Arianna Huffington : « Les lecteurs veulent être les acteurs des news qu’ils lisent »

Arianna Huffington a fondé en 2005 une site qui révolutionne la façon de faire de l'information avec le Huffington Post

Arianna Huffington a fondé en 2005 une site qui révolutionne la façon de faire de l'information avec le Huffington Post

 Les entreprises médias traditionnels souffrent du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité. D’autre part, les journalistes Web sont atteints de désordre compulsif obsessionnel ! Ce diagnostic émane d’Arianna Huffington, fondatrice et directrice du site Internet d’information « Huffington Post ». Elle voit un paysage médiatique où l’auto-expression a remplacé l’amusement et où les lecteurs veulent être acteurs eux-mêmes des histoires plutôt que de simplement les lire.

Arianna Huffington est aujourd’hui une des femmes les plus influentes des médias américains. Co-fondatrice et rédactrice en chef du site d’information américain The Huffington Post, elle est une chroniqueuse connue dans tous les États-Unis et l’auteur de 13 ouvrages. Elle co-anime également l’émission “Left, Right and Center”, une table ronde politique diffusée sur la radio publique.

En mai 2005 avec Kenneth Lerer et Jonah Peretti, elle a fondé le blog d’information The Huffington Post qui ne tarde pas à rencontrer un succès d’audience phénoménal, figurant parmi les sites d’infos les plus visités et les plus souvent cités sur Internet. En 2006, Arianna Huffington est nommée l’une des 100 personnalités les plus influentes au monde par le Time Magazine. Originaire de la Grèce, elle arrive en Angleterre à l’âge de 16 ans et obtient un diplôme d’économie à l’université de Cambridge. A 21 ans, elle devient présidente de la prestigieuse Cambridge Union Society. Lire la suite…

Lucy Küng : « Médias et télécoms sont face à la menace Internet »

Lucy Küng : "On est aujourd'hui en pleine convergence annoncée il y a 25 ans entre médias, télécoms et technologies de l’information avec Internet au cœur du tableau

Lucy Küng : "On est aujourd'hui en pleine convergence annoncée il y a 25 ans entre médias, télécoms et technologies de l’information avec Internet au cœur du tableau

 Les industries des médias et des télécoms sont sorties perdantes de leurs premières batailles face à Internet. Elles assistent au déclin de leurs revenus et à la transformation de leurs actifs en passifs. C’est le constat que dresse Lucy Küng, experte en gestion des médias. Dans une interview donnée à Ericsson Business Review, elle n’entrevoit qu’une seule solution : ces deux industries, autrefois dominantes, doivent absolument faire preuve de créativité et tenter de se frayer ensemble un chemin vers l’avenir.

Lucy Küng est professeur en économie et gestion des médias à l’université de Jönköping, en Suède. Née à Londres, elle vit à Zürich en Suisse où elle est par ailleurs membre du conseil d’administration de la Swiss Broadcasting Corporate (SRG-SSR-Idée Suisse). Depuis plus de vingt ans, elle a acquis une connaissance approfondie des médias et de leurs enjeux. Son travail porte essentiellement sur l’étude du bouleversement qui se produit lorsqu’une nouvelle génération de plateformes technologiques (telles qu’Internet et l’iPad) menace de remplacer des modèles pourtant éprouvés comme la télévision par ondes hertziennes et les magazines papier.

Pouvez-vous nous dresser un tableau de la situation ? Quelle priorité définissez-vous pour les entreprises de médias et de télécoms ?

Lucy Küng : Le drame vient du fait que les entreprises des médias et des télécoms voient la situation comme à travers un miroir de façon confuse tout en assistant au début du déclin du modèle des médias de masse tel que nous l’avons toujours connu. Les nouvelles technologies en sont le principal déclencheur, même si des facteurs comme la déréglementation et la mondialisation jouent également un rôle. On est là en présence du processus de convergence annoncé il y a 25 ans : le rapprochement inexorable des médias, des télécoms et des technologies de l’information, avec Internet au cœur du tableau. Si l’on se place au plan de la chaîne de valeur industrielle, on voit l’apparition de nouvelles étapes, notamment pour ce qui touche aux dispositifs mobiles. Ceux-ci représentent une plateforme supplémentaire pour les différents organes médiatiques et donc un domaine porteur de croissance, mais impliquent également de traiter avec de nouveaux acteurs (Amazon, Apple et Google) qui n’obéissent pas aux schémas industriels traditionnels. Lire la suite…

Journalisme : un mariage princier couvert en haut débit mobile

Pontus Lundahl de l'agence photo Scanpix a couvert en direct et en haut débit mobile le mariage de la princesse Victoria

Pontus Lundahl de l'agence photo Scanpix a couvert en direct et en haut débit mobile le mariage de la princesse Victoria

 Des milliers de journalistes et de photojournalistes se sont rendus à Stockholm les 19 et 20 juin dernier à l’occasion du mariage royal entre la princesse héritière Victoria de Suède et son fiancé Daniel Westling. Grâce au haut débit mobile, ils ont pu transmettre instantanément aux agences et aux salles de presse du monde entier leurs articles et leurs photos. Témoignage de Pontus Lundahl qui travaille pour l’agence photo suédoise Scanpix.

S’il y a un métier où le respect des délais est crucial, c’est bien celui de journaliste. Le bouclage d’une publication papier ne souffre aucun retard. C’est pourquoi un cliché ou un article, aussi bon soit-il, n’aura plus aucun intérêt s’il n’est pas envoyé scrupuleusement dans les temps. Les publications en ligne, parce qu’elles peuvent être publiées à n’importe quel moment, n’imposent pas une telle contrainte de délai, même s’il n’en demeure pas moins important pour les rédacteurs de prendre la concurrence de vitesse. Pour être les premiers, il faut évidemment être les plus rapides. 

Il n’y a pas si longtemps, le moyen le plus rapide pour un photojournaliste de faire parvenir ses pellicules photos à son bureau était d’emprunter sa voiture. A l’ère du numérique, le haut débit mobile leur permet désormais de transmettre des images haute résolution quelques secondes à peine après les avoir prises. Plus qu’un simple avantage, le haut débit est devenu un outil indispensable dans leur travail quotidien.

Pontus Lundahl travaille pour l’agence photo suédoise Scanpix. Comptant parmi les plus importantes de la région nordique, cette agence a été retenue pour assurer la couverture officielle de la cérémonie royale et fournir les photos pour différentes publications dans le monde entier. « C’est un grand moment pour nous », explique-t-il. « Comme pour tous les évènements importants, sportifs ou autres, une bonne connexion et un débit rapide sont des critères essentiels. Lorsque je suis satisfait des clichés que j’ai pris, je peux les télécharger sur mon ordinateur portable et les envoyer aussitôt à mon agence. Certains endroits, comme les stades de sport par exemple, sont très souvent dotés de hotspots WiFi tout spécifiquement réservés aux journalistes ». Lire la suite…

Ne manquez pas le Roadshow Ericsson en live sur Internet le 8 juin !

Découvrez le Roadshow Ericsson 2010

Découvrez le Roadshow Ericsson 2010

Le Roadshow Ericsson s’arrête à Paris du 3 au 9 juin sous la forme d’un camion semi-remorque de 27 tonnes rempli des technologies télécoms et multimédia les plus avancées d’Ericsson. Avec un webcast spécial retransmis en direct le 8 juin à 18 h 30 sur Techtoc TV. A vos agendas !

Imaginez un monde où 50 milliards d’objets seront connectés en 2020 ! Imaginez un monde où l’empreinte environnementale des activités humaines et industrielles est réduite grâce aux télécommunications ! Imaginez un monde où vous pouvez payer avec votre mobile, afficher vos photos directement chez vos amis et proches connectés, apprendre avec un professeur et consulter un médecin à distance ! Imaginez une télévision interactive, haute définition et personnalisée. Ce monde et bien d’autres choses encore, c’est ce que le Roadshow Ericsson propose de découvrir à ses clients opérateurs et non-opérateurs ainsi qu’aux journalistes, aux institutionnels et aux blogueurs. Du 3 juin au 9 juin, il fait une halte à Paris.

Depuis le 27 avril et une première étape à Budapest en Hongrie, le camion sillonne l’Europe pour proposer aux clients opérateurs et aux entreprises ayant des besoins en télécommunications de point des démonstrations sur diverses thématiques. Un temps fort aura lieu le 8 juin à 18 h 30 avec une retransmission en direct et accessible sur Internet sur Techtoc TV d’une session spéciale entre Ericsson France et quelques blogueurs français renommés. Pour tout connaître des détails du programme, cliquer sur le lien ci-joint. Cet événement sera également accessible depuis le blog d’Ericsson France.

A l’intérieur du camion, une quarantaine de démonstrations est ainsi disponible grâce à un réseau cœur et radio fixe et mobile complet, et des serveurs d’applications. A Paris, l’accent a été mis sur des démonstrations 3G+ HSPA et 4G/LTE mais également sur des solutions pour aider les opérateurs à améliorer l’efficacité de leurs réseaux d’un point de vue technique, environnemental et financier. Un accent est également mis sur la TV du futur à travers plusieurs applications de TV mobile, TV interactive et de TV convergente permettant de sélectionner et regarder des contenus Web sur un écran de télévision.

Ce Roadshow est également l’opportunité de décliner la vision d’Ericsson autour des 50 milliards d’objets connectés en 2020 et d’organiser des séminaires spécifiques à la demande des clients. Pour en savoir plus sur le parcours du Roadshow, visitez le site dédié à l’adresse suivante : www.ericsson.com/campaign/roadshow/

Ericsson France parraine le blog de 15 étudiants journalistes du Celsa

Par Olivier Cimelière, le Jeudi 27 mai 2010, classé dans Multimédia,Responsabilité sociétale   |   1 commentaire
15 jeunes journalistes multimédia alimentent le blog

15 jeunes journalistes multimédia alimentent le blog

 Ericsson France s’associe du 23 au 30 mai à un projet éditorial original mené par 15 étudiants de la section journalisme du Celsa, école des hautes études en sciences de l’information et de la communication. A l’occasion du 15ème anniversaire de la signature des Accords de Dayton donnant naissance à la Bosnie-Herzégovine, les jeunes journalistes réalisent des reportages sur les changements sociétaux du pays, avec entre autres l’apport de la téléphonie mobile, à travers un blog dédié et des outils multimédia.

Sous la houlette conjointe de Gilles Kraemer, attaché de coopération à l’ambassade de France en Bosnie-Herzégovine et de Hervé Demailly, directeur du Master Journalisme du Celsa, les étudiants en deuxième année de cette formation vont retranscrire pendant une semaine à Sarajevo, le résultat de leurs rencontres et de leurs interviews. Ils ont pour cela créé sur place une agence de presse multimédia qui alimente un site internet traitant de l’actualité autour de la construction d’un Etat viable en Bosnie-Herzégovine, quinze ans après la signature des accords de Dayton. Pour lire les reportages des jeunes journalistes, visitez le site à l’adresse suivante : http://bosnieblok.fr/ .

Le travail journalistique s’effectue sur des supports écrits et audiovisuels tout en s’appuyant sur la palette des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Dailymotion. Le projet bénéficie également du soutien de la fondation Varenne, du quotidien Libération et de la radio Le Mouv’ . Lire la suite…

Ericsson Business Innovation Forum 2010 à Shanghai : c’est parti !

Ericsson Business Innovation Forum 2010 - ShanghaiLa nouvelle édition du Ericsson Business Innovation Forum Ericsson s’est ouverte le 17 mai à Shanghai au cœur du pavillon suédois de l’Exposition Internationale qui se déroule actuellement. Cet événement rassemble plus de 120 journalistes et observateurs de l’industrie des télécoms issus de 30 pays du monde entier. C’est l’opportunité de faire le point sur les dernières tendances technologiques, notamment en Chine où la croissance du secteur télécoms ne se dément pas.

Douglas Gilstrap, directeur de la Stratégie du groupe Ericsson, a ouvert les débats en soulignant dans son discours d’ouverture que la compréhension actuelle de l’industrie des télécoms passe notamment par la compréhension de ce qui est en train de se passer en Chine en matière de téléphonie. La Chine représente aujourd’hui 770 millions d’abonnés à la téléphonie mobile et 380 millions d’internautes (dont deux tiers se connectent en mobilité). Chaque mois, 9 millions de nouveaux abonnés viennent grossir les rangs des adeptes de la téléphonie mobile. A cet égard, la Chine (avec les autres pays de la zone Asie-Pacifique) jouera un rôle clé dans l’atteinte des 50 milliards d’objets connectés en 2020.

Douglas Gilstrap a rappelé qu’Ericsson est implanté en Chine depuis 1892, date à laquelle où l’entreprise a établi sa première implantation dans le pays et a signé son premier contrat commercial. En 1992, Ericsson construisait sa toute première usine à Nianjin pour les technologies GSM, TD-SCDMA et WCDMA. Actuellement, l’établissement figure parmi les trois plus importantes unités de production d’Ericsson dans le monde.

Cette première session a également vu l’intervention remarquée du Dr Fan Gang, directeur du National Institute of Economic Research. Pour lui, le développement des télécoms en Chine constitue l’une des illustrations concrètes des formidables bouleversements macro-économiques que le pays connaît depuis plus de 20 ans. Sur un période relativement courte, il a notamment souligné que la Chine « est passée de l’apprentissage et du rattrapage à la capacité d’innover par elle-même. Au départ, il fallait satisfaire des besoins basiques et fournir des biens de grande consommation. Aujourd’hui, la Chine est dans l’arène de la compétition dans les secteurs de la haute technologie ».

Malgré la crise financière qui a fortement impacté de nombreuses économies dans le monde, le Dr Fan Gang estime que la Chine n’a pas été freinée dans son élan : « Pendant la crise, nous avons enregistré 22% de croissance dans le tourisme et 46% de croissance dans les ventes automobiles ». Pour les années à venir, le Dr Fan Gang estime que la croissance économique se poursuivra à un rythme de l’ordre de 7 à 8% par an pour les 20 prochaines années.

Ces perspectives ne doivent toutefois pas selon lui, occulter certains défis que la Chine doit relever si elle veut rester dynamique. Le Dr Fan Gang a notamment cité plusieurs domaines où des progrès doivent être accomplis comme l’éducation (l’illettrisme est encore important dans les campagnes), les inégalités salariales (notamment entre les villes et les campagnes), l’exode rural constant et l’urbanisation galopante ainsi que les problèmes environnementaux liés. Il a par ailleurs mentionné que la Chine ne réinvestit pas assez. Ses économies représentent aujourd’hui près de 52% du PNB du pays. Il a enfin mentionné que la Chine doit tirer des leçons des crises précédentes qui avaient affecté d’autres pays asiatiques dans les années 90 (comme le Japon et la Corée du Sud) pour éviter la formation de nouvelles bulles financières préjudiciables à la croissance actuelle.

Pour en savoir plus sur Ericsson Business Innovation Forum 2010, visitez le site suivante : www.ericsson.com/ericsson/press/events/2010/business_innovation_forum/index.shtml

La solution de télévision 3D d’Ericsson remporte un prix professionnel

Par Olivier Cimelière, le Jeudi 29 avril 2010, classé dans Industries non télécoms,Multimédia,Télévision   |   1 commentaire
La solution TV 3D d'Ericsson résout les problèmes de contribution, de distribution et de réception directe de contenus 3D par les particuliers

La solution TV 3D d'Ericsson résout les problèmes de contribution, de distribution et de réception directe de contenus 3D par les particuliers

 À l’occasion du salon 2010 de la NAB (National Association of Broadcasters) qui s’est tenu du 12 au 16 avril à Las Vegas, la rédaction de la revue technique « TV Technology » a décerné son prix Star 2010 à la solution de distribution de contenus télévisuels en 3D d’Ericsson basée sur le MPEG-4 AVC HD Contribution Encoder.

Chaque année, le salon de la NAB sert de tremplin au lancement de milliers de nouveaux produits et services pour les professionnels de l’audiovisuel. Pour Tom Butts, journaliste de « TV Technology » et membre du jury, l’enjeu est de taille : « Les journalistes qui composent le jury arpentent les allées du salon pour dénicher les technologies les plus novatrices. Les produits et services que nous sélectionnons pour le prix STAR se démarquent du lot. A nos yeux, ils ont la capacité de faire progresser l’acquisition et la distribution de contenus de divertissements et d’information par tous les médias ».

Le prix Star (Superior Technology Award Recipient) de « TV Technology », qui fête cette année son 10e anniversaire, distingue et récompense les innovations technologiques exceptionnelles mises à la disposition des professionnels de la radiotélévision. Un jury composé de journalistes et de chroniqueurs de « TV Technology » passe au crible un certain nombre de produits, examinant leurs applications techniques et leur contribution générale au secteur, avant de soumettre les produits nominés pour le prix.

Ericsson a été distingué pour sa solution TV 3D qui résout les problèmes de contribution et de distribution, ainsi que la réception directe de contenus 3D par les particuliers. Les difficultés que pose la contribution 3D en direct sont en effet très différentes de celles posées par la transmission directe (DTH). Cela requiert en particulier la nécessité d’avoir la meilleure qualité d’image possible avec une résolution spatiale maximum. L’offre pléthorique d’Ericsson en matière de contribution et de distribution a été optimisée pour que les flux RSS 3D soient compressés et correctement reçus. Lire la suite…

L’état de la planète au coeur de débats interactifs et mondiaux le 25 mars

La conférence "State of the Planet" a été initiée par Jeffery Sachs, directeur du Earth Institute

La conférence "State of the Planet" a été initiée par Jeffery Sachs, directeur du Earth Institute

 Le 25 mars, la conférence « State of the Planet » rassemblera des leaders d’opinion et des influenceurs issus du monde scientifique, industriel et politique pour débattre des enjeux que la communauté mondiale doit relever en matière de développement durable. Ericsson s’associe à l’événement qui se déroulera simultanément dans 5 grandes capitales de la planète et sera accessible ailleurs en direct par webcast.

La conférence « State of the Planet » a été initiée par Jeffrey Sachs, directeur du Earth Institute de la prestigieuse Université de Columbia aux Etats-Unis. L’événement invite tous les deux ans des personnalités influentes de l’industrie, de la science et de la politique pour évoquer les problèmes cruciaux que le monde rencontre. En 2010 pour la 6ème édition, la conférence est soutenue par Ericsson et le célèbre magazine économique britannique « The Economist » afin de rendre les discussions accessibles partout dans le monde. Ericsson fournira la connectivité haut débit pour les webcasts des différents débats tandis que des journalistes de « The Economist » en assureront la modération et la couverture éditoriale.

Les participants pourront également participer physiquement aux tables rondes dans cinq villes majeures : Pékin, New Delhi, Londres, Nairobi et New York. Les autres pourront suivre en direct sur Internet, poser des questions via des questionnaires en ligne et des blogs ou encore répondre à des sondages instantanés.

Deux des nombreux défis actuels de la planète sont au programme des interventions de l’édition 2010 : le changement climatique et la pauvreté. Pour Jeffrey Sachs, il est essentiel de résoudre ces sujets : « Le fait d’avoir des rencontres en Asie, en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord pour évoquer ces thèmes ensemble va nous permettre de partager la nature des problèmes et la responsabilité commune pour les solutionner ».

Le PDG d’Ericsson, Hans Vestberg sera l’un des hôtes de marque. Il s’exprima officiellement au cours de la conférence pour souligner l’engagement constant d’Ericsson en matière de développement durable et d’éradication de la pauvreté et les apports des télécommunications dans ce domaine. Pour connaître les détails de l’événement, reportez vous au site officiel de la conférence « State of the Planet » (en anglais) : www.stateoftheplanet.org/

Pour avoir un aperçu de l’événement, regardez la vidéo (en anglais) :

State of the Planet 2010 from Earth Institute on Vimeo.

La BBC explore le pouvoir extraordinaire d’Internet

Par Olivier Cimelière, le Lundi 8 mars 2010, classé dans Multimédia,Opinion,Télévision,Vision 2020   |   Aucun commentaire

bbc Internet représente désormais une énorme influence. Il est autant un catalyseur de changement social qu’un outil puissant permettant à chacun d’entre nous de devenir à la fois consommateurs et créateurs d’information à l’échelle mondiale.

A compter du 8 mars 2010, les équipes internationales de la BBC, BBC World Service, BBC World News et le site Internet BBC.com, plongent au coeur de la Toile et explorent comment Internet transforme le monde à travers un programme spécial intitulé « Superpower ». Pour connaître en détail les sujets qui seront diffusés, rendez-vous sur le site événementiel de la chaîne : www.bbc.co.uk/worldservice/specialreports/superpower.shtml . Visionnez également la bande-annonce de la BBC ci-dessous :

L'arbre qui twitte vous parle ! Flash-back en vidéos

Par Olivier Cimelière, le Vendredi 19 février 2010, classé dans Innovation / R&D,Multimédia   |   Les commentaires sont ferms

Gros succès de fréquentation pour l'arbre qui twitte sur le stand Ericsson lors du dernier Mobile World Congress. L'espace où était installé l'arbre connecté n'a jamais désempli et nombreux sont les visiteurs à être venus le taquiner ou entamer un improbable dialogue avec cet oranger pas comme les autres !

Sur le Web, ce fut aussi un beau succès d'estime avec près de 690 followers sur le fil Twitter du « Connected Tree » en l'espace de 3 jours seulement. Sans parler des centaines et des centaines de mains osant toucher le feuillage de l'arbre bavard et riche en citations. Alors pour garder un dernier souvenir de cette attraction, le blog d'Ericsson France vous propose deux petites vidéos.

La première émane de La Chaîne Techno, une Web TV animée par les journalistes technophiles François Sorel (qui sévit tous les samedis dans « De Quoi je me maile » sur RMC) et Jérôme Colombain (qui anime la rubrique techno sur France Info).

Pour voir l'extrait consacré à Ericsson, poussez le curseur jusqu'à 4'01″ :


Les nouveautés insolites du MWC 2010
envoyé par La_chaine_techno

La seconde a été éditée par l'équipe d'Ericsson en charge de l'arbre qui twitte :

<

zp8497586rq