Joint-venture LG-Nortel : Ericsson va acquérir les parts de Nortel

En 2009, LG-Nortel a enregistré un chiffre d'affaires d'environ 650 millions de dollars US

En 2009, LG-Nortel a enregistré un chiffre d'affaires d'environ 650 millions de dollars US

Ericsson a aujourd’hui annoncé son accord pour procéder au rachat des parts majoritaires détenues par Nortel dans la co-entreprise LG-Nortel qui rassemble jusqu’à présent LG Electronics et Nortel Networks. Le montant de l’acquisition s’élève à 242 millions de dollars US, hors endettement et liquidités. A cet effet, le joint-venture adoptera un nouveau nom : LG-Ericsson. Il continuera de servir d’importants clients opérateurs coréens comme KT, LG Telecom et SK Telecom.

Cette acquisition va permettre à Ericsson d’accroître significativement son implantation sur le marché coréen et de disposer localement de circuits de distribution bien établis et de capacités de R&D. Avc cette base industrielle renforcée, Ericsson pourra resserrer ses relations avec les opérateurs télécoms coréens KT, LG Telecom and SK Telecom pour lesquels des contrats sont déjà en cours de réalisation à travers la co-entreprise.

« La Corée est un des marchés télécoms les plus avancés au monde avec des utilisateurs très demandeurs de nouveaux services. Cette collaboration avec notre nouveau partenaire LG Electronics permet de renforcer notre position et d’être prêts pour les prochaines évolutions technologiques telles que LTE ».

Hans Vestberg, PDG d’Ericsson

Lire la suite…

Coopération stratégique Ericsson-Datang pour la technologie mobile en Chine

Datang est à la pointe de la technologie mobile 3G TD-SCDMA

Datang est à la pointe de la technologie mobile 3G TD-SCDMA

 Ericsson a signé aujourd’hui une lettre d’intention pour l’établissement d’une coopération stratégique avec Datang Telecom Technology & Industry Holdings Co. Ltd. (Datang) en vue de développer conjointement des solutions avancées sous technologie TDD et fournir ainsi des applications enrichies de communications mobiles en Chine et ailleurs dans le monde.

Dans le cadre de cette lettre d’intention, Ericsson va commencer à progressivement intégrer les équipements d’accès radio TD-SCDMA développés par Datang dans son propre portefeuille de solutions de communications mobiles 3G. Aujourd’hui, plus de 6 millions d’abonnés mobiles en Chine profitent déjà de services sous la technologie TD-SCDMA. En parallèle, il est également prévu de tester pré-commercialement TD-LTE, la prochaine génération de cette technologie et répondre ainsi à l’appétit sans cesse croissant du marché chinois de la téléphonie mobile en matière d’applications enrichies et haut débit.

Cette signature s’inscrit dans un historique déjà consistant entre les deux partenaires. Ericsson et Datang ont en effet établi en janvier 2008 un centre de recherche commun autour de la technologie TDD. Elle vient par conséquent renforcer de manière substantielle la coopération stratégique entre les deux acteurs. Une coopération qui pourra par ailleurs s’appuyer d’une part sur le leadership technologique d’Ericsson dans les communications mobiles, son expérience unique de déploiement commercial de LTE et sa plateforme commune FDD/TDD et d’autre part, sur l’expertise de Datang dans la technologie TDD.

Cette avancée constitue en outre l’opportunité de réaliser des économies d’échelle en matière d’industrialisation des solutions TDD, d’améliorer l’interopérabilité des réseaux 2G, 3G et 4G des opérateurs et de fournir un support efficace pour le lancement commercial du standard TD-LTE en Chine dans un proche futur. Lire la suite…

Eurolab Research : 3 innovations prometteuses

Par Olivier Cimelière, le dimanche 28 mars 2010, classé dans Efficacité énergétique,Innovation / R&D,IP
Eurolab Research a présenté son concept de voiture connectée au Mobile World Congress

Eurolab Research a présenté son concept de voiture connectée au Mobile World Congress

 Eurolab Research est l’un des centres de R&D du groupe Ericsson. Lors du dernier Mobile World Congress à Barcelone, Eurolab Research s’est distingué à trois démonstrations à la pointe de l’innovation : la voiture connectée, le gestionnaire d’énergie et l’outil de supervision de réseau IP. Le blog Ericsson France vous propose un petit flash-back sur ces temps forts.

 Lors de la grande messe du monde des télécoms qu’est le Mobile World Congress, Eurolab Research a partagé avec le le public, trois démonstrations issues de ses centres de R&D à Aix-la-Chapelle et à Herzogenrath en Allemagne. Dans le domaine des transports, Eurolab Research a présenté son concept de ‘voiture connectée’. Cette solution incorpore les résultats issus d’un projet de recherche mené en collaboration avec Telefonica, ainsi que les prototypes développés dans le cadre du projet « Aktiv CoCar » subventionné par l’Etat allemand.

Utilisant un back-end IMS et s’appuyant sur l’application Connected Home Gateway d’Ericsson, cette solution permet de fournir des services de télématique et d’info-divertissement dans la voiture. Les possibilités offertes par ce concept sont multiples pour le conducteur et ses passagers. Elles vont de l’agrégation et de la transmission d’informations sur le trafic routier à la consommation de contenu multimédia dans le véhicule par le biais de dispositifs de divertissement intégrés d’origine ou installés par la suite. Voir la vidéo : Lire la suite…

L'arbre qui twitte vous parle ! Flash-back en vidéos

Par Olivier Cimelière, le vendredi 19 février 2010, classé dans Innovation / R&D,Multimédia

Gros succès de fréquentation pour l'arbre qui twitte sur le stand Ericsson lors du dernier Mobile World Congress. L'espace où était installé l'arbre connecté n'a jamais désempli et nombreux sont les visiteurs à être venus le taquiner ou entamer un improbable dialogue avec cet oranger pas comme les autres !

Sur le Web, ce fut aussi un beau succès d'estime avec près de 690 followers sur le fil Twitter du « Connected Tree » en l'espace de 3 jours seulement. Sans parler des centaines et des centaines de mains osant toucher le feuillage de l'arbre bavard et riche en citations. Alors pour garder un dernier souvenir de cette attraction, le blog d'Ericsson France vous propose deux petites vidéos.

La première émane de La Chaîne Techno, une Web TV animée par les journalistes technophiles François Sorel (qui sévit tous les samedis dans « De Quoi je me maile » sur RMC) et Jérôme Colombain (qui anime la rubrique techno sur France Info).

Pour voir l'extrait consacré à Ericsson, poussez le curseur jusqu'à 4'01″ :


Les nouveautés insolites du MWC 2010
envoyé par La_chaine_techno

La seconde a été éditée par l'équipe d'Ericsson en charge de l'arbre qui twitte :

<

zp8497586rq

Ericsson lance un nouveau concept d'Application Store pour tous les utilisateurs de terminaux

Par Olivier Cimelière, le lundi 15 février 2010, classé dans Innovation / R&D,Multimédia,Opérateurs,Réseaux mobiles
30000 applications sont déjà disponibles sur eStore d'Ericsson

30000 applications sont déjà disponibles sur eStore d'Ericsson

 Ericsson a lancé le 15 février lors du Mobile World Congress,  un tout nouveau service aux opérateurs baptisé eStore. Dans cette place de marché virtuelle qui dispose déjà de 30 000 applications disponibles, ces derniers peuvent configurer un Application Store spécifique à leurs besoins et à ceux de leurs abonnés mobiles. Gratuites ou payantes, ces applications sont téléchargeables depuis n'importe quel téléphone mobile.

« Notre eStore met à disposition de l'utilisateur une vaste collection d'applications pour n'importe téléphone mobile de leur choix » a expliqué Jan Wäreby, Directeur d'Ericsson Multimedia, « Pour les opérateurs, cela constitue également une source additionnelle de revenus ».

Avec eStore, les développeurs peuvent donner l'accès de leur application aux consommateurs en les publiant sur le site de développement. D'autres acteurs peuvent également bénéficier de ce service comme les entreprises médias, les organisateurs d'événements, les entreprises et les créateurs de contenus pour diffuser leurs applications auprès des consommateurs.

Ericsson s'est associé avec Opera Software ASA qui fournit l'infrastructure cliente pour les widgets et les applications à travers différents canaux et terminaux. Ericsson offre ainsi un large portefeuille de solutions multimédia qui s'adressent aussi bien aux opérateurs qu'aux diffuseurs et entreprises médias. Ces applications combinées à des services de gestion de revenus et de diffusion permettent à Ericsson d'aider ses clients à créer des offres multimédia différenciées et attrayantes.

Pour en savoir plus sur eStore et le programme à destination des développeurs, visitez le site (en anglais) : www.ericsson.com/article/estore_20100204125530

zp8497586rq

Ceci est un arbre qui twitte !

Discutez avec l'arbre sur http://twitter.com/connectedtree

Discutez avec l'arbre sur http://twitter.com/connectedtree

Chez Ericsson, nous sommes convaincus que tout ce qui peut bénéficier d'une connexion haut débit, devrait en avoir une ! Même un arbre comme sur la photo ci-contre ! Au cours du Mobile World Congress 2020, nous allons donc faire la preuve qu'un arbre peut interagir avec les êtres humains. Notre « Arbre qui Twitte » est en démonstration sur notre stand du hall 6. Connecté à un capteur qui lui transmet les variations du champ électromagnétique autour de l'arbre, il réagit et envoie des tweets !

Mais comment ça marche ? C'est simple ! Dès que quelqu'un marche dans les environs ou s'approche de l'Arbre qui Twitte, son capteur transmet l'information liée au mouvement enregistré à un processeur dans un ordinateur situé à proximité qui active alors des réponses. L'arbre joue de la musique, parle, allume et éteint la lumière et écrit même des tweets (qui sont en fait des citations célèbres !) aussitôt postés sur le compte Twitter de l'arbre connecté !

Aucune de ces réponses n'intervient par hasard ! Chacune d'entre elles correspond à une activité identifiée aux alentours. Par exemple lorsque quelqu'un s'éloigne, l'Arbre qui Twitte va exprimer son sentiment de « solitude » en entonnant un refrain spécifique et en rédigeant un tweet en rapport. Quand plusieurs visiteurs se disputent son attention, il fera savoir qu'il trouve l'ambiance très occupée ! Et pour ceux qui sont amateurs de câlins, une réponse spéciale sur Twitter leur est destinée dès qu'ils touchent l'arbre ! A chaque nouveau tweet, n'importe qui dans le monde pourra à son tour réagir, commenter et retwitter les mini-messages !

Bon d'accord mais à quoi ça sert ? Nous pensons que ce genre de capteur ouvre des possibilités insoupçonnées pour de nouvelles façons de communiquer et de connecter des objets. Imaginez par exemple comment il pourrait être utilisé pour des personnes à mobilité réduite et activer ainsi l'ouverture automatique de portes avec de simples gestes. Cette technologie peut aussi être usitée dans des systèmes de sécurité comme capteur de mouvement ou dans les jeux virtuels pour accroître les effets liés au mouvement et aux gestes.

Derrière la technologie, cela montre également la relation possible entre toutes sortes d'objets qui analysent leur champ électromagnétique et communiquent cette information via les mêmes connections haut débit qui permettent les services Machine-to-Machine (M2M).

Alors comment contacter l'Arbre qui Twitter si vous n'êtes pas au Mobile World Congress ? Utilisez votre compte Twitter, écrivez votre message avec la mention #ectree pour commenter les tweets de notre arbre connecté. Et si vous êtes sur place, faites-lui un câlin ! Il adore la tendresse !

Pour voir le compte Twitter de l'arbre connecté : http://twitter.com/connectedtree

Voici une vidéo de l'arbre présent au Mobile World Congress à Barcelone :

zp8497586rq

Ericsson signe un accord de licence avec le plus grand fabricant japonais de matériel WiFi

Par Benoît Chamontin, le jeudi 11 février 2010, classé dans Innovation / R&D,Réseaux mobiles
L'entreprise est celle qui détient le plus important portefeuille de brevets sur les technologies GSM, GPRS, EDGE, WCDMA, HSPA et LTE.

L'entreprise est celle qui détient le plus important portefeuille de brevets sur les technologies GSM, GPRS, EDGE, WCDMA, HSPA et LTE.

Ericsson, premier détenteur de brevets dans le domaine des télécommunications mobiles, a signé un accord de licence avec le fabricant japonais de matériel numérique Buffalo sur l’utilisation de ses brevets WiFi. Avec une part de marché supérieure à 60 %, Buffalo est le plus important fabricant de matériel WiFi au Japon.

Avec cet accord, Ericsson renforce son leadership technologique. L'entreprise est celle qui détient le plus important portefeuille de brevets de l’industrie des télécommunications, notamment sur les technologies GSM, GPRS, EDGE, WCDMA, HSPA et LTE.

Les premiers travaux de recherche réalisés par Ericsson sur les normes GPRS et HIPERLAN/2 ont permis de jeter les bases de la technologie par paquets pour les prochaines normes de téléphonie mobile telles que HSPA et, plus récemment, la toute dernière norme WiFi IEEE 802.11n. Ericsson est ainsi détenteur de plusieurs brevets essentiels, indispensables au développement d'un large éventail de technologies mobiles, dont le WiFi.

De plus en plus de gens utilisent chez eux, sur le réseau sans fil, des applications lourdes telles que la vidéo HD et les jeux, que ce soit sur leur ordinateur portable ou sur leur boîtier décodeur. De nombreux foyers étant désormais connectés à la fibre optique, le problème de congestion du flux de données se produit maintenant sur la liaison sans fil entre la fibre et les divers dispositifs (TV, ordinateurs portables, etc.).

Offrant des vitesses de téléchargement nettement supérieures, la dernière norme WiFi haute capacité, IEEE 802.11n, apporte une réponse à ce problème. Elle permet en effet à plusieurs utilisateurs d’accéder simultanément, sur la même liaison sans fil, à des applications de données lourdes tout en bénéficiant d’un haut niveau de qualité.

« Certains signes montrent que l’industrie est en train d’opérer un recentrage de ses objectifs, la priorité n'étant plus de connecter des personnes et des lieux, mais plutôt des appareils et des applications. Pour accompagner cette évolution, nous mettons notre technologie à la disposition des autres et créons un écosystème dans lequel tous les fabricants d’appareils peuvent obtenir une licence d’utilisation de notre technologie dans des conditions raisonnables. Nombre de grands fabricants d’ordinateurs portables et d’autres dispositifs équipés de la dernière technologie WiFi sont actuellement en train de négocier une licence avec Ericsson. »

Kasim Alfalahi, directeur Propriété intellectuelle chez Ericsson

Pour en savoir sur la politique de Propriété intellectuelle d'Ericsson, vous pouvez télécharger le document suivant :

zp8497586rq

IMS & IP : Ericsson ouvre un nouveau centre de R&D en Turquie

IMS est un standard de communication télécoms qui permet de définir une architecture générique pour la mise à disposition de services voix et multimédia sur des réseaux IP

IMS est un standard de communication télécoms qui permet de définir une architecture générique pour la mise à disposition de services voix et multimédia sur des réseaux IP

 Ericsson vient d’ouvrir en janvier 2010 en Turquie un nouveau centre de R&D dédié au standard IMS et aux systèmes de communication basés sur le protocole IP. Ce centre d’expertise est le 5ème du genre ouvert par Ericsson dans le monde. 

Il s'inscrit pleinement dans la stratégie globale d'Ericsson baptisée « Ericsson Developer Connection » qui vise à appuyer des développeurs locaux pour créer et tester des solutions dans un environnement IMS puis leur permettre éventuellement de trouver des débouchés commerciaux avec des opérateurs télécoms.

IMS (qui signifie IP Multimedia Subsystem) est un standard de communication télécoms qui permet de définir une architecture générique pour la mise à disposition de services voix et multimédia sur des réseaux IP.  Avec la croissance soutenue des réseaux mobiles 3G, les communications sur IP sont d’ores et déjà devenues une réalité technologique incontournable. Avec l'émergence prochaine des réseaux 4G et LTE en tête, la migration vers IP va véritablement se généraliser et constituer l'épine dorsale des réseaux télécoms. D'où l'importance de constituer un écosystème technologique de services et de solutions innovantes autour du standard IMS.

En implantant des centres d’expertise IMS en divers endroits du monde, Ericsson a ainsi pour objectif de soutenir les développeurs locaux dans leurs efforts de création en leur permettant de tester leurs applications dans un environnement IMS simulé. Au sein de cette infrastructure, les développeurs ont notamment la possibilité de télécharger des outils de développement de services. Les applications développées doivent ensuite pouvoir fonctionner sur n’importe quel réseau IMS standard et être achetées et utilisées par n’importe quel opérateur IMS dans le monde. Lire la suite…

Ericsson Academy : développer les compétences des collaborateurs

Par Benoît Chamontin, le mardi 26 janvier 2010, classé dans 4G LTE,IP,Responsabilité sociétale
Permettre aux collaborateurs d'Ericsson d'être à la pointe des savoirs technologiques

Permettre aux collaborateurs d'Ericsson d'être à la pointe des savoirs technologiques

 Une nouvelle académie est née : l’Ericsson Academy ! Elle a été présentée fin novembre 2009 en interne aux collaborateurs de l'entreprise. Nouveau centre stratégique de formation et de développement des connaissances, cette structure a pour vocation de renforcer les compétences des employés et d’encourager le partage des savoirs technologiques.

L’Académie va être mise en place progressivement dans toutes les entités du groupe Ericsson jusqu’à la fin 2010  , date à laquelle elle devrait être pleinement opérationnelle. Dans un premier temps, elle proposera des solutions de mise à niveau pour développer les compétences en matière de réseaux IP et de standard radio LTE et être ainsi à la pointe des connaissances dans ces domaines.

Les contenus pédagogiques prendront diverses formes : vidéo à la demande, formations en ligne, retransmissions en direct sur Internet, présentations, liens vers des informations sur les produits et forums de discussion. Elles sont le fruit du travail d’équipe mené par les responsables produits au sein de toutes les business units et dans tous les métiers. Petter Andersson, récemment nommé à la tête de l’Ericsson Academy, explique que le but est de développer les connaissances et les compétences du personnel, d’encourager l’échange d’idées, d’améliorer la performance et de stimuler l’innovation : « Nous voulons un apprentissage qui soit davantage à la demande, plus adapté aux besoins et plus interactif, et en faire un avantage concurrentiel » confie-t-il.

Au cours du deuxième trimestre 2010, quand l’Academy atteindra déjà une « masse critique de contenu d’apprentissage », Ericsson commencera à publier en externe certains de ces contenus. « Cela nous aidera à capter davantage l’intérêt des clients, des fournisseurs et des universités. Cela nous permettra aussi de mieux comprendre les besoins des clients et de conforter notre positionnement en tant que locomotive du secteur en matière de savoir».

Pour Marie Westrin, chef de la DU Radio, Ericsson doit se focaliser sur les stratégies d’entreprise et les exigences des clients pour stimuler le développement des compétences individuelles : « Grâce à l’Ericsson Academy, les différentes unités du département R&D pourront partager les bonnes pratiques en termes de méthodes de travail et d’utilisation des compétences », affirme-t-elle.

À titre d’offre de démarrage, le portail de l’Ericsson Academy Ericsson proposera un ensemble de séminaires de la Harvard Business School et de courtes vidéos sur le thème de l’innovation. Le portail exposera également les grandes lignes du contenu qui sera mis en ligne.

zp8497586rq

Demandez les dernières news sur Ericsson et LTE !

Avec LTE, Ericsson écrit une nouvelle page de l'innovation télécoms

Avec LTE, Ericsson écrit une nouvelle page de l'innovation télécoms

Avec LTE, une nouvelle ère des télécoms est en train de s’écrire. Certains l’ont qualifiée d’ultime étape avant la 4G tant les frontières technologiques sont repoussées. Si HSPA Evolution offre d’ores et déjà aujourd’hui jusqu’à 21 Mbits/s de débit pic (42 Mbits/s prochainement), la norme LTE (pour Long Term Evolution) délivre entre 100 Mbits/s et 300 Mbits/s.

Déjà des opérateurs comme Verizon et TeliaSonera se préparent en 2010 à lancer les premières exploitations commerciales de réseaux mobiles LTE.

Ericsson est l'un des acteurs majeurs de l'essor technologique de la norme LTE. A ce titre, l'entreprise détient à son actif, plusieurs réalisations marquantes depuis 2007 tant au niveau des innovations produits, des performances technologiques que des premiers contrats de déploiement commerciaux signés.

Vous pouvez dès à présent retrouver la liste exhaustive des faits majeurs à l'initiative d'Ericsson en consultant la page du site corporate à l'adresse suivante : www.ericsson.com/ericsson/press/facts_figures/lte_achievement.shtml

Vous pouvez également visionner la vidéo sur les grandes tendances actuelles autour du développement de LTE à travers le monde (en anglais) :

Les plus de LTE en un clin d'oeil :<

!–more–>

  • Performance et capacité – Une des caractéristiques fondamentales de LTE est de fournir des débits descendants d’au moins 100 Mbits/s. Mais cette technologie peut supporter des vitesses de plus de 200 Mbits/s. Ericsson a pour sa part déjà atteint des vitesses de plus de 160 Mbits/s. De plus, le temps de latence est très réduit et ne requiert pas plus de 10 ms.
  • Economie et simplicité – L’augmentation de l’efficacité spectrale (nombre de mégabits par hertz) permise par LTE génère une réduction du coût du mégabit de transport de données de 4 à 6 par rapport aux technologies 3G actuelles. La simplicité dans la construction et dans l’exploitation des réseaux de prochaine génération (auto configuration, auto optimisation, « plug and play »)  permettra une réduction des coûts de déploiement et d’exploitation.
  • Souplesse – LTE a une capacité d’évolution en continu au cours des 5 à 10 ans à venir. De plus, la toute nouvelle gamme de stations de base Ericsson RBS 6000 permet de mutualiser l’hébergement des technologies 2G et de l’UMTS et la technologie LTE sur des équipements uniques.
  • Flexibilité – LTE s’adapte à des largeurs de bande comprises entre 1,4 MHz et 20 MHz. LTE supporte également les modes de fonctionnement FDD (Frequency Division Duplex) et TDD (Time Division Duplex). Enfin, LTE peut être déployé en parallèle et en relation avec un réseau de transport IP.
  • Innovation – Les opérateurs télécoms pourront, grâce à LTE, développer et proposer des offres très haut débit quel que soit le lieu : voix, surf Internet, télévision sur IP, vidéo à la demande, etc.,  le tout en situation de mobilité.
  • Choix – A côté des téléphones portables, une large gamme de terminaux et de nombreux appareils électroniques et informatiques va progressivement incorporer des modules intégrés LTE, lequel permet en plus le hand-over et le roaming avec les réseaux mobiles existants (GSM, CDMA et HSPA).

En résumé, les opérateurs peuvent donc capitaliser sur la flexibilité de LTE avec leurs réseaux déjà existants tout en continuant à développer de nouveaux services et des applications multimédia au bénéfice du consommateur.

zp8497586rq