LTE Advanced: en route pour des réseaux mobiles 10 fois plus rapides

Par Benoît Chamontin, le lundi 18 juillet 2011, classé dans Opérateurs,Réseaux mobiles

La technologie LTE Advanced, conforme à la norme 3GPP Release 10, permettra d'améliorer le débit et les capacités nécessaires à une société en réseau, dans les prochaines années.

La technologie LTE Advanced, conforme à la norme 3GPP Release 10, permettra d'améliorer le débit et les capacités nécessaires à une société en réseau, dans les prochaines années.

Les utilisateurs suédois avaient été les premiers à faire l’expérience de services LTE commerciaux. Ericsson vient de faire la démonstration de la toute dernière technologie LTE, appelée LTE Advanced, à l’Agence suédoise des postes et télécommunications (PTS), à Kista. Des vitesses plus de dix fois supérieures à celles que connaissent habituellement les utilisateurs suédois ont été atteintes à cette occasion.

Basé sur du matériel commercial standard, le système a fonctionné sur une fréquence d’essai fournie par PTS, permettant à Ericsson de démontrer les fonctionnalités de la technologie LTE Advanced, telle que l’agrégation de porteuse 3 x 20 MHz (60 MHz agrégé) – une première en environnement mobile.

« La Suède est en pointe en matière de haut débit mobile. Le pays a en effet accordé très tôt les licences pour un spectre harmonisé dans les bandes 2,6 GHz et 800 MHz, et a été le premier à déployer la technologie LTE commercialement. Cette démonstration souligne donc l’évolution rapide de la technologie haut débit mobile. »

Urban Landmark, responsable du département traitant des spectres de fréquence
auprès du régulateur suédois des télécoms

Lire la suite…

Japon : Ericsson soutient les opérateurs à la suite du séisme et du tsunami

Ericsson continuera à soutenir les efforts de ses clients japonais pour remettre en état les réseaux de télécommunications.

Ericsson continuera à soutenir les efforts de ses clients japonais pour remettre en état les réseaux de télécommunications (Crédit Photo : Torleif Robertsson)

Ericsson apporte son aide à ses clients japonais pour réparer des réseaux endommagés par le séisme et le tsunami qui ont frappé le pays le 11 mars. Un hélicoptère a ainsi été affrété et 150 téléphones satellitaires ont été envoyés dans la région de Tohoku, dans le nord du pays.

Les infrastructures de transport et de communication ont été sérieusement endommagées lors de cette double catastrophe. Les interventions sur les réseaux mobiles sont multiples : remise en état des stations radio de base et des équipements techniques associés, rétablissement de l’électricité, réparation des tours endommagées et remplacement des fondations en béton. De plus, les dégâts routiers sont parfois tels que certaines régions ne sont plus accessibles que par les airs.

Pour aider les opérateurs japonais, un hélicoptère a été affrété par Ericsson. Doté d’un équipage ayant l’expérience des zones sinistrées, il a transporté des collaborateurs d’Ericsson et le matériel nécessaire pour aider aux opérations de maintenance, de reconstruction et de réparation auxquelles sont confrontés les clients japonais d’Ericsson.

Outre l’hélicoptère, Ericsson fournit à son client Softbank Mobile Corp 150 téléphones satellitaires servant à coordonner les travaux de réparation dans les zones où les infrastructures de télécommunications mobiles n’ont pas encore été remises en état. Deux volontaires Ericsson ont été envoyés dans la région pour aider Softbank Mobile Corp à mettre les téléphones satellitaires en service.

Fredrik Alatalo, Président d’Ericsson Japon, explique qu’Ericsson continuera à soutenir les efforts de ses clients japonais pour remettre en état les réseaux de télécommunications.

« Nous sommes en contact étroit avec nos clients depuis ces terribles événements, déclare-t-il. Dès le début nous avons offert notre aide à notre client, mobilisant pour cela toutes nos équipes japonaises. Nos efforts actuels, notamment l’affrètement de l’hélicoptère et l’envoi de téléphones satellitaires, s’inscrivent dans cette démarche. Nous allons continuer à travailler en liaison étroite avec nos clients pour les aider par tous les moyens possibles. »

Fredrik Alatalo, Président d’Ericsson Japon

Les réseaux de la région de Tohoku, où le tsunami a été le plus dévastateur, restent les plus touchés. Après la surcharge de trafic dans les heures qui ont suivi la catastrophe, les réseaux de la région de Tokyo ont retrouvé aujourd’hui des niveaux de fonctionnement normaux, de même que ceux de la région au sud de Tokyo.

MIPTV 2011 : Ericsson fait le point sur l’évolution perpétuelle des technologies vidéo

Ericsson possède un vrai savoir-faire et ne cesse d'innover dans le domaine de la tv et des medias

Ericsson possède un vrai savoir-faire et ne cesse d'innover dans le domaine de la tv et des medias

Les technologies de la vidéo connaissent une grande mutation depuis quelques années et ce n’est que le début. Après la haute définition et la télévision hybride (plusieurs sources: IPTV et satellite par exemple), les challenges en 2011 se situent sur le multiscreen (même contenu sur plusieurs appareils connectés), l’OTT (Over-the-Top) et les CDN (Content Delivery Network). D’ici 2015, 50 milliards d’objets seront connectés à internet dont le trafic sera constitué à 90% de vidéo.

Les technologies de la vidéo sont ainsi en perpétuelle évolution et Ericsson a fait le choix d’accompagner ses clients pour construire des infrastructures non seulement à la pointe de la technologie, mais aussi fiables et profitables.

Hans Vestberg, président et CEO d’Ericsson, interviendra au MIPTV à Cannes le 5 avril 2011. L’occasion d’approfondir les spécificités de ce marché et les perspectives d’avenir dans le cadre de son intervention sur la créativité connectée.

En effet, L’industrie de la télévision et des médias est un axe de développement stratégique pour Ericsson depuis plus de 5 ans.

En témoigne l’acquisition de plusieurs acteurs importants dont Tandberg TV en 2007, leader de la compression vidéo et des plates-formes de distribution vidéo numérique. Ericsson dispose aujourd’hui de solutions allant de la post-production jusqu’à la distribution aux téléspectateurs finaux, par broadcast TNT et satellite mais aussi par réseaux d’accès cable, ADSL ou fibre. Lire la suite…

3G/HSPA : Ericsson réalise 3 premières technologiques mondiales

Par Olivier Cimelière, le mercredi 2 février 2011, classé dans Haut Débit,HSPA,Réseaux mobiles
Ericsson permet à la norme HSPA Evolution d'atteindre des vitesses record

Ericsson permet à la norme HSPA Evolution d'atteindre des vitesses record

 Ericsson vient de réaliser un triplé technologique jamais vu dans le domaine de la 3G. Avec des débits records allant dans le sens descendant jusqu’à 168 Mbits/s. La norme HSPA Evolution s’inscrit au coeur de la croissance du trafic données et l’explosion des services et terminaux haut débit mobile. Ericsson réaffirme ainsi son leadership technologique dans ce domaine.

Trois avancées majeures viennent d’être accomplies dans l’évolution du standard HSPA. Ericsson a réalisé le 31 janvier à Stockholm trois démonstrations technologiques autour de HSPA qui sont autant de premières mondiales. La première démonstration a mis en avant une configuration HSPA multi-porteuse en utilisant un équipement réseau commercial et un prototype de terminal consommateur. Cette configuration a permis d’atteindre un débit descendant de 168 Mbits/s et un débit montant de 24 Mbits/s. Des résultats qui constituent un record du monde en matière de vitesse de débit HSPA pour un équipement réseau commercial. Cette démonstration sera renouvelée par Ericsson durant le GSMA Mobile World Congress qui se tient à Barcelone du 14 au 17 février 2011. Lire la suite…

Italie : Ericsson signe un nouveau gros contrat de services avec 3 Italia

Le partenariat entre Ericsson et 3 Italia remonte à 2001

Le partenariat entre Ericsson et 3 Italia remonte à 2001

 L’opérateur 3 Italia vient de choisir Ericsson pour la modernisation de son réseau et ses systèmes d’information. Pendant les 7 années à venir, il va confier la gestion opérationnelle du réseau sous tous ses aspects : infrastructure, logiciels, connectivité IP, systèmes d’exploitation et stockage données. Objectif : augmenter l’évolutivité et la performance du réseau de 3 Italia avec de nouveaux services et une réduction de 50% des coûts en matière énergétique et informatique.

Avec plus de 9 millions d’abonnés 3G, 3 Italia propose déjà une large gamme de services de communication comme l’appel voix vidéo, l’accès Internet, la TV mobile et des loisirs. Avec le support d’Ericsson, les abonnés de l’opérateur vont pouvoir bénéficier de nouveaux services encore plus rapides à mesure de l’évolution du système d’information de 3 Italia, notamment autour de la capacité données du réseau et la qualité de service.

Le contrat prévoit la consolidation des centres de données de 3 Italia avec une mise à jour des infrastructures, des logiciels, des systèmes informatiques mais également des fonctions plus spécifiques comme la gestion avec les abonnés et la facturation des services consommés. Ce nouveau contrat s’inscrit dans la continuité du partenariat initié depuis 2005 entre Ericsson et 3 Italia. Lire la suite…

Classement Cool IT de Greenpeace : Ericsson toujours sur le podium !

Ericsson se classe 2ème pour la seconde fois consécutive au classement Cool IT

Ericsson se classe 2ème pour la seconde fois consécutive au classement Cool IT

 Pour la deuxième année consécutive, Ericsson réussit la performance de se maintenir au 2ème rang de l’exigeant classement environnemental de Greenpeace baptisé « Cool IT ». Ce tableau passe régulièrement au crible les entreprises du secteur des TICS à propos de leur impact sur l’environnement et des actions entreprises pour le minimiser. Une distinction qui permet à Ericsson de réaffirmer le rôle fondamental des TICS pour lutter contre le changement climatique lors de la « Green Solution Fair » qui se déroule en relation avec la 16ème conférence sur le Climat à Cancun (COP16).

Depuis 2009, le classement « Cool IT » de la célèbre ONG Greenpeace vise à évaluer les initiatives menées par les entreprises issues des technologies de l’information et de la communication pour réduire leur empreinte environnementale. Pour cette 4ème édition, Ericsson demeure dans le trio de tête des entreprises les plus actives en matière d’innovation et de protection de l’environnement. L’équipementier suédois se maintient fermement à la 2ème place déjà décrochée lors de l’édition précédente.

Une performance que Greenpeace a saluée en soulignant qu’Ericsson accomplissait à ce jour parmi « les efforts les plus complets et les plus audacieux de l’industrie pour s’attaquer au problème du changement climatique ». L’ONG a également ajouté : « Quelques entreprises se distinguent vraiment de par leur compréhension intrinsèque de la problématique du changement climatique et des actions notables qu’elles engagent dans ce domaine ».

Ce classement s’inscrit dans la droite ligne du rapport « SMART 2020 » publié il y a deux ans. Rapport qui laissait entrevoir le fait que le secteur IT pouvait aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 15% d’ici 2020 au niveau mondial. Un objectif confirmé en octobre 2010 par un autre rapport intitulé « Evaluating carbon reducing impact of ICT » et initié par l’organisme international GeSI (Global e-Sustainability Initiative). Lire la suite…

USA : Sprint choisit Ericsson pour moderniser son réseau

Par Olivier Cimelière, le lundi 6 décembre 2010, classé dans Haut Débit,Opérateurs,Réseaux mobiles,Services,Stratégie
Le programme de modernisation de Sprint démarre début 2011 avec Ericsson comme fournisseur clé

Le programme de modernisation de Sprint démarre début 2011 avec Ericsson comme fournisseur clé

 L’opérateur américain Sprint vient de sélectionner Ericsson pour opérer la modernisation de son réseau mobile dans le cadre d’un programme baptisé Network Vision. D’une durée de 4 ans, ce contrat englobe le Centre et le Sud-Est des Etats-Unis.

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans le partenariat technologique qui unit déjà Ericsson et Sprint depuis 2009. L’opérateur américain vient de confier à l’équipementier suédois, un nouveau contrat d’envergure dans le cadre de son programme de modernisation de ses infrastructures mobiles baptisé Network Vision.  

Ericsson sera le fournisseur clé de Sprint en matière d’équipements et de services. Le contrat prévoit notamment la fourniture d’équipements de pointe comme la station de base RBS 6000 multibandes, l’infrastructure coeur de réseau voix et données et des systèmes de transmission faisceaux hertziens/IP.

Le déploiement du programme Network Vision commencera au début de 2011. L’opérateur prévoit d’investir entre 4 et 5 milliards de dollars US. Pour en savoir plus sur les détails de ce nouveau contrat, regardez la vidéo ci-dessous (en anglais) :

Ericsson appelle les dirigeants du monde à intégrer les TICS contre le changement climatique

Mettre les TICS à l'agenda de la lutte anti-changement climatique

Mettre les TICS à l'agenda de la lutte anti-changement climatique

 Depuis le 29 novembre et jusqu’au 10 décembre, les dirigeants du monde entier se rencontrent à Cancun au Mexique au cours de la 16ème conférence sur le Climat (COP 16). Jusqu’à présent, l’accent a été essentiellement mis sur les émissions de gaz carbonique en aval. Cette année, Ericsson entend poser la question de celles-ci en amont afin de convaincre les leaders internationaux d’utiliser les TICS comme un outil stratégique pour réduire les futures émissions de cO2 dans de nombreux secteurs d’activités industrielles et commerciales.

A cet effet, Hans Vestberg, le PDG d’Ericsson participera à une table ronde pour sensibiliser les gouvernements, les régulateurs politiques et les industries au fait que les TICS constituent un puissant outil de transformation pour combattre proactivement le changement climatique.

Plus tôt cette semaine, Christiana Figueres, diplomate costaricaine nommée cette année secrétaire générale du projet Changement Climatique aux Nations Unies, a déclaré dans une interview : « Des négociations multilatérales telles que celles-ci n’impliquent pas seulement la résolution de problèmes environnementaux mais doivent aussi inciter à la transformation des modèles et structures économiques avec lesquelles nous vivons depuis des décennies ». Les TICS peuvent largement aider à réaliser cette profonde transformation. Lire la suite…

Chine : Ericsson acquiert GDNT, une entreprise de R&D et de services

Par Olivier Cimelière, le mercredi 1 décembre 2010, classé dans Innovation / R&D,Opérateurs,Réseaux mobiles,Services,Stratégie
Le centre de R&D de GDNT où travaillent près de 550 ingénieurs sur le GSM et CDMA

Le centre de R&D de GDNT où travaillent près de 550 ingénieurs sur le GSM et CDMA

 Ericsson vient de signer un accord pour l’acquisition de certains actifs de Guangdong Nortel Telecommunication Equipment Company Ltd (GDNT). La transaction devrait s’opérer pour un montant de 50 millions de dollars US après approbation des autorités réglementaires et autres conditions. Cet achat renforce les capacités d’Ericsson en Chine dans le domaine des technologies CDMA et GSM.

GDNT est une entreprise de pointe en matière de recherche, de développement et de fabrication devenu un partenaire important d’Ericsson depuis les acquisitions réalisées en 2009 sur les segments CDMA et GSM de Nortel. GDNT a été fondée en 1995 sous la forme d’une co-entreprise entre le Canadien Nortel et plusieurs opérateurs télécoms locaux chinois.

La transaction englobe des sites de R&D et de production ainsi qu’un centre de support client en Chine. Au total, 1100 employés travaillent pour GDNT dont près de 550 ingénieurs R&D qui seront intégrés au sein d’Ericsson dans les mois suivants.

« Nous sommes très heureux d’accueillir de nouvelles compétences clés au sein d’Ericsson. Nous avons déjà bâti une forte implantation dans le domaine du GSM et CDMA avec les équipes issues de l’acquisition Nortel. Avec ces atouts supplémentaires, nous sommes vraiment en mesure d’assurer un développement continu des affaires sur ces secteurs technologiques ».

Rima Qureshi, directrice générale de l’Unité Mondiale CDMA-GSM d’Ericsson

Par ailleurs, Mats H Olsson, Président d’Ericsson China & North Asia, a précisé que  » cette acquisition complémente parfaitement les infrastructures existantes d’Ericsson dans la région en matière de R&D, production et services. Cela sera un atout supplémentaire indéniable pour servir les clients opérateurs utilisant le GSM et le CDMA ».

Ericsson décroche un important contrat de services en Inde

L'opérateur indien Sistema Shyam est un joint venture entre la société russe Sistema et le groupe indien Shyam

L'opérateur indien Sistema Shyam est un joint venture entre la société russe Sistema et le groupe indien Shyam

 L’opérateur télécom russo-indien Sistema Shyam TeleServices (SSTL) vient de confier à Ericsson la gestion de son réseau multi-technologies, multi-fournisseurs en Inde au travers d’un contrat de services managés de plusieurs années.

Ce contrat revêt une grande importance pour Ericsson. C’est en effet la première fois que l’équipementier suédois remporte en Inde un contrat pour gérer un réseau (CDMA) entièrement mis en place par d’autres fournisseurs (Huawei et ZTE en l’occurence). Il s’agit également pour Ericsson du premier gros contrat de services managés pour un réseau ZTE.

Manish Goel, responsable du compte SSTL chez Ericsson, explique : « Ce contrat est une grande satisfaction dans le sens où nous partons quasiment de rien et où nous nous retrouvons comme fournisseur de premier rang auprès de la filiale russe de SSTL en Inde. Nous espérons que ce contrat va nous ouvrir d’autres perspectives de collaboration en Inde dans la sphère des services. » Lire la suite…