Ericsson publie ses résultats pour le 1er trimestre 2012

Par Corinne Muller, le Mercredi 25 avril 2012, classé dans Stratégie   |   Aucun commentaire
1er trimestre 2012 - Ericsson

1er trimestre 2012 – Ericsson

Ericsson a publié ce matin ses résultats du 1er trimestre 2012. Le résultat net de 8,8 milliards de SEK (couronnes suédoises) est en hausse de 116 % comparé au 1er trimestre 2011, impacté par le gain lié au désinvestissement de Sony Ericsson de l’ordre de 7,7 milliards de SEK et aux pertes de ST-Ericsson. La marge d’exploitation est de 5.5 %, hors gains liés au désinvestissement de Sony Ericsson et aux pertes de ST-Ericsson.

Les ventes sont en baisse de 4% comparé à la même période l’année dernière, impactées par le déclin important prévu dans les ventes CDMA ainsi que par les dépenses réseaux plus faibles des opérateurs dans les régions connaissant des incertitudes macro-économique ou politiques. À noter qu’il y a eu une contribution positive de l’activité Global Services et de la consolidation de Telcordia. Le mix d’activités, comprenant une plus grande part de projets de modernisation de réseaux et de couverture, que de projets de capacité, est resté identique. Ce mix devrait prévaloir à court terme.

« Les ventes dans le domaine du très haut débit mobile ont connu un bon développement en Amérique du Nord, au Japon et en Corée, et un développement plus faible dans d’autres régions du monde comme l’Europe, la Russie, certaines parties du Moyen-Orient et l’Inde », a déclaré Hans Vestberg, Président et CEO d’Ericsson.

« Le CDMA a poursuivi le déclin prévu dans le cadre de la transition vers le LTE. Notre activité dans le domaine des Services a continué de se développer, particulièrement favorablement au niveau des Services Professionnels. Les Solutions de Support (appelées précédemment Multimedia) ont augmenté les ventes réalisées en propre.

Au cours de ce trimestre, nous avons pris des mesures importantes dans l’exécution de notre stratégie. Lire la suite…

Mobile World Congress 2012 : Ericsson annonce de nouveaux produits et partenariats, ainsi que des gains de parts de marché

Par Valérie Gérôme, le Mercredi 29 février 2012, classé dans Événements   |   Aucun commentaire

Hans Vestberg est revenu sur l’année 2011 au cours de laquelle le succès du haut débit mobile a permis une forte croissance du marché.

Dans sa conférence de presse à l’ouverture du Mobile World Congress, Ericsson a annoncé des contrats et des lancements de produits qui permettront l’évolution rapide des communications en temps réel.

« Notre leadership dans le haut débit mobile, les services managés et les solutions de support (OSS/BSS) nous donne une capacité sans précédent pour accompagner nos clients vers le succès dans la monétisation des opportunités offertes par la société en réseau », affirme Hans Vestberg, PDG d’Ericsson.

Hans Vestberg est revenu sur l’année 2011 au cours de laquelle le succès du haut débit mobile a permis une forte croissance du marché, bien que les dépenses des opérateurs aient ralenti au 4e trimestre. Le solide portefeuille de stations de base RBS6000 a permis à Ericsson de gagner des parts de marché. « Les premières données sur le marché dont nous disposons en interne indiquent que notre part de marché dans le domaine des équipements pour réseau mobile a progressé de 32 % à 38 % en 2011 ».

La convergence de la mobilité, du haut débit et du cloud computing a progressé à tel point que d’autres secteurs commencent à mettre en œuvre des stratégies pour combiner ces forces et créer de nouveaux ecosystèmes. Le m-commerce en est un exemple. Hans Vestberg a évoqué un contrat qui fait de MTN le premier opérateur à déployer la plate-forme Ericsson Converged Wallet. Il s’agit d’un nouveau service, complémentaire du système intégré de rechargement prépayé, et d’une solution de services financiers pour les clients de MTN en Afrique et au Moyen-Orient. Lire la suite…

Ericsson publie ses résultats pour l’exercice 2011

Par Corinne Muller, le Mercredi 25 janvier 2012, classé dans Stratégie   |   Aucun commentaire

Ericsson estime que les fondamentaux de l’industrie continuent d’être solides pour un développement positif sur un plus long terme.

« En 2011, nous avons enregistré une forte croissance de nos ventes et une augmentation de notre résultat net. Le 4ème trimestre a été cependant marqué par un développement plus faible dans le domaine des Réseaux ainsi que par l’impact attendu du changement de business mix sur la marge brute, avec plus de projets de couverture et de modernisation de réseaux en Europe ainsi qu’une augmentation de la part des services dans notre activité » a déclaré Hans Vestberg, Président et CEO d’Ericsson.

« Les ventes du groupe au 4ème trimestre ont été stables comparé à l’an dernier et en augmentation de 15% séquentiellement, ce qui est plus faible que la normale pour le 4ème trimestre. La croissance séquentielle est essentiellement tirée par le fort développement de 32% enregistré dans le domaine des Services. Les ventes dans le domaine des Réseaux ont cru faiblement, seulement de 2%, essentiellement en raison du ralentissement des dépenses des opérateurs en Amérique du Nord et en Russie après une période d’investissements importants pour accroître leur capacité – une tendance déjà présente au 3ème trimestre. De plus, nous avons observé au cours du trimestre une plus grande prudence des opérateurs, du fait des incertitudes économiques et de l’instabilité politique dans certains pays.

2011 a été une année de forte croissance au niveau des ventes, de l’ordre de 12%. A périmètre comparable et avec l’ajustement lié aux effets du taux de change et aux couvertures de risque, les ventes ont cru de 19%. En dépit de la faiblesse des résultats enregistrés par nos co-entreprises, le résultat net a augmenté de 1,3 milliard à 12,6 milliards de couronnes suédoises (SEK), tiré par des ventes plus importantes et des charges de restructuration plus faibles. Le conseil d’administration propose pour 2010 un dividende de 2,50 SEK (2,25), en augmentation de 11%. Lire la suite…

Ericsson et Arthur D. Little publient le 2ème classement des villes connectées (Networked Society City Index)

Ce nouveau classement du Networked Society City Index d’Ericsson et d’Arthur D. Little, établi cette fois sur le critère de la capacité des villes à utiliser les TIC au bénéfice de leurs citoyens

La seconde édition du Networked Society City Index d’Ericsson classe 25 des plus grandes villes du monde en fonction de leur capacité à transformer les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) en avantages sociaux, économiques et environnementaux.

Les trois villes en tête du classement – Séoul, Singapour et Londres – ont atteint de nombreux objectifs sociaux, économiques et environnementaux grâce à des investissements massifs dans les TIC. Singapour, par exemple, mène une politique agressive d’innovation en matière d’e-santé et joue un rôle pionnier dans la gestion des embouteillages. Séoul s’appuie sur les TIC pour mettre en œuvre plusieurs initiatives technologiques dans le domaine de l’environnement.

L’étude montre également que plusieurs villes telles que Sao Paulo et Delhi, mettent en place des initiatives prometteuses pour combler rapidement le fossé socio-économique par de nombreux engagements multi-acteurs dans le domaine des technologies. Ces initiatives témoignent d’une prise de conscience de la nécessité d’améliorer la connaissance des TIC et de leur rôle crucial comme moteur du développement. Lire la suite…

Ericsson publie ses résultats du 3ème trimestre 2011

Par Corinne Muller, le Jeudi 20 octobre 2011, classé dans Non classé   |   Aucun commentaire

Toutes les régions, à l'exception des Etats-Unis, que ce soit l'Europe du Nord et l'Asie centrale, la Méditerranée et l'Inde ont montré une croissance séquentielle sur le segment des Réseaux.

« Au cours de ce trimestre, les ventes du Groupe ont augmenté de 17% comparé à l »an passé, tirées par une demande forte et continue pour le haut débit mobile ainsi que par l »augmentation des revenus dans les Services » a déclaré Hans Vestberg, Président et CEO d »Ericsson. Après ajustement lié aux effets du taux de change, les ventes ont augmenté de 24% comparé au 3ème trimestre 2010. Notre performance depuis le début de l »année confirme l »accroissement de notre part de marché globale.

Un plus grand nombre de projets de couverture, ainsi que l »accélération des projets de modernisation de réseaux en Europe ont eu un impact négatif sur la marge brute. Le résultat opérationnel, hors co-entreprises, a été de 6,3 milliards de SEK (6,2) au cours de ce trimestre et le résultat net a atteint 3,8 milliards de SEK (3,6), en augmentation de 6%. Lire la suite…

Inde : Démonstration du 1er écosystème LTE-TDD avec Reliance et Ericsson

Par Olivier Cimelière, le Jeudi 23 décembre 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,Opérateurs,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire
L'actuel réseau mobile de Reliance vient d'être salué par une étude consommateurs

L'actuel réseau mobile de Reliance vient d'être salué par une étude consommateurs

 Pour la plus grande joie des consommateurs indiens, le très haut débit mobile et le téléchargement ultra-rapide de données sont en train de devenir réalité dans le pays. En effet, Reliance Industries Limited (RIL) et Ericsson Inde viennent de dévoiler les résultats du premier essai sur le terrain de la technologie mobile LTE-TDD.

Cet essai a permis de mettre en lumière les performances exceptionnelles de cette technologie et de prouver qu’un écosystème complet est désormais disponible pour en soutenir le déploiement. L’essai a été réalisé fin novembre 2010 au Reliance Corporate Parc, en périphérie de Bombay, qui est en passe de devenir le centre névralgique du plan de croissance ambitieux du groupe RIL visant à promouvoir le déploiement d’un service de haut débit mobile de prochaine génération dans toute l’Inde. Lire la suite…

Ericsson décroche un important contrat de services en Inde

Par Benoît Chamontin, le Mercredi 1 décembre 2010, classé dans Opérateurs,Réseaux mobiles,Services   |   Aucun commentaire
L'opérateur indien Sistema Shyam est un joint venture entre la société russe Sistema et le groupe indien Shyam

L'opérateur indien Sistema Shyam est un joint venture entre la société russe Sistema et le groupe indien Shyam

 L’opérateur télécom russo-indien Sistema Shyam TeleServices (SSTL) vient de confier à Ericsson la gestion de son réseau multi-technologies, multi-fournisseurs en Inde au travers d’un contrat de services managés de plusieurs années.

Ce contrat revêt une grande importance pour Ericsson. C’est en effet la première fois que l’équipementier suédois remporte en Inde un contrat pour gérer un réseau (CDMA) entièrement mis en place par d’autres fournisseurs (Huawei et ZTE en l’occurence). Il s’agit également pour Ericsson du premier gros contrat de services managés pour un réseau ZTE.

Manish Goel, responsable du compte SSTL chez Ericsson, explique : « Ce contrat est une grande satisfaction dans le sens où nous partons quasiment de rien et où nous nous retrouvons comme fournisseur de premier rang auprès de la filiale russe de SSTL en Inde. Nous espérons que ce contrat va nous ouvrir d’autres perspectives de collaboration en Inde dans la sphère des services. » Lire la suite…

Inde : Ericsson va déployer le réseau 3G d’Aircel

Par Olivier Cimelière, le Mercredi 24 novembre 2010, classé dans Haut Débit,HSPA,IP,Opérateurs,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire
Ericsson va déployer la 3G sur 6 zones d'Aircel qui comptent actuellement plus de 100 millions d'abonnés

Ericsson va déployer la 3G sur 6 zones d'Aircel qui comptent actuellement plus de 100 millions d'abonnés

 Aircel, premier opérateur de téléphonie mobile en Inde a confié à Ericsson le déploiement d’un réseau 3G/HSPA dans 6 de ses 13 zones géographiques. Dans ces six zones qui comptent actuellement plus de 100 millions d’abonnés, Ericsson va devenir le plus important partenaire d’Aircel pour déployer la technologie 3G à travers un système d’accès radio, un cœur de réseau, un système de transmission et des services associés.

Ce déploiement va permettre ainsi aux clients de l’opérateur indien de bénéficier de services avancés tels que la vidéo téléphonie, le haut débit mobile, la TV sur mobile, la vidéo à la demande, ou encore le téléchargement de musiques et de sonneries vidéos, la messagerie instantanée et les jeux en ligne.

Sandip Das, PDG de Maxis Communications Berhad, groupe de communication malaisien qui détient Aircel, explique : « Ericsson et Maxis, au travers de ses filiales et sociétés apparentées en Malaisie, Inde, Indonésie et Sri Lanka, collaborent depuis de nombreuses années au déploiement d’infrastructures de communication, qu’il s’agisse de la 2G au départ, de la 3G aujourd’hui et, pourquoi pas, d’autres technologies dans l’avenir. Nous avons beaucoup de respect pour le travail réalisé par Ericsson et comptons sur eux pour continuer à soutenir notre entreprise dans son engagement à fournir à ses clients des réseaux de qualité et des services au plus haut niveau de modernité. »

En vertu du contrat avec Aircel, Ericsson fournira un système d’accès radio, un cœur de réseau, un système de transmission, ainsi que des services associés tels que déploiement du réseau, conseils, optimisation du réseau radio et support. Le réseau haut débit mobile comprendra des stations de base multistandard ultramodernes RBS6000 ainsi que la solution de serveur à lames MSC Server Blade Cluster, ce qui va permettre de doper la capacité du réseau et de le faire évoluer vers une infrastructure tout IP. Lire la suite…

Inde : Vodafone choisit Ericsson pour son réseau 3G

Par Olivier Cimelière, le Jeudi 28 octobre 2010, classé dans Haut Débit,HSPA,Opérateurs,Réseaux mobiles   |   1 commentaire
Le contrat prévoit le déploiement d'un réseau 3G nouvelle génération sur des villes comme Bombay, Delhi et Calcutta

Le contrat prévoit le déploiement d'un réseau 3G nouvelle génération sur des villes comme Bombay, Delhi et Calcutta

 Vodafone Essar, un des principaux opérateurs de téléphonie mobile en Inde, vient de sélectionner Ericsson comme fournisseur exclusif d’une offre 3G/HSPA incluant infrastructures, logiciels et services associés afin d’équiper les grande villes indiennes telles que Bombay, Delhi et Calcutta avec un réseau haut débit mobile HSPA de dernière génération. Le contrat porte sur une durée de 2 ans.

En déployant un réseau HSPA de toute dernière technologie, Vodafone Essar va pouvoir fournir à ses abonnés de nouveaux types de services, notamment la vidéo téléphonie, le haut débit mobile, la TV mobile, la vidéo à la demande, ou encore le téléchargement de musiques et de sonneries vidéo, la messagerie instantanée et le jeu en ligne.

Marten Pieters, directeur général de Vodafone Essar, explique : « Vodafone apporte des expériences 3G enrichies à une large base de clients dans le monde. L’Inde est aujourd’hui prête au déploiement de la 3G et nous sommes déterminés à fournir à nos clients indiens une qualité de service 3G équivalente à celle que nous fournissons dans le reste du monde. Ericsson est un spécialiste dans ce domaine et nous voyons donc dans ce rapprochement une alliance stratégique qui va nous permettre de déployer un réseau de très haute qualité, à la hauteur des attentes de nos clients. » Lire la suite…

Modernisation des réseaux : une condition essentielle pour répondre à la demande de débit des données mobiles

Par Olivier Cimelière, le Mercredi 20 octobre 2010, classé dans Haut Débit,Opérateurs,Réseaux mobiles,Stratégie   |   Aucun commentaire
Selon Ericsson, les débits des données qui transitent par les réseaux mobiles mondiaux pourraient être multipliés par 1 000 d’ici 2020

Selon Ericsson, les débits des données qui transitent par les réseaux mobiles mondiaux pourraient être multipliés par 1 000 d’ici 2020

 L’augmentation du trafic de données sur les réseaux mobiles est probablement le phénomène le plus important qu’ait connu le secteur des télécommunications ces dernières années. Une chose est certaine. Avec des smartphones toujours plus intelligents et un haut débit mobile toujours plus rapide, les débits de données vont continuer d’aller croissant et ce très rapidement !

Pour pouvoir répondre à cette demande inéluctable et tirer profit de la croissance des données mobiles, les opérateurs doivent impérativement moderniser leurs réseaux. Avec la solution Ericsson, ils pourraient amortir leurs investissements en moins de deux ans !

Selon les estimations d’Ericsson, les débits des données qui transitent par les réseaux mobiles mondiaux pourraient être multipliés par 1 000 d’ici 2020. Ericsson prévoit en effet un monde où plus de 50 milliards d’appareils seront connectés. Dans ce contexte où un rôle central sera dévolu au trafic des données, les stations de base GSM et WCDMA installées avant 2004 – qui ne peuvent bénéficier d’améliorations telles que la technologie LTE, HSPA ou EDGE – deviendront inutiles. Tel est le sort qui attend 1,5 million de stations de base sur les 5 millions qui sont installés. Lire la suite…