Ericsson publie ses résultats pour le 1er trimestre 2012

Par Corinne Muller, le Mercredi 25 avril 2012, classé dans Stratégie   |   Aucun commentaire
1er trimestre 2012 - Ericsson

1er trimestre 2012 – Ericsson

Ericsson a publié ce matin ses résultats du 1er trimestre 2012. Le résultat net de 8,8 milliards de SEK (couronnes suédoises) est en hausse de 116 % comparé au 1er trimestre 2011, impacté par le gain lié au désinvestissement de Sony Ericsson de l’ordre de 7,7 milliards de SEK et aux pertes de ST-Ericsson. La marge d’exploitation est de 5.5 %, hors gains liés au désinvestissement de Sony Ericsson et aux pertes de ST-Ericsson.

Les ventes sont en baisse de 4% comparé à la même période l’année dernière, impactées par le déclin important prévu dans les ventes CDMA ainsi que par les dépenses réseaux plus faibles des opérateurs dans les régions connaissant des incertitudes macro-économique ou politiques. À noter qu’il y a eu une contribution positive de l’activité Global Services et de la consolidation de Telcordia. Le mix d’activités, comprenant une plus grande part de projets de modernisation de réseaux et de couverture, que de projets de capacité, est resté identique. Ce mix devrait prévaloir à court terme.

« Les ventes dans le domaine du très haut débit mobile ont connu un bon développement en Amérique du Nord, au Japon et en Corée, et un développement plus faible dans d’autres régions du monde comme l’Europe, la Russie, certaines parties du Moyen-Orient et l’Inde », a déclaré Hans Vestberg, Président et CEO d’Ericsson.

« Le CDMA a poursuivi le déclin prévu dans le cadre de la transition vers le LTE. Notre activité dans le domaine des Services a continué de se développer, particulièrement favorablement au niveau des Services Professionnels. Les Solutions de Support (appelées précédemment Multimedia) ont augmenté les ventes réalisées en propre.

Au cours de ce trimestre, nous avons pris des mesures importantes dans l’exécution de notre stratégie. Lire la suite…

Mobile World Congress 2012 : Ericsson annonce de nouveaux produits et partenariats, ainsi que des gains de parts de marché

Par Valérie Gérôme, le Mercredi 29 février 2012, classé dans Événements   |   Aucun commentaire

Hans Vestberg est revenu sur l’année 2011 au cours de laquelle le succès du haut débit mobile a permis une forte croissance du marché.

Dans sa conférence de presse à l’ouverture du Mobile World Congress, Ericsson a annoncé des contrats et des lancements de produits qui permettront l’évolution rapide des communications en temps réel.

« Notre leadership dans le haut débit mobile, les services managés et les solutions de support (OSS/BSS) nous donne une capacité sans précédent pour accompagner nos clients vers le succès dans la monétisation des opportunités offertes par la société en réseau », affirme Hans Vestberg, PDG d’Ericsson.

Hans Vestberg est revenu sur l’année 2011 au cours de laquelle le succès du haut débit mobile a permis une forte croissance du marché, bien que les dépenses des opérateurs aient ralenti au 4e trimestre. Le solide portefeuille de stations de base RBS6000 a permis à Ericsson de gagner des parts de marché. « Les premières données sur le marché dont nous disposons en interne indiquent que notre part de marché dans le domaine des équipements pour réseau mobile a progressé de 32 % à 38 % en 2011 ».

La convergence de la mobilité, du haut débit et du cloud computing a progressé à tel point que d’autres secteurs commencent à mettre en œuvre des stratégies pour combiner ces forces et créer de nouveaux ecosystèmes. Le m-commerce en est un exemple. Hans Vestberg a évoqué un contrat qui fait de MTN le premier opérateur à déployer la plate-forme Ericsson Converged Wallet. Il s’agit d’un nouveau service, complémentaire du système intégré de rechargement prépayé, et d’une solution de services financiers pour les clients de MTN en Afrique et au Moyen-Orient. Lire la suite…

Ericsson publie ses résultats du 3ème trimestre 2011

Par Corinne Muller, le Jeudi 20 octobre 2011, classé dans Non classé   |   Aucun commentaire
outes les régions, à l'exception des Etats-Unis, que ce soit l'Europe du Nord et l'Asie centrale, la Méditerranée et l'Inde ont montré une croissance séquentielle sur le segment des Réseaux.

Toutes les régions, à l'exception des Etats-Unis, que ce soit l'Europe du Nord et l'Asie centrale, la Méditerranée et l'Inde ont montré une croissance séquentielle sur le segment des Réseaux.

« Au cours de ce trimestre, les ventes du Groupe ont augmenté de 17% comparé à l’an passé, tirées par une demande forte et continue pour le haut débit mobile ainsi que par l’augmentation des revenus dans les Services » a déclaré Hans Vestberg, Président et CEO d’Ericsson. Après ajustement lié aux effets du taux de change, les ventes ont augmenté de 24% comparé au 3ème trimestre 2010. Notre performance depuis le début de l’année confirme l’accroissement de notre part de marché globale.

Un plus grand nombre de projets de couverture, ainsi que l’accélération des projets de modernisation de réseaux en Europe ont eu un impact négatif sur la marge brute. Le résultat opérationnel, hors co-entreprises, a été de 6,3 milliards de SEK (6,2) au cours de ce trimestre et le résultat net a atteint 3,8 milliards de SEK (3,6), en augmentation de 6%. Lire la suite…

Mobilité, multimédia & réseaux sociaux : Qtel fait confiance à Ericsson

Par Olivier Cimelière, le Lundi 14 juin 2010, classé dans Haut Débit,Multimédia,Opérateurs   |   1 commentaire
La solution permettra de répondre aux besoins de services multimédia des 61 millions de d'abonnés de Qtel

La solution permettra de répondre aux besoins de services multimédia des 61 millions de d'abonnés de Qtel

 Devant l’accroissement constant des connexions en mobilité aux réseaux sociaux comme Twitter et Facebook, l’opérateur Qtel Group (Qatar Telecom) a sélectionné Service Delivery Platform, une solution signée Ericsson qui permet de gérer de diverses applications multimédia au sein des réseaux télécoms. Plus de 60 millions d’abonnés de Qtel au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie du Sud-Est vont ainsi pouvoir réseauter et naviguer sur leurs sites préférés en toute fluidité et à haut débit.

A l’instar du téléphone portable devenu un objet quotidien indispensable, les abonnés au mobile haut débit veulent également disposer d’un accès immédiat et personnalisé à leurs applications multimédia et leurs réseaux sociaux favoris. Aucune région du monde n’échappe à cette tendance de fond qui a d’ailleurs vu pour la première fois en décembre 2009, le trafic des données dépasser en volume celui de la voix sur les réseaux mobiles d’après une étude menée par Ericsson.

C’est précisément cette observation qui a conduit le groupe quatari Qtel Group à choisir la solution d’Ericsson baptisée Service Delivery Platform pour l’ensemble des réseaux mobiles que l’opérateur exploite au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie du Sud-Est. La solution permettra ainsi de répondre plus efficacement aux besoins de personnalisation des consommateurs de Qtel pour différents services multimédia comme les réseaux sociaux, les magasins d’applications, les carnets d’adresse ou encore le téléchargement de contenus musicaux. Elle offrira aussi à l’opérateur, la possibilité d’accélérer la mise à disposition de nouveaux services et d’accroître ainsi ses revenus. Lire la suite…

Les téléspectateurs égyptiens vont bénéficier d’une meilleure qualité d’image grâce à Ericsson

Par Olivier Cimelière, le Mercredi 19 mai 2010, classé dans Industries non télécoms,Multimédia,Télévision   |   1 commentaire
60 millions de téléspectateurs vont bénéficier d'une TV de meilleure qualité

60 millions de téléspectateurs vont bénéficier d'une TV de meilleure qualité

 Ericsson vient de fournir à l’ERTU (Union de la radio et de la télévision égyptienne) une nouvelle solution tête de réseau pour la modernisation de son réseau de contribution et distribution vidéo. Le réseau ainsi modernisé couvre la région de la Haute Egypte et relie plus de 30 studios de contribution de l’ERTU via des liaisons hertziennes SDH. Ce qui permet à la société nationale de radio-télévision de distribuer du contenu MPEG-2 4:2:2 de haute qualité entre les différentes installations.

A travers cet accord, 11 chaînes satellites et 9 chaînes locales vont ainsi pouvoir diffuser un contenu vidéo de meilleure résolution. Hamdy Mounir, président de l’ERTU, a déclaré : « L’ERTU se doit de fournir aux téléspectateurs égyptiens la meilleure expérience télévisuelle possible. C’est pour cette raison que nous nous efforçons de moderniser notre réseau en choisissant les équipements les plus fiables et les plus performants auprès de fabricants et fournisseurs de solutions de premier plan tels qu’Ericsson ».

Le système adopté par l’ERTU comprend le matériel Ericsson suivant : encodeurs MPEG-2 E5710, décodeurs RX8200, multiplexeurs MX8400 et adaptateurs réseau TT6120, le tout étant contrôlé par le système de gestion nCompass Control, qui assure les fonctions de configuration, surveillance et redondance en tête de réseau de diffusion.

« Nous sommes fiers que l’ERTU se soit tournée vers notre solution pour satisfaire aux besoins de son réseau de contribution. Ce contrat est une preuve supplémentaire de notre leadership sur le marché de la contribution et de la distribution »

Eric Baron, responsable de la Zone EMEIA, branche Solutions TV d’Ericsson

L’ERTU est la société nationale de radio-télévision égyptienne et le plus important producteur et diffuseur d’émissions radiotélévisées du Moyen-Orient. Avec des installations réparties un peu partout dans cette région, l’ERTU diffuse 11 chaînes de télévision par le biais du satellite Nilesat, ainsi que 9 chaînes locales, touchant au total une audience de quelque 60 millions de téléspectateurs. La radio-télévision égyptienne offre ainsi une télévision de haute qualité à 60 millions de téléspectateurs.

Arabie Saoudite : Zain et Ericsson signent un accord pour construire un réseau LTE

Par Olivier Cimelière, le Lundi 22 février 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,Multimédia,Opérateurs,Réseaux mobiles   |   Les commentaires sont ferms
Ce contrat constitue une nouvelle référence commerciale LTE pour Ericsson

Ce contrat constitue une nouvelle référence commerciale LTE pour Ericsson

L'opérateur Zain a signé le 20 février un accord avec Ericsson pour déployer un réseau 4G/LTE en Arabie Saoudite et fournir ainsi à ses abonnés des services multimédia à très haut débit. Le contrat prévoit la couverture mobile des quatre villes majeures du royaume saoudien : Riyadh, Jeddah, Dammam et Al Khubar.

Ismaeel Fikri, Directeur Opérations de Zain Arabie Saoudite a qualifié cet accord de « projet faisant date dans le déploiement de réseaux 4G/LTE ».  Il a ajouté que la technologie LTE est véritablement le prochain saut technologique en matière de services à haut débit : « Elle permet de transférer d'énormes volumes de données à des coûts financiers et énergétiques optimisés. Elle offre des services à ultra haute vitesse comme la vidéoconférence, des contenus Haute Définition, des blogs vidéos et de la vidéo à la demande. Avec LTE, les abonnés de Zain vont pouvoir apprécier une expérience inégalée du haut débit en plus de services nouveaux ».

Du côté d'Ericsson, on se déclare « honorés d'avoir été choisi par Zain pour participer à ce projet évolutif qui prouve une fois encore l'avance technologique d'Ericsson en matière de télécommunications mobiles et dans le domaine de la 4G/LTE. Ce partenariat constitue un élément stratégique important pour le développement de cette technologie de nouvelle génération au Moyen-Orient ».

Pour en savoir plus, lisez le communiqué de presse diffusé par Zain (en anglais) : www.sa.zain.com/autoforms/portal/home/corporate/press-releases/largest4gnetwork

zp8497586rq

Le PDG du groupe Ericsson commente les résultats 2009

Par Olivier Cimelière, le Lundi 25 janvier 2010, classé dans Opinion,Stratégie   |   1 commentaire
2009 confirme la solidité du groupe Ericsson

2009 confirme la solidité du groupe Ericsson

Ericsson a publié ce matin les résultats de l'entreprise pour l'année 2009. Hans Vestberg, nouvellement président-directeur général du groupe depuis le 1er janvier 2010, a commenté les faits saillants au cours d'une conférence de presse en Suède. L'intégralité de ses commentaires est disponible ci-dessous.

« Au cours du deuxième semestre de 2009, les ventes « Réseaux » ont été impactées par la réduction des dépenses des opérateurs dans un certain nombre de marchés. Toutefois, les ventes du Groupe pour l'ensemble de l'année ont été affectées dans une moindre proportion et la marge opérationnelle a légèrement progressé. Nous avons bien maintenu nos parts de marché dans tous les segments, le cash-flow est bon et notre position financière solide. L'activité « Services » a réalisé de bonnes performances and nos co-entreprises (NDLR : Sony-Ericsson et ST-Ericsson) conservent le cap pour retrouver la profitabilité.

L'évolution des investissements de la téléphonie voix vers le haut débit mobile se poursuit. Nombre d'utilisateurs comme volumes de trafic sont en constante et rapide augmentation et conduiront à terme à la connexion de milliards de personnes à Internet. Comme mentionné précédemment et en parallèle de cette transformation, le déclin anticipé des ventes liées au GSM s'est accéléré avec le contexte économique actuel, déclin qui n'est toutefois pas encore compensé par la croissance du haut débit mobile et des investissements dans les réseaux IP nouvelle génération.

En outre, les investissements actuels des opérateurs varient selon les régions et les pays. Au cours de 2009, les opérateurs sont notamment devenus beaucoup plus prudents en termes d'investissements dans plusieurs marchés émergents comme l'Europe Centrale, le Moyen-Orient et l'Afrique. En revanche, d'autres marchés comme la Chine, l'Inde et les Etats-Unis continuent de se développer activement à travers de gros déploiements de réseaux. On note également une demande forte et soutenue pour les services aux opérateurs, notamment en matière d'amélioration de l'efficacité opérationnelle comme les services managés et le consulting. Lire la suite…

Pélerinage de la Mecque : un défi télécoms pas comme les autres !

Par Olivier Cimelière, le Vendredi 22 janvier 2010, classé dans Réseaux mobiles,Responsabilité sociétale,Services   |   1 commentaire
Plus de 2,5 millions de pélerins génèrent des hausses de trafic énormes pendant la période du Haj à la Mecque (photo Arzu)

Plus de 2,5 millions de pélerins génèrent des hausses de trafic énormes pendant la période du Haj à la Mecque (Crédit photo : Arzu)

Pour la 5ème année consécutive, Ericsson a accompagné avec succès l'opérateur saoudien Mobily pour faire face au surcroît de trafic observé sur les réseaux GSM couvrant les lieux de pélerinage de la Mecque pendant la période sainte du Haj. Récit d'un challenge pas comme les autres.

Tous les ans, plus de 2,5 millions de pèlerins musulmans convergent en masse vers la ville sainte de la Mecque en Arabie Saoudite. Ce pélerinage est une obligation religieuse que tout musulman doit accomplir au moins une fois dans son existence. Le dernier en date a eu lieu entre le 25 et 30 novembre 2009 (l'année 1430 du calendrier islamique). Or chaque année, cet événement religieux constitue également un défi technique à relever pour l'opérateur Mobily afin d'assurer une connectivité maximale pour son réseau GSM de la Mecque et permettre aux pélerins d'appeler leurs proches et leurs amis sans aucun problème.

Le Haj est une période particulièrement délicate pour un opérateur. En l'espace de quelques jours, le réseau mobile doit absorber des hausses de traffic jamais observées durant le reste de l'année. A cela, s'ajoute les exigences pointilleuses des autorités de régulation saoudiennes et la pression des médias locaux à l'affût de la moindre défaillance technique du réseau. Et pour les opérateurs eux-mêmes, l'afflux de 2,5 millions de pèlerins est une source de revenus non négligeable à condition d'assurer un service optimum. Lire la suite…