Retour sur la présence d’Ericsson au salon IBC 2012 à Amsterdam

Par Benoît Chamontin, le Mardi 18 septembre 2012, classé dans Société en réseau,Télévision   |   Aucun commentaire
"Time to Play; TV. Anywhere. Now" Une nouvelle signature forte pour Ericsson lancée lors du salon IBC 2012

"Time to Play; TV. Anywhere. Now" Une nouvelle signature forte pour Ericsson lancée lors du salon IBC 2012

« Time to Play; TV. Anywhere. Now » tel était le message clairement mis en avant par Ericsson au salon IBC 2012 qui se tenait à Amsterdam du 7 au 11 septembre. En effet, sur le stand de 500m2 que nous avions cette année, nos experts ont rencontré de nombreux diffuseurs, ayants droit et fournisseurs de contenus pour leur faire profiter de l’expérience d’Ericsson comme créateur d’expérience TV multi-écran sur de nombreux appareils et architectures multi-plateforme. Les différents participants avaient également la chance de découvrir nos nouveaux produits et solutions dans le domaine.

Ainsi Ericsson a présenté le premier codeur HEVC/H.265 du marché qui permettra la diffusion télévisuelle en direct et en mode linéaire sur les terminaux mobiles via les réseaux mobiles. Capable d’encoder en temps réel à des résolutions pouvant aller jusqu’à la HD, le nouveau codeur SVP 5500 HEVC d’Ericsson réduit considérablement les besoins en bande passante pour les services actuels et futurs. Il permet aux opérateurs de fournir un service télévisuel de grande qualité sur les terminaux mobiles et de répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière de services TV, à la maison comme en mobilité.

Nous avons également profité du salon pour présenter la dernière étude du ConsumerLab concernant les habitudes des personnes quand elles regardent la télévision. Nous apprenions notamment que 67 % de la population utilise désormais un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable en regardant la télévision.

Lire la suite…

Prendre des cours à l’université de Coventry via son smartphone : c’est possible grâce à Ericsson

Par Benoît Chamontin, le Mardi 10 janvier 2012, classé dans Réseaux mobiles,Services   |   2 commentaires

Avec ce nouveau service les 25 000 étudiants inscrits au service d’enseignement en ligne de l’université de Coventry peuvent désormais suivre leurs cours sur mobile

Grâce à un accord de collaboration entre l’université de Coventry et Ericsson, l’enseignement se met à l’heure du mobile. La solution proposée par Ericsson permettra aux enseignants de dispenser des cours en direct à un demi million d’étudiants en ligne. Depuis leurs smartphones, les étudiants pourront en effet écouter et interagir avec les enseignants, eux aussi connectés en ligne.

Il s’agit d’un service de type cloud, basé sur une architecture IMS (architecture standardisée pour la communication multimédia) et sur la solution In-Game Communication d’Ericsson conçue pour offrir une expérience voix enrichie. Le fait de baser cette solution sur le portefeuille de produits IMS d’Ericsson permet d’étendre le service à un nombre quasi illimité d’utilisateurs, tout en garantissant disponibilité et sécurité.

L’université de Coventry se positionne comme un établissement à la pointe de l’enseignement. En particulier, la création du Serious Games Institute, affilié à l’université, a permis de mener des travaux de R&D sur les solutions d’enseignement du futur. Tim Luft, directeur de cet institut, explique : « Nous souhaitions collaborer avec Ericsson pour transformer notre gamme actuelle d’applications mobiles en une expérience interactive accessible à des milliers d’utilisateurs. Actuellement, la plupart des gens qui prennent des cours via leur mobile sont limités à des images statiques et des séquences audio ou vidéo enregistrées. » Lire la suite…

Ericsson présent sur le thème des objets connectés au Consumer Electronics Show 2012 à Las Vegas

Par Myriam Devred, le Lundi 9 janvier 2012, classé dans Événements,Société en réseau   |   1 commentaire

Ericsson profitera du CES pour discuter du changement de business model provoqué par la mobilité et le haut débit

Les objets communicants dans la société en réseau seront au cœur du discours d’introduction que prononcera à Las Vegas Hans Vestberg, le PDG d’Ericsson, à l’occasion du plus grand rendez-vous mondial des professionnels et des passionnés de l’électronique grand public : le salon CES (Consumer Electronics Show).

Ce sera également l’occasion pour Ericsson de présenter, dans le cadre du programme Entertainment Matters, « Entertainment Everywhere, The Reinvention of an Industry », en invitant les plus grands noms du secteur du divertissement à discuter du changement de business model provoqué par la mobilité et le haut débit.

Hans Vestberg insistera sur les nouvelles opportunités qui s’ouvrent quand tous les objets peuvent communiquer entre eux et il donnera des exemples de potentiel commercial dans d’autres secteurs que les télécoms. Lire la suite…

Ericsson reçoit un Emmy Award pour son apport technologique majeur en matière de réception des images

Par Benoît Chamontin, le Mardi 13 septembre 2011, classé dans Innovation / R&D,Récompenses et Prix,Télévision   |   Aucun commentaire

La récompense sera officiellement remise à Ericsson lors d'une cérémonie organisée pendant le salon international de l'électronique grand public (CES) en janvier 2012.

La récompense sera officiellement remise à Ericsson lors d'une cérémonie organisée pendant le salon international de l'électronique grand public (CES) en janvier 2012.

Ericsson va prochainement recevoir un Emmy® Award, l’une des plus hautes distinctions de l’industrie télévisuelle, pour le développement de sa technologie Active Format Description (AFD). Celle-ci permet aux téléviseurs analogiques à écran 4/3 de recevoir une image correctement dimensionnée, conforme à l’intention initiale du producteur du programme, même lorsque l’image originale a été captée dans un format pour écran large 16/9.

L’Académie nationale des arts et des sciences de la télévision a précisé que cette récompense serait officiellement remise à Ericsson lors d’une cérémonie organisée pendant le salon international de l’électronique grand public (CES) en janvier 2012, en présence de Hans Vestberg, Président et CEO d’Ericsson, qui s’exprimera à cette occasion.

Les technologies et systèmes AFD ont été développés pour anticiper les besoins des câblo-opérateurs qui souhaitaient fournir, aux Etats-Unis, des services pour téléviseurs analogiques à écran étroit, parallèlement aux services numériques TVHD grand écran. Lire la suite…

Canada : Rogers sélectionne Ericsson pour bâtir son réseau LTE

Par Benoît Chamontin, le Vendredi 12 août 2011, classé dans 4G LTE,Innovation / R&D,Opérateurs,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire
LTE Rogers / Ericsson Canada

Rogers et Ericsson ont entrepris, à l'automne 2010, la mise à l'essai technique globale du réseau LTE.

Rogers Communications inc, en collaboration avec Ericsson Canada, a annoncé le déploiement de son réseau LTE dès l’année 2011. Ainsi, l’opérateur lancera des services de réseaux commerciaux LTE à Toronto, Montréal, Vancouver et Ottawa en 2011 et sur les 25 marchés principaux à travers le Canada en 2012.

Dans le cadre de cette entente pluriannuelle, Ericsson livrera à Rogers un réseau LTE de bout en bout, accroissant ainsi son rôle de principal fournisseur auprès de l’opérateur. Ericsson mettra en œuvre l’ensemble des installations de réseau LTE/4G hertziens, muni d’une nouvelle station de base radioélectrique multistandard, le RBS6000, et veillera à la mise à niveau et à l’extension du réseau fédérateur actuel de transmission par paquets de Rogers vers un réseau EPC (réseau fédérateur évolué de transmission par paquets) à l’appui du nouveau réseau LTE. À l’automne 2010, Rogers et Ericsson avaient mis à l’essai un réseau sans-fil LTE dans la région d’Ottawa.

« Cette entente vient réaffirmer le leadership d’Ericsson sur la technologie LTE et développe davantage nos rapports de longue date avec Rogers. Grâce au réseau LTE/EPC d’Ericsson, Rogers pourra offrir une expérience unique aux gens et aux entreprises et, par la même occasion, façonner la société en réseau. »

Angel Ruiz, président d’Ericsson North America

Bob Berner, vice-président principal, Réseau et chef de la direction de la Technologie chez Rogers Communications Inc. rappelle qu’ « Ericsson s’est avéré un associé stratégique et précieux de Rogers pendant plus de 25 ans » et se réjouit « de collaborer avec Ericsson en vue d’offrir cette technologie de la nouvelle génération aux Canadiens et Canadiennes ».

Ericsson a conclu à ce jour des contrats commerciaux LTE avec six des sept plus importants exploitants en termes de recettes mondiales pour 2010. En Amérique du Nord, où le marché LTE croît le plus rapidement, Ericsson a déjà signé quatre contrats LTE avec d’importants exploitants de la région.

Les clients de Rogers auront une expérience de vitesses qui sont entre trois et quatre fois plus rapide que HSPA+ avec des taux maximums de téléchargement jusqu’à 150 Mbps par seconde et vitesse de monter jusqu’à 70 Mbps. LTE fournira un temps de latence moins que HSPA+ ce qui signifie une meilleure expérience pour les clients employant des applications fortement interactives comme jeux multi-joueur et communications de multimédia. Il fournira plus de capacité d’utilisation ce qui signifie que plus d’utilisateurs peuvent accéder le réseau grande vitesse sans affecter l’exécution globale du réseau.

Ainsi, l’accélération des débits et une réduction des temps d’attente permettront aux consommateurs de profiter, sans difficulté, d’une vaste gamme d’applications pendant leurs déplacements (Web en temps réel, jeux en ligne, collaboration sur médias sociaux et vidéoconférence). Les réseaux LTE répondront à la demande en matière de nouvelles applications internet mobiles évoluées de l’avenir.

D’autre part, avec LTE il est possible d’effectuer le transfert de quantités de données importantes, et ce, rapidement et de manière économique, en maximisant l’utilisation du spectre de fréquences.

Ericsson est le maître d’œuvre des normes ouvertes et son influence sur les spécifications LTE déposées a été déterminante. Ericsson compte détenir 25 pour cent de l’ensemble des brevets essentiels LTE, devenant ainsi le plus important détenteur de brevets de l’industrie.

Pour en savoir plus sur l’intégralité des réalisations à date d’Ericsson dans le domaine de LTE, n’hésitez pas à vous reporter à la rubrique régulièrement mise à jour sur le site corporate du Groupe (en anglais) : www.ericsson.com/thecompany/press/mediakits/lte

Ericsson publie ses résultats pour le 1er trimestre 2011

Par Benoît Chamontin, le Mercredi 27 avril 2011, classé dans Stratégie   |   Aucun commentaire
Ericsson first quarter report 2011 - Hans Vestberg

La croissance des ventes a été tirée par le segment des Réseaux, dont les revenus ont cru de 35% comparé à la même période l'année dernière.

Ericsson a publié ce matin ses résultats du 1er trimestre 2011. « Au premier trimestre 2011, les ventes du Groupe ont augmenté de 17% comparé à la même période en 2010, sous l’effet d’une demande forte et continue pour le haut débit mobile et plus spécifiquement pour les stations de base multistandard RBS 6000″ a déclaré Hans Vesberg, Président et CEO d’Ericsson.

« Si l’on intègre l’effet des taux de changes monétaires, les ventes à unités comparables ont cru de 25%. Le résultat net s’est amélioré, passant de 1,3 milliard à 4,1 milliards de SEK, essentiellement grâce à une profitabilité accrue sur le segment des Réseaux. Le cash-flow à – 2,9 milliards de SEK (2,3), a été impacté ce trimestre par un nombre plus important d’en-cours au niveau des Régions et par la montée en charge continue de la production.

La croissance des ventes a été tirée par le segment des Réseaux, dont les revenus ont cru de 35% comparé à la même période l’année dernière, avec une marge Ebita de 20%. Grâce à la forte demande pour le haut débit mobile, 5 des 10 Régions ont enregistré une croissance au 1er trimestre 2011 comparé au 1er trimestre 2010.

Les pays qui ont connu une forte croissance sont les Etats-Unis, l’Inde, le Japon, la Corée et la Russie. La Chine a continué d’enregistrer une demande soutenue en 2G.

Les ventes sur le segment des Services ont baissé de 4% comparé au 1er trimestre 2010, en raison des effets des taux de change monétaires. En monnaies locales, les Services Professionnels ont cru de 3%. La marge Ebita a baissé à 7% au 1er trimestre 2011, essentiellement en raison de la baisse de profitabilité dans le Déploiement Réseaux.

Les Managed Services sont restées stables comparé au 1er trimestre 2010, mais ont enregistré une croissance en monnaies locales, grâce à un certain nombre de nouveaux contrats de moindre envergure.

Sur le segment du Multimedia, les ventes sont restées stables comparé à la même période l’année dernière tandis que la marge Ebita est tombée à – 7%, essentiellement en raison du mix produit.

Nos co-entreprises ont enregistré des performances mitigées. Sony Ericsson a dégagé un profit avant taxes de 0,1 milliard de SEK tandis que ST Ericsson a réalisé des pertes de 0,6 milliard de SEK.

Les ventes au 1er trimestre 2011 n’ont pas été impactées par le tremblement de terre et le tsunami dévastateurs au Japon. Notre chaine globale d’approvisionnement en composants dépend partiellement du Japon et nous prévoyons des retards dans la livraison de certains produits.

Nous avons pris un certain nombre de mesures pour réduire les effets et limiter l’impact sur nos clients. Ces actions comprennent la recherche et l’intégration d’autres composants dans nos produits ainsi que l’augmentation des volumes de nouveaux fournisseurs.

Les effets vont également dépendre du redressement du Japon au global, mais selon nos meilleures estimations, nous devrions être en mesure de livrer la majorité de ces volumes avant la fin du 3ème trimestre 2011.

En 2010, nous avions continué de gagner des parts de marché en 3G et maintenu nos parts de marché en 4G/LTE à plus de 50%.

Le GSM continuera d’exister encore de nombreuses années, mais la plupart des investissements vont passer à la 3G/WCDMA et la 4G/LTE.

« Dans le domaine des Services, nous avons augmenté nos parts de marché et continueront d’être le leader de l’industrie » a conclu Hans Vesberg.

Vous pouvez retrouve le rapport complet (en anglais) concernant le premier trimestre d’Ericsson sur notre espace slideshare : http://www.slideshare.net/EricssonFrance/prsentation-des-rsultats-financiers-ericsson-q1-2011

Forum mondial IP&TV : la solution de télévision multi-écrans d’Ericsson a été primée

Par Benoît Chamontin, le Lundi 11 avril 2011, classé dans Récompenses et Prix,Télévision   |   Aucun commentaire

La solution d’Ericsson a été récompensée pour sa capacité à acheminer du contenu vers plusieurs appareils.

La solution d’Ericsson a été récompensée pour sa capacité à acheminer du contenu vers plusieurs appareils.

La solution de télévision multi-écrans d’Ericsson vient d’être primée dans la catégorie « Meilleur service de télévision multi-écrans » à l’occasion de la cérémonie de remise des récompenses IP&TV Industry Awards 2011. C’est la cinquième année consécutive que l’équipe Ericsson repart victorieuse de cette cérémonie.

La solution d’Ericsson a été récompensée pour sa capacité à acheminer du contenu vers plusieurs appareils. Sujet phare du Forum Mondial IP&TV qui s’est déroulé à Londres du 22 au 24 mars derniers, la télévision multi-écrans répond au désir croissant des consommateurs de pouvoir regarder la télévision partout et sur n’importe quel type d’écran.

En réponse aux enjeux que cela représente pour les opérateurs, Ericsson propose un certain nombre de solutions clés pour la gestion, le packaging et la distribution de contenu sur des plateformes multiples, permettant ainsi de proposer à la « génération multi-écrans » une expérience unifiée sur tout un éventail d’appareils.

« Chez Ericsson, nous sommes convaincus que le succès d’une solution de télévision multi-écrans dépend de sa capacité à apporter à l’utilisateur la meilleure expérience possible tout en garantissant au fournisseur de service la meilleure efficacité de fonctionnement », a déclaré Staffan Pehrson, directeur Solutions TV chez Ericssson. « Le consommateur est à la recherche d’une solution qui lui offre la liberté de regarder ce qu’il veut, quand il veut et comme il le veut. Il est indéniable que c’est sur l’expérience utilisateur qu’il nous faut concentrer toute notre attention. Alors que les efforts de tout le secteur se poursuivent pour trouver comment apporter cette nouvelle expérience télévisuelle, nous sommes ravis que notre solution unifiée de gestion et distribution de services vidéo multi-écrans ait été récompensée. »

Grâce à ses capacités de bout en bout qui permettent la distribution du contenu sur des écrans multiples et la création de nouveaux business models dans le domaine de la télévision, la solution proposée par Ericsson répond au désir du consommateur d’accéder à un éventail de services toujours plus large et, notamment, de bénéficier de plus de contrôle et d’interactivité.
Acquisition et gestion de contenu, optimisation de l’efficacité du réseau et distribution vidéo multi-écrans : le portefeuille de solutions offert par Ericsson est le plus complet de tout le secteur, permettant aux opérateurs (câble, satellite, télécoms et liaison terrestre), aux diffuseurs et aux propriétaires de contenu d’atteindre un niveau d’efficacité supérieur, de lancer de nouveaux services et d’accroître leurs revenus tout en procurant au consommateur une expérience télévisuelle inédite.

Hans Vestberg au MIPTV 2011: « La vidéo, une tendance majeure dans la société en réseau »

"En 2015, il y aura plus de contenu en haute définition qu'en définition standard, et 90 pour cent du trafic Internet sera du contenu vidéo", Hans Vestberg

"En 2015, il y aura plus de contenu en haute définition qu'en définition standard, et 90 pour cent du trafic Internet sera du contenu vidéo", Hans Vestberg

Lors d’une conférence donnée le 5 avril dans le cadre du MIPTV à Cannes, Hans Vestberg, président et CEO d’Ericsson, est revenu sur la société en réseau et le rôle majeur que va jouer la demande des consommateurs pour un accès au multimédia partout et tout le temps.

Ericsson estime qu’il devrait y avoir près de 5 milliards d’abonnés au haut débit mobile à l’horizon 2016 et observe par ailleurs l’explosion du nombre de contenus et d’applications Internet auxquelles les utilisateurs souhaitent pouvoir accéder depuis leurs terminaux mobiles. La récente alliance stratégique entre Ericsson et Akamai devrait permettre une meilleure implication des opérateurs de réseaux mobiles dans la chaîne de valeur Internet. « Avec Akamai, nous faisons de l’Internet mobile une réalité, en privilégiant le contenu et en assurant une excellente qualité de service » précise Hans Vestberg. De fait, les solutions proposées par les deux partenaires sont conçues pour simplifier considérablement la manière dont les fournisseurs pourront distribuer leurs contenus et accéder à un plus large public. Lire la suite…

CTIA 2011 : De nouveaux modules haut débit mobile pour plus d’objets connectés

Par Benoît Chamontin, le Mardi 29 mars 2011, classé dans Haut Débit,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire
De nouveaux modules haut débit mobile pour plus d'objets connectés

Ericsson propose de nouveaux modules qui permettent à de petits terminaux, tels que les lecteurs MP3 ou les tablettes, de rester connectés en permanence.

La vision d’Ericsson de 50 milliards d’objets connectés d’ici 2020 se fait chaque jour un peu plus réalité. En effet, l’introduction de deux nouveaux modules haut débit mobile HSPA, développés par Ericsson, va permettre de doter d’une connexion haut débit toute une panoplie de nouveaux outils : terminaux de jeux portatifs, lecteurs multimédia, assistants de navigation personnels ou encore tablettes. Or, dans la société en réseau dans laquelle nous vivons aujourd’hui, pouvoir se connecter partout et à tout moment est devenu quelque chose de vital.

Plus plats et 40 % plus petits que leurs prédécesseurs, les modules C5621gw et H5321gw d’Ericsson se distinguent également par des vitesses trois fois plus rapides. Ils permettent non seulement d’offrir sur le marché une plus grande diversité de terminaux connectés, mais aussi d’enrichir l’expérience de l’utilisateur en lui donnant, par exemple, la possibilité de télécharger très rapidement un film en haute définition sur une tablette.

Mats Norin, vice-président de la branche Modules haut débit mobile d’Ericsson a déclaré : « La vision d’Ericsson est de connecter tout dispositif qui peut l’être. Ainsi, se connecter en haut débit mobile, partout et à tout moment, sera aussi simple que d’utiliser son téléphone mobile. » Lire la suite…

Ericsson lance des services de paiement sur mobile

Par Corinne Muller, le Jeudi 3 février 2011, classé dans Multimédia,Opérateurs,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire
Avec Ericsson, plus d'1 milliard de personnes pourront avoir accès aux services bancaires sur mobile, qu'elles soient ou non en possession d'un compte bancaire.

Avec Ericsson, plus d'1 milliard de personnes pourront avoir accès aux services bancaires sur mobile, qu'elles soient ou non en possession d'un compte bancaire.

Un nouvel éco-système pour rendre l’envoi d’argent entre personnes aussi simple que l’envoi d’un SMS Grâce à son offre de services de paiement sur mobile, Ericsson permet aux consommateurs des pays émergents et développés d’accéder aux services de base en matière de paiement et de banque depuis leurs téléphones portables.

Plus d’1 milliard de personnes pourront avoir accès aux services bancaires sur mobile, qu’elles soient ou non en possession d’un compte bancaire.

Avec pour objectif de jouer un role de premier plan dans les développements industriels en cours pour construire un éco-système monétaire mobile global, Ericsson (NASDAQ:ERIC) lance « Ericsson Money Services », une nouvelle offre de services financiers mobiles.

Les paiements sur mobile et les transferts d’argent entre personnes devraient figurer parmi les applications les plus utilisées dans de nombreux pays dans les deux à trois ans à venir. Le paiement sur mobile deviendra une base pour les connexions de personne à machine et de machine à machine d’ici 2020, année où plus de 50 milliards d’objets seront connectés selon Ericsson. Ericsson entend jouer un role important sur ce nouveau marché.

Le lancement de cette nouvelle activité fait suite à deux ans de travaux en Europe et en Asie qui ont permis à Ericsson de développer une solution de bout en bout et d’accomplir les modalités règlementaires, juridiques et de sécurité, en coopération avec ses clients opérateurs et les acteurs du secteur financier. Lire la suite…