

Voici quelles sont les 10 nouvelles tendances de consommation pour 2015 et au-delà : Lire la suite…

Les 10 nouvelles tendances de consommation pour 2013, selon le ConsumerLab d’Ericsson

Par Benoît Chamontin, le jeudi 13 décembre 2012, classé dans Innovation / R&D,Société en réseau

Le ConsumerLab d’Ericsson dresse la liste des principales tendances de consommation pour l’année à venir

En amont du CES qui se déroulera du 8 au 11 janvier 2013 à Las Vegas, Ericsson identifie les tendances clés qui influenceront l’industrie des télécommunications et de l’électronique grand public l’an prochain.

1/ La dépendance au cloud modifie les besoins en matière d’équipement : plus de 50 % des utilisateurs de tablettes et 40% des utilisateurs de smartphones aux USA, au Japon, en Australie et en Suède apprécient de pouvoir retrouver toutes leurs applications et données sur plusieurs appareils, via le cloud.

2/ La dispersion de l’expérience technologique : avec la multiplication des appareils connectés à internet, nous sommes entrés dans l’ère du multitâche : plusieurs actions sont menées en parallèle, que ce soit lorsque nous sommes dans une file d’attente ou au café en conversation avec un ami. Les intentions d’achat sont plus fortes pour les tablettes et les smartphones.

3/ Les abonnements privés haut débit sont de plus en plus utilisés au travail : 57 % des utilisateurs de smartphones utilisent leur abonnement personnel au travail, pour travailler, envoyer des mails, préparer un déplacement professionnel, trouver un lieu, etc.

4/ Les citadins utilisent sans cesse leur mobile : en accédant à Internet partout et à n’importe quel moment, les consommateurs rendent définitivement l’Internet mobile. Il devrait y avoir 3,3 milliards d’abonnements smartphones en 2018. La couverture mobile figure parmi  les principaux critères de satisfaction.

5/ La confiance dans les réseaux sociaux personnels : dans un contexte économique défavorable, les structures traditionnelles perdent en popularité au profit du réseau personnel. C’est vrai également pour la recherche d’emploi.

6/ Les femmes 1ères utilisatrices des smartphones : 97 % des femmes possédant un smartphone utilisent les SMS et 77 % envoient et reçoivent des photos. 59% utilisent les réseaux sociaux. Ces tendances s’avèrent être beaucoup plus faibles chez les hommes.

7/ Les villes deviennent des plaques tournantes pour la créativité sociale : les citadins ont plus d’amis sur les réseaux sociaux que les personnes habitant en banlieue.

8/ Le shopping « in line » : 32% des utilisateurs de smartphones effectuent des achats en ligne. Les consommateurs veulent désormais pouvoir combiner leurs achats en magasin et en ligne.

9/ La télévision devient « sociale » : 62 % des téléspectateurs utilisent les réseaux sociaux tout en regardant la télévision ou une vidéo.

10/ L’enseignement se transforme : les nouvelles technologies et la connectivité changent la manière d’apprendre des enfants. Les jeunes apportent leur expérience personnelle des nouvelles technologies à l’école. En inde, 30 millions d’enfants possèdent un téléphone mobile sur les 69 millions d’enfants citadins âgés de 9 à 18 ans.

« Au même titre que les technologies, les tendances de consommation évoluent rapidement », souligne Franck Bouétard, Président Directeur Général d’Ericsson France. « Le haut débit et les nouvelles technologies modifient en profondeur notre façon de travailler, de consommer et même de vivre dans une société en réseau. Ces tendances sont également vraies en France ».

Le rapport complet du ConsumerLab Ericsson est disponible au téléchargement en pdf (en anglais) mais vous pouvez également consulter notre infographie en français.

Triple récompense pour Ericsson et son film « The Networked Society »

Par Corinne Muller, le jeudi 16 août 2012, classé dans Récompenses et Prix,Société en réseau

Le film « The Networked Society » d’Ericsson mis à l’honneur

Ericsson a reçu trois prestigieux trophées « Brand Awards » il y a quelques mois. Le 12 avril, c’était le trophée EFFIE/THE BEST BRAND, dans la catégorie Entreprises, pour son projet de déclinaison de la marque Ericsson en Russie. Quelques jours plus tard, le 17 avril, The Networked Society, film publicitaire international d’Ericsson créé en 2011, s’est vu couronné de succès avec deux médailles d’or obtenues lors du New York Festivals, catégorie Meilleurs films et émissions de télévision dans le monde.

Créée il y a 135 ans, Ericsson vient de fêter ses 130 ans d’activité en Russie. En 2011, ce pays étant l’un des cinq marchés clés d’Ericsson, le projet de déclinaison de la marque était donc une évolution logique.

Créés en 1968 par la « New York Chapter of the American Marketing Association » dans le but de récompenser les efforts de promotion les plus efficaces aux USA, les trophées EFFIE ont connu une expansion internationale. En Russie, les trophées EFFIE/THE BEST BRAND sont les seules récompenses nationales en termes de stratégie de marque. Lors de l’édition 2011, qui s’est tenue à Moscou le 12 avril 2012, Ericsson a reçu le premier prix de la catégorie Entreprises pour la manière dont sa marque a été déclinée en Russie l’année précédente. Il s’agissait du développement de stratégies localisées de communication et d’une plate-forme pour les exécuter.

Cette année, plus de 72 participants ont concouru dans 25 catégories et Ericsson a été la seule entreprise du secteur des TIC à décrocher un EFFIE d’or. Lire la suite…

Infographie : l’avenir de la mobilité 2011 – 2017

Par Benoît Chamontin, le mercredi 13 juin 2012, classé dans Société en réseau

Avenir de la mobilite 2011 – 2017 – Ericsson – juin 2012

Le 6 juin dernier, nous vous dévoilions le deuxième rapport d’Ericsson sur le trafic et les données du marché, prenant le pouls de la société en réseau (Traffic and Market Report – On the Pulse of the Networked Society).

Ce rapport, qui s’inscrit dans le temps, a pour vocation d’être un document d’analyse, basée sur ces constatations et mesures, mais aussi sur des prévisions internes et d’autres études applicables, afin de mieux appréhender la réalité du trafic actuel et de mieux cerner les tendances du marché.

Ainsi, il nous en apprenait plus sur les évolutions à venir en matière de mobilité, notamment sur l’ampleur de la connectivité dans le monde. Nous apprenions ainsi que 85% de la population mondiale disposera, d’ici à 2017, d’une couverture Internet via la 3G, avec près de neuf milliards d’abonnements à la téléphonie mobile, contre six milliards fin 2011. Et Les abonnements « machine à machine » viendront grossir encore ces chiffres.

Dans le même temps, les abonnements à la téléphonie mobile haut débit devraient atteindre cinq milliards en 2017, contre un milliard fin 2011. Le rapport Ericsson soulignait également les variations qui existent entre les pays et les régions.

Voici une infographie qui reprend les principaux faits et chiffres du rapport : Lire la suite…

85 % de la population mondiale sera couverte par l’Internet mobile à haut débit en 2017

Traffic and Market Report – On the Pulse of the Networked Society - Ericsson - May 2012

Traffic and Market Report – On the Pulse of the Networked Society – Ericsson – May 2012

Pour de nombreuses personnes dans le monde, le téléphone mobile sera dans les prochaines années le seul moyen d’accès à Internet. Selon le deuxième rapport d’Ericsson sur le trafic et les données du marché, prenant le pouls de la société en réseau (Traffic and Market Report – On the Pulse of the Networked Society) publié ce jour, 85% de la population mondiale disposera, d’ici à 2017, d’une couverture Internet via la 3G, avec près de neuf milliards d’abonnements à la téléphonie mobile, contre six milliards fin 2011. Les abonnements « machine à machine » viendront grossir ces chiffres.

Dans le même temps, les abonnements à la téléphonie mobile haut débit devraient atteindre cinq milliards en 2017, contre un milliard fin 2011.

« Les gens voient l’accès à Internet comme un pré-requis aujourd’hui. Cette attente se traduit par une demande croissante de téléphonie mobile à haut débit et par une augmentation du trafic de données », explique Douglas Gilstrap, Senior Vice President et directeur de la stratégie d’Ericsson. « Conscients de cette opportunité commerciale, les opérateurs s’efforcent de faciliter cette croissance et d’offrir aux utilisateurs des services satisfaisants, avec d’importants débits de données que permettent des réseaux à haute capacité. Aujourd’hui, environ 75 % des réseaux HSPA dans le monde atteignent 7,2 Mo/s en débit de pointe, voire davantage, et environ 40 % atteignent des débits de 21 Mo/s. »

Dans son rapport, Ericsson prévoit également que la moitié de la population mondiale, à l’horizon 2017, sera couverte par des réseaux LTE/4G. Le nombre d’abonnements pour smartphones devrait avoisiner trois milliards en 2017, contre 700 millions en 2011. Lire la suite…

Préparer le futur des communications : une question de contexte

Par Myriam Devred, le mardi 14 février 2012, classé dans Opérateurs

La grande difficulté est de trouver le bon rythme de changement pour maintenir et maximiser les secteurs d’activités rentables tout en transformant les autres.

Dans l’univers en pleine expansion des services de communications, la sensibilité au contexte va devenir de plus en plus importante. Les offres des opérateurs et les solutions de communications futures devront pouvoir s’adapter à des contextes variés. Il s’agira de fournir des plates-formes pour des solutions de communications, et non plus simplement des services de communications séparés.

Internet a entraîné diverses évolutions dans la société et le développement des technologies, notamment dans la manière dont nous communiquons. Ces changements sont un défi pour les opérateurs de télécoms, avec le relâchement du lien avec les clients et la baisse des revenus de l’activité de téléphonie.

Pour l’avenir, ils auront besoin de solutions issues des services d’aujourd’hui mais mieux adaptées aux besoins des clients, qu’il s’agisse d’une couverture mondiale pour un service de masse interopérable ou d’adaptations sur mesure pour résoudre un problème d’activité particulier dans un contexte spécifique. La stratégie doit donc s’appuyer sur la compréhension des implications de ces évolutions et de leur impact sur les objectifs de marque, de résultats financiers, de compétences et de technologie des opérateurs de télécoms.

Le fait qu’une personne puisse contrôler la manière dont il est représenté dans différents sc

énarios de communications représente un déplacement de l’équilibre du pouvoir. Chacun peut décider quel service il veut utiliser pour communiquer, dans quel contexte, sur quelle plate-forme, en empruntant à chaque fois une personnalité numérique différente.

Ces tendances sont particulièrement évidentes dans le comportement des jeunes. Dans leur vie privée comme au travail, ceux-ci veulent une communication illimitée, flexible et dotée de multiples fonctions. Les liens entre personnalités se tissent largement sur le Web aujourd’hui. Les solutions de communications futures devront interagir de façon sécurisée et transparente avec de multiples représentations d’une personne ou d’une fonction d’entreprise.

Ce déplacement des centres de pouvoir vers l’individu utilisateur a pour conséquences, entre autres, que la logique des applications de communication (comment trouver un personnage numérique donné et se connecter à celui-ci) n’est pas automatiquement liée à une représentation de la personne physique, par exemple à un numéro de téléphone ou une adresse électronique.

La communication orientée vers les processus ajoutera de nouveaux critères de communication aux services des TIC actuelles. Les meilleures opportunités pour les entreprises de télécoms prendront probablement deux formes : celle de l’intégrateur de services et celle du fournisseur de composantes de service. Simplicité, rapidité et performances seront les aspects centraux de leur proposition de valeur.

La grande difficulté est de trouver le bon rythme de changement pour maintenir et maximiser les secteurs d’activités rentables tout en transformant les autres. Ce rythme sera différent pour chaque opérateur, en fonction des conditions. C’est une décision à laquelle il convient de réfléchir soigneusement, mais sans tarder.

zp8497586rq

10 tendances de consommation des nouvelles technologies en 2012

Par Myriam Devred, le mardi 17 janvier 2012, classé dans Société en réseau

Le ConsumerLab d'Ericsson a publié les 10 principales tendances de consommation des nouvelles technologies pour 2012

L’observatoire ConsumerLab d’Ericsson a dressé une liste des 10 tendances de consommation en matière de nouvelles technologies pour 2012. On remarque notamment que pour les consommateurs, la connexion Internet est devenue aussi indispensable que l’électricité, mais aussi que les médias sociaux ont radicalement changé la communication d’informations et que tout le monde peut être fournisseur de services.

Voici les 10 principales tendances de consommation :

1. La connectivité est reine.

La connexion à Internet est devenue aussi indispensable que l’air que nous respirons. Les consommateurs affirment que s’ils devaient réduire leurs dépenses la dernière chose qu’ils arrêteraient serait leur connexion à Internet.

Concernant les consommateurs Français, les trois quarts d’entre eux ont désormais accès à internet à leur domicile (+ 4 points en un an) selon la dernière enquête de l’ARCEP et du CGIET. De plus, Internet est largement utilisé et ancré dans les habitudes des Français et il est devenu un média incontournable. Selon une étude du Crédoc, plus de la moitié des Français se connectent à internet tous les jours et passent en moyenne quinze heures par semaine sur internet contre dix-sept heures pour la télévision. Lire la suite…

Ericsson prévoit une multiplication par 10 du trafic de données mobiles d’ici à 2016

Par Benoît Chamontin, le mardi 22 novembre 2011, classé dans Haut Débit,Réseaux mobiles

Selon le rapport, les abonnements au haut débit mobile devraient atteindre près de 5 milliards en 2016.

Dans son nouveau rapport sur le trafic et les données du marché, prenant en compte les dernières tendances, Ericsson prévoit une multiplication par 10 du trafic des données mobiles d’ici à 2016. Le rapport se base sur des mesures effectuées par Ericsson pendant plusieurs années sur des réseaux actifs et couvrant toutes les régions du monde.

« Ericsson effectue toute une série de mesures dans le but de prendre le pouls de la société en réseau ; ces mesures sont ensuite utilisées pour concevoir nos produits et les réseaux à venir. Le rapport fournit des « instantanés » qui, une fois réunis, montrent qu’un nombre croissant de personnes et d’entreprises bénéficient de la mobilité, du haut débit et du cloud computing », explique Johan Wibergh, responsable de la Business Unit Réseaux d’Ericsson. Lire la suite…

« Villes créatives » : Faciliter le rapprochement des personnes

Redefining Urban Life - Ericsson Review

« En devenant suffisamment grandes et complexes pour poser des problèmes de gestion urbaine, les villes sont également devenues des laboratoires urbains » - Peter Hall

Une connectivité basée sur le haut débit, la mobilité et le cloud permet de donner à tous, partout et à tout moment, les moyens d’accéder aux idées. La société connectée constituera le terreau d’une explosion créative, une explosion qui se déclenchera en premier lieu dans les villes.

Repenser la vie urbaine

Les villes sont devenues le moteur de l’humanité et façonnent, aujourd’hui plus que jamais, notre vie de tous les jours. Les villes seront un vecteur de développement pour toutes les industries et les TIC joueront un rôle crucial dans leur croissance économique, sociale et durable.

De nos jours, l’humanité est devenue plus urbaine que rurale. Le flux migratoire des campagnes vers les villes est devenu un phénomène constant, avec dans le monde un afflux urbain de quelque 50 000 personnes par jour. Ainsi, chaque mois, la population urbaine s’accroît de plus de 5 millions de personnes, soit l’équivalent de la population d’une ville comme Miami. Selon les estimations, 70 % de la population mondiale vivra dans les zones urbaines à l’horizon 2050. Aujourd’hui, au moins 20 villes dans le monde possèdent le statut de mégapoles, dont Mexico, Mumbai et Tokyo. D’ici la prochaine décennie, la liste des mégapoles devrait s’enrichir d’au moins 8 villes supplémentaires et, par le futur, la moitié des mégapoles se situeront dans des pays en développement.

Une question se pose désormais : quel sera donc l’impact de cette migration sur la société ? Parmi les points positifs, on peut souligner une augmentation de l’innovation technologique et de la créativité sous diverses formes, une valorisation du statut des femmes, une amélioration du niveau de vie, une plus grande responsabilité démocratique et davantage de progrès économique. Lire la suite…

Découvrez une superbe infographie sur l’explosion de l’Internet mobile

Par Olivier Cimelière, le lundi 17 janvier 2011, classé dans Haut Débit,Réseaux mobiles
31% des abonnés mobiles surfent sur Internet depuis leur téléphone

31% des abonnés mobiles surfent sur Internet depuis leur téléphone

 Ces trois dernières années, l’Internet mobile a connu un fulgurant décollage parmi les utilisateurs de la Toile. Savez-vous qu’aujourd’hui sur les 5 milliards d’abonnés répertoriés dans le monde, 31% d’entre eux surfent sur le Web depuis leur téléphone portable. Selon une étude de la BBC, 3,81% des sessions Internet se sont effectuées en mobilité en 2010. Nul doute que ce chiffre est encore appelé à grimper avec l’expansion croissante des clés 3G/4G, des tablettes numériques et autres terminaux qui donnent accès à Internet en situation de mobilité.

Selon Mary Meeker, analyste chevronnée des tendances du Web, il y aura d’ici les 5 prochaines années, plus d’utilisateurs mobiles d’Internet que d’utilisateurs classiques (c’est-à-dire via un accès fixe). A cet effet, le site américain spécialisé The Next Web s’est amusé à recenser quelques données clés de cette fantastique évolution sous la forme d’une infographie que le blog Ericsson France a le plaisir de reprendre dans ses pages.

photo-blog-mobile-web