10 tendances de consommation des nouvelles technologies en 2012

Par Myriam Devred, le mardi 17 janvier 2012, classé dans Société en réseau

Le ConsumerLab d'Ericsson a publié les 10 principales tendances de consommation des nouvelles technologies pour 2012

L’observatoire ConsumerLab d’Ericsson a dressé une liste des 10 tendances de consommation en matière de nouvelles technologies pour 2012. On remarque notamment que pour les consommateurs, la connexion Internet est devenue aussi indispensable que l’électricité, mais aussi que les médias sociaux ont radicalement changé la communication d’informations et que tout le monde peut être fournisseur de services.

Voici les 10 principales tendances de consommation :

1. La connectivité est reine.

La connexion à Internet est devenue aussi indispensable que l’air que nous respirons. Les consommateurs affirment que s’ils devaient réduire leurs dépenses la dernière chose qu’ils arrêteraient serait leur connexion à Internet.

Concernant les consommateurs Français, les trois quarts d’entre eux ont désormais accès à internet à leur domicile (+ 4 points en un an) selon la dernière enquête de l’ARCEP et du CGIET. De plus, Internet est largement utilisé et ancré dans les habitudes des Français et il est devenu un média incontournable. Selon une étude du Crédoc, plus de la moitié des Français se connectent à internet tous les jours et passent en moyenne quinze heures par semaine sur internet contre dix-sept heures pour la télévision. Lire la suite…

Et vous, quel est votre premier geste au réveil ?

Par Myriam Devred, le mardi 4 octobre 2011, classé dans Société en réseau
50% des possesseurs de smartphones l'utilisent dans leur lit avant de se coucher
50% des possesseurs de smartphones l’utilisent dans leur lit avant de se coucher

Savez-vous que la moitié des possesseurs de smartphones avouent que la première chose qu’ils touchent au réveil est… leur téléphone ! Et ceci afin d’éteindre l’alarme et ensuite de se connecter à Internet pour consulter leurs mails, regarder l’actualité ou les réseaux sociaux.

Selon une étude de l’observatoire ConsumerLab d’Ericsson menée notamment en France, en Italie et au Portugal, les utilisateurs de smartphones sont constamment connectés, du matin au soir.

Que ce soit chez eux, dès le réveil, mais aussi dans les transports, 75% des possesseurs de mobiles intelligents profitent du trajet pour écouter de la musique et se connecter à Internet ; au bureau, 50% l’utilisent notamment pour envoyer des messages ; et 50% dans leur lit avant de se coucher. Lire la suite…

Et vous, êtes-vous un « sofaliseur » ?

Par Myriam Devred, le vendredi 6 mai 2011, classé dans Multimédia,Réseaux mobiles,Télévision
En Europe, 7 internautes sur 10 surfent sur internet en même temps qu'ils regardent la télévision et trois des quatre activités principales sur internet effectuées devant la télévision sont en relation avec la communication: e-mail (75%), messagerie instantanée (49%), réseaux sociaux (39%).

En Europe, 7 internautes sur 10 surfent sur internet en même temps qu'ils regardent la télévision et trois des quatre activités principales sur internet effectuées devant la télévision sont en relation avec la communication: e-mail (75%), messagerie instantanée (49%), réseaux sociaux (39%).

Un nouveau phénomène est en train de se développer : celui des « sofaliseurs » ultra-connectés qui socialisent avec leur famille et leurs amis via les réseaux sociaux, depuis chez eux plutôt que de rencontrer les personnes. Le phénomène prend de l’ampleur en Grande-Bretagne. Qu’en est-il en France ?

Selon le dictionnaire britannique MacMillan dont la définition a été reprise par le magazine Challenges il y a quelques semaines, « sofaliser » (en anglais : sofalising : Sofa + socialising) c’est « l’activité consistant à utiliser Internet via des appareils électroniques et des sites de réseaux sociaux, pour socialiser avec les gens depuis la maison, plutôt que de les rencontrer en tête à tête ».

Ce terme « sofaliser » a été inventé par Ewan Robertson, de l’agence de relations publiques « Citigate Dewe Rogerson », pour la société de jeux de casinos en ligne Yazino, afin de décrire la tendance de ses utilisateurs à interagir avec d’autres, tout en jouant aux jeux. Puis ce terme s’est généralisé via le blog « Schott’s Vocab » dans le New York Times. Lire la suite…

Le blog Ericsson France vous présente ses meilleurs voeux !

Par Olivier Cimelière, le vendredi 24 décembre 2010, classé dans Haut Débit,Multimédia,Publicité,Réseaux mobiles
MEILLEURS VOEUX !

MEILLEURS VOEUX !

 Avant de refermer une année 2010 riche en actualités et en innovations de toute sorte, le blog d’Ericsson France tient à adresser ses meilleurs voeux à ses lecteurs internautes et à tous ceux qui suivent les activités du leader mondial des télécommunications.

2010 aura vu la nette confirmation de la montée en puissance des réseaux haut débit, particulièrement dans les réseaux mobiles où le trafic données surpasse désormais celui de la voix. Une courbe qui n’est pas prête de ralentir tant les applications mobiles et les réseaux sociaux ont désormais investi le quotidien des abonnés mobiles et des mobinautes. Alors avant de clore le chapitre 2010 et d’écrire le suivant, l’équipe du blog d’Ericsson France voulait partager avec vous une très intéressante vidéo réalisée par The Future Mobile Coalition sur la connectivité en situation de mobilité.

Une infographie sur les usages mobiles aux USA, au Japon et en Europe

Par Olivier Cimelière, le mercredi 15 décembre 2010, classé dans Haut Débit,Multimédia,Réseaux mobiles
Les mobinautes japonais loin devant en termes d'usages Web sur leur mobile

Les mobinautes japonais loin devant en termes d'usages Web sur leur mobile

 En termes d’usages mobiles, les Japonais sont les abonnés les plus connectés comparés à leurs homologues européens et américains. C’est le constat qui ressort d’une étude de comScore data et retranscrite sous forme d’infographie par Metagrafic.

Dans cette étude, le mot « connexion » s’entend dans l’acception suivante : la proportion de mobinautes qui se connectent pour surfer sur Internet, accéder à des applications et télécharger des contenus via leur téléphone portable. Il apparaît ainsi que 75% des utilisateurs de téléphone mobile recourent à ce type d’activités au Japon, bien loin devant les Américains et les Européens qui se situent respectivement à 44% et 39%.

En revanche, ce sont les Américains qui l’emportent haut la main en termes d’usage des médias sociaux via la téléphonie mobile. 1 abonné mobile américain sur 5 accède et blogue sur les réseaux sociaux en situation de mobilité. Facebook, qui compte plus de 200 millions d’utilisateurs mobiles, est le réseau social le plus visité aux USA. Assez étonnemment, MySpace demeure toujours à la 2ème place aux Etats-Unis. Autre point : Twitter est largement usité dans les 3 zones de l’étude. Pour plus de détails, regardez l’infographie ci-dessous.

(traduction de l’article en anglais de l’agence Penn Olson paru le 14 décembre 2010)

photo-blog-mobile-usage-infographie

Lucy Küng : « Médias et télécoms sont face à la menace Internet »

Lucy Küng : "On est aujourd'hui en pleine convergence annoncée il y a 25 ans entre médias, télécoms et technologies de l’information avec Internet au cœur du tableau

Lucy Küng : "On est aujourd'hui en pleine convergence annoncée il y a 25 ans entre médias, télécoms et technologies de l’information avec Internet au cœur du tableau

 Les industries des médias et des télécoms sont sorties perdantes de leurs premières batailles face à Internet. Elles assistent au déclin de leurs revenus et à la transformation de leurs actifs en passifs. C’est le constat que dresse Lucy Küng, experte en gestion des médias. Dans une interview donnée à Ericsson Business Review, elle n’entrevoit qu’une seule solution : ces deux industries, autrefois dominantes, doivent absolument faire preuve de créativité et tenter de se frayer ensemble un chemin vers l’avenir.

Lucy Küng est professeur en économie et gestion des médias à l’université de Jönköping, en Suède. Née à Londres, elle vit à Zürich en Suisse où elle est par ailleurs membre du conseil d’administration de la Swiss Broadcasting Corporate (SRG-SSR-Idée Suisse). Depuis plus de vingt ans, elle a acquis une connaissance approfondie des médias et de leurs enjeux. Son travail porte essentiellement sur l’étude du bouleversement qui se produit lorsqu’une nouvelle génération de plateformes technologiques (telles qu’Internet et l’iPad) menace de remplacer des modèles pourtant éprouvés comme la télévision par ondes hertziennes et les magazines papier.

Pouvez-vous nous dresser un tableau de la situation ? Quelle priorité définissez-vous pour les entreprises de médias et de télécoms ?

Lucy Küng : Le drame vient du fait que les entreprises des médias et des télécoms voient la situation comme à travers un miroir de façon confuse tout en assistant au début du déclin du modèle des médias de masse tel que nous l’avons toujours connu. Les nouvelles technologies en sont le principal déclencheur, même si des facteurs comme la déréglementation et la mondialisation jouent également un rôle. On est là en présence du processus de convergence annoncé il y a 25 ans : le rapprochement inexorable des médias, des télécoms et des technologies de l’information, avec Internet au cœur du tableau. Si l’on se place au plan de la chaîne de valeur industrielle, on voit l’apparition de nouvelles étapes, notamment pour ce qui touche aux dispositifs mobiles. Ceux-ci représentent une plateforme supplémentaire pour les différents organes médiatiques et donc un domaine porteur de croissance, mais impliquent également de traiter avec de nouveaux acteurs (Amazon, Apple et Google) qui n’obéissent pas aux schémas industriels traditionnels. Lire la suite…

Japon : Softbank Mobile booste son réseau HSPA avec Ericsson

Par Benoît Chamontin, le vendredi 26 novembre 2010, classé dans Haut Débit,HSPA,Multimédia,Opérateurs,Réseaux mobiles
La modernisation du réseau 3G de Sofbank concernera l'une des zones du Japon les plus denses en termes de trafic données

La modernisation du réseau 3G de Sofbank concernera l'une des zones du Japon les plus denses en termes de trafic données

 Figurant parmi les principaux opérateurs de téléphonie au Japon, Softbank Mobile investit dans le développement de son réseau HSPA Evolution pour offrir aux utilisateurs de smartphones et de tablettes informatiques des capacités accrues et une meilleure qualité de service. Cette modernisation passe notamment par le déploiement de la solution RBS 6000 d’Ericsson. Les trois principales villes du pays sont concernées.

L’évolution du réseau HSPA Evolution de Softbank Mobile se traduira par des avantages majeurs pour les utilisateurs qui sont grands consommateurs de données et qui contribuent pour une large part à la croissance et aux résultats financiers de l’entreprise.

Utilisateurs avertis du monde numérique, les Japonais font appel aux données mobiles pour rester en contact. Ils utilisent ainsi largement les services de réseaux sociaux connectés ainsi que les jeux mobiles “moga-bee” très populaires dans le pays sur ces réseaux sociaux. Dans ce contexte, Softbank Mobile affiche donc clairement sa volonté de continuer d’assurer la satisfaction de ses abonnés d’autant plus que les services de données rapportent aujourd’hui davantage d’argent à l’opérateur que ses services vocaux traditionnels. Lire la suite…

Ericsson Application Awards 2011 : votre appli mobile vaut peut-être de l’or…

Par Olivier Cimelière, le mardi 9 novembre 2010, classé dans Multimédia,Publicité,Réseaux mobiles
A vous d'inventer la "killer application" de l'année 2011 avec Ericsson Labs !

A vous d'inventer la "killer application" de l'année 2011 avec Ericsson Labs !

Vous êtes développeur ? Vous avez une idée géniale d’application mobile ? Vous êtes persuadé qu’elle peut faire un malheur sur le marché ? Si vous répondez oui aux 3 questions, n’hésitez plus ! La 2ème édition des Ericsson Application Awards vous tend les bras et peut vous permettre de transformer votre application en monnaie sonnante et trébuchante. Un seul mot d’ordre : entrez dans la compétition mondiale « Code For Cash 2011 » qu’organise Ericsson jusqu’au 31 mars 2011.

Les applications pour la téléphonie mobile sont devenues un gigantesque marché sous l’impulsion des smartphones sans cesse en pleine croissance. D’innombrables nouvelles applications font chaque jour leur apparition. Des applications qui font souvent dire aux jeunes développeurs : « Pourquoi est-ce que je n’y ai pas pensé ? » ou pire : « J’y ai pensé, mais je n’ai rien fait. » Certes, certaines applications ne rencontrent qu’un succès modéré mais d’autres deviennent de véritables phénomènes couronnés de succès comme en témoigne ce classement récent établi par un blogueur français.

Ericsson propose donc aux développeurs de relever le défi des applications et de marquer de leur empreinte cet univers technologique en pleine effervescence en participant aux Ericsson Application Awards. Que vous fassiez des études universitaires ou que vous travailliez dans une entreprise de moins de 100 salariés, vous pouvez postuler à la 2ème édition de cette compétition baptisée « Code for Cash 2011 » et créé depuis l’an passé. Seule contrainte : vous devrez impérativement constituer une équipe de deux à quatre personnes. Lire la suite…

50 milliards d’objets connectés : 2 vidéos intéressantes à découvrir

Par Olivier Cimelière, le jeudi 4 novembre 2010, classé dans Haut Débit,Multimédia,Technology for Good,Vision 2020
Sur son billet communicant, le voyageur peut découvrir des informations relatives aux paysages traversés

Sur son billet communicant, le voyageur peut découvrir des informations relatives aux paysages traversés

Ericsson avait annoncé lors du dernier Mobile World Congress en février 2010 à Barcelone qu’en 2020, nous dénombrerons 50 milliards d’objets connectés aux réseaux. Tout terminal qui aura un intérêt à être connecté, le sera. Autrement dit, n’importe quel objet pourra communiquer avec d’autres objets, bien au-delà des terminaux aujourd’hui connectés comme l’ordinateur, le téléphone ou encore la liseuse électronique.

Parmi ses lectures, le blog Ericsson France est tombé sur un passionnant billet de Nicolas Bordas sur son blog personnel. Président de l’agence de publicité TBWA/France, enseignant à SciencesPo et auteur du livre « L’idée qui tue », Nicolas Bordas est à l’affût de toutes les idées disruptives qui peuvent surgir dans différents domaines d’activités.

Dans son récent billet intitulé « Et si les médias communiquaient en silence ? », il évoque deux vidéos réalisées par l’agence de design Berg et l’agence de publicité Dentsu Londres. Ces vidéos s’inscrivent totalement dans la vision des 50 milliards d’objets connectés qu’Ericsson décline depuis le dernier Mobile World Congress.

Le premier film intitulé “incidental medias” (les médias secondaires) montre comment les programmes télé, les radio-réveils ou les factures peuvent intégrer des informations en provenance des réseaux sociaux.

Le deuxième film intitulé “Le voyage” imagine comment une gare peut devenir communicante au travers d’écrans, de tickets ou de documents éphémères, pour rendre le voyage plus agréable pour le voyageur.

Le billet de Nicolas Bordas renvoit également à un intéressant article signé par Hubert Guillaud, rédacteur en chef d’InternetActu.net et responsable de la veille à la Fondation Internet nouvelle génération (Fing).

Technology for Good (21) : L’Internet haut débit change la vie des Chinois

Comme 70 % des jeunes chinois de son âge, Yu Xia est accro aux jeux vidéo sur Internet haut débit

Comme 70 % des jeunes chinois de son âge, Yu Xia est accro aux jeux vidéo sur Internet haut débit

 Wang Yu Xia est la preuve vivante du pouvoir de transformation de l’Internet haut débit sur le quotidien des gens en leur offrant un accès au monde connecté. Avant de quitter sa province de Gansu en 2004 pour venir s’installer dans la capitale chinoise Beijing, elle ne savait absolument rien d’Internet. Aujourd’hui, elle est devenue accro aux jeux en ligne et s’est créée, grâce au net, tout un réseau d’amis off line. Sa vie en a été littéralement transformée. Entrez dans son récit !

Alors que sa semaine de travail se termine, Wang Yu Xia, jeune femme de 26 ans, a rendez-vous pour dîner avec des amis rencontrés sur le net et avec lesquels elle reste en contact grâce à QQ, système de messagerie instantanée très populaire en Chine qui permet aux utilisateurs de créer des groupes de discussion et de développer des réseaux sociaux. QQ dénombre plus de 100 millions de comptes. L’outil est disponible en chinois traditionnel, chinois simplifié et en version internationale.

Lorsqu’elle habitait dans la province de Gansu, la plus pauvre de Chine, Wang Yu Xia n’avait pas plus entendu parler de QQ que de communauté en ligne. Lorsqu’elle est arrivée dans la capitale, elle a eu l’impression, comme beaucoup d’autres migrants Chinois, de débarquer dans un monde totalement étranger.


Lire la suite…