Une rentrée toujours plus connectée

Par Franck Bouétard, le jeudi 13 septembre 2012, classé dans Société en réseau,Technology for Good

En cette rentrée 2012, l’émulation vient des géants de la téléphonie mobile, qui lancent leurs nouveaux smartphones et tablettes toujours plus sophistiqués ! La rentrée promet donc, cette année encore, d’être placée sous le signe du « tout numérique », ou plutôt du « tout connecté ».

Pour le consommateur, c’est le moment pour s’équiper et bien commencer l’année scolaire ou professionnelle. Toujours plus exigeant, il souhaite pouvoir accomplir n’importe quelle tâche, personnelle ou professionnelle, n’importe quand et n’importe où. Une tendance encore plus forte chez les adolescents !

Consommateurs avertis de produits high-tech et très actifs sur le net, les « teenagers » sont de plus en plus nombreux à posséder un smartphone, -50 % des adolescents âgés de 17 ans en possèdent un – qui leur permet d’être connectés tout le temps. Véritable outil social, avec l’usage des SMS et de Facebook, le mobile a même changé la dynamique des rencontres chez les jeunes.

La mobilité ne cesse de bouleverser notre façon de communiquer, et même de vivre. Pour preuve, la télévision vient d’entrer dans une nouvelle ère. 67 % de la population utilise désormais un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable en regardant la télévision. Une nouvelle donne que les chaînes de TV doivent prendre en compte. Avec l’acquisition de Technicolor Broadcast Services en juillet dernier, Ericsson est en passe de répondre aux besoins du marché et aux changements fondamentaux que connait l’industrie télévisuelle. Tout devient connecté et la consommation des données et des vidéos sur mobile est en constante augmentation. Ericsson met tout en œuvre pour fluidifier et alléger le réseau et ainsi répondre aux attentes croissantes dans ce domaine. Le monde connecté implique de nombreux changements, dans la façon de communiquer, de travailler et de se divertir. Nous prévoyons 50 milliards d’objets connectés dans le monde en 2020, des usages insoupçonnés vont donc continuer de naître !

Franck Bouétard
Président d’Ericsson France

Les chiffres mentionnés ci-dessus font référence aux dernières études menées par le ConsumerLab d’Ericsson

Ericsson présente un module haut débit intégré pour ordinateur capable d’atteindre 21 Mbits/s

Par Olivier Cimelière, le vendredi 24 septembre 2010, classé dans Haut Débit,HSPA,Multimédia
Grâce à la collaboration avec Intel, le module F5521gw est interopérable avec leur toute dernière technologie Anti-Theft

Grâce à la collaboration avec Intel, le module F5521gw est interopérable avec leur toute dernière technologie Anti-Theft

 Ericsson dévoile son tout nouveau module haut débit mobile pour des terminaux électroniques grand public. Le module F5521gw est le premier du marché à utiliser les hauts débits fournis par les réseaux HSPA Evolution. Il est capable d’atteindre 21 Mbits/s en débit descendant et 5,76 Mbit/s en débit ascendant. Il est conçu pour s’intégrer dans des terminaux tels que les ordinateurs portables, les netbooks et les tablettes informatiques.

Le module F5521gw a été présenté par Ericsson au Forum Intel des développeurs à San Francisco. Combinant haute performance, excellent rapport coût-efficacité et faible consommation, il va faciliter la tâche aux constructeurs cherchant à intégrer la connectivité sans fil haut débit dans les produits électroniques grand public.

Basé sur la plate-forme modem à haute performance et faible consommation développée par ST-Ericsson, le module F5521gw intègre une fonction GPS ainsi que la technologie exclusive Wake-on Wireless d’Ericsson. Cette technologie, qui permet de se connecter à distance à un appareil en veille, offre de nombreuses fonctionnalités nouvelles, telles que la possibilité de « réveiller » l’appareil à distance, l’abonnement à des services « content push » et la réception des nouvelles mises à jour. Combinée à un GPS, elle permet d’intégrer facilement d’autres fonctionnalités qui intéressent plus particulièrement les entreprises, telles que la gestion à distance, la protection des données, la géolocalisation, le geofencing et la mise à jour des fonctions de sécurité. Lire la suite…

Technology for Good (15) : le haut débit part en tournée américaine avec Los Lonely Boys

Le haut débile mobile pour gérer la tournée et garder le contact avec les fans et les proche

Le haut débile mobile pour gérer la tournée et garder le contact avec les fans et les proche

 Le groupe de rock américain Los Lonely Boys, dont l’un des titres a été récompensé par un Grammy Award en 2005, fait confiance à la technologie de haut débit mobile CDMA pour garantir le bon déroulement de ses tournées de concerts et rester en contact permanent avec les organisateurs, les fournisseurs, les fans et la famille. En route avec ce groupe à la pointe de la technologie mobile.

Il est 21h43 au Wheeler Opera House d’Aspen, dans le Colorado. Le groupe de rock Los Lonely Boys, formé par les trois frères Henry, Jojo et Ringo Garza, vient d’ouvrir le show avec une interprétation époustouflante de sa chanson « Senorita ». Bien que les musiciens ne soient que trois sur scène, une équipe de cinq personnes se charge, neuf heures par jour, 200 jours par an, de l’organisation logistique et de tous les détails de la production sous la baguette du manager de la tournée, Glenn Felton qui compte  20 ans d’expérience dans la production de concerts. Et pour assurer le bon déroulement de la tournée, Gleen Felton mise sur un tryptique particulier : un téléphone mobile, un ordinateur portable et une connexion haut débit mobile souscrite chez Verizon Wireless.

Toujours sur les routes, Glenn ne peut en effet pas systématiquement disposer d’une ligne haut débit fixe d’autant plus qu’en louer une coûte cher. C’est pourquoi le haut débit mobile constitue la solution idéale. Partout où il se trouve, il peut travailler dans le bus ou sur chaque lieu de concert, planifier les spectacles à venir, traiter avec les promoteurs, définir les besoins sur scène, organiser la restauration sans compter la multitude de petits problèmes pratiques à résoudre concernant les tenues de scène, les accessoires, les repas, etc. Pour partager le quotidien des Los Lonely Boys, regardez la vidéo :

Lire la suite…

Connectivité & haut débit 24h/24 : une nécessité selon une enquête d’Ericsson Consumer Labs

80 % d’utilisateurs souhaitant pouvoir se connecter n’importe où, n’importe quand selon une étude d'Ericsson Consumer Lab

80 % d’utilisateurs souhaitant pouvoir se connecter n’importe où, n’importe quand selon une étude d'Ericsson Consumer Lab

 Une enquête récente du Consumer Labs d’Ericsson montre que la connectivité est devenue une nécessité dans notre vie privée et professionnelle et que nous faisons un usage plus personnel de l’ordinateur portable et des connexions mobiles haut débit. Détails des points clés de l’étude d’Ericsson.

Il y a seulement huit ans, 35 % des Américains, des Suédois et des Britanniques utilisaient Internet tous les jours. Aujourd’hui, ils sont 80 %. La carrière et la vie privée se construisent désormais autour du haut débit. Telle est la conclusion générale de la dernière étude du Consumer Labs d’Ericsson.

Cecilia Borglund, analyste du marché pour la Business Unit Réseaux d’Ericsson, s’est penchée sur les principaux constats du rapport et observe : « Avant il fallait décider à quel moment se connecter. Maintenant il faut décider quand se déconnecter. Plus on utilise le haut débit, plus on a envie de l’utiliser partout ».

D’après les résultats, il semble qu’il y ait deux types d’utilisateurs : ceux qui utilisent uniquement le haut débit mobile et ceux qui utilisent les deux formes de haut débit : fixe et mobile. « Ces utilisateurs mixtes ont acquis une certaine expérience et veulent pouvoir faire n’importe où ce qu’ils font chez eux, explique Cecilia Borglund. Cela confirme notre théorie selon laquelle plus on utilise le haut débit, plus on veut pouvoir l’utiliser partout. Quand l’utilisation du haut débit devient de plus en plus mobile, la nécessité d’une couverture universelle devient une évidence. » Lire la suite…

Journalisme : un mariage princier couvert en haut débit mobile

Pontus Lundahl de l'agence photo Scanpix a couvert en direct et en haut débit mobile le mariage de la princesse Victoria

Pontus Lundahl de l'agence photo Scanpix a couvert en direct et en haut débit mobile le mariage de la princesse Victoria

 Des milliers de journalistes et de photojournalistes se sont rendus à Stockholm les 19 et 20 juin dernier à l’occasion du mariage royal entre la princesse héritière Victoria de Suède et son fiancé Daniel Westling. Grâce au haut débit mobile, ils ont pu transmettre instantanément aux agences et aux salles de presse du monde entier leurs articles et leurs photos. Témoignage de Pontus Lundahl qui travaille pour l’agence photo suédoise Scanpix.

S’il y a un métier où le respect des délais est crucial, c’est bien celui de journaliste. Le bouclage d’une publication papier ne souffre aucun retard. C’est pourquoi un cliché ou un article, aussi bon soit-il, n’aura plus aucun intérêt s’il n’est pas envoyé scrupuleusement dans les temps. Les publications en ligne, parce qu’elles peuvent être publiées à n’importe quel moment, n’imposent pas une telle contrainte de délai, même s’il n’en demeure pas moins important pour les rédacteurs de prendre la concurrence de vitesse. Pour être les premiers, il faut évidemment être les plus rapides. 

Il n’y a pas si longtemps, le moyen le plus rapide pour un photojournaliste de faire parvenir ses pellicules photos à son bureau était d’emprunter sa voiture. A l’ère du numérique, le haut débit mobile leur permet désormais de transmettre des images haute résolution quelques secondes à peine après les avoir prises. Plus qu’un simple avantage, le haut débit est devenu un outil indispensable dans leur travail quotidien.

Pontus Lundahl travaille pour l’agence photo suédoise Scanpix. Comptant parmi les plus importantes de la région nordique, cette agence a été retenue pour assurer la couverture officielle de la cérémonie royale et fournir les photos pour différentes publications dans le monde entier. « C’est un grand moment pour nous », explique-t-il. « Comme pour tous les évènements importants, sportifs ou autres, une bonne connexion et un débit rapide sont des critères essentiels. Lorsque je suis satisfait des clichés que j’ai pris, je peux les télécharger sur mon ordinateur portable et les envoyer aussitôt à mon agence. Certains endroits, comme les stades de sport par exemple, sont très souvent dotés de hotspots WiFi tout spécifiquement réservés aux journalistes ». Lire la suite…

Haut débit mobile : le trafic données surpasse la voix selon une étude exclusive Ericsson

Par Olivier Cimelière, le mercredi 24 mars 2010, classé dans Haut Débit,HSPA,IP,Multimédia,Opinion,Réseaux mobiles
Plus de 100 millions d'utilisateurs sont extrêmement actifs sur Facebook depuis leurs terminaux mobiles

Plus de 100 millions d'utilisateurs sont extrêmement actifs sur Facebook depuis leurs terminaux mobiles

 C’est un tournant historique pour les réseaux mobiles. Le trafic données a désormais dépassé celui de la voix en décembre 2009. Ce constat provient des mesures qu’Ericsson a réalisées sur des réseaux en activité couvrant toutes les régions du monde. L’annonce a été faite par Hans Vestberg, PDG d’Ericsson, au cours de la convention CTIA Wireless 2010 qui se tient à Las Vegas du 23 au 25 mars.

L’étude menée par Ericsson montre notamment que le trafic données a globalement augmenté au rythme impressionant de 280% lors des deux dernières années. Les prévisions indiquent qu’il devrait continuer à doubler annuellement dans les 5 années à venir. Plus de 50 réseaux mobiles 2G/3G dans le monde, ont été analysés en termes de trafic au cours de cette étude.

Le croisement entre les courbes de trafic de la voix et des données s’est établi autour du seuil des 140,000 Terabytes par mois. Ce volume représente l’équivalent de 4,6 milliards d’abonnés mobiles qui téléphoneraient chacun pendant 5 heures chaque mois ou encore 60 millions d’ordinateurs qui téléchargeraient chacun 7 présentations Powerpoint par jour. Le trafic des données est indubitablement dynamisé par l’usage croissant des smarphones et des ordinateurs en connexion mobile par les abonnés. Au cours de cette même période, Ericsson a également relevé que le trafic des réseaux 3G a dépassé celui des réseaux 2G.

« Ces observations constituent un événement marquant. Les 400 millions d’abonnements mobiles haut débit génèrent à eux seuls plus de trafic données que de trafic voix sur un total de 4,6 milliards d’abonnements mobiles dans le monde. Notre vision dans laquelle le désir de connectivité à tout moment et partout alimenterait la croissance du haut débit mobile, se trouve ainsi confortée par les mesures effectuées dans le monde réel par Ericsson »

Hans Vestberg, PDG d’Ericsson

Lire la suite…

Technology for Good (5) : Quand le haut débit mobile se fait outil de travail

Par Olivier Cimelière, le vendredi 8 janvier 2010, classé dans Haut Débit,HSPA,Réseaux mobiles
Grâce au haut débit mobile, Camilla Sahlén accède en permanence à toutes les infos dont elle a besoin pour gérer les chantiers de Skanska

Grâce au haut débit mobile, Camilla Sahlén accède en permanence à toutes les infos dont elle a besoin pour gérer les chantiers de Skanska

 L’entreprise suédoise de BTP, Skanska est actuellement présente sur plus de 3 500 projets de construction à travers le pays. En connectant son personnel au haut débit mobile, cette entreprise réalise des économies en temps et en argent et simplifie grandement la vie de ses employés en leur permettant d’accéder très facilement, à tout moment et en tout lieu, à toutes les informations utiles.

Chef de projet chez Skanska Suède, Camilla Sahlén est toujours par monts et par vaux. Constamment amenée à se déplacer d'un chantier à un autre, le haut débit mobile est pour elle la solution pour pouvoir accéder à tout moment, aux renseignements dont elle a besoin. Suivi des fournisseurs, des approvisionnements, gestion des chantiers en cours, etc, elle peut en un clin d'oeil disposer des informations utiles à son activité de chef de projet.

Pour Camilla, c’est sans nul doute un atout : « Les informations dont j'ai besoin sont toujours là sur mon ordinateur portable ou bien sur un réseau auquel je peux me connecter partout et à tout moment », témoigne-t-elle. Cette liberté de pouvoir travailler partout se traduit pour Camilla par un gain d’efficacité et de rapidité. Si elle a par exemple besoin de demander quelque chose ou de vérifier une date de livraison, elle peut le faire depuis son portable, sans avoir à retourner à son bureau. Grâce à la connectivité mobile à haut débit par HSPA, Camilla peut résoudre n’importe quel problème directement depuis le cha

ntier où elle se trouve.

Pour tout savoir de l'expérience au quotidien de Camilla, regardez la vidéo (en anglais) :

Lire la suite…

Inde : le haut débit mobile perce

Par Olivier Cimelière, le jeudi 22 octobre 2009, classé dans Haut Débit,HSPA,Multimédia,Réseaux mobiles
cet accord permettra d’utiliser sur le réseau 3G/HSPA de MTNL des laptops et netbooks équipés de modules 3G Ericsson

L'accord permettra d’utiliser sur le réseau 3G/HSPA de MTNL des laptops et netbooks équipés de modules 3G Ericsson

Le premier contrat pour la fourniture de modules intégrés haut débit mobile d’Ericsson vient d’être signé en Inde entre l’opérateur MTNL et le fabricant d'ordinateurs portables Dell. Les utilisateurs pourront ainsi bénéficier de capacités mobiles sans fil 3G sur les ordinateurs de la célèbre marque américaine.

Annoncé en septembre 2009,  cet accord permettra d’utiliser sur le réseau 3G/HSPA de MTNL des laptops et netbooks équipés de modules 3G Ericsson. Ces ordinateurs portables seront prochainement commercialisés par Dell. Mayank Bhargava, en charge du marché haut débit 3G en Inde et au Sri Lanka chez Ericsson, explique que l’intégration d’un modem dans les produits Dell permettra aux clients de bénéficier de capacités de connexion nouvelles avec une stabilité et des vitesses de données accrues.

Il ajoute que : « Ces modules offrent des performances supérieures en termes de téléchargement dans les deux sens, avec une consommation électrique moindre qui permet d’économiser la batterie ».

Mayank Bhargava souligne également que ce partenariat revêt également une importance particulière pour Ericsson : « En qualité de fabricants des premiers modules haut dé

bit mobile en Inde, nous œuvrons activement au déploiement de l’espace haut débit dans le pays. »

Lire la suite…