Un nouveau rapport de la Broadband Commission sur le changement climatique confirme que la technologie est la clé d’un avenir sobre en carbone

Par Benoît Chamontin, le mercredi 4 avril 2012, classé dans Développement Durable
The Broadband Bridge - Linking ICT with Climate Action - 2012

Les gouvernements sont invités à tirer parti de la capacité des technologies de l’information et de la communication de réduire drastiquement les émissions

Selon le nouveau rapport que vient de publier la Broadband Commission for Digital Development, le haut débit a la capacité de faciliter la transition vers une économie sobre en carbone et d’aider à combattre les causes et les effets du changement climatique.

Intitulé The Broadband Bridge: Linking ICT with Climate Action, ce rapport est le fruit des travaux menés par le groupe de travail sur le changement climatique de la Broadband Commission, présidé par Hans Vestberg, PDG d’Ericsson, et composé de plusieurs membres de la Commission représentant l’industrie, des organisations internationales et des ONG.

Le but du rapport est de sensibiliser au rôle central que les technologies de l’information et de la communication (TIC), en particulier les réseaux haut débit, peuvent jouer en facilitant l’avènement de l’économie sobre en carbone de demain ; il souligne l’importance des partenariats public-privé pour accélérer le changement. Il s’appuie sur des entretiens, des études de cas et les documents de plus de 20 responsables et experts en la matière.

« S’attaquer au changement climatique implique changer radicalement de mode vie, de façon de travailler et de voyager, abandonner notre modèle de développement au profit d’un modèle plus juste et plus durable afin d’assurer notre survie. Il faut mettre en œuvre toutes les ressources dont nous disposons et mobiliser la volonté politique pour que les discussions et les négociations se traduisent par des accords et des actes » déclare Hamadoun Touré, Secrétaire général de l’UIT. Lire la suite…

La technologie ericsson au service des refugiés partout dans le monde

Par Corinne Muller, le jeudi 7 juillet 2011, classé dans Responsabilité sociétale,Technology for Good
Ericsson participe à la campagne “Prenez 1 initiative ” déployée par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) - Photo HCR 2011

Ericsson participe à la campagne “Prenez 1 initiative ” déployée par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) - Photo HCR 2011

Le monde compte plus de 42 millions de réfugiés, des personnes déracinées par les conflits politiques ou les catastrophes naturelles et dont les souffrances se trouvent aggravées par le fait qu’elles vivent séparées de leur famille et de leurs amis sans aucun moyen de pouvoir les localiser.

En réponse à l’appel lancé par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) de « prendre 1 initiative » en soutien des réfugiés, Ericsson a décidé de mener une initiative visant à mettre la technologie au service de la cause des réfugiés.

A l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, Ericsson, l’ONG Refugees United et l’UNHCR ont lancé le 20 juin 2011 une campagne internationale, en coopération avec les opérateurs mobiles. L’objectif ? Utiliser les services de téléphonie mobile pour aider à réunir les familles de réfugiés. Lire la suite…

Ericsson appelle les dirigeants du monde à intégrer les TICS contre le changement climatique

Mettre les TICS à l'agenda de la lutte anti-changement climatique

Mettre les TICS à l'agenda de la lutte anti-changement climatique

 Depuis le 29 novembre et jusqu’au 10 décembre, les dirigeants du monde entier se rencontrent à Cancun au Mexique au cours de la 16ème conférence sur le Climat (COP 16). Jusqu’à présent, l’accent a été essentiellement mis sur les émissions de gaz carbonique en aval. Cette année, Ericsson entend poser la question de celles-ci en amont afin de convaincre les leaders internationaux d’utiliser les TICS comme un outil stratégique pour réduire les futures émissions de cO2 dans de nombreux secteurs d’activités industrielles et commerciales.

A cet effet, Hans Vestberg, le PDG d’Ericsson participera à une table ronde pour sensibiliser les gouvernements, les régulateurs politiques et les industries au fait que les TICS constituent un puissant outil de transformation pour combattre proactivement le changement climatique.

Plus tôt cette semaine, Christiana Figueres, diplomate costaricaine nommée cette année secrétaire générale du projet Changement Climatique aux Nations Unies, a déclaré dans une interview : « Des négociations multilatérales telles que celles-ci n’impliquent pas seulement la résolution de problèmes environnementaux mais doivent aussi inciter à la transformation des modèles et structures économiques avec lesquelles nous vivons depuis des décennies ». Les TICS peuvent largement aider à réaliser cette profonde transformation. Lire la suite…

Technology for Good (22) : Ericsson Response fête ses 10 ans

Rima Qureshi, directrice d'Ericsson Response, a coordonné la dernière intervention en date à Haïti

Rima Qureshi, directrice d'Ericsson Response, a coordonné la dernière intervention en date à Haïti

 Il y a 10 ans, Ericsson Response voyait le jour. Cette structure de secours, constituée de collaborateurs volontaires d’Ericsson, a été mise en place pour intervenir au lendemain de désastres naturels et/ou humanitaires afin de rétablir les communications dans les zones sinistrées.

Ericsson Response vise à mettre à profit les compétences des experts de l’entreprise, leur savoir, leur expertise, leur matériel et leurs solutions technologiques pour faire face à des situations de catastrophe et d’urgence. Ericsson Response fonctionne en collaboration avec plusieurs organismes des Nations Unies, la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC), l’organisation Save the Children et d’autres partenaires. Lorsque ces derniers sollicitent Ericsson Response pour participer aux efforts de secours, des volontaires entrent alors aussitôt en action pour établir des communications mobiles, un besoin essentiel pour permettre aux secouristes de mener à bien leur travail.

Ericsson Response a été créée en avril 2000 sous l’impulsion d’employés d’Ericsson qui souhaitaient mettre à disposition leur expérience et leurs compétences lors de catastrophes naturelles et de situations d’urgence. Depuis 10 ans, des centaines d’employés d’Ericsson de toutes les régions du monde se sont portés volontaires, ont été formés et se sont engagés dans diverses opérations de secours. Témoignages en vidéo de 10 années d’actions sur le terrain (en anglais) :

Lire la suite…

Technology for Good (20) : Une application mobile aide les réfugiés à retrouver leurs proches

36 millions de réfugiés dans le monde pourraient profiter de ce service

36 millions de réfugiés dans le monde pourraient profiter de ce service

Afin de venir en aide à des centaines de milliers de personnes ayant fui pour échapper à des conflits ou à des catastrophes naturelles, Ericsson et l’ONG Refugees United, en partenariat avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l’opérateur mobile MTN en Ouganda, ont lancé un projet inédit pour les réfugiés et les déplacés visant à localiser les personnes séparées de leur famille et à leur permettre de renouer le contact, via un usage innovant du téléphone mobile et d’Internet.

Ce projet permet aux réfugiés d’utiliser le téléphone mobile pour s’enregistrer et rechercher des membres de leur famille via une base de données anonyme, puis de reprendre contact avec eux par le biais de SMS ou d’Internet. Au total, 36 millions de réfugiés dans le monde pourraient profiter de ce service.

António Guterres, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, s’est félicité du soutien croissant des entreprises du secteur privé pour des programmes gérés par le HCR : « Le rôle du secteur privé est de plus en plus important pour l’aide humanitaire. Son apport d’expertise et de connaissances est crucial pour soutenir la cause des réfugiés. Sans cela, de nombreux projets ne pourraient aboutir. Aujourd’hui, le téléphone mobile est omniprésent. Il est donc fondamental d’exploiter cette technologie existante pour une bonne cause et permettre ainsi aux réfugiés de retrouver leurs proches et de renouer le contact avec eux ».

Présentée aux gouvernements et aux leaders du secteur à l’occasion du congrès annuel de la Clinton Global Initiative à New York, cette initiative a débuté par le déploiement d’un projet pilote dans le nord de l’Ouganda au début du mois de septembre et est maintenant étendue à d’autres camps en Afrique de l’Est. Regardez la vidéo de la conférence (en anglais) :

Lors d’un récent déplacement en Ouganda avec le HCR, David et Christopher Mikkelsen, directeurs de l’ONG Refugees United, ont pu constater les longues files d’attente de réfugiés venus s’inscrire au service. La plupart des réfugiés ont déjà utilisé un téléphone mobile et savent donc comment s’en servir. Par ailleurs, ils ne communiquent que les informations qu’ils souhaitent, ce qui les rassure d’autant plus.

Pour suivre l’actualité et supporter les initiatives de l’ONG Refugees United, vous pouvez vous connecter à :

Objectifs du Millénaire : la création d’une commission sur le haut débit est un enjeu majeur

La connectivité haut débit mobile est un levier essentiel pour l'accès à l'éducation et au savoir de milliers d'enfants africains et d'ailleurs

La connectivité haut débit mobile est un levier essentiel pour l'accès à l'éducation et au savoir de milliers d'enfants africains et d'ailleurs

 Pour accélérer ainsi le développement de l’accès au haut débit partout dans le monde, il appartient aux gouvernements d’alléger les droits et taxes. Tel est l’avis récemment exprimé par la Commission sur le haut débit pour le développement numérique dans une nouvelle recommandation soumise au secrétaire général des Nations Unies. Explications.

Hamadoun Touré, secrétaire général de l’UIT (Union Internationale des Télécommunications), responsable de la création de la Commission sur le haut débit en concertation avec l’UNESCO, estime en outre que l’accès à des réseaux haut débit doit être érigé au rang de droit fondamental : « Le haut débit est la prochaine technologie qui va nous faire basculer dans une nouvelle ère qui a véritablement le pouvoir de tout transformer. Elle peut créer des emplois, doper la croissance et la productivité et encourager la compétitivité économique sur le long terme. C’est aussi l’outil le plus puissant que nous ayons à disposition dans la course que nous avons engagée pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement dans le délai fixé, c’est-à-dire d’ici cinq ans ».

Le rapport établi par la Commission sur le haut débit (dont Ericsson figure parmi les membres), intitulé «A Platform for Progress», a été remis à la veille de l’Assemblée générale des Nations Unies qui doit débattre cette semaine de l’avancée des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Le PDG d’Ericsson Hans Vestberg a déclaré, à l’issue de la réunion, que le rôle de la technologie du haut débit est crucial. Lire la suite…

Une étude souligne l’apport bénéfique des communications mobiles dans les zones rurales et émergentes

Les personnes interrogées déclarent économiser 5 dollars US en moyenne en téléphonant plutôt que devoir se déplacer

Les personnes interrogées déclarent économiser 5 dollars US en moyenne en téléphonant plutôt que devoir se déplacer

Trois ans après le démarrage des opérations dans le cadre du projet des Villages du Millénaire visant à déployer la téléphonie mobile dans les zones reculées d’Afrique, une étude conjointement réalisée par Ericsson et les ONG Earth Institute et Millenium Promise, révèle que les services de santé et d’éducation se trouvent grandement améliorés avec l’accès à la connectivité mobile. C’est l’un des nombreux enseignements contenus dans ce rapport publié récemment et intitulé « Impact de la connectivité mobile sur les objectifs de développement du Millénaire en Afrique ».

Issus d’observations recueillies au Ghana, au Nigéria, au Kenya et en Tanzanie, les résultats de l’étude montrent clairement que l’introduction de réseaux de communication mobile exerce une forte influence sur le développement socio-économique des individus et des villages dans les régions reculées. Un tel réseau permet par exemple à de petites entreprises d’accéder à des marchés et des informations dont elles ne pouvaient pas disposer auparavant tout en leur ouvrant de nouvelles perspectives commerciales et en réduisant les coûts de transport.

Cette étude s’inscrit en droite ligne des précédents travaux menés sur le sujet. Elle confirme que 1,2% de croissance du PNB peut être obtenu dans les pays émergents à chaque fois que le taux de pénétration des communications mobiles augmente de 10%. Lire la suite…

Travaillez tout en réduisant votre CO2 grâce à l’application « 21st Century Office »

L’application "21st Century Office" invite les employés des entreprises à réduire leur niveau individuel d'émissions de CO2

L’application "21st Century Office" invite les employés des entreprises à réduire leur niveau individuel d'émissions de CO2

 L’utilisation du haut débit mobile au travail est souvent synonyme d’économies de temps et d’argent, mais aussi de réduction des émissions de CO2. Grâce au projet d’application ‘21st Century Office’, il est désormais possible pour tous les employés de mesurer ces gains à leur niveau individuel mais également d’émettre des idées, des commentaires ou encore de noter les idées émises par les autres. Ericsson et Sony Ericsson se sont associés à cette démarche environnementale originale.

L’application « 21st Century Office » invite les employés des entreprises à réduire leur niveau individuel d’émissions de CO2 en les invitant à transformer plus en profondeur leurs méthodes de travail par l’utilisation des TICS. L’application ‘21st Century Office’ est téléchargeable sur les systèmes d’exploitation Android ainsi que sur les iPhones. Elle peut être aussi utilisée sur ordinateur pour mesurer l’impact environnemental des méthodes de travail.

A l’origine de cette application : Dennis Pamlin, conseiller et expert en politique environnementale, spécialisé notamment dans le domaine des TICS. Lire la suite…

Ericsson Response termine ses opérations à Haïti

Les employés des Nations Unies étaient également équipés de terminaux mobiles offerts par Sony Ericsson et de cartes SIM Ericsson Response

Les employés des Nations Unies étaient également équipés de terminaux mobiles offerts par Sony Ericsson et de cartes SIM Ericsson Response

 Les Nations Unies ont salué l’action de l’équipe de volontaires d’Ericsson Response qui vient de terminer ses opérations de secours à Haïti, six mois après le terrible séisme de magnitude 7.2 qui a dévasté des régions entières du pays.

A l’occasion d’un de ses derniers déplacements en tant que Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence pour le compte des Nations Unies, Sir John Holmes s’est rendu en visite à Haïti pour faire un état des lieux du travail réalisé par l’équipe Ericsson Response et par d’autres organismes d’aide et de secours.

Il a déclaré : « Rien n’est plus précieux que des communications rapides et de bonne qualité lorsque se produit une telle catastrophe. Le réseau GSM mis en place pour soutenir l’effort humanitaire à Haïti a permis aux secouristes de travailler de manière plus efficace et d’apporter aux victimes l’aide dont elles avaient désespérément besoin ».

L’opération d’Haïti est la plus importante que la structure de secours Ericsson Response ait jamais déployée au cours de ses 10 années d’existence, 18 volontaires s’étant relayés depuis le 12 janvier en réponse à la demande d’aide lancée par les Nations Unies après le séisme qui a frappé le pays.

Le réseau d’aide mis en place a permis de couvrir une zone de 40 km² et de gérer près de 3 000 appels par jour. La zone couverte par le réseau comprenait, notamment, de nombreux quartiers de la capitale Port-au-Prince et la base logistique des Nations Unies, Camp Charlie, où étaient logés de nombreux travailleurs humanitaires. Les employés des Nations Unies étaient également équipés de terminaux mobiles offerts par Sony Ericsson et de cartes SIM Ericsson Response configurées avec les « pages blanches » et des listes d’appel permettant des appels entrants gratuits via le réseau GSM d’Ericsson. Lire la suite…

Le haut débit mobile pour la santé et l’éducation : exemple au Maroc (2/2)

En 2009, 60 classes ont été connectées à Internet et équipées de tableaux blancs interactifs

En 2009, 60 classes ont été connectées à Internet et équipées de tableaux blancs interactifs

 Suite du mini-dossier consacré aux apports des communications mobiles haut débit dans le développement durable des communautés rurales. Il s’agit maintenant d’un projet monté au Maroc entre Ericsson, Maroc Telecom et plusieurs autres acteurs institutionnels. Volet n°2.

Le projet « Lumière de Rhamna » a été lancé en 2007 dans le cadre d’un partenariat entre Ericsson Maroc, la Fondation Rhamna, Maroc Telecom et deux ministères marocains, celui de l’Éducation et celui de la Santé. Son principal objectif est de promouvoir l’éducation en ligne et les services de santé mobiles, l’accès à Internet générant des débouchés économiques. Maintenant que ces villages peuvent accéder plus facilement à des services de santé, d’éducation et d’information, les gens ont davantage de possibilités de gagner leur vie au sein de leur communauté, au lieu de faire de longs trajets pour aller travailler ou d’émigrer vers les villes.

En effet, Rhamna est une région pauvre, située à proximité de Marrakech dans le centre du Maroc. Sur les 300 000 personnes qui y vivent, 66 % n’ont jamais achevé leurs études secondaires. Le taux d’alphabétisation atteint tout juste 40 %. On compte un médecin pour 10 000 personnes et seulement un dentiste pour l’ensemble de la population.

Rachid Chihani, directeur général d’Ericsson Maroc, explique que la principale activité dans la région est l’agriculture. Ce qui pose de sérieux problèmes quand on sait qu’une grande partie des terres est impropre à la culture. « Nous avons lancé l’initiative « Lumière de Rhamna » pour répondre aux besoins de la population », déclare-t-il. Regardez le témoignage de Rachid Chihani (vidéo en anglais) : Lire la suite…