Ericsson au MWC, un programme à suivre en live !

Par Diane Delesalle, le vendredi 22 février 2019, classé dans 5G,Applications,MWC

Cette année encore Ericsson participera au Mobile World Congress (MWC), au programme de nombreuses présentations qui ne devraient pas passer inaperçues. Les visiteurs sont invités à se rendre sur le stand pour découvrir comment la 5G, l’Internet des objets (IoT) et l’intelligence artificielle (IA) vont créer un nouvel avenir pour les consommateurs et les industries.

Lire la suite…

Pourquoi le numérique a besoin de solides fondations 5G

Par Corinne Muller, le mercredi 28 février 2018, classé dans 5G,MWC18

La 5G placera les fournisseurs de services au centre de l’écosystème numérique, a déclaré Börje Ekholm Président et CEO d’Ericsson, lors d’une intervetion au Mobile World Congress 2018, le mardi 27 février.

Borje Ekholm at the Mobile World Congress 2018

Börje Ekholm s’est entretenu avec Karen Tso, co-présentatrice de Squawk Box Europe sur CNBC, lors de la première séance d’ouverture de la journée intitulée « The Foundations of The Digital Economy ».

Il a insisté sur les messages abordés lors de sa conférence de presse lundi : la 5G est passé d’un simple mot à la mode à une réalité commerciale, mettant en évidence les 38 protocoles d’accord de l’entreprise et plusieurs contrats commerciaux avec des fournisseurs de services.

« Nous percevons la 5G comme un moyen de montrer la valeur du réseau. Une grande partie de la technologie dépend d’une infrastructure mobile solide », a déclaré Börje Ekholm.

Il a ajouté que bien que la vitesse accrue avec la 5G soit importante, une latence plus faible et une durée de vie plus longue de la batterie pourraient l’être encore plus.

La 5G a été conçue pour être l’internet de l’industrie, avec, comme exemples principaux, le contrôle à distance des machines et la maintenance à réalité augmentée.

« Le consommateur s’apercevra également que, dans les domaines des soins de santé et des véhicules autonomes, par exemple, la faible latence constitue un élément essentiel », a déclaré Börje Ekholm.

Börje Ekholm a évoqué la nécessité d’un régime réglementaire approprié, un point qu’il avait également souligné lundi, en insistant sur une déréglementation en Europe et des processus d’autorisation de site plus faciles qui permettront la construction rapide de sites nécessaires à la 5G.

« Il est important que les gouvernements considèrent les réseaux comme des ressources naturelles essentielles. Il y a 100 ans, nous construisions des chemins de fer et des routes. Les futures routes sont des autoroutes numériques », a-t-il poursuivi.

Tso et Ekholm ont terminé cet échange en analysant l’avenir à plusieurs niveaux : commercialement, en termes de nouveaux appareils et dans la façon dont la 5G changera radicalement nos vies.

« La 5G sera une réalité commerciale pour plusieurs raisons », a-t-il ajouté. « Le premier est le trafic de données. Nous avons besoin de 5G pour réduire les coûts par gigaoctet. Nous constatons également que les précurseurs en matières de nouvelles technologies en tirent un avantage. Nous avons vu qu’avec les premiers arrivants en 4G, ils obtiennent un revenu moyen par utilisateur plus élevé et une part de marché plus élevée. »

Ericsson prédit qu’il y aura un milliard de terminaux 5G sur le marché d’ici 2023, et ils pourraient probablement changer notre façon d’interagir avec nos appareils connectés.

« Nous aurons plus de technologies portables. Et la fragmentation des appareils sera plus grande. Aujourd’hui, le smartphone est le centre de l’écosystème. Cela pourrait sembler différent dans un monde avec la 5G », a poursuivi Börje Ekholm.

Mais il s’agit également d’ouvrir des possibilités.

« Pensez au smartphone. Pensions-nous que nous l’utiliserions pour regarder des vidéos, écouter de la musique, commander de la nourriture et commander un taxi? Les nouvelles possibilité d’utilisation apparaîtront à mesure que la technologie mûrira », a-t-il conclu.

Pour en savoir plus sur la manière dont Ericsson accueille les clients dans la zone « Do Zone » cette année, rejoignez-nous dans le hall 2 à Barcelone ou en direct en ligne.

La France à l’honneur au MWC 2015

Par Corinne Muller, le mercredi 4 mars 2015, classé dans Événements,MWC15,Récompenses et Prix
ericsson-franck-bouetard-axelle-lemaire-mwc15

Franck Bouétard et Axelle Lemaire

La France est très bien représentée cette année au salon mondial des télécoms de Barcelone. Plus grand pavillon national du Mobile World Congress, le Pavillon French Tech créé à l’initiative de Business France (agence née de la fusion Ubifrance-AFII) a accueilli les innovations de 180 entreprises françaises dont plus de 60 startups.

Lire la suite…

Qu’est-ce que la 5G ? Question à Viktor Arvidsson, directeur de la stratégie d’Ericsson France

Par Benoît Maydat, le vendredi 27 février 2015, classé dans 5G,MWC15,Réseaux mobiles,Société en réseau

Aujourd’hui, dans la boîte à question d’Ericsson France, Viktor Arvidsson, directeur de la Stratégie, nous parle de la 5G dans le cadre du Mobile World Congress qui s’achève à Barcelone.

Lire la suite…

Avec le papier connecté votre corps devient un câble USB! #MWC14

Par Corinne Muller, le vendredi 21 février 2014, classé dans Innovation / R&D,Société en réseau
Connected Paper How it works

Cliquez pour accéder au PDF

Dans cette démonstration en vidéo, le corps devient le câble USB qui transforme des informations imprimées sur un objet en un service sur un smartphone rattaché au réseau (application spécifique). N’importe quel objet comportant des imprimés pourrait à terme  fournir des informations spécifiques, il suffira de les toucher du doigt. Lire la suite…

Mobile World Congress 2012 : Alliance entre Ericsson et Western Union pour développer les services financiers mobiles

Par Corinne Muller, le jeudi 1 mars 2012, classé dans Événements,Paiement en ligne,Services

Western Union – mcommerce – Ericsson

La première phase de cet accord verra l’intégration d’une plate-forme « transparente » entre le réseau Mobile Money Transfer de Western Union et la suite de solutions M-Commerce d’Ericsson, comprenant notamment les offres Ericsson Converged Wallet, Ericsson Wallet Platform et Ericsson M-Commerce Interconnect.

L’offre M-Commerce d’Ericsson permet aux opérateurs de réseaux mobiles d’accélérer leurs revenus commerciaux, de développer l’adoption et la fidélisation tout en optimisant l’équation coût-performance. Elle permet également d’assurer l’infrastructure technologique nécessaire pour soutenir un éco-système M-commerce interconnecté.

Western Union est depuis quatre ans un leader sur le marché des transferts d’argent mobiles. Les opérateurs mobiles peuvent donc désormais connecter leurs comptes très simplement au premier réseau mondial de transfert d’argent, qui compte plus de 450 000 agences dans 200 pays. Les détenteurs de comptes peuvent ainsi facilement expédier et/ou recevoir de l’argent dans le monde entier. Lire la suite…

Mobile World Congress 2012 : Ericsson ajoute à son offre HetNet une station de base pour pico-cellules avec accès Wi-Fi intégré

HetNet – Mobile World Congress 2012

Ericsson annonce le lancement de produits à petites cellules, dont une station de base pour pico-cellules avec Wi-Fi intégré. Il est désormais possible d’ajouter aisément des petites cellules au réseau avec ces nouvelles RBS qui utilisent un spectre conforme à la norme 3GPP, mais aussi un spectre hors licence comme le Wi-Fi, et qui peuvent utiliser le même réseau de transport.

Trouver de nouvelles localisations de sites est l’un des problèmes auxquels se heurtent actuellement les opérateurs ; ces nouvelles RBS, grâce à leur taille et à la souplesse des options offertes en termes de raccordement, représentent un choix de prédilection. Les nouvelles offres pour pico-cellules viennent étoffer le portefeuille de produits RBS 6000 d’Ericsson, complétant la couche de macro-cellules des stations de base dans des environnements à forte densité de trafic, afin d’en accroître les capacités et les performances. Parallèlement à l’introduction des produits RBS pour pico-cellules, Ericsson commercialise un produit Indoor Pico Gateway qui permettra des déploiements intérieurs entièrement coordonnés avec la couche de macro-cellules. Lire la suite…

Mobile World Congress 2012 : IPv6, un absent de marque

Mobile World Congress 2012 (2) – Ericsson

En ce troisième jour, si les exposants restent fidèles au poste, les rangs des visiteurs s’éclaircissent. Moins d’attente aux contrôles et aux restaurants, quelques sièges libres dans les zones de « repos », plus facile d’attraper un taxi à la sortie. La fête se termine.

Sous le soleil de Barcelone, on a parlé de beaucoup de choses lors ce MWC2012. De très haut débit, de collaboration entre cellulaire et Wi-Fi, de m-commerce, de visioconférence, de machine-to-machine. Et pourtant, on semble avoir ignoré un sujet très important, sans lequel rien ne pourrait se faire : IPv6 D’autant plus étonnant que c’est l’essor de la mobilité qui pousse à son avènement, si souvent annoncé et toujours reporté. Mais cette année, c’est son heure. Tous ces terminaux, il va bien falloir leur donner une adresse IP. Et lorsqu’il y aura bientôt 50 milliards d’objets connectés, IPv4, malgré toutes les astuces déployées jusque là pour prolonger sa vie, n’y suffira pas. Indispensable, donc, IPv6, qui permettra à chaque terminal d’avoir une adresse sans avoir à jongler avec les home agents et foreign agents. Et pourtant, le silence. Ce sera peut-être pour l’année prochaine.

D’ailleurs, où se tiendra-t-il, le MWC 2013? Il se murmure que la Fira Montjuïc, devenant trop petite, il pourrait s’installer ailleurs dans Barcelone ou peut-être dans une autre ville. Paris était sur les rangs pour celui de cette année. Raté. Ce salon qui a vu le jour en France, sur la Croisette de Cannes, ne semble pas disposé à revenir dans l’Hexagone.

La pico cellule RBS 6000 : petite, mais costaude

Par Jean-Pierre Soulès, le mercredi 29 février 2012, classé dans Événements

HetNet – Mobile World Congress 2012

La couverture des réseaux radio du futur fait penser à un mille-feuille. Les cellules, fonctionnant à des fréquences différentes, vont en effet s’empiler les unes sur les autres. À la base, une couverture composée grande cellules pour l’ensemble du territoire, dont les zones rurales. Au-dessus, dans les zones denses comme les grandes villes par exemple, une autre famille de cellules pour renforcer la capacité. Enfin, encore au-dessus, dans les zones très denses telles que les centres commerciaux, les aéroports, les campus, des petits cellules : les Pico-Cells.

Pour ces dernières, Ericsson vient d’annoncer la RBS (Radio Base Station) 6000 multi-standard, puisque fonctionnant dans les bandes de la 3G, de la 4G et intégrant également un point d’accès Wi-Fi. De quoi facilement mettre en œuvre sa solution Integrated Network Wi-Fi, destinée à décharger une partie du trafic de données transporté par le réseau cellulaire vers les réseaux Wi-Fi dans les hotspots 2.0. Avantage, les trois systèmes radio se trouvent dans dans le même module. Il n’y a plus qu’un équipement à installer, à gérer et à raccorder. La RBS 6000 est une brique qui s’ajoute à la nouvelle architecture qu’Ericsson baptise hetnets (Heterogeneous Networks).

Poursuivant sa logique, le constructeur va même annoncer prochainement une Pico-Gateway pour un déploiement intérieur (dans une entreprise par exemple) et fonctionnant en coordination avec la macro cellule correspondante. En plus des avantages purement techniques d’une telle solution, Ericsson estime qu’elle réduit de moitié le coût d’investissement de la pico-cellule, comparé à une approche non intégrée.

Voici une infographie pour vous aider à mieux comprendre hetnet :

 

Mobile World Congress 2012 : le M-Commerce, la nouvelle vocation des smartphones

Par Jean-Pierre Soulès, le , classé dans Événements

mcommerce – Ericsson

Payer ses factures, transférer des fonds, effectuer des transactions bancaires depuis son mobile comme avec son PC : c’est l’ambition du m-commerce. Et elle prend forme, comme le montre ce MWC2012. Des sociétés comme Visa avaient un stand. Un éditeur comme SAP en a fait un objectif. Ericsson n’est pas en reste. Il a étoffé son portefeuille de solutions avec deux nouveaux produits.

Le premier, le Ericsson Converged Wallet, s’adresse aux opérateurs et aux institutions financières pour les faire passer de la première génération de portefeuilles électronique à la seconde. Un marché de quelque 1,6 milliard d’utilisateurs à travers le monde. La seconde annonce est le Ericsson Merchant Wallet. Elle offria une solution aux commerçants en ligne pour les paiements, les transactions et les points de fidélisation.Ces deux nouveaux produits viennent s’ajouter à d’autres solution comme le Ericsson Wallet Platform, qui fournit des solutions logicielles et des services hébergés pour favoriser, de façon conviviale et sécurisée, des transactions, par exemple pour des transferts de personne à personne, des micros-crédits ou encore le règlement de factures. Enfin, le dernier, l’Ericsson M-Commerce Interconnect, joue le rôle d’un écosystème intermédiaire pour le transfert de fonds, le paiement de transactions ou de services entre les abonnés aux opérateurs mobiles et leurs fournisseurs (banques, fournisseurs de services…). Il avait été lancé au MCW2011 et a été depuis déployé aux Philippines, en partenariat avec Globe Telecom (Gcash) et Smart Communications (Smart Money).

Dans le m-commerce, les opérateurs jouent un rôle de pivot. Jusqu’à présent, leurs fournisseurs de solutions appartenaient plutôt au monde des éditeurs de logiciels et aux grosses SSII. Désormais, ceux-ci devront compter avec les équipementiers, au premier rang desquels Ericsson. La bataille ne fait que commencer.