TeliaSonera choisit Ericsson pour muscler son haut débit fixe en VDSL2

Par Olivier Cimelière, le vendredi 26 février 2010, classé dans Fibre,Haut Débit,Opérateurs,Réseaux mobiles,Télévision
En mars 2009, Ericsson a réussi à atteindre un débit maximal de 0,5 Gigabits/s grâce à la technologie VDSL2

En mars 2009, Ericsson a réussi à atteindre un débit maximal de 0,5 Gigabits/s grâce à la technologie VDSL2

 TeliaSonera vient d'élire Ericsson comme équipementier unique pour augmenter la capacité de son réseau haut débit fixe avec la technologie VDSL2. Un million d'abonnés fixes de l'opérateur va bénéficier de performances accrues pour des services tels que la télévision haute définition, les jeux en ligne, les services médias enrichis ou encore la vidéo en streaming.

Face à la demande sans cesse croissante des particuliers comme des entreprises en matière de haut débit fixe, TeliaSonera a décidé d'accroître la capacité de son réseau actuel en passant progressivement de l'ADSL à la technologie plus évoluée du VDSL2. Mikael Bäckström, Directeur d'Ericsson Nordic & Baltics, a commenté : « La décision de l'opérateur de migrer de l'ADSL vers le VDSL2 est en ligne avec le besoin des consommateurs de disposer de plus de bande passante à leur domicile. En combinant la puissance de l'accès fibre du réseau avec la terminaison cuivre existante dans les maisons constitue en effet un moyen rapide et efficace de mettre à disposition du très haut débit à l'échelle nationale ».

L'usage d'Internet en Suède est largement répandu. Selon les statistiques nationales, près de 90% des foyers y sont raccordés. L'objectif des autorités suédoises est désormais de sécuriser l'accès pour atteindre des vitesses de haut débit supérieures à 100 Mbits/s.

Ove Alm, Senior Vice President de TeliaSonera Networks, a déclaré : « Le renforcement de notre réseau fixe haut débit répond à l'explosion de la demande en bande passante. En augmentant ainsi les vitesses de débit tant dans nos réseaux fixes que mobiles, nous permettons à nos abonnés de disposer de leurs services personnalisés où qu'ils se trouvent et quel que soit le terminal qu'ils utilisent ». Lire la suite…

Quand LTE grimpe jusqu’à 1 Gigabit/s, c’est avec Ericsson …

Par Olivier Cimelière, le mardi 16 février 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,Innovation / R&D,Réseaux mobiles
1 Gigabit/s atteint en lien descendant avec LTE ! Record signé Ericsson (photo : Benoît Chamontin)

1 Gigabit/s atteint en lien descendant avec LTE ! Record signé Ericsson (photo : Benoît Chamontin)

 C’est l’un des temps forts du Mobile World Congress à Barcelone. Ericsson a établi un nouveau record technologique en réalisant une démonstration de LTE/4G au cours de laquelle la vitesse de 1 Gigabit/s a été atteinte en lien descendant.

Ce nouveau record à 1 Gigabit/s constitue une première mondiale. La démonstration a été réalisée avec 4 porteuses de 20 Mhz chacune couplées à une approche MIMO (Multiple-Input-Multiple-Output, MIMO) sur une infrastructure LTE Ericsson.

Ce nouveau record confirme le leadership technologique d’Ericsson en matière de LTE. A ce jour, Ericsson a d’ailleurs signé des contrats pour une exploitation commerciale de LTE avec 5 opérateurs majeurs qui prévoient de lancer leurs services dans le courant de 2010 et l’année 2011 (excepté TeliaSonera qui opère déjà depuis décembre 2009 un réseau LTE sur le centre ville de Stockholm). Pour rappel, les opérateurs sont ATT&T, Verizon et MetroPCS aux Etats-Unis, TeliaSonera en Suède et en Norvège et NTT DoCoMo au Japon.

Par ailleurs, Ericsson est l’acteur le plus impliqué dans le domaine du développement et de la standardisation de la norme LTE. Il escompte détenir 25% des brevets essentiels dans ce domaine, devenant ainsi le plus important détenteur de brevets liés à LTE.

zp8497586rq
zp8497586rq

Faisceaux hertziens : Ericsson va établir un nouveau record mondial à 2,5 Gbits/s

Par Olivier Cimelière, le vendredi 12 février 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,HSPA,Réseaux mobiles
Mini-Link est une solution tout à fait adaptée pour les transmissions radio grâce à son faible coût global

Mini-Link est une solution tout à fait adaptée pour les transmissions radio grâce à son faible coût global

 En matière de transmissions radio par faisceaux hertziens, Ericsson va établir un nouveau record mondial de débit en réalisant une liaison à la vitesse de 2,5 Gbits/s. Cette démonstration sera effectuée lors du Mobile World Congress qui se déroule à Barcelone du 15 au 18 février.

D'ici 2014, plus de 3 milliards d'abonnés vont recourir au haut débit selon Ericsson. 80% d'entre eux le feront à travers des réseaux mobiles. Cette perspective implique de pouvoir disposer de vitesses de transmission élevées afin de satisfaire la demande sans cesse croissante et supporter le volume de trafic généré par les smartphones et autres terminaux proposant des services de vidéo, de vidéoconférence et de TV sur Internet.

Pour les opérateurs mobiles, les connexions radio haute capacité par faisceaux hertziens s'avèrent être une solution efficace et fiable tant en termes de performance que de coûts d'exploitation pour opérer des services haut débit sur les réseaux WCDMA et LTE, particulièrement dans les zones urbaines. C'est dans cette optique que pendant le Mobile World Congress, Ericsson va réaliser une démonstration en direct d'une connexion radio haute vitesse par faisceaux hertziens avec une capacité de transport atteignant le barre des 2,5 Gbits/s. Ericsson entend ainsi démontrer sa capacité à gérer des vitesses de flux de données sans cesse en augmentation et à configurer les réseaux LTE en conséquence. La connexion à 2,5 Gbits/s va utiliser la nouvelle bande de fréquence de  70-80GHz (E-band). Lire la suite…

Mobile World Congress : Découvrez le haut débit 3G à 84 Mbits/s avec Ericsson !

Par Olivier Cimelière, le mardi 9 février 2010, classé dans Haut Débit,HSPA,Multimédia,Réseaux mobiles
En portant HSPA à 84 Mbits/s, Ericsson ouvre de nouveaux horizons

En portant HSPA à 84 Mbits/s, Ericsson ouvre de nouveaux horizons

Cela sera indéniablement l'une des attractions technologiques majeures du Mobile World Congress : la 3G poussée à un débit pic de 84 Mbits/s sur le stand Ericsson du 15 au 18 février à Barcelone.

L'an passé lors du même événement, Ericsson atteignait 42 Mbits/s, un débit aujourd'hui réalité commerciale dans le monde entier sans parler des 56 Mbits/s démontrés pendant le dernier salon international CTIA à Las Vegas en 2009. Entrez avec Ericsson dans un monde de performance !

La croissance rapide du trafic données sur les réseaux mobiles ne se dément pas. Smartphones, ordinateurs portables et autres terminaux connectables ne cessent de convertir de nouveaux usages aux bénéfices du haut débit mobile ! Aujourd'hui, accéder sans fil à Internet et à ses données est devenu une fonctionnalité incontournable.

Marie Westrin, Directrice Développement Radio du groupe Ericsson, explique; “L'innovation est incontestablement notre passion. C'est pourquoi année après année, nous repoussons les bornes technologiques de l'industrie. Ce qui nous motive est la possibilité de satisfaire les besoins des consommateurs pour les réseaux sociaux, les jeux en ligne, la vidéoconférence pour ne citer que ceux-là parmi tant d'autres services où la mobilité est désormais possible” . Lire la suite…

Ericsson va déployer le réseau 3G le plus rapide du monde à 84 Mbits/s

Par Olivier Cimelière, le mercredi 20 janvier 2010, classé dans Haut Débit,HSPA,Multimédia,Réseaux mobiles
Les abonnés de 3 Scandinavia pourront bientôt surfer à 84 Mbits/s depuis leur mobile !

Les abonnés de 3 Scandinavia pourront bientôt surfer à 84 Mbits/s depuis leur mobile !

 L'opérateur scandinave 3 vient de choisir Ericsson pour déployer un réseau HSPA (3G) très haut débit sur l'ensemble du Danemark et dans quatre villes majeures de Suède. Ce contrat prévoit également l'optimisation de la couverture 3G dans les zones indoor et reculées en Suède.

Les consommateurs danois et suédois amateurs de haut débit mobile peuvent se réjouir ! Avec l'annonce faite par 3, la vitesse du réseau 3G de l'opérateur va bondir de 21 Mbits/s à 84 Mbits/s soit l'équivalent d'un débit multiplié par quatre. Cette augmentation énorme du débit va permettre aux abonnés de profiter de leurs applications Internet comme les réseaux sociaux, les jeux en ligne et la vidéo-conférence tout en étant en situation de mobilité. De plus, afin d'améliorer significativement la couverture du réseau HSPA actuel de 3, un second réseau 3G utilisant la bande de fréquence 900 MHz (une première en Suède) sera également ajouté et installé par Ericsson.

Peder Ramel, PDG de 3 Scandinavia, a déclaré : « Nous avions été les premiers à lancer la 3G + dans les régions nordiques. Nous sommes aujourd'hui encore les premiers à signer pour l'installation du réseau 3G le plus rapide au monde. Nos abonnés scandinaves sont des utilisateurs sophistiqués et extrêmement demandeurs de services haut débit mobile. Ericsson fait évoluer notre réseau pour nous permettre de répondre à cette demande et procurer à nos clients une véritable connectivité où qu'ils soient, que ce soit dans un bureau à la ville ou dans leur maison de campagne éloignée . » Lire la suite…

Comment fait-on face à l'afflux de SMS et MMS à Noël ? Un expert répond !

Chaque année, des records de trafic de SMS et MMS tombent à Noël et au Jour de l'An

Chaque année, des records de trafic de SMS et MMS tombent à Noël et au Jour de l'An

 Les périodes de fêtes qui ponctuent l’année, comme Noël et le Nouvel An, sont souvent synonymes de saturation des réseaux et de retards dans l’acheminement des SMS et MMS. Comment les opérateurs font-ils face et quels défis devront-ils relever avec le développement du haut débit mobile ?

Peter Mottishaw, analyste principal au cabinet conseil Analysys Mason et spécialiste des logiciels de télécommunications, propose quelques explications.

Question 1 : Que doit faire un opérateur, en termes de support client, lorsqu’il s’agit de sauvegarder ses réseaux pendant les périodes de fort trafic ?
Peter Mottishaw : Il est essentiel de bien planifier les réseaux pour éviter les problèmes de qualité de service. Pour l’opérateur, cela impliquer de disposer de la part de son équimentier d'un support 24h/24 et 7j/7, voire un support sur site si nécessaire pendant les périodes de pointe. Toutefois, il est assez inévitable d’avoir à faire face sporadiquement à des situations de saturation. Il faut alors réguler le trafic pour maintenir le réseau opérationnel. Les clients doivent être conscients des problèmes qui risquent d’impacter le service. Le trafic des SMS et des MMS atteint des pointes réellement exceptionnelles qu'il n'est pas toujours évident de calibrer au plus près en termes de prévisions de charge du réseau.

Question 2 : En matière de SMS et de MMS, des records de trafic tombent tous les ans. Quel est l’incidence sur la planification élaborée par les opérateurs en termes de service et quelles mesures peut-on prendre ?
Peter Mottishaw : Pour les opérateurs, savoir planifier les plus finement possible ces situations de fort trafic est crucial. Toute défaillance dans ce domaine peut en effet avoir un impact significatif sur l’image de marque de la société et sur son chiffre d’affaires. Lire la suite…

42 Mbits/s : nouveau record mondial de vitesse établi pour un réseau 3G !

Par Olivier Cimelière, le jeudi 17 décembre 2009, classé dans Haut Débit,HSPA,Réseaux mobiles
Cette performance double la vitesse de la cellule du réseau mobile, y compris pour les utilisateurs en limite de couverture

Cette performance double la vitesse de la cellule du réseau mobile, y compris pour les utilisateurs en limite de couverture

42 Mbits par seconde ! C'est le nouveau record du monde de débit qu'Ericsson vient d'établir au cours d'une démonstration technologique sur un réseau HSPA Evolution près de Stockholm, en présence du client opérateur australien Telstra. Cette performance unique ouvre de nouveaux horizons de développement pour le haut débit mobile.

C'est la première fois dans le monde qu'une telle vitesse de débit est atteinte sur des produits disponibles commercialement. Ce record marque une nouvelle avancée technologique dans l'évolution du haut débit mobile et du standard HSPA. Jusqu'à présent, les consommateurs pouvaient disposer au mieux d'une vitesse de débit jusqu'à 28 Mbits par seconde avec HSPA.

Michael Rocca, l'actuel Chief Operations Officer de Telstra, un client majeur d'Ericsson particulièrement à la pointe en matière d'exploitation de réseaux HSPA, a déclaré : “Avec sa vitesse, sa capacité et sa couverture, le réseau Next G™  de Telstra a déjà considérablement changé la façon dont les Australiens vivent et travaillent. Ce que nous constatons maintenant avec ces tests HSPA Dual Carrier, est une solution de très haut débit mobile, qui permettra, dès que les terminaux compatibles seront disponibles, de bénéficier d'une vitesse encore plus significative et d'une réseau à la capacité et l'efficacité accrues”.

“Nos études soulignent que les consommateurs sont fortement demandeurs de débits plus élevés et qu'ils choisissent l'opérateur qui peut leur garantir la meilleure performance au prix le plus attractif. Notre technologie HSPA à 42 Mbits/s est maintenant

disponible pour être déployée”.

Ulf Ewaldsson, Vice President et Directeur Product Area Radio, Ericsson

Lire la suite…