Datafication : quand tous nos objets parleront, que nous diront-ils ?

Par Benoît Maydat, le mardi 6 mai 2014, classé dans 5G,M2M,Société en réseau

 Evolution of digitalisation and datafication of personality

Il existe un réel consensus autour de la vague technologique à venir : ce sera les « wearables », les technologies portables. A long terme, ce sera certainement « l’Internet des objets », les objets connectés. Mais à part les tous derniers appareils, ces prédictions ne font qu’effleurer la surface d’une force beaucoup plus large qui commence à redéfinir notre quotidien. Cette tendance s’appelle la « datafication » et c’est l’objet d’étude d’une série de rapports qui examinent comment de nouvelles sources de données sont en train de transformer les fonctions au cœur d’une large gamme d’industries. Lire la suite…

Ericsson au MWC : « Transformer notre vie »

Par Jean-Pierre Soulès, le mardi 25 février 2014, classé dans 4G LTE,MWC14,Société en réseau,Vision 2020

Hans Vestberg PDG d’Ericsson nous propulse dans la société en réseau.

Pour Ericsson, les années pleines de promesses se suivent. Ainsi, pour Hans Vestberg, le P-DG d’Ericsson, le virage vers la 4G est plutôt bien négocié, puisque si, globalement, 40% du trafic des mobiles empruntent les réseaux du constructeur, le ratio grimpe à 50% pour la génération LTE. Également numéro 1 dans les services, Ericsson vient d’élargir sa gamme avec le Telecom Cloud Transformation, qui fournit aux opérateurs des prestations de consulting et d’intégration. Aujourd’hui, cette activité emploie 60% des 115.000 employés et constitue 43% de son chiffre d’affaires. De plus, pur constructeur dans le passé, l’industriel se tourne de plus en plus vers le logiciel et devient l’un des huit premiers éditeurs au monde. Lire la suite…

Avec le papier connecté votre corps devient un câble USB! #MWC14

Par Corinne Muller, le vendredi 21 février 2014, classé dans Innovation / R&D,Société en réseau
Connected Paper How it works

Cliquez pour accéder au PDF

Dans cette démonstration en vidéo, le corps devient le câble USB qui transforme des informations imprimées sur un objet en un service sur un smartphone rattaché au réseau (application spécifique). N’importe quel objet comportant des imprimés pourrait à terme  fournir des informations spécifiques, il suffira de les toucher du doigt. Lire la suite…

Vivre dans la société connectée : le papier connecté

Par Benoît Maydat, le lundi 27 janvier 2014, classé dans Innovation / R&D,Société en réseau

Dans cette vidéo, Jan Hereden d’Ericsson démontre comment l’on peut accèder à des informations en touchant l’emballage d’un pack de soupe fait en papier connecté. Ce dernier rend facile l’accès à l’information pour le consommateur. L’usager est identifié et aura accès à de l’information spécifique via son smartphone . Il pourra ainsi voir la liste complète des ingrédients, le nombre de calories, la provenance et le mode de transport de cette soupe. Ce n’est qu’un exemple de ce qu’un papier connecté peut apporter.

Lire la suite…

CES 2014 : Ericsson donne sa vision de la société connectée

Par Benoît Maydat, le mercredi 8 janvier 2014, classé dans Réseaux mobiles,Société en réseau,Vision 2020


Hans Vestberg présente sa vision de la société connectée à la conférence annuelle d’AT&T pour les développeurs, qui a eu lieu à Las Vegas en marge du CES 2014. La voiture connectée et les « toll-free data » (données dont l’accès est subventionné par des partenaires) sont les thèmes phares de la conférence. Hans Vestberg a rappelé qu’Ericsson figure parmi les pionniers de la société connectée, 50% des données circulant sur les réseaux 4G passant aujourd’hui par des équipements Ericsson. Lire la suite…

Orange Business Services renforce son offre M2M pour les multinationales grâce à la plateforme de gestion des objets connectés d’Ericsson

Par Corinne Muller, le jeudi 19 septembre 2013, classé dans Société en réseau

Orange utilisera uniquement la plateforme M2M Ericsson au niveau international.

La plateforme DCP (Device Connection Platform) d’Ericsson permettra aux clients d’Orange Business Services de déployer et de gérer de façon évolutive les objets connectés et applications M2M sur des marchés multi-domestiques.

Orange Business Services et Ericsson annoncent aujourd’hui la signature d’un accord pour renforcer leur positionnement sur le marché mondial du M2M (machine-to-machine). Le M2M et plus largement l’internet des objets connaissent un essor dans de nombreuses applications et le développement des réseaux mobiles haut débit devrait renforcer cette croissance. C’est particulièrement le cas dans les secteurs de l’automobile et de l’électronique grand public pour qui ces solutions représentent un grand potentiel de développement de services. Les multinationales qui adressent différents marchés dans le monde doivent pouvoir s’appuyer sur une solution homogène d’un pays à l’autre et ce, tout en étant capables de répondre aux attentes spécifiques des utilisateurs dans chaque pays.

Orange Business Services a choisi la plateforme en mode cloud de gestion des objets connectés DCP (Device Connection Platform) d’Ericsson pour enrichir sa gamme de solutions M2M et renforcer le support auprès de ses clients internationaux. Cette solution permettra aux clients d’Orange Business Services de bénéficier de fonctionnalités de pointe pour déployer, faire évoluer et exploiter des millions de connexions M2M à l’échelle mondiale. Un portail de services disponible en permanence permettra aux clients d’accéder eux-mêmes et directement à des fonctionnalités de gestion et de contrôle de leur base de cartes SIM installées, avec un accès en temps réel pour le suivi opérationnel, le soutien aux équipes métiers et l’accès aux statistiques d’utilisation. Les fonctionnalités de la plateforme Ericsson viennent renforcer la qualité de service globale d’Orange Business Services et la fluidité de l’expérience client.

Orange Business Services propose déjà une gamme complète de solutions M2M à la carte (allant de la connectivité M2M aux solutions de bout-en-bout : conception, gestion de projet, services de conseil et support). Avec plus de 250 personnes dédiées au M2M, Orange Business Services offre une expertise reconnue dans l’innovation, l’intégration et le développement de solutions métier incluant notamment : la surveillance à distance des systèmes médicaux connectés, le diagnostic et la maintenance d’équipements, les compteurs intelligents (smart metering), la gestion de flottes ainsi que le suivi et la traçabilité.

Après la Global M2M Association (GMA), cet accord marque une nouvelle étape dans l’ambition d’Orange Business Services de proposer des solutions M2M mondiales. Grâce au partenariat (GMA) signé avec les principaux opérateurs européens, les clients d’Orange Business Services bénéficient des accords de roaming et d’intéropérabilité de ses membres et accèdent ainsi à une couverture réseau inégalée à l’échelle mondiale et des niveaux de services harmonisés.

Thierry Bonhomme, directeur exécutif d’Orange Business Services, explique : « Cela fait de nombreuses années qu’Orange Business Services investit dans l’Internet des objets, avec pour ambition d’être un acteur clé sur le marché mondial du M2M. Nous continuons à enrichir notre portefeuille dans ce domaine pour fournir aux entreprises internationales les meilleurs services disponibles. L’accord conclu avec Ericsson constitue une avancée nouvelle dans notre approche mondiale du M2M, et dans la mise en oeuvre d’un éco-système de partenaires sélectionnés – pour le plus grand bénéfice de nos clients. »

Johan Wibergh, vice-président et directeur de la Business Unit Réseaux d’Ericsson, souligne lui aussi l’importance de cet accord : « Ce partenariat avec Orange est une excellente chose. Ensemble, nous allons pouvoir concrétiser notre vision d’une société en réseau, avec potentiellement 50 milliards d’objets connectés dans les prochaines années. La plateforme DCP d’Ericsson est un élément clé dans la mise en oeuvre de cette vision, qui bénéficie de nos capacités R&D et d’investissements très conséquents. De son côté, Orange tirera profit de la forte présence locale et de l’éco-système d’Ericsson dans le monde, pour accélérer sa dynamique commerciale. »

« Les opérateurs supprimant peu à peu les barrières qui empêchaient le libre déploiement de solutions globales, il devient désormais plus abordable, pour les grandes entreprises comme pour les OEM, d’investir dans les objets connectés. Nous estimons que cette dynamique devrait conduire à un nouveau départ pour ce secteur industriel », prédit pour sa part Steve Hilton, analyste auprès du cabinet Analysys Mason.

S’appuyant sur les capacités R&D d’Ericsson, les clients internationaux d’Orange bénéficieront de solutions compétitives sur le long terme, avec l’assurance d’une connectivité fiable et économique pour leurs systèmes.