Véhicules autonomes et connectés : Ericsson signe un accord de partenariat avec l’UTAC CERAM pour le développement de la connectivité 5G de l’autodrome de Linas-Montlhéry.

Par Diane Delesalle, le samedi 6 octobre 2018, classé dans 5G,Événements,Haut Débit,Voiture connectée

Ericsson apportera son expertise dans la mise en place d’un réseau 5G expérimental permettant à l’UTAC CERAM TEQMO de mener ses missions de tests et d’homologation des véhicules autonomes et connectés.

A l’occasion de MondialTech 2018 qui se tient à la Porte de Versailles du 2 au 6 octobre, Ericsson a signé un accord de partenariat avec L’UTAC CERAM, portant sur le déploiement d’un réseau 5G expérimental sur l’autodrome de Linas-Montlhéry, propriété d’UTAC CERAM. Le déploiement de la 5G permettra à ce dernier de mener à bien ses missions de tests et d’homologation des véhicules autonomes et connectés.

 

 

La signature de cet accord de partenariat a été réalisée sur le stand de TEQMO en présence de :

Laurent Benoit, Président du groupe UTAC CERAM

Arnaud Vamparys, Senior VP Radio Networks Orange

Olivier Jeantils, directeur commercial Ericsson

 

L’ambition de TEQMO : devenir le leader européen du véhicule automatisé et connecté

A l’occasion de MondialTech 2018, l’UTAC CERAM a présenté TEQMO®, son nouveau centre technologique dédié à la recherche, le développement et l’homologation des systèmes liés à la conduite automatisée et à la connectivité des véhicules. Sa mission sera d’accompagner constructeurs et équipementiers dans un environnement réglementaire et concurrentiel vivant une mutation sans précédent. TEQMO s’adresse à l’ensemble des acteurs impliqués dans les technologies d’automatisation de la conduite et de la connectivité : constructeurs, équipementiers, fournisseurs de logiciels, opérateurs de télécom, fournisseurs d’infrastructure, startups… L’ambition de TEQMO® est de devenir le leader européen du véhicule automatisé et connecté en devenant le partenaire privilégié des constructeurs des constructeurs et équipementiers dans le développement, la validation et l’homologation de leurs nouvelles technologies.

 

Ericsson : le partenaire naturel du projet TEQMO

Ericsson est le partenaire naturel de ce projet ambitieux étant pionner de la technologie 5G pour les voitures connectées. TEQMO® disposera des principales solutions techniques d’Ericsson en matière de connectivité : Wifi (G5), cellulaire opéré et non opéré (LTE, 5G, PC5). Le réseau privé LTE fourni par Ericsson opère est « 5G ready », ce qui lui permettra de bénéficier prochainement des fonctionnalités de la 5G, notamment en termes de temps de latence et de débit.

Par ailleurs ORANGE et BOUYGUES TELECOM font de TEQMO® leur centre d’expérimentation principal pour la 5G automobile.

 

Ericsson, partenaire de nombreuses initiatives dans le domaine de la voiture connectée

Au mois, de juin 2018, Ericsson avait annoncé sa participation au projet Rouen Normandy Autonomous Lab, premier service de mobilité partagée et autonome à la demande sur routes ouvertes en Europe. Ce service de mobilité global, inclut une application client permettant de réserver son trajet, un poste de contrôle de la flotte, une infrastructure connectée, les réseaux de télécommunications sécurisés, les véhicules autonomes et leurs équipements.

Au mois d’aout 2017, Ericsson, Toyota, NTT, Intel et Denso ont annoncé la création du consortium Automative Edge Computing. Il se concentrera sur le développement de nouvelles architectures informatiques et réseaux pour accommoder la quantité croissance de données générées par les véhicules connectés.

Au mois de juin 2017, le projet 5GCAR, dédié à la 5G pour la voiture connectée, a été attribué à un consortium dirigé par Ericsson. Ce projet vise au développement d’une architecture 5G globale offrant une connectivité réseau optimisée et à la fiabilité maximale de bout en bout entre un véhicule et un autre élément (V2X) ainsi que pour des services V2X à faible latence. Le consortium comprend 14 partenaires : Ericsson, Bosch, Centre Tecnològic de Telecomunicacions de Catalunya, Centro Tecnológico de Automoción de Galicia, Chalmers University of Technology, Huawei, King’s College London, Marben, Nokia, Orange, PSA, Sequans, Viscoda, et Volvo Cars.

 

TV5MONDE fait confiance à Ericsson pour sa nouvelle plate-forme de services media

Par Benoît Chamontin, le lundi 3 septembre 2012, classé dans Télévision

TV5MONDE renouvelle et étend son partenariat avec Ericsson jusqu’en février 2018

Depuis 2006, le réseau de télévision international francophone TV5MONDE confie à Ericsson l’exploitation de sa plate-forme de production, diffusion et post-production. En renouvelant son contrat jusqu’à fin 2018 et en y incluant l’intégration par bloc et l’exploitation de cette nouvelle plate-forme, TV5MONDE se modernise et s’adapte aux normes numériques de pointe pour une qualité de diffusion augmentée.

A l’heure du « média global », les programmes de TV5MONDE sont diffusés dans le monde entier, aussi bien en mode linéaire traditionnel (broadcast) que non linéaire (sites internet fixe et mobile, WebTV, VOD, applications mobiles, TV connectées …). Ces nouvelles installations optimiseront la gestion de tous ces modes de diffusion. Lire la suite…

États-Unis : T-Mobile choisit Ericsson pour la transformation de son réseau et le déploiement de la 4G LTE

Par Benoît Chamontin, le vendredi 6 juillet 2012, classé dans 4G LTE,HSPA,Opérateurs

Avec T-Mobile USA, Ericsson décroche son premier contrat sur le continent américain pour sa solution d’antenne radio intégrée AIR.

Ericsson vient d’être sélectionné par T-Mobile USA pour assurer la transformation des réseaux de l’opérateur américain, pour un montant de 4 milliards de dollars US, ainsi que les travaux préparatoires au lancement de la LTE en 2013.

T-Mobile USA sera le premier opérateur du continent nord-américain à déployer la technologie AIR d’Ericsson, une solution qui lui permettra non seulement d’améliorer la couverture actuelle de ses réseaux, mais également d’accélérer le lancement de la LTE.

Ce sont les performances radio améliorées de la solution AIR et sa facilité de déploiement qui ont motivé le choix de T-Mobile USA. Ericsson sera chargé de l’installation de la radio, de l’antenne et du matériel de la salle de commutation, ainsi que de la fourniture des services de conseil, d’intégration de systèmes et de déploiement. Ericsson fournira également un ensemble de services clé en main en matière d’installation, mise en service, intégration et migration.

« T-Mobile reste à l’avant-garde de l’innovation 4G et se réjouit de poursuivre, avec la modernisation de son réseau et le déploiement de la LTE en 2013, son partenariat de longue date avec Ericsson », a déclaré Neville Ray, directeur de la technologie chez T-Mobile USA. « En s’associant ainsi à Ericsson, T-Mobile sera le premier opérateur nord-américain à déployer la technologie d’antenne radio intégrée AIR développée par l’équipementier suédois, une technologie qui nous permettra d’accélérer le déploiement des équipements tout en gagnant en espace. » Lire la suite…

22 et 23 juin à Paris : journées de l’énergie durable

Par Corinne Muller, le lundi 4 juin 2012, classé dans Développement Durable,Événements

Journees developpement durable 2012

Les 22 et 23 juin 2012, l’Agence Parisienne du Climat organise des visites de bâtiments exemplaires en matière d’efficacité énergétique dans le cadre des Journées de l’énergie durable du Comité de Liaison Energies Renouvelables (CLER), concomitantes avec la semaine de l’énergie durable organisée par l’Union Européenne.

Ainsi durant deux journées, des dizaines de sites, industriels ou tertiaires, publics ou privés, partout en France, ouvrent leurs portes au grand public pour faire découvrir comment moins consommer d’énergie et recourir aux énergies renouvelables. Les visites seront co-animées par les conseillers Info-Énergie Climat de l’Agence Parisienne du Climat.

L’Agence Parisienne du Climat (APC) est une association multi-partenariale, opérationnelle et prospective qui a une double vocation : accompagner gratuitement et de façon indépendante et objective les parisiens pour réduire les consommations d’énergie et émissions de CO2 du territoire ; contribuer à l’émergence d’un marché dans l’objectif d’une transition énergétique. Ericsson en est l’un des principaux partenaires.

Voici le programme des Journées de l’énergie durable : Lire la suite…

La région Sud innove sur la 4G et les services M2M avec Com4Inno

Par Myriam Devred, le jeudi 19 avril 2012, classé dans 4G LTE,Innovation / R&D

Réseaux et services du futur

La Région Provence Alpes Côte d’Azur verra la mise en place dès le second semestre 2012 de Com4Inno, une plate-forme mutualisée de développement et de test en environnement 4G et M2M destinée aux industriels et chercheurs.

Proposée à travers l’Association Plate-forme Télécom, Com4Innov est le résultat d’une initiative industrielle labellisée et portée par le Pôle de compétitivité mondial Solutions Communicantes Sécurisées (S.C.S.). Elle s’adresse notamment aux TPE/PME qui souhaitent développer ou valider leurs technologies, applications ou services Wireless. Ils pourront bénéficier des infrastructures de télécommunication sans fil les plus récentes, d’outils de développement, de contrôle d’expérimentations et de mesures, et de la compétence d’experts.

Cette plate-forme se focalise sur les réseaux et services mobiles du futur, les applications, composants et réseaux M2M (Machine à Machine) et les objets « communicants ». Elle intègre différentes technologies comme le haut débit mobile (4G/LTE), les infrastructures applicatives (IMS), des passerelles d’optimisation, des terminaux mobiles, des réseaux, passerelles et capteurs sans fil de faible portée, un Cloud de fédération et de gestion d’applications et d’objets communicants M2M. Lire la suite…

Un nouveau rapport de la Broadband Commission sur le changement climatique confirme que la technologie est la clé d’un avenir sobre en carbone

Par Benoît Chamontin, le mercredi 4 avril 2012, classé dans Développement Durable
The Broadband Bridge - Linking ICT with Climate Action - 2012

Les gouvernements sont invités à tirer parti de la capacité des technologies de l’information et de la communication de réduire drastiquement les émissions

Selon le nouveau rapport que vient de publier la Broadband Commission for Digital Development, le haut débit a la capacité de faciliter la transition vers une économie sobre en carbone et d’aider à combattre les causes et les effets du changement climatique.

Intitulé The Broadband Bridge: Linking ICT with Climate Action, ce rapport est le fruit des travaux menés par le groupe de travail sur le changement climatique de la Broadband Commission, présidé par Hans Vestberg, PDG d’Ericsson, et composé de plusieurs membres de la Commission représentant l’industrie, des organisations internationales et des ONG.

Le but du rapport est de sensibiliser au rôle central que les technologies de l’information et de la communication (TIC), en particulier les réseaux haut débit, peuvent jouer en facilitant l’avènement de l’économie sobre en carbone de demain ; il souligne l’importance des partenariats public-privé pour accélérer le changement. Il s’appuie sur des entretiens, des études de cas et les documents de plus de 20 responsables et experts en la matière.

« S’attaquer au changement climatique implique changer radicalement de mode vie, de façon de travailler et de voyager, abandonner notre modèle de développement au profit d’un modèle plus juste et plus durable afin d’assurer notre survie. Il faut mettre en œuvre toutes les ressources dont nous disposons et mobiliser la volonté politique pour que les discussions et les négociations se traduisent par des accords et des actes » déclare Hamadoun Touré, Secrétaire général de l’UIT. Lire la suite…

Ericsson contribue au développement des véhicules électriques avec une solution de rechargement adaptable

Electric Car Charging Project – Ericsson (1)

Grâce à un projet de recherche innovant et multi-acteurs, Ericsson apporte la connectivité mobile aux voitures électriques, permettant ainsi au conducteur de choisir et de contrôler lui-même le programme de rechargement de son véhicule.

La nouvelle architecture permet au conducteur de commander le rechargement du véhicule en se connectant à n’importe quelle prise électrique ordinaire. De plus, le système impute automatiquement le coût du rechargement sur la facture d’électricité du propriétaire de la voiture. Le conducteur fixe l’heure et le montant du rechargement soit à partir d’une console à bord du véhicule, soit à distance depuis un smartphone ou une tablette.

Le rechargement peut ainsi être programmé en fonction des prix de l’énergie sur le réseau, ce qui réduit les coûts pour l’utilisateur. Pour les compagnies d’électricité, coordonner le rechargement des voitures à travers le réseau est plus efficace et plus durable.

Le concept a été élaboré au sein d’un consortium réunissant Volvo Car Corporation, Göteborg Energi (principal fournisseur d’électricité dans l’ouest de la Suède), Ericsson et le Viktoria Institute, un institut de recherche en informatique à but non lucratif. Lire la suite…

Afrique : Bharti Airtel signe un contrat de services managés avec Ericsson

Par Corinne Muller, le mardi 16 août 2011, classé dans Opérateurs,Réseaux fixes,Réseaux mobiles,Services
Grâce à ce contrat plurinational de services managés, Airtel pourra se concentrer davantage sur ses métiers de base, à savoir l'innovation et le lancement de nouveaux produits, services et applications mobiles pour plus de 44 millions d'abonnés à travers tout le continent.

Grâce à ce contrat de services managés, Airtel pourra se concentrer davantage sur ses métiers de base, à savoir l'innovation et le lancement de nouveaux produits, services et applications mobiles.

Implanté dans 19 pays d’Asie et d’Afrique, Bharti Airtel, l’un des leaders mondiaux des télécommunications, vient de signer avec Ericsson un contrat de services managés d’une durée de cinq ans pour ses opérations en Afrique. Ericsson sera chargé de la gestion et de l’optimisation des réseaux mobiles d’Airtel en Afrique, permettant ainsi à l’opérateur indien d’offrir aux abonnés de ce continent une expérience client supérieure.

Dans le cadre d’un autre contrat de deux ans, Ericsson modernisera et améliorera les réseaux mobiles d’Airtel en Afrique grâce à sa toute dernière technologie, notamment sa station de base multistandard RBS 6000. Les améliorations apportées par les technologies 2G et 3G HSPA permettront aux clients d’Airtel de bénéficier d’une expérience voix et données supérieure. Toujours dans le cadre de ce contrat de modernisation, Ericsson fournira également un ensemble de prestations incluant conseils en technologie, planification, conception et déploiement de réseau. Lire la suite…

La technologie ericsson au service des refugiés partout dans le monde

Par Corinne Muller, le jeudi 7 juillet 2011, classé dans Responsabilité sociétale,Technology for Good
Ericsson participe à la campagne “Prenez 1 initiative ” déployée par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) - Photo HCR 2011

Ericsson participe à la campagne “Prenez 1 initiative ” déployée par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) - Photo HCR 2011

Le monde compte plus de 42 millions de réfugiés, des personnes déracinées par les conflits politiques ou les catastrophes naturelles et dont les souffrances se trouvent aggravées par le fait qu’elles vivent séparées de leur famille et de leurs amis sans aucun moyen de pouvoir les localiser.

En réponse à l’appel lancé par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) de « prendre 1 initiative » en soutien des réfugiés, Ericsson a décidé de mener une initiative visant à mettre la technologie au service de la cause des réfugiés.

A l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, Ericsson, l’ONG Refugees United et l’UNHCR ont lancé le 20 juin 2011 une campagne internationale, en coopération avec les opérateurs mobiles. L’objectif ? Utiliser les services de téléphonie mobile pour aider à réunir les familles de réfugiés. Lire la suite…

Ericsson signe en France un contrat de fourniture d’infrastructure et de services managés avec Omea Telecom pour Virgin Mobile

Par Corinne Muller, le mardi 7 juin 2011, classé dans Opérateurs,Réseaux mobiles,Services

•Ericsson exploitera et maintiendra la nouvelle infrastructure de télécommunication de Virgin Mobile une fois celle-ci mise en place.

Ericsson exploitera et maintiendra la nouvelle infrastructure de télécommunication de Virgin Mobile une fois celle-ci mise en place.

Ericsson a signé en France un important contrat avec OMEA TELECOM pour Virgin Mobile, couvrant près de 2 millions d’abonnés mobiles. Ericsson fournira à l’opérateur l’ensemble de l’infrastructure télécoms nécessaire à la gestion complète des clients : HLR (contenant les bases de données relatives aux abonnés), plateformes de services et les équipements de gestion du trafic (commutateurs circuit et solutions paquet). Ericsson exploitera après sa mise en place cette nouvelle infrastructure de télécommunication pour le compte d’OMEA TELECOM.

Grâce à ce contrat, Ericsson se renforce en France dans le domaine des Managed Services (services d’exploitation et de maintenance).

« Avec ce partenariat stratégique, Virgin Mobile sera le premier opérateur Full MVNO une fois son réseau mis en place. Ce contrat s’inscrit dans la continuité de notre forte présence en France dans les cœurs de réseau opérateurs et de notre développement dans les Managed Services – un domaine dans lequel Ericsson est numéro 1 mondial »

Franck Bouétard, Président Directeur Général d’Ericsson France

« Déjà quatrième opérateur du marché avec près de 2 millions de clients, OMEA TELECOM poursuit sa dynamique de croissance. En tant qu’opérateur mobile dégroupé, nous démontrons notre capacité à nous adapter aux évolutions du marché des télécoms et aux nouvelles attentes des consommateurs. Nous avons sélectionné Ericsson car il dispose des capacités nécessaires pour nous accompagner à la fois au niveau technologique et au niveau des prestations de services » a déclaré Geoffroy Roux de Bézieux, Président d’OMEA TELECOM.

L’activité globale Services d’Ericsson se développe depuis plusieurs années et l’entreprise prévoit une forte croissance de ce marché à l’avenir. Ericsson est bien positionné pour en tirer parti, fort de ses 45 000 employés dans les Services et de ses investissements. Ainsi, Ericsson a investi 1 milliard de dollars dans les outils, les méthodes et les process dans les Managed Services.