Les performances du LTE : le tout plus fort que la somme de ses parties

Par Benoît Chamontin, le lundi 20 février 2012, classé dans 4G LTE,Réseaux mobiles,Société en réseau

LTE Ericsson 4G

Avec la technologie 4G LTE, les opérateurs mobiles peuvent offrir à leurs clients une expérience du haut débit mobile exceptionnelle. Mais ils jouent gros dans ce domaine. Réussir dans le LTE, cela signifie arriver vite sur le marché, avec des services qui apportent un « plus » par rapport à ceux dont les abonnés disposent déjà, et au meilleur coût. Nous allons voir en quoi cette exigence d’une bonne expérience utilisateur nécessite une approche cohérente au niveau de l’écosystème.

Ericsson insiste depuis longtemps sur l’importance d’une approche globale et cohérente du déploiement des réseaux mobiles pour atteindre les meilleures performances possibles. Son expérience, acquise au fil des années dans le déploiement de réseaux 2G et 3G de bout en bout, est encore plus importante aujourd’hui pour la réussite des implantations LTE.

En effet, les utilisateurs sont devenus nettement plus exigeants sur la disponibilité et les performances depuis l’arrivée du haut débit mobile. Les opérateurs doivent leur procurer, avec leurs réseaux 4G LTE, une expérience du haut débit mobile encore meilleure, encore plus rapide, encore moins coûteuse. Lire la suite…

Ericsson réalise une première mondiale avec la voix haute définition sur réseau CDMA

Par Benoît Chamontin, le lundi 21 mars 2011, classé dans Opérateurs,Réseaux mobiles,Services

Ericsson est le leader de l'industrie dans l'introduction de nouvelles technologies offrant une qualité de voix supérieure pour améliorer l'expérience des abonnés et contribuer à enrichir l'offre des opérateurs.

Ericsson est le leader de l'industrie dans l'introduction de nouvelles technologies offrant une qualité de voix supérieure.

Ericsson vient de réussir le premier appel en qualité Haute Définition sur un réseau CDMA (Code Division Multiple Access). Il s’agit d’une première au niveau technique pour l’industrie CDMA rendue possible grâce à l’utilisation du codec Enhanced Variable Rate Codec Narrowband-Wideband (EVRC-NW).

Cette étape importante a été franchie par l’équipe de développement CDMA d’Ericsson en collaboration avec Qualcomm Incorporated en passant avec succès des appels vocaux en HD en laboratoire sur un réseau CDMA.

La voix HD CDMA délivre la voix sur une large gamme spectrale allant de 50Hz à 7000Hz, ce qui permet une amélioration de la qualité et de l’intelligibilité de la voix mais également une diminution de la fatigue d’écoute, même dans les environnements bruyants.

Ericsson est le leader de l’industrie dans l’introduction de nouvelles technologies offrant une qualité de voix supérieure pour améliorer l’expérience des abonnés et contribuer à enrichir l’offre des opérateurs. En effet, les recherches menées par Ericsson auprès des consommateurs montrent que la qualité de la voix est un élément différenciant clef entre les différents réseaux des opérateurs. Ainsi cela améliore la rétention des abonnés et augmente l’usage mobile.

«Nous avons fait la démonstration du premier appel haute définition voix CDMA dans le monde sur un réseau Ericsson en utilisant le nouveau codec EVRC-NW 3GPP2 et en assurant l’interopérabilité avec les fonctionnalités existantes tout en facilitant le déploiement de services large bande à venir.

C’est le point de départ d’une révolution de la qualité de la voix qui va considérablement améliorer les réseaux CDMA tels que nous les connaissons aujourd’hui. »

Surya Bommakanti, vice-président, Product Area Core, BU CDMA Mobile Systems, Ericsson

Ericsson améliore continuellement son portefeuille de produits CDMA en offrant des capacités de qualité supérieure au niveau de la voix pour le bénéfice des abonnés et des opérateurs CDMA.

À noter qu’Ericsson avait profité du Mobile World Congress 2010 pour faire la démonstration de la voix Haute Définition sur le réseau HSPA (cf. Mobile World Congress : de la voix Haute Définition avec Ericsson et Orange).

50 milliards de connexions : les opérateurs ont besoin d’un écosystème

Par Corinne Muller, le lundi 8 novembre 2010, classé dans Haut Débit,Multimédia,Opérateurs,Opinion,Stratégie,Vision 2020
Ericsson prévoit 50 milliards d'objets connectés d'ici 2020

Ericsson prévoit 50 milliards d'objets connectés d'ici 2020

 L’évolution d’un écosystème de communication entre machines (M2M) est étroitement liée au rôle de l’opérateur réseau. Un examen approfondi des connaissances nécessaires pour optimiser le potentiel commercial des opérateurs permet de mieux comprendre ce que seront les plateformes M2M de demain.

Dans le monde connecté où nous vivons, de nouvelles applications mobiles et de nouveaux modèles d’utilisation voient rapidement le jour et les communications M2M sont au premier plan de cette évolution. À la différence des communications entre humains, les connaissances et les expertises nécessaires aux M2M varient selon le métier et l’industrie du client.

Parmi les premiers secteurs industriels à adopter et proposer le M2M, on peut citer : les services publics, le gouvernement, les transports, la santé et la finance. Le point commun entre ces secteurs est qu’ils utilisent de gros réseaux omniprésents pour transmettre les informations et fournir les produits et services aux utilisateurs finaux (voir schéma ci-dessous). Lire la suite…

Canada : Rogers et Ericsson mettent à l’essai un réseau sans-fil LTE

Les tests menés avec Ericsson serviront à Rogers pour la mise à l'essai technique globale de la technologie LTE à des fréquences basses et hautes, dans la région d'Ottawa.

Les tests menés avec Ericsson serviront à Rogers pour la mise à l'essai technique globale de la technologie LTE à des fréquences basses et hautes, dans la région d'Ottawa.

Rogers Communications inc. a annoncé, le 6 octobre dernier, la mise à l’essai technique globale, en collaboration avec Ericsson Canada, d’un réseau sans-fil LTE (Long Term Evolution), dans la région d’Ottawa. Ericsson, en coopération avec Rogers, a mené des essais en laboratoire LTE dans son Centre de Recherche et Développement à Ottawa pour comparer les vitesses et les performances de la technologie LTE dans les bandes de fréquences multiples. S’appuyant sur ces tests, Rogers procédera à la mise à l’essai technique globale de la technologie LTE à des fréquences basses et hautes, dans la région d’Ottawa.

LTE, la nouvelle technologie de communication mobile, est particulièrement adaptée pour le transfert de volumes très importants de données tout en permettant des coûts d’exploitation et énergétiques remarquables grâce à une utilisation optimisée des bandes de fréquences et un accès proche des performances autorisées par la fibre (débits allant jusqu’à 150 Mbps). Avec un temps de latence réduit, les consommateurs pourront désormais profiter de services de manière mobile comme la vidéo Haute Définition, les jeux en réseaux sans aucun problème de connectivité.

« Nos clients réclament de plus en plus un accès en tous lieux et en tout temps à l’information, aux communications, au divertissement et aux outils transactionnels via l’appareil de leur choix. La technologie LTE constitue une plateforme de nouvelle génération grâce à laquelle les Canadiens peuvent profiter sur Internet sans fil de la vitesse et des fonctionnalités que leur offre leur service fixe à la maison et au travail. Cette mise à l’essai technoque est importante parce qu’elle s’appuie sur des réseaux de pointe et jette les fondations d’une structure qui permettra à nos clients d’en faire encore plus dans l’avenir. »

Nadir Mohamed, président et chef de la direction, Rogers Communications inc

De concert avec Rogers, Ericsson a réalisé, dans ses installations de recherche et de développement d’Ottawa, des essais en laboratoire sur la technologie LTE, comparant la vitesse et la performance de cette technologie d’une fréquence à une autre. S’appuyant sur ces tests, Rogers procédera à la mise à l’essai technique globale de la technologie LTE à des fréquences basses et hautes, dans la région d’Ottawa.

« Par cette mise à l’essai, nous déterminerons comment la technologie LTE se comporte à différentes fréquences dans des situations réelles en milieux urbain, rural et de banlieue », explique Bob Berner, chef de la direction de la Technologie, Rogers Communications inc. Qui plus est, nous vérifierons la vitesse de débit et la performance de la technologie LTE, ainsi que son interopérabilité avec notre réseau évolué HSPA+, de façon à nous assurer que les mises en œuvre futures aux fins d’activités commerciales déboucheront sur la meilleure expérience client possible. »

La mise à l’essai technique reposera d’abord sur le spectre réservé aux services sans-fil évolués qui a été récemment acquis aux enchères. Rogers travaille aussi avec Industrie Canada pour obtenir une licence qui l’autorisera à utiliser la fréquence de 700 MHz pendant les essais.

« Nous sommes fiers que notre connaissance de la technologie LTE et notre savoir-faire unique au pays facilitent certaines des plus grandes mises en œuvre de cette technologie partout dans le monde », souligne Hans Vestberg, président et chef de la direction, Telefonaktiebolaget LM Ericsson.

« Implantée depuis 60 ans au Canada, Ericsson est l’un des plus gros investisseurs en recherche et en développement du pays, employant plus de 2 400 ingénieurs et concepteurs. Elle est un pionner du développement de la technologie LTE, qu’elle effectue dans son laboratoire d’Ottawa afin d’offrir les technologies de transmission sans fil large bande les plus évoluées aux Canadiens et au reste du monde. »

Mark Henderson, président et chef de la direction, Ericsson Canada Inc.

Pour en savoir plus sur l’intégralité des réalisations à date d’Ericsson dans le domaine de LTE, n’hésitez pas à vous reporter à la rubrique régulièrement mise à jour sur le site corporate du Groupe (en anglais) : www.ericsson.com/ericsson/press/facts_figures/lte_achievement.shtml

Coopération stratégique Ericsson-Datang pour la technologie mobile en Chine

Datang est à la pointe de la technologie mobile 3G TD-SCDMA

Datang est à la pointe de la technologie mobile 3G TD-SCDMA

 Ericsson a signé aujourd’hui une lettre d’intention pour l’établissement d’une coopération stratégique avec Datang Telecom Technology & Industry Holdings Co. Ltd. (Datang) en vue de développer conjointement des solutions avancées sous technologie TDD et fournir ainsi des applications enrichies de communications mobiles en Chine et ailleurs dans le monde.

Dans le cadre de cette lettre d’intention, Ericsson va commencer à progressivement intégrer les équipements d’accès radio TD-SCDMA développés par Datang dans son propre portefeuille de solutions de communications mobiles 3G. Aujourd’hui, plus de 6 millions d’abonnés mobiles en Chine profitent déjà de services sous la technologie TD-SCDMA. En parallèle, il est également prévu de tester pré-commercialement TD-LTE, la prochaine génération de cette technologie et répondre ainsi à l’appétit sans cesse croissant du marché chinois de la téléphonie mobile en matière d’applications enrichies et haut débit.

Cette signature s’inscrit dans un historique déjà consistant entre les deux partenaires. Ericsson et Datang ont en effet établi en janvier 2008 un centre de recherche commun autour de la technologie TDD. Elle vient par conséquent renforcer de manière substantielle la coopération stratégique entre les deux acteurs. Une coopération qui pourra par ailleurs s’appuyer d’une part sur le leadership technologique d’Ericsson dans les communications mobiles, son expérience unique de déploiement commercial de LTE et sa plateforme commune FDD/TDD et d’autre part, sur l’expertise de Datang dans la technologie TDD.

Cette avancée constitue en outre l’opportunité de réaliser des économies d’échelle en matière d’industrialisation des solutions TDD, d’améliorer l’interopérabilité des réseaux 2G, 3G et 4G des opérateurs et de fournir un support efficace pour le lancement commercial du standard TD-LTE en Chine dans un proche futur. Lire la suite…

Deutsche Telekom choisit Ericsson Business Communication Suite pour ses entreprises clientes

Ericsson Business Communication Suite est une solution qui peut gérer jusqu'à 250 000 abonnés

Ericsson Business Communication Suite est une solution qui peut gérer jusqu'à 250 000 abonnés

 L'opérateur allemand Deutsche Telekom vient d'annoncer le lancement d'une offre de nouveaux services téléphoniques convergents à l'intention des entreprises en Allemagne. Baptisée « DeutschlandLAN », cette nouvelle offre s'appuie la solution réseau d'Ericsson, Business Communication Suite.

Le lancement commercial est programmé pour Avril 2010 et sera proposé par Deutsche Telekom à ses entreprises clientes. La solution Business Communication Suite d'Ericsson est constituée de plusieurs applications qui permettent aux entreprises de disposer de services de vidéoconférence multimédia, d'outils de collaboration interactifs (messageries instantanées, indicateur de présence, etc) et de téléphonie mobile et sur IP. Ces services fonctionnent indifféremment sur les smartphones, les ordinateurs et les téléphones IP de bureau de l'entreprise abonnée.

Qu'il soit au bureau ou en déplacement professionnel, l'utilisateur a ainsi accès en permanence au réseau de l'entreprise et à ses outils de communication. Business Communication Suite permet notamment des conférences vidéo instantanées via des salles de réunion virtuelles ou encore le partage dynamique de documents et de présentations entre des personnes dans l'enceinte de l'entreprise et d'autres situées en dehors. Lire la suite…

Sécurité totale à l'aéroport de Miami grâce à Ericsson

Par Corinne Muller, le mercredi 24 février 2010, classé dans Haut Débit,IP,Multimédia,Réseaux fixes,Services
L'aéroport de Miami accueille plus de 15 millions de passagers par an

L'aéroport de Miami accueille plus de 15 millions de passagers par an

 Soucieux d’améliorer la sécurité et les communications dans son enceinte, l’aéroport international de Miami (MIA) a choisi de confier à Ericsson la fourniture et la mise en place d’une solution haute capacité de vidéosurveillance et de communications numériques garantissant une sécurité de bout en bout pour les voyageurs et les salariés de l'aéroport.

Avec plus de 15 millions de passagers par an, l’aéroport international de Miami (MIA) figure parmi les 30 principaux aéroports du monde pour le nombre total de passagers et arrive en 11e position pour le transport du fret. Dans le cadre de son programme d’amélioration globale de 6,2 milliards d’euros et suite à l’initiative de l’Administration fédérale de l’aviation pour renforcer la sécurité aéroportuaire, le MIA a souhaité se doter d’un système de sécurité plus efficace. Avec un triple objectif : renforcer la sécurité des passagers et du personnel, améliorer la capacité de vidéosurveillance et réduire le temps de réaction global en cas d’incident avéré.

Également soucieux de réduire ses coûts et la complexité technique, l’aéroport voulait éviter les réseaux de communications superposés et les systèmes autonomes tout en disposant d’une infrastructure de communication numérique évolutive d’une grande fiabilité. Regardez la vidéo (en anglais) :

Grâce à sa réputation nord-américaine de leader de la commutation multiservices pour les applications réseaux (depuis 1991, les spécialistes Ericsson de Pittsburgh fournissent des solutions de commutation multiservices au ministère de la Défense américain), Ericsson a été choisi comme partenaire de l’aéroport pour ce projet. La première tâche à laquelle s’est attelé Ericsson a été l’analyse des besoins de MIA. Lire la suite…

Suivre une course de ski de fond en temps réel, c'est possible avec IPX !

Par Corinne Muller, le vendredi 5 février 2010, classé dans Haut Débit,HSPA,Multimédia,Réseaux mobiles,Télévision
Il suffit de taper le numéro du dossard par SMS pour savoir instantanément la progression du skieur

Il suffit de taper le numéro du dossard par SMS pour savoir instantanément la progression du skieur

 La Vasaloppet est la plus vieille et la plus longue course de ski de fond en Suède. Elle s'inspire de la fuite à ski du futur roi de Suède, Gustav Vasa s'échappant des griffes ennemies du roi du Danemark en 1520. Aujourd'hui, les supporters, les amis et les familles des participants à la Vasaloppet peuvent suivre leurs héros en temps réel tout au long de l’épreuve grâce à Ericsson et IBM. Explications.

Depuis 2008, Ericsson et IBM travaillent ensemble pour proposer des services SMS et MMS pendant la course au moyen d’IPX.  La solution de transaction mobile IPX d’Ericsson associée à la solution de gestion de résultats d’IBM permet de suivre en direct le parcours des skieurs par un service SMS. Ce dernier fournit des rapports détaillés sur la progression de chaque skieur tout au long des 90 kilomètres du parcours. Cerise sur le gâteau : un service MMS pour obtenir des clips vidéo des participants franchissant la ligne d’arrivée. En envoyant par texto le numéro de dossard d’un concurrent à un certain numéro de téléphone, n’importe qui pourra recevoir un MMS montrant un petit clip vidéo du skieur passant la ligne d’arrivée.

Le directeur de la Vasaloppet, Jonas Bauer, est très enthousiaste : «  Avec ces services, l’événement est plus accessible et plus personnel car les gens pourront savoir en temps réel comment se passe la course pour leurs amis, leurs parents ou leurs collègues. Beaucoup de gens ont des amis ou des membres de leur famille qui font la Vasaloppet. Notre partenariat technologique leur donne la possibilité d’obtenir à tout moment des informations sur chaque coureur, depuis le top du départ jusqu’à la ligne d’arrivée. »

La grande première, souligne Sunimal Ediriweera, de la division Global Telecom Industry chez IBM, c’est que les résultats de la course et les clips vidéo via SMS et MMS sont désormais accessibles depuis le monde entier. « Les années précédentes, le service SMS n’était disponible qu’en Suède. Pour l’édition 2010, nous avons ajouté du contenu multimédia et de la vidéo et étendu la couverture. La Vasaloppet est un événement très populaire et a attiré l’an dernier des participants de 38 pays du monde. Avec IPX, nous pouvons satisfaire la demande de toute personne équipée d’un appareil compatible, dans le monde entier. » Lire la suite…

IMS & IP : Ericsson ouvre un nouveau centre de R&D en Turquie

IMS est un standard de communication télécoms qui permet de définir une architecture générique pour la mise à disposition de services voix et multimédia sur des réseaux IP

IMS est un standard de communication télécoms qui permet de définir une architecture générique pour la mise à disposition de services voix et multimédia sur des réseaux IP

 Ericsson vient d’ouvrir en janvier 2010 en Turquie un nouveau centre de R&D dédié au standard IMS et aux systèmes de communication basés sur le protocole IP. Ce centre d’expertise est le 5ème du genre ouvert par Ericsson dans le monde. 

Il s'inscrit pleinement dans la stratégie globale d'Ericsson baptisée « Ericsson Developer Connection » qui vise à appuyer des développeurs locaux pour créer et tester des solutions dans un environnement IMS puis leur permettre éventuellement de trouver des débouchés commerciaux avec des opérateurs télécoms.

IMS (qui signifie IP Multimedia Subsystem) est un standard de communication télécoms qui permet de définir une architecture générique pour la mise à disposition de services voix et multimédia sur des réseaux IP.  Avec la croissance soutenue des réseaux mobiles 3G, les communications sur IP sont d’ores et déjà devenues une réalité technologique incontournable. Avec l'émergence prochaine des réseaux 4G et LTE en tête, la migration vers IP va véritablement se généraliser et constituer l'épine dorsale des réseaux télécoms. D'où l'importance de constituer un écosystème technologique de services et de solutions innovantes autour du standard IMS.

En implantant des centres d’expertise IMS en divers endroits du monde, Ericsson a ainsi pour objectif de soutenir les développeurs locaux dans leurs efforts de création en leur permettant de tester leurs applications dans un environnement IMS simulé. Au sein de cette infrastructure, les développeurs ont notamment la possibilité de télécharger des outils de développement de services. Les applications développées doivent ensuite pouvoir fonctionner sur n’importe quel réseau IMS standard et être achetées et utilisées par n’importe quel opérateur IMS dans le monde. Lire la suite…

LTE & Interopérabilité : Ericsson et ST-Ericsson accomplissent une nouvelle avancée technologique

Par Corinne Muller, le mercredi 16 décembre 2009, classé dans 4G LTE,Haut Débit,HSPA,Multimédia,Réseaux mobiles
Les échanges de données en mobilité entre un réseau LTE et un réseau HSPA fonctionnent en toute fluidité grâce à la plateforme M710

Les échanges de données en mobilité entre un réseau LTE et un réseau HSPA fonctionnent en toute fluidité grâce à la plateforme M710

 Alors que l'ouverture commerciale du premier réseau LTE en Suède avec TeliaSonera et Ericsson bat son plein, le leader européen des semi-conducteurs et des plateformes mobiles ST-Ericsson vient d'annoncer dans la foulée avoir réussi à Stockholm, l'interopérabilité des échanges entre réseaux LTE (4G) et HSPA (3G) grâce à un prototype équipé de la solution multimode M710.

La démonstration a eu lieu à Stockholm le 15 décembre où est actuellement lancé le réseau LTE de TeliaSonera construit par Ericsson. Les différents éléments (réseau, terminal mobile) répondaient aux spécifications 3GPP Release 8 valables pour un déploiement commercial. Cette démonstration a fourni la preuve que les échanges de données en mobilité entre un réseau LTE et un réseau HSPA fonctionnent en toute fluidité pour le possesseur du terminal équipé de la plateforme M710. Une plateforme qui est par ailleurs déjà disponible commercialement.

Jörgen Lantto, Chief Technology Officer de ST-Ericsson, et Ulf Ewaldsson, Directeur général des produits Radio d'Ericsson ont collecti

vement tenu à souligner cette nouvelle perfomance technologique : « Avec des terminaux multimodes, les consommateurs vont pouvoir profiter de nouveaux services de très haut débit mobile avec une zone de couverture satisfaisante. A cet égard, la fluidité du roaming (NDLR : acheminement de données entre deux réseaux différents) entre LTE et les réseaux existants est un pré-requis indispensable pour disposer du haut débit mobile partout dans le monde et accélérer conjointement le développement de LTE « . Lire la suite…