La technologie au service de l’autisme ?

En tant qu’ingénieur et père d’un enfant autiste, je me devais de poser la question en ces termes : comment la technologie peut rendre plus efficace l’aide humaine ?

J’ai choisi de rechercher moi-même des réponses sur mon lieu de travail au sein du Garage Ericsson à Massy, lieu dédié à l’innovation.

Ericsson possède des centres de R&D partout dans le monde et au niveau local le « Garage » Ericsson France , m’a permis de mettre en marche mon projet dans un contexte d’intrapreneuriat social et solidaire.

L’équipe cœur de métier de l’association AFG Autisme, notre partenaire dans ce projet, nous donne la légitimité et l’expertise nécessaires. Nous avons défini ensemble le cahier de charges et nous avons déployé le pilote avec eux.

Une des particularités de l’autisme est que chaque personne présente des troubles qui lui sont propres. Cette diversité de profils rend difficile le choix des moyens. Souvent, des méthodes ayant fait leurs preuves chez certains sujets s’avèrent complètement inefficaces chez d’autres. Nous travaillons pour trouver la bonne méthode pour chaque personne.

Je me suis donc fixé comme objectif de fournir à la société un outil, basé sur des technologies de pointe comme l’Internet des Objets (IoT) ou encore l’intelligence artificielle, pour accélérer le dépistage, mesurer l’efficacité des prises en charge et donner aux encadrants (famille, accompagnateurs, enseignants, …) des moyens permettant un meilleur accompagnement.

Retrouvez mon témoignage en vidéo :

Les technologies de la communication rapprochent-elles les familles ?

Par Corinne Muller, le mardi 25 août 2015, classé dans Réseaux mobiles,Société en réseau

AEric1

Selon un nouveau rapport du ConsumerLab d’Ericsson, les communications mobiles ont augmenté au sein des familles, elles se font plus textuelles et les enfants souhaiteraient dialoguer davantage en face à face avec leurs parents. Si vous vous demandez quel impact ont aujourd’hui les technologies de la communication sur la famille moderne, ce nouveau rapport de l’observatoire ConsumerLab d’Ericsson devrait vous intéresser.

Lire la suite…

Ericsson s’associe à l’International Rescue Committee pour améliorer l’aide humanitaire grâce à la technologie

Par Benoît Maydat, le mercredi 19 novembre 2014, classé dans Technology for Good

Elaine Weidman-Grunewald présente la façon dont Ericsson s’associe l’International Rescue Committee pour transformer l’aide humanitaire.

La technologie au service de la lutte contre le virus Ébola

Par Benoît Maydat, le vendredi 7 novembre 2014, classé dans Responsabilité sociétale,Santé,Technology for Good

ericsson-technologie-battre-ebola

Quand nous avons appris, il y a quelques mois, que l’épidémie Ébola s’aggravait en Afrique de l’Ouest et que le nombre de cas doublait toutes les trois semaines, la réaction d’Elaine Weidman-Grunewald, Vice-Présidente en charge du développement durable chez Ericsson,  a été : « Il faut faire quelque chose. On ne peut pas rester les bras croisés ! » Lire la suite…

Vivre dans la société connectée : le papier connecté

Par Benoît Maydat, le lundi 27 janvier 2014, classé dans Innovation / R&D,Société en réseau

Dans cette vidéo, Jan Hereden d’Ericsson démontre comment l’on peut accèder à des informations en touchant l’emballage d’un pack de soupe fait en papier connecté. Ce dernier rend facile l’accès à l’information pour le consommateur. L’usager est identifié et aura accès à de l’information spécifique via son smartphone . Il pourra ainsi voir la liste complète des ingrédients, le nombre de calories, la provenance et le mode de transport de cette soupe. Ce n’est qu’un exemple de ce qu’un papier connecté peut apporter.

Lire la suite…

10 nouvelles tendances pour 2014

Par Corinne Muller, le vendredi 3 janvier 2014, classé dans Applications,Santé,Services,Société en réseau

Ericsson présente les 10 tendances qui vont changer la société en 2014.

Le ConsumerLab d’Ericsson a identifié les nouvelles tendances de consommation technologique qui changeront le quotidien des consommateurs en 2014 et au-delà. Lire la suite…

Les TIC au secours du système éducatif ?

Par Corinne Muller, le jeudi 5 décembre 2013, classé dans Technology for Good

Il existe un potentiel considérable d’amélioration du système éducatif par l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

A l’heure où les français s’inquiètent du recul de leur pays dans le classement mondial établi par l’OCDE sur l’éducation, les technologies de l’information et de la communication (TIC) présentent-elles des solutions pour améliorer le système éducatif ? Un nouveau rapport vient d’être publié qui crédite cette thèse.

Les résultats de l’étude ont montré que les ateliers pédagogiques et de perfectionnement professionnel mis en place ont joué un rôle essentiel d’accompagnement des enseignants dans l’utilisation des TIC dans le cadre de leurs cours. Aux dires des enseignants, mais également d’après les constatations établies, l’utilisation des TIC a conduit à une amélioration tangible de leurs compétences pédagogiques et de leur confort d’enseignement. Si, au début de l’étude, seuls 21 % des enseignants se considéraient comme des utilisateurs « avancés » des TIC, ils étaient 45 % à s’estimer comme tels au bout d’une année. Parallèlement à cela, une augmentation de 18 % dans l’utilisation des TIC au sein de la classe a été signalée sur la durée du projet. Lire la suite…

Fleur Pellerin rencontre le PDG d'Ericsson en Suède

Par Corinne Muller, le jeudi 30 mai 2013, classé dans Événements
http://www.blog-ericssonfrance.com/wp-content/uploads/Pellerin_DSC_0065.jpg

Fleur Pellerin visite l'Ericsson Studio en compagnie de Franck Bouétard (à gauche) et Hans Vestberg (à droite), respectivement PDG Ericsson France et PDG Ericsson Monde.

La ministre déléguée en charge des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique, Fleur Pellerin, s’est rendue en Suède les 23 et 24 mai.
Elle s’est entretenue avec son homologue suédoise, Anna-Karin Hatt, ministre des Technologies de l’information et de la communication et de l’Energie, et a rencontré des représentants de start-ups et des acteurs de l’Internet et des télécommunications.
Dans ce contexte, la ministre a rencontré Hans Vestberg au siège d’Ericsson à Kista et a apprécié la visite de l’Ericsson Studio.
Ce séjour s’inscrivait dans le cadre de la campagne de promotion de l’attractivité de la France « Say Oui To France » en matière d’innovation et d’économie numérique.

Attractivité à laquelle Ericsson est d'ailleurs loin d'être insensible comme le montrent ses récentes acquisitions d'entreprises innovantes telles que Technicolor Broadcast Services et Devoteam Telecom & Media.

zp8497586rq

Ericsson publie ses résultats du 1er trimestre 2013

Par Corinne Muller, le mercredi 24 avril 2013, classé dans Société en réseau,Stratégie

« Ericsson est bien positionné pour continuer d’accompagner ses clients sur un marché des TIC en transformation. » Hans Vestberg

« Les ventes ont connu un développement positif au 1er trimestre 2013, en croissance de 2% comparé à la même période l’année dernière, malgré les effets de change. Les ventes à périmètre comparable et après ajustements liés au change ont cru de 7% » a déclaré Hans Vestberg, Président et CEO d’Ericsson.

L’augmentation des ventes a été principalement tirée par l’activité réseaux et les services de déploiement, mais aussi par des projets importants en Europe et en Amérique du Nord. L’Amérique du Nord, qui reste la région à l’activité la plus forte, a enregistré une croissance de 23% malgré la baisse en CDMA. L’Asie du Nord Est a connu un trimestre contrasté avec une baisse des ventes en Corée du Sud, qui reste le marché le plus avancé dans le domaine du LTE, sans déploiements 3G en parallèle contrairement au 1er trimestre 2012. Cette région a également connu un déclin structurel continu dans les investissements GSM en Chine et des effets négatifs liés au change au Japon.

Parmi les domaines porteurs, les services managés ont connu un bon développement avec 21 nouveaux contrats signés au cours du trimestre. Dans le haut débit mobile, le processus de sélection des équipementiers pour la 4G/LTE a débuté en Russie et en Chine. On constate également une bonne traction pour les routeurs SSR avec 12 nouveaux contrats signés au cours du trimestre. La demande continue d’être forte pour les solutions OSS BSS.

Le Mobile World Congress à Barcelone est venu conforter notre vision de l’émergence d’une société en réseau. La croissance sur les réseaux du trafic de données et de la vidéo tire la demande pour le haut débit mobile et l’OSS BSS. Les autres sujets développés au MWC, le SDN (Software Defined Network), le cloud et le machine to machine devraient avoir une influence importante sur l’industrie dans les années à venir.

La profitabilité s’est améliorée comparé à la même période l’an dernier, après ajustement pour charges de restructuration liées à la réduction des opérations en Suède réalisée au 1er trimestre et le gain de l’an dernier suite au désinvestissement dans Sony Ericsson. L’amélioration est essentiellement due à un niveau de ventes plus élevé dans les Réseaux et la poursuite de la réduction des dépenses opérationnelles, malgré un résultat d’exploitation négatif dans le déploiement de réseaux et des effets de change.

Le mix d’activités, avec des projets de couverture plus nombreux que les projets de capacité, a été maintenu au cours du trimestre conformément aux prévisions. Avec la visibilité actuelle sur la demande clients et le développement économique global, nous continuons de penser que le mix d’activités va progressivement s’orienter vers plus de projets de capacité au cours du second semestre 2013.

Nous continuons de mettre en œuvre notre stratégie. Au cours du trimestre, nous avons communiqué les orientations pour notre co-entreprise ST-Ericsson et en avril 2013, nous avons annoncé notre intention d’acquérir Mediaroom de Microsoft pour renforcer nos positions dans le domaine des media.

Alors que les incertitudes sur les plans macro-économique et politique se poursuivent dans certaines régions du globe, les fondamentaux de l’industrie restent attractifs sur le long terme et nous sommes bien positionnés pour continuer d’accompagner nos clients sur un marché des technologies de l’information et de la communication en transformation. » a conclu Hans Vestberg.

Consultez le Rapport complet.

E.ON choisit Ericsson pour la gestion de ses compteurs intelligents en Suède

Par Corinne Muller, le mercredi 17 avril 2013, classé dans Efficacité énergétique,Société en réseau

« E.ON est un des plus grands groupes énergétiques du monde. »

Ericsson va gérer plus de 600 000 compteurs intelligents pour le distributeur d’énergie E.ON, augmentant considérablement le nombre de données disponibles (+ 3 000 %). Les compteurs intelligents permettront une gestion plus efficace et faciliteront l’intégration des énergies renouvelables.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la vision Ericsson d’une société en réseau, dans laquelle le big data et le cloud computing transforment les secteurs de l’énergie, du transport maritime et de l’informatique.

E.ON Elnät Sverige AB (E.ON) a choisi Ericsson pour sa capacité à délivrer une solution globale de services hébergés (managed services) incluant du conseil et de l’intégration de systèmes ainsi que des solutions de big data et de compteurs intelligents.

Cet accord, conclu pour une période de 5 ans, couvre plus de 600 000 compteurs au nord de Stockholm, à Malmö, Örebro, ainsi qu’à Norrköping et Skåne.

Cliquez sur l’image pour accéder au communiqué de presse intégral en anglais.