Bangladesh : une décharge devient une zone « verte » avec le concours d’Ericsson

Anneli Åhman est l'une des salariés d'Ericsson Bangladesh à contribuer au projet Green Matuail

Anneli Åhman est l'une des salariés d'Ericsson Bangladesh à contribuer au projet Green Matuail

 Un ancien site de décharge situé à Matuail en périphérie de Dacca, la capitale du Bangladesh, va être transformé en zone écologique grâce à un projet de plantation d’arbres auquel Ericsson apporte son soutien actif.  Objectif : améliorer la qualité de l’air et réduire la prolifération des bactéries que la décharge alimentait. Explications du projet de reconversion écologique.

L’objectif du projet Green Matuail que sponsorise Ericsson, est ambitieux : planter 60 000 arbres sur le site d’une ancienne décharge municipale aux abords de la capitale du Bangladesh. Ce projet permettra d’améliorer considérablement l’environnement, avec une meilleure qualité de l’air et en réduisant la prolifération des bactéries pathogènes qu’engendre la décharge. Ce projet inclut la plantation d’arbres mais également des plantes médicinales locales porteuses de qualités antibactériennes naturelles qui permettront in fine d’améliorer la qualité du sol et de l’environnement.

Mohsinul Haque, directeur Ressources Humaines & Organisation du pôle Customer Unit d’Ericsson Bangladesh, explique que la protection de la santé est la raison majeure de ce projet : « Dacca est une ville à forte densité de population. Il y a des gens partout et Matuail ne fait pas exception à la règle. Les déchets déposés à Matuail se composent de matières organiques et non organiques – un véritable terreau pour les bactéries pathogènes et les gaz toxiques. Les gens qui vivent à proximité souffrent couramment de maladies de la peau et de pathologies respiratoires ». Lire la suite…