Mobile World Congress 2012 : Ericsson ajoute à son offre HetNet une station de base pour pico-cellules avec accès Wi-Fi intégré

Par Benoît Chamontin, le Jeudi 1 mars 2012, classé dans Événements,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire

HetNet – Mobile World Congress 2012

Ericsson annonce le lancement de produits à petites cellules, dont une station de base pour pico-cellules avec Wi-Fi intégré. Il est désormais possible d’ajouter aisément des petites cellules au réseau avec ces nouvelles RBS qui utilisent un spectre conforme à la norme 3GPP, mais aussi un spectre hors licence comme le Wi-Fi, et qui peuvent utiliser le même réseau de transport.

Trouver de nouvelles localisations de sites est l’un des problèmes auxquels se heurtent actuellement les opérateurs ; ces nouvelles RBS, grâce à leur taille et à la souplesse des options offertes en termes de raccordement, représentent un choix de prédilection. Les nouvelles offres pour pico-cellules viennent étoffer le portefeuille de produits RBS 6000 d’Ericsson, complétant la couche de macro-cellules des stations de base dans des environnements à forte densité de trafic, afin d’en accroître les capacités et les performances. Parallèlement à l’introduction des produits RBS pour pico-cellules, Ericsson commercialise un produit Indoor Pico Gateway qui permettra des déploiements intérieurs entièrement coordonnés avec la couche de macro-cellules. Lire la suite…

Mobile World Congress 2012 : Ericsson annonce de nouveaux produits et partenariats, ainsi que des gains de parts de marché

Par Valérie Gérôme, le Mercredi 29 février 2012, classé dans Événements   |   Aucun commentaire

Hans Vestberg est revenu sur l’année 2011 au cours de laquelle le succès du haut débit mobile a permis une forte croissance du marché.

Dans sa conférence de presse à l’ouverture du Mobile World Congress, Ericsson a annoncé des contrats et des lancements de produits qui permettront l’évolution rapide des communications en temps réel.

« Notre leadership dans le haut débit mobile, les services managés et les solutions de support (OSS/BSS) nous donne une capacité sans précédent pour accompagner nos clients vers le succès dans la monétisation des opportunités offertes par la société en réseau », affirme Hans Vestberg, PDG d’Ericsson.

Hans Vestberg est revenu sur l’année 2011 au cours de laquelle le succès du haut débit mobile a permis une forte croissance du marché, bien que les dépenses des opérateurs aient ralenti au 4e trimestre. Le solide portefeuille de stations de base RBS6000 a permis à Ericsson de gagner des parts de marché. « Les premières données sur le marché dont nous disposons en interne indiquent que notre part de marché dans le domaine des équipements pour réseau mobile a progressé de 32 % à 38 % en 2011 ».

La convergence de la mobilité, du haut débit et du cloud computing a progressé à tel point que d’autres secteurs commencent à mettre en œuvre des stratégies pour combiner ces forces et créer de nouveaux ecosystèmes. Le m-commerce en est un exemple. Hans Vestberg a évoqué un contrat qui fait de MTN le premier opérateur à déployer la plate-forme Ericsson Converged Wallet. Il s’agit d’un nouveau service, complémentaire du système intégré de rechargement prépayé, et d’une solution de services financiers pour les clients de MTN en Afrique et au Moyen-Orient. Lire la suite…

Tribune libre : Le «green» est dans notre ADN

Un mode « veille» sur les équipements d’une station de base peut réduire la consommation d'énergie de 10 à 20 %

Un mode « veille» sur les équipements d’une station de base peut réduire la consommation d'énergie de 10 à 20 %

 Franck Bouétard, président d’Ericsson France, a récemment signé une tribune dans les « Cahiers de l’ARCEP » sur l’engagement environnemental d’Ericsson. Un texte où il rappelle l’implication de longue date de l’équipementier suédois. Le blog d’Ericsson France vous propose le texte intégral. 

A l’heure où le changement climatique et les émissions carbone sont à l’agenda de nombreux pays, le « green tech » est devenu tellement tendance que l’on ne sait plus s’il procède d’un authentique investissement industriel ou d’un vernis marketing dans l’air du temps. Chez Ericsson, la question de l’environnement est inscrite dans le patrimoine génétique de l’entreprise.

En 1983, Ericsson avait déjà élaboré un premier concept de station de base solaire alors même que les mobiles n’en étaient qu’à leurs balbutiements. Presque trois décennies plus tard, l’entreprise a déployé dans le monde entier plus de 1000 « green sites» en usage commercial. Selon les pays, ces sites fonctionnent soit au solaire, soit avec une combinaison solaire/éolien, soit avec une alimentation hybride diesel/solaire. Lire la suite…

Inde : Démonstration du 1er écosystème LTE-TDD avec Reliance et Ericsson

Par Olivier Cimelière, le Jeudi 23 décembre 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,Opérateurs,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire
L'actuel réseau mobile de Reliance vient d'être salué par une étude consommateurs

L'actuel réseau mobile de Reliance vient d'être salué par une étude consommateurs

 Pour la plus grande joie des consommateurs indiens, le très haut débit mobile et le téléchargement ultra-rapide de données sont en train de devenir réalité dans le pays. En effet, Reliance Industries Limited (RIL) et Ericsson Inde viennent de dévoiler les résultats du premier essai sur le terrain de la technologie mobile LTE-TDD.

Cet essai a permis de mettre en lumière les performances exceptionnelles de cette technologie et de prouver qu’un écosystème complet est désormais disponible pour en soutenir le déploiement. L’essai a été réalisé fin novembre 2010 au Reliance Corporate Parc, en périphérie de Bombay, qui est en passe de devenir le centre névralgique du plan de croissance ambitieux du groupe RIL visant à promouvoir le déploiement d’un service de haut débit mobile de prochaine génération dans toute l’Inde. Lire la suite…

USA : Sprint choisit Ericsson pour moderniser son réseau

Le programme de modernisation de Sprint démarre début 2011 avec Ericsson comme fournisseur clé

Le programme de modernisation de Sprint démarre début 2011 avec Ericsson comme fournisseur clé

 L’opérateur américain Sprint vient de sélectionner Ericsson pour opérer la modernisation de son réseau mobile dans le cadre d’un programme baptisé Network Vision. D’une durée de 4 ans, ce contrat englobe le Centre et le Sud-Est des Etats-Unis.

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans le partenariat technologique qui unit déjà Ericsson et Sprint depuis 2009. L’opérateur américain vient de confier à l’équipementier suédois, un nouveau contrat d’envergure dans le cadre de son programme de modernisation de ses infrastructures mobiles baptisé Network Vision.  

Ericsson sera le fournisseur clé de Sprint en matière d’équipements et de services. Le contrat prévoit notamment la fourniture d’équipements de pointe comme la station de base RBS 6000 multibandes, l’infrastructure coeur de réseau voix et données et des systèmes de transmission faisceaux hertziens/IP.

Le déploiement du programme Network Vision commencera au début de 2011. L’opérateur prévoit d’investir entre 4 et 5 milliards de dollars US. Pour en savoir plus sur les détails de ce nouveau contrat, regardez la vidéo ci-dessous (en anglais) :

Ericsson consolide 12 000 sites 3G de MBNL en Grande-Bretagne

Par Olivier Cimelière, le Lundi 29 novembre 2010, classé dans HSPA,Opérateurs,Réseaux mobiles,Services   |   Aucun commentaire
Ericsson a livré près de 12 000 sites 3G consolidés à MBNL

Ericsson a livré près de 12 000 sites 3G consolidés à MBNL

 En consolidant 12 000 sites partagés sur le réseau mobile du joint-venture britannique Mobile Broadband Network Ltd (MBNL), Ericsson permet aux clients de T-Mobile et de 3 UK de bénéficier d’une couverture 3G élargie. Le nouveau business model mis en œuvre ouvre des perspectives économiques nouvelles aux opérateurs.

Ericsson annonce aujourd’hui la fourniture de quelque 12 000 sites 3G consolidés à Mobile Broadband Network Ltd (MBNL), en Grande-Bretagne, qui sera ainsi en mesure d’offrir une meilleure couverture et des capacités accrues aux clients de 3 UK et T-Mobile, par ailleurs entreprises co-partenaires de MBNL. Grâce à ce projet de consolidation de réseau, tous les sites 3G, émetteurs, équipements de la station de base et backhaul reliés aux réseaux de base de l’opérateur sont maintenant entièrement configurés pour un accès large bande mobile à haut débit.

Le projet annoncé aujourd’hui fait suite à trois ans d’efforts intensifs et d’investissements consentis par MBNL et ses différents partenaires. Outre les avantages pour leurs clients, 3 UK et Everything Everywhere (opérateur qui gère les réseaux d’Orange et T-Mobile au Royaume-Uni) bénéficieront d’économies significatives, ainsi que d’avantages notables en termes d’environnement, en raison du partage de réseau. Lire la suite…

Haut débit mobile : Trafic données multiplié par 3 en 1 an selon Ericsson

Par Olivier Cimelière, le Vendredi 3 septembre 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,HSPA,IP,Réseaux mobiles   |   1 commentaire
Le trafic des données mobiles dans le monde au 2ème trimestre 2010, s’établissait à 225 000 téraoctets/mois selon Ericsson

Le trafic des données mobiles dans le monde au 2ème trimestre 2010, s’établissait à 225 000 téraoctets/mois selon Ericsson

 Les dernières statistiques d’Ericsson font apparaître que les données mobiles augmentent dix fois plus rapidement que le trafic vocal. Et l’adoption du haut débit mobile connaît une nette accélération avec l’introduction de réseaux à haute performance. Pour les opérateurs, le haut débit mobile est maintenant synonyme de profitabilité accrue et de meilleure différenciation face à la concurrence. 

Le haut débit mobile ne représente aujourd’hui que 10 % des abonnements mobiles mais il enregistre toutefois une rapide augmentation. Les mesures du trafic réel réalisées par Ericsson sur les réseaux mondiaux montrent que les données mobiles globales ont pratiquement triplé au cours de l’année écoulée. Dans le même temps, elles ont connu une croissance plus de dix fois supérieure à celle de la voix.

Le trafic de données mobiles continue d’enregistrer une croissance exponentielle, même après le point de bascule historique de décembre 2009, date à laquelle les données ont pour la première fois dépassé le trafic vocal, comme l’a déjà rappelé Ericsson en début d’année. Selon les statistiques établies par Ericsson, le trafic des données mobiles dans le monde, au deuxième trimestre 2010, s’établissait à 225 000 téraoctets/mois. Lire la suite…

Ericsson a livré 2 millions de stations radio de base dans le monde

Par Olivier Cimelière, le Jeudi 2 septembre 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,HSPA,IP,Réseaux mobiles   |   1 commentaire
La série RBS 6000 permet de réduire la consommation électrique de 20 à 65%

La série RBS 6000 permet de réduire la consommation électrique de 20 à 65%

 En 2007, Ericsson annonçait qu’il lui avait fallu vingt ans pour installer un million de stations radio de base à travers le monde. Cette fois, seulement trois années auront été nécessaires pour franchir la barre du million suivant. La deux millionième station de base livrée par Ericsson est une RBS 6000, fournie dans le cadre d’un projet d’extension de réseau haut débit mobile. Ce nouveau jalon atteste de l’ampleur de cette technologie et du leadership d’Ericsson sur le marché.

Ericsson a été à l’avant-garde de l’adoption de la technologie haut débit mobile et a fourni la majeure partie des réseaux HSPA opérant à des débits de 14,4 Mo/s ou plus. En outre, Ericsson est le seul fournisseur participant à tous les grands projets de réseaux 4G/LTE actuellement en cours. Au total, les équipements Ericsson pour réseaux mobiles permettent déjà de relier plus de 1,5 milliard de personnes dans le monde. Lire la suite…

Guinée Conakry : Orange s’appuie sur Ericsson et les énergies renouvelables pour étendre son réseau mobile

C'est la solution Ericsson RBS 2111 à alimentation solaire qui a été retenue

C'est la solution Ericsson RBS 2111 à alimentation solaire qui a été retenue

 Comptant une population de près de 10 millions d’habitants et un taux de pénétration de seulement 23 % de la téléphonie mobile, la Guinée Conakry offre un potentiel de croissance considérable. Toutefois, l’exploitation de ce potentiel se heurte depuis longtemps à de nombreux obstacles, notamment celui de la couverture très insuffisante du réseau électrique. L’opérateur Orange a choisi une solution technologique recourant au solaire développée par Ericsson pour offrir une couverture mobile dans les endroits où cela était auparavant impossible. Récit d’une extension de réseau.

Pour pouvoir mener ses activités dans les meilleures conditions, Orange Guinée Conakry avait besoin d’un système combinant facilité d’installation, entretien minimal et fiabilité accrue. Aussi, l’opérateur mobile a-t-il jugé que la solution RBS 2111 développée par Ericsson présentait tous les atouts nécessaires pour offrir une couverture mobile dans les endroits où cela était auparavant impossible. En effet, étant donné sa faible consommation d’énergie, la station de base RBS 2111 peut être alimentée par de l’énergie renouvelable produite localement.

Or jusque là, l’installation d’une station de base dans la région reposait sur l’utilisation d’une génératrice diesel, avec pour corollaires le coût du ravitaillement en carburant et la nécessité de protéger le site contre les tentatives de vol. L’énergie solaire est alors apparue comme la solution idoine pour permettre en même temps l’accroissement de la taille du réseau et la chute spectaculaire des coûts d’exploitation de celui-ci. Lire la suite…

Ericsson imagine une station de base GSM dans un sac à dos

Par Olivier Cimelière, le Mercredi 5 mai 2010, classé dans Développement Durable,Industries non télécoms,Réseaux mobiles,Responsabilité sociétale,Santé   |   Les commentaires sont ferms
Ce sac à dos de 8 kilos a été spécialement étudié pour être transporté facilement dans la zone sinistrée

Ce sac à dos de 8 kilos a été spécialement étudié pour être transporté facilement dans la zone sinistrée

 La rupture totale des liaisons de communications qui peut se produire lors d’une catastrophe ralentit considérablement l’intervention des secours dans les zones sinistrées. Pour y remédier, Ericsson a récemment présenté un modèle de station de base GSM complète qui tient dans un sac à dos.  Cette solution « plug and play » ne demande aucune connaissance spéciale en télécoms et se déploie en 15 minutes.

C'est au salon BAPCO, un salon professionnel pour les solutions de communication de sécurité et de secours qui s'est tenu les 21 et 22 avril à Londres, qu'Ericsson a dévoilé en avant-première le sac à dos GSM d’int

ervention rapide conçu pour être déployé immédiatement en complément des solutions télécoms existantes.
 
Avec ses 8 petits kilos, le sac à dos a été spécialement étudié pour être transporté facilement dans la zone sinistrée par un membre d’une équipe de secours auquel il ne faudra pas plus de 15 minutes pour mettre en place une station de base de réseau GSM entièrement opérationnelle. Dans une situation de crise où toutes les liaisons sont interrompues, le sac à dos peut servir à étendre un réseau mobile GSM interconnecté par une liaison satellite soit à un groupe d’utilisateurs fermé (une brigade de pompiers par exemple), soit au réseau existant d’un opérateur.

« Le sac à dos GSM d’intervention rapide Ericsson constitue une solution immédiate d’intervention d’urgence en cas de catastrophe, qui ne demande aucune formation particulière de la part de l’utilisateur. Une fois à l’endroit voulu, il suffit de le poser par terre pour mettre en place quasi-instantanément un mini-réseau GSM et établir une liaison tout simplement avec les téléphones portables habituels », explique Richard Swardh, directeur du développement des activités d’Ericsson.

zp8497586rq