La stratégie de marque d’Ericsson

Par Corinne Muller, le mercredi 27 mai 2015, classé dans Société en réseau   |   Aucun commentaire

Ericsson connectivité société connectée réseau

 

L’agence new-yorkaise Contently écrivait le 27 avril « Si votre entreprise est en difficulté avec son identité de marque, il serait bon de réfléchir à quel type d’histoire vous souhaitez raconter. Après tout, il n’en existe que sept. » Une des sept histoires de marque est celle d’Ericsson. « A travers tout ce contenu, Ericsson met l’accent sur les bénéfices de la connectivité à l’époque moderne. Peut-être plus important encore, l’entreprise explique l’impact de la connectivité de façon captivante. Désormais, les gens comprendront la mission d’Ericsson et pourquoi elle est importante pour eux. En d’autres mots, l’entreprise recrée la façon dont les gens la perçoivent. »

Ainsi, le film de renouvellement du contenu de la marque avec la vision d une société en réseau, Networked Society, nous fait découvrir un éventail de personnes bénéficiant de la façon dont Internet les relie aux autres à travers le monde.

 

Une des études de cas présente une femme vivant en Norvège qui gagne sa vie en « Instagrammant » son sandwich chaque matin au petit déjeuner :

Lire la suite…

Après les drones, les super-drones ?

Par Benoît Maydat, le lundi 11 mai 2015, classé dans Objets connectés,Société en réseau   |   Aucun commentaire

ericsson-drone-superdrone-societe-en-reseau

 

Nous nous plaisons à imaginer que, dans la société en réseau, les technologies de communication nous libéreront des corvées quotidiennes et nous rendront meilleurs sur le plan humain. Nous aurons plus de temps pour notre famille, nous passerons moins de temps seuls dans notre voiture et nous serons plus créatifs, avec moins de choses ennuyeuses à faire.

Comme nous, vous prendrez plaisir à regarder la nouvelle vidéo très créative de nos collègues qui travaillent chez Ericsson sur la transformation de l’industrie. A partir des drones tels qu’on les connait, elle imagine ce qu’ils seront demain. Et après-demain : les super drones.

Lire la suite…

MWC : l’envers du décor

Par Jean-Pierre Soulès, le mercredi 26 février 2014, classé dans MWC14   |   Aucun commentaire

Mobile World Congress

Le MWC, c’est d’abord un bruit de foule continu, si puissant qu’il empêche d’entendre votre correspondant au téléphone et que lui ne distingue pas bien ce que vous dites. On parle dans toutes les langues et même si l’anglais reste l’officielle, celles d’Asie sont de plus en plus entendues dans les allées. Cette foule compacte semble sortie de chez le même tailleur. Uniforme de rigueur : costume gris foncé ou noir pour les hommes. Le port de la cravate  devient de plus en plus aléatoire. Chez les femmes, plus présentes que jamais, la mode, cette année, est à la jupe, plutôt courte, et au collant noir. Lire la suite…

Ericsson au MWC : « Transformer notre vie »

Par Jean-Pierre Soulès, le mardi 25 février 2014, classé dans 4G LTE,MWC14,Société en réseau,Vision 2020   |   Aucun commentaire

Hans Vestberg PDG d’Ericsson nous propulse dans la société en réseau.

Pour Ericsson, les années pleines de promesses se suivent. Ainsi, pour Hans Vestberg, le P-DG d’Ericsson, le virage vers la 4G est plutôt bien négocié, puisque si, globalement, 40% du trafic des mobiles empruntent les réseaux du constructeur, le ratio grimpe à 50% pour la génération LTE. Également numéro 1 dans les services, Ericsson vient d’élargir sa gamme avec le Telecom Cloud Transformation, qui fournit aux opérateurs des prestations de consulting et d’intégration. Aujourd’hui, cette activité emploie 60% des 115.000 employés et constitue 43% de son chiffre d’affaires. De plus, pur constructeur dans le passé, l’industriel se tourne de plus en plus vers le logiciel et devient l’un des huit premiers éditeurs au monde. Lire la suite…

Votre lieu de travail va devenir un espace d’échanges

Par Benoît Maydat, le jeudi 16 janvier 2014, classé dans Société en réseau   |   Aucun commentaire

La société connectée constitue le point de départ de nouvelles manières d’innover, de collaborer et de communiquer, dans la vie privée comme dans la vie professionnelle. Et la distinction entre les deux devient de plus en plus difficile à faire.

Les recherches d’Ericsson montrent que la nouvelle génération va radicalement transformer son mode de vie professionnelle. Les valeurs de cette nouvelle génération comme la recherche de sens au-delà du salaire et la priorité à l’action vont changer la manière de faire en entreprise.

Cette transformation a commencé, comment y êtes-vous préparés ? Rejoignez-nous et explorez les opportunités de la nouvelle génération.

Le smartphone change la ville

Par Benoît Maydat, le mercredi 30 octobre 2013, classé dans Responsabilité sociétale,Société en réseau   |   Aucun commentaire

Ericsson montre 18 exemples du rôle que peuvent jouer les TIC sur la satisfaction vis-à-vis de la vie en ville.

Les utilisateurs de smartphones ont été interrogés sur le potentiel de développement et l’intérêt de 18 nouveaux services liés à des aspects importants de la vie en ville. Les résultats sont présentés dans le rapport ConsumerLab. Lire la suite…

Une application pour gérer l’énergie solaire et une solution de communication pour handicapés remportent les Applications Awards 2013 d’Ericsson

http://www.ericssonapplicationawards.com/team/blog/winners-eaa2013

Une application développée au Royaume-Uni pour aider les handicapés à communiquer remporte le 1er prix dans la catégorie Entreprise. Un système de gestion de l’énergie solaire destiné aux particuliers et développé au Portugal gagne le 1er prix dans la catégorie Etudiant. 80 000 euros de gains au total ont été distribués.

Ericsson a annoncé aujourd’hui les vainqueurs de l’édition 2013 des Ericsson Applications Awards, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à l’Ericsson studio de Kista en Suède.

Le vainqueur de la catégorie Etudiant est GreenSpark, une solution d’origine portugaise pour améliorer l’efficacité énergétique d’un foyer équipé en énergie solaire. Cette innovation permet aux particuliers de réduire la complexité de la maintenance et du contrôle de l’énergie solaire à travers un dispositif plug & play basé sur le cloud.

D’origine anglo-saxonne, Therapy Box est l’équipe vainqueur dans la catégorie Entreprise. Sa solution utilise un émulateur de souris pour permettre aux handicapés un usage sans contact de la plate-forme Android . Le plus léger mouvement de la tête permet par exemple de contrôler un ordinateur ou une tablette, la voix est simulée, etc.

Cette 4ème édition des Ericsson Applications Awards était consacrée aux applications pour la vie urbaine, afin de créer de nouvelles façons de connecter les personnes, les objets ou les lieux au bénéfice des individus ou de la société dans son ensemble.

Des étudiants et des PME du monde entier ont eu la possibilité de soumettre leurs applications développées sous Android.

192 équipes, contre 143 l’an dernier, se sont ainsi affrontées, en provenance de 52 pays.

4 équipes finalistes du Royaume-Uni, de Pologne et du Portugal ont présenté leurs solutions devant un jury d’experts.

80 000 euros de gains au total ont été distribués, dont 25 000 euros au premier prix de chaque catégorie, 10 000 aux seconds prix et 5000 aux troisièmes prix.

Les 10 nouvelles tendances de consommation pour 2013, selon le ConsumerLab d’Ericsson

Par Benoît Chamontin, le jeudi 13 décembre 2012, classé dans Innovation / R&D,Société en réseau   |   1 commentaire

Le ConsumerLab d’Ericsson dresse la liste des principales tendances de consommation pour l’année à venir

En amont du CES qui se déroulera du 8 au 11 janvier 2013 à Las Vegas, Ericsson identifie les tendances clés qui influenceront l’industrie des télécommunications et de l’électronique grand public l’an prochain.

1/ La dépendance au cloud modifie les besoins en matière d’équipement : plus de 50 % des utilisateurs de tablettes et 40% des utilisateurs de smartphones aux USA, au Japon, en Australie et en Suède apprécient de pouvoir retrouver toutes leurs applications et données sur plusieurs appareils, via le cloud.

2/ La dispersion de l’expérience technologique : avec la multiplication des appareils connectés à internet, nous sommes entrés dans l’ère du multitâche : plusieurs actions sont menées en parallèle, que ce soit lorsque nous sommes dans une file d’attente ou au café en conversation avec un ami. Les intentions d’achat sont plus fortes pour les tablettes et les smartphones.

3/ Les abonnements privés haut débit sont de plus en plus utilisés au travail : 57 % des utilisateurs de smartphones utilisent leur abonnement personnel au travail, pour travailler, envoyer des mails, préparer un déplacement professionnel, trouver un lieu, etc.

4/ Les citadins utilisent sans cesse leur mobile : en accédant à Internet partout et à n’importe quel moment, les consommateurs rendent définitivement l’Internet mobile. Il devrait y avoir 3,3 milliards d’abonnements smartphones en 2018. La couverture mobile figure parmi  les principaux critères de satisfaction.

5/ La confiance dans les réseaux sociaux personnels : dans un contexte économique défavorable, les structures traditionnelles perdent en popularité au profit du réseau personnel. C’est vrai également pour la recherche d’emploi.

6/ Les femmes 1ères utilisatrices des smartphones : 97 % des femmes possédant un smartphone utilisent les SMS et 77 % envoient et reçoivent des photos. 59% utilisent les réseaux sociaux. Ces tendances s’avèrent être beaucoup plus faibles chez les hommes.

7/ Les villes deviennent des plaques tournantes pour la créativité sociale : les citadins ont plus d’amis sur les réseaux sociaux que les personnes habitant en banlieue.

8/ Le shopping « in line » : 32% des utilisateurs de smartphones effectuent des achats en ligne. Les consommateurs veulent désormais pouvoir combiner leurs achats en magasin et en ligne.

9/ La télévision devient « sociale » : 62 % des téléspectateurs utilisent les réseaux sociaux tout en regardant la télévision ou une vidéo.

10/ L’enseignement se transforme : les nouvelles technologies et la connectivité changent la manière d’apprendre des enfants. Les jeunes apportent leur expérience personnelle des nouvelles technologies à l’école. En inde, 30 millions d’enfants possèdent un téléphone mobile sur les 69 millions d’enfants citadins âgés de 9 à 18 ans.

« Au même titre que les technologies, les tendances de consommation évoluent rapidement », souligne Franck Bouétard, Président Directeur Général d’Ericsson France. « Le haut débit et les nouvelles technologies modifient en profondeur notre façon de travailler, de consommer et même de vivre dans une société en réseau. Ces tendances sont également vraies en France ».

Le rapport complet du ConsumerLab Ericsson est disponible au téléchargement en pdf (en anglais) mais vous pouvez également consulter notre infographie en français.

ICT4All 2012 : Ericsson présente sa vision de la société en réseau

Par Benoît Chamontin, le jeudi 11 octobre 2012, classé dans Réseaux mobiles,Société en réseau   |   Aucun commentaire

Selon une étude internationale : le doublement de la vitesse du haut débit mobile pourrait produire une croissance supérieure à 0,3% du PIB en Tunisie.

Partenaire historique de l’ICT4All pour la 6ème édition consécutive, le Groupe Ericsson, leader mondial sur le marché des technologies de télécommunication et des services aux opérateurs, a participé de façon active aux réflexions sur l’édification de la société de l’information pour l’atteinte des objectifs du millénaire.

Ericsson a présenté, lors de cet événement à Hammamet (Tunisie), ses dernières innovations pour un monde connecté, tant par sa participation à l’espace d’exposition, que lors des conférences et workshops tenus en présence d’experts internationaux. Son objectif était de partager ses expériences et ses solutions pour les opérateurs, les gouvernements et les entreprises.

 Networked Society – la Société en Réseau

Pour Ericsson, nous sommes actuellement au milieu du passage d’une infrastructure technique à une infrastructure sociale. Avec la société en réseau, tout sera interconnecté de façon à radicalement changer notre façon d’innover, de collaborer, de produire et de gouverner. D’ici à 2020, il est estimé que plus de 50 milliards d’appareils seront connectés. Il s’agit donc d’être en mesure de répondre à certains défis tels que le changement climatique, le développement durable, l’éducation ou encore l’accès au soin.

 Mobile Broadband – le haut débit mobile comme facteur de croissance

Selon une étude menée par Ericsson, Arthur D. Little et la Chalmers University of Technology, il a été démontré que le haut débit peut contribuer de manière significative à la croissance économique d’un pays. En Tunisie, par exemple, le doublement de sa vitesse pourrait produire une croissance supérieure à 0,3% du PIB, soit l’équivalent de 137,6 millions de dollars US. Cette conséquence positive proviendrait de processus automatisés et simplifiés, d’une productivité accrue due à la création de nouveaux services et entreprises ainsi que d’un meilleur accès aux services de base tels que l’éducation et la santé.

Unplug – les nouveaux business modèles à travers le haut débit mobile

A la veille du 20ème anniversaire du haut débit mobile, de nouvelles manières de penser se dessinent vers de nouvelles logiques commerciales pouvant rompre avec les modèles du passé. La campagne Unplug d’Ericsson vise à sensibiliser les opérateurs de téléphonie mobile à de nouvelles pratiques inspirées par d’autres industries telles que le secteur du transport aérien, les secteurs financiers et hôteliers ou encore l’industrie du jeu.

« La connectivité a un impact important sur les aspects socio-économiques de la société non seulement en Tunisie mais dans le monde entier. Les données montrent clairement que nous évoluons vers une société de l’information que nous appelons chez Ericsson la “Networked Society”. Nous avons atteint un stade où le haut débit n’est plus un simple outil de communication mais un catalyseur pour de nouvelles possibilités à la fois pour les personnes, les entreprises et la société. C’est ce que nous expliquons à travers notre vision du haut débit mobile comme facteur de croissance économique et notre campagne Unplug que nous avons présentée lors de cette 6ème édition de l’ICT4All en Tunisie »

Slim Ghariani, Directeur Général d’Ericsson en Tunisie

Alliance entre la technologie et la stratégie pour l’innovation dans l’éducation au concours de la Boston University

Le premier prix a été décerné à une stratégie visant à créer de la valeur dans la société en réseau grâce à l’éducation et à l’expertise

La Boston University School of Management et Ericsson annoncent qu’une équipe d’étudiants en MBA de l’Université de Caroline du Nord, à Chapel Hill, est arrivée première au 7e International Tech Strategy Business Case Competition. Ce concours (sur invitation uniquement) se déroule sur 24 heures et il est doté de 47 500 dollars de prix ; il propose aux étudiants en management de résoudre des cas réels auxquels sont confrontés les grands leaders mondiaux de la technologie. L’événement a eu lieu du 29 au 31 mars 2012, à la Boston University School of Management. C’est la cinquième année consécutive qu’Ericsson parraine le concours.

Cette année, le thème principal du concours était le rôle que la société en réseau peut jouer dans une éducation innovante. Il était demandé à chaque équipe comment Ericsson pourrait élaborer des business models efficaces, capables de créer de la valeur dans une société en réseau par l’éducation, le partage et la combinaison des compétences techniques.

L’équipe de la Kenan-Flagler Business School de l’Université de Caroline du Nord, à Chapel Hill, sa remporté le premier prix de 25 000 dollars. L’équipe était composée de Jae Lee, RohanVaidyanathan, Christophe Renaud et MaciejDudek. Elle a choisi une stratégie globale sur deux fronts pour combler les lacunes en matière de communications et d’accès à l’information, avec sa plate-forme ETP (Education Technology Platform). Les quatre autres écoles lauréates sont notamment l’Université de Californie du Sud, la Hong Kong University of Science and Technology, et la Duke University.

L’équipe de la Hong Kong University of Science and Technology est arrivée seconde, la troisième place revenant à la Fuqua School of Business de la Duke University.

Lire la suite…