L’opérateur DNA et Ericsson enrichissent l’expérience client en Finlande

Par Benoît Chamontin, le vendredi 29 juin 2012, classé dans Opérateurs,Services

Une solution pour obtenir une vision globale du client en temps réel

L’opérateur finlandais DNA a choisi Ericsson et sa solution Customer Experience Management (CEM) basée sur User Data Consolidation (UDC) pour la consolidation et l’affichage des données en temps réel. Cette solution permettra à DNA de résoudre ses problématiques clients plus rapidement et plus efficacement que précédemment. L’expérience client s’en trouvera considérablement enrichie.

Le service client de DNA dessert plus de 3 millions d’abonnés, dont une forte proportion d’utilisateurs haut débit mobile qui attendent une grande qualité de service et d’expérience utilisateur. La nouvelle solution permet une réduction du temps d’appel et d’escalade vers le support de second niveau, ce qui augmente la satisfaction client et diminue les taux de résiliation et les coûts.

« Offrir un service client de grande qualité est au cœur de notre activité », explique Tommy Olenius, Vice President, Technology, DNA. « La mise en œuvre de cette solution nous donne des outils optimaux pour suivre le client et anticiper les problèmes par des ajustements en amont. »

Pour accompagner DNA, Ericsson a constitué une équipe d’experts techniques chargée de déterminer les besoins du service client. Lire la suite…

La solution Ericsson IPX est retenue par OMEA TELECOM pour le lancement du kiosque de service mobile de Virgin Mobile

Par Corinne Muller, le jeudi 26 avril 2012, classé dans Opérateurs,Réseaux mobiles
IPX Ericsson - OMEA TELECOM

Les éditeurs de contenu peuvent désormais se raccorder au réseau Virgin Mobile.

Ericsson annonce la conclusion d’un nouveau contrat avec OMEA TELECOM pour gérer le kiosque de services à valeur ajoutée de Virgin Mobile, premier opérateur mobile dégroupé français (full MVNO).

Ericsson IPX (Internet Payment eXchange) assure l’interface technique et commerciale entre Virgin mobile et les facilitateurs et les éditeurs de contenu.

Le modèle d’opérateur mobile dégroupé permet désormais à Virgin Mobile de maîtriser les cartes SIMs de ses abonnés et de gérer des offres tarifaires innovantes grâce à la maitrise des équipements de cœur de réseau.

A partir d’avril 2012, les facilitateurs et les éditeurs de contenu peuvent se raccorder au réseau Virgin Mobile au travers de la solution Ericsson IPX afin d’étendre leur couverture d’abonnés. Ils peuvent ainsi accéder aux offres SMS, SMS+, Internet + Mobile. Lire la suite…

La région Sud innove sur la 4G et les services M2M avec Com4Inno

Par Myriam Devred, le jeudi 19 avril 2012, classé dans 4G LTE,Innovation / R&D

Réseaux et services du futur

La Région Provence Alpes Côte d’Azur verra la mise en place dès le second semestre 2012 de Com4Inno, une plate-forme mutualisée de développement et de test en environnement 4G et M2M destinée aux industriels et chercheurs.

Proposée à travers l’Association Plate-forme Télécom, Com4Innov est le résultat d’une initiative industrielle labellisée et portée par le Pôle de compétitivité mondial Solutions Communicantes Sécurisées (S.C.S.). Elle s’adresse notamment aux TPE/PME qui souhaitent développer ou valider leurs technologies, applications ou services Wireless. Ils pourront bénéficier des infrastructures de télécommunication sans fil les plus récentes, d’outils de développement, de contrôle d’expérimentations et de mesures, et de la compétence d’experts.

Cette plate-forme se focalise sur les réseaux et services mobiles du futur, les applications, composants et réseaux M2M (Machine à Machine) et les objets « communicants ». Elle intègre différentes technologies comme le haut débit mobile (4G/LTE), les infrastructures applicatives (IMS), des passerelles d’optimisation, des terminaux mobiles, des réseaux, passerelles et capteurs sans fil de faible portée, un Cloud de fédération et de gestion d’applications et d’objets communicants M2M. Lire la suite…

Ericsson et NetAmerica fournissent le très haut débit mobile (4G/LTE) dans les zones rurales américaines

Par Benoît Chamontin, le lundi 4 avril 2011, classé dans Réseaux mobiles,Services
netamerica-ericsson-4g-lte

NetAmerica offre aux petits opérateurs la possibilité de se grouper pour fournir, de manière économique, les mêmes services de haut débit mobile que ceux disponibles dans les grandes zones urbaines.

Ericsson et l’alliance NetAmerica LLC ont conclu un accord technologique visant à fournir des services de haut débit mobile 4G/LTE aux particuliers et entreprises situés dans les zones rurales des Etats-Unis. La construction et le déploiement d’un réseau LTE partagé à l’échelle nationale vont permettre à NetAmerica d’aider les opérateurs indépendants à offrir, plus rapidement et à un moindre coût, des services de communication haut débit à la population de ces zones rurales.

Le partage de réseau se répand et permet aux opérateurs de réduire leurs coûts, d’optimiser leur efficacité et d’apporter à leurs clients des performances supérieures.

Arun Bhikshesvaran, responsable Stratégie et Commercialisation chez Ericsson Amérique du Nord, explique : « Il s’agit d’un nouveau type de déploiement LTE. NetAmerica offre ainsi aux petits opérateurs la possibilité de se grouper pour fournir, de manière économique, les mêmes services de haut débit mobile que ceux disponibles dans les grandes zones urbaines. Les avantages socio-économiques que procure le haut débit mobile dans les zones métropolitaines sont aujourd’hui patents. Aussi, est-il évident que le développement d’applications spécifiquement adaptées aux besoins des zones rurales va permettre de conférer aux personnes et aux entreprises situées dans ces zones davantage de pouvoir et de productivité. »

« Etant donné nos exigences, et celles des membres de notre alliance, il nous fallait tabler sur un partenariat qui transcende la simple relation client/fournisseur. Nous avions en effet besoin d’un partenaire capable de s’engager dans une véritable collaboration avec nous et les membres de l’alliance afin, non seulement, d’apporter à leurs communautés une connectivité 4G sans fil, mais également des services convergés pour leur activité fixe. A l’issue d’un vaste processus, dans lequel nous avons évalué les plus grands fournisseurs, Ericsson s’est révélé être le partenaire idéal pour ce projet. »

Roger Hutton, PDG de NetAmerica

En vertu d’un contrat d’une durée de 4 ans, Ericsson sera fournisseur exclusif du réseau d’accès radio LTE et du cœur de réseau, lequel sera basé sur la toute dernière technologie EPC (Evolved Packet Core). Ce contrat prévoit également la fourniture d’une architecture IMS destinée à permettre le déploiement d’applications sur mesure et de services d’intégration. Ericsson apportera également sa solution Mobile Home Gateway. Facilement intégrable aux offres de services fixes existantes, cette solution permettra d’offrir des vitesses large bande aux communautés qui, à ce jour, n’ont pas encore eu la possibilité de déployer des services haut débit fixes à un coût avantageux.

Afrique : MTN Rwandacell adopte la solution Multimedia Services Premier d’Ericsson

Les abonnés pré-payés de MTN Rwandacell vont pouvoir maintenant accéder à des services multimédia

Les abonnés pré-payés de MTN Rwandacell vont pouvoir maintenant accéder à des services multimédia

 Reconnu pour être à la pointe de l’innovation en Afrique, l’opérateur MTN Rwandacell poursuit sur sa lancée en adoptant la solution Multimedia Services Premier d’Ericsson. Cette solution va fournir une nouvelle génération de services multimédia pour les abonnés pré-payés au Rwanda. Particuliers comme entreprises pourront communiquer en vidéo, activer la messagerie instantanée et signaler leur présence depuis indifféremment un réseau mobile ou fixe.

Selon l’agence Rwanda Utilities and Regulatory (RURA), les abonnés pré-payés mobiles constituent plus de 80% du marché rwandais des télécoms. Des trois acteurs proposant ce service, MTN Rwandacell est le plus important. Il a également été le premier à déployer commercialement dans son réseau, la téléphonie multimédia (avec la solution MMTel) qui repose sur une architecture IMS et à transformer son réseau vers une infrastructure et une plateforme service IP où tous les abonnés convergent.

Cet environnement technique permet ainsi d’ouvrir la voie à des services multimédia nouvelle génération et à une voix haute qualité dont pourront profiter tous les abonnés qu’ils soient fixes ou mobiles. Andrew Rugege, Directeur exécutif de MTN Rwandacell, commente :  » Avec le concours d’Ericsson, nous sommes parvenus à réaliser une solution multimédia pré-payée utilisant le même compte que la voix. Avec la même carte à gratter, vous pouvez désormais utiliser votre crédit temps pour de la voix ou de la donnée où que vous soyez ». Lire la suite…

Le défi de la technologie IP et de l’interconnexion voix

Par Olivier Cimelière, le vendredi 5 novembre 2010, classé dans IP,Multimédia,Opinion,Réseaux fixes,Réseaux mobiles
Le passage sous IP de l’interconnexion voix entre les réseaux des opérateurs télécoms est une étape de l’évolution vers une architecture « tout IP »

Le passage sous IP de l’interconnexion voix entre les réseaux des opérateurs télécoms est une étape de l’évolution vers une architecture « tout IP »

 Ces dix dernières années, les opérateurs télécoms ont fait basculer leurs réseaux centraux filaires et sans fil des technologies MRT (multiplexage par répartition dans le temps) et ATM (mode de transfert asynchrone) au transport IP. Une profonde évolution technologique qui n’est pas sans générer des problématiques techniques cruciales. Trois experts d’Ericsson se penchent sur le sujet. Résumé de l’article disponible en téléchargement.

Le passage à des réseaux « tout IP » implique une évolution de l’interconnexion entre les réseaux des opérateurs. Elle pourrait conduire à une nouvelle organisation de l’interconnexion faisant appel à un réseau de transport intermédiaire, construit soit sur une architecture de transit 100% IP, soit sur une architecture de plates-formes de services (hubs).

Le passage sous IP de l’interconnexion voix entre les réseaux des opérateurs télécoms constitue une autre étape naturelle de l’évolution vers une architecture « tout IP ». Cette transition se traduira par une meilleure exploitation de la bande passante, une qualité de son supérieure et des coûts réduits, et représentera une trajectoire de migration claire vers l’interconnexion multimédia intégrale. Lire la suite…

Arménie : le haut débit s’étend de plus en plus grâce à Ericsson

Par Olivier Cimelière, le vendredi 22 octobre 2010, classé dans Haut Débit,IP,Opérateurs,Réseaux fixes
Le taux de pénétration du haut débit est d'environ 25% en Arménie. 10 000 nouveaux foyers y accèdent chaque mois en moyenne

Le taux de pénétration du haut débit est d'environ 25% en Arménie. 10 000 nouveaux foyers y accèdent chaque mois en moyenne

  ZAO Armentel, premier opérateur de téléphonie fixe et mobile en Arménie, a choisi de faire confiance à Ericsson pour étendre son infrastructure haut débit. En vertu de l’accord passé, Ericsson fournira également une solution permettant d’offrir des services haut débit convergés.

Selon les estimations de la commission arménienne de règlementation des services publics, le taux de pénétration du haut débit dans le pays serait de 25 %, avec plus de 10 000 foyers et entreprises qui souscrivent un abonnement haut débit chaque mois.

Jouant un rôle actif sur le marché, ZAO Armentel a déjà apporté l’Internet haut débit dans plus de 50 000 foyers. Grâce à l’extension de son réseau, l’opérateur pourra ainsi poursuivre son essor rapide et accroître sa couverture. Pour lui, l’introduction de réseaux haut débit constitue un axe de développement prioritaire sur le marché des services fixes.

L’extension du réseau au travers de la solution EDA IP-MSAN d’Ericsson permettra aux citoyens arméniens de s’offrir les plaisirs de l’Internet haut débit et d’accéder ainsi à une multitude d’informations, de divertissements et de services d’éducation. Le débit en liaison descendante atteint les 20-30 Mbits/s, garantissant une navigation rapide et aisée sur le web. Grâce à la solution IMS actuelle fournie par Ericsson, ZAO Armentel peut offrir des services convergés à ses abonnés et regrouper services fixes et mobiles dans des offres tarifaires particulièrement attrayantes. Lire la suite…

Telenor opte pour la convergence fixe-mobile avec Ericsson

Par Olivier Cimelière, le vendredi 24 septembre 2010, classé dans Haut Débit,IP,Opérateurs,Réseaux fixes,Réseaux mobiles,Services
La solution convergente d'Ericsson permettra aux abonnés fixes de Telenor de disposer d'une palette plus large de services personnalisés, tels que chat, indicateur de présence et communications vidéo

La solution convergente d'Ericsson permettra aux abonnés fixes de Telenor de disposer d'une palette plus large de services personnalisés, tels que chat, indicateur de présence et communications vidéo

 Imaginez un service de communications qui vous suit automatiquement partout où vous allez. Imaginez qu’il vous permette de d’afficher le statut de vos amis et de vos contacts sur n’importe lequel de vos téléphones et terminaux, puis de communiquer avec eux (voix, vidéo ou chat). Ce service sera bientôt une réalité pour les abonnés norvégiens de Telenor qui le souhaiteront grâce à la nouvelle solution IMS d’Ericsson, Multimedia Telephony (MMTel).

Telenor, principal fournisseur norvégien de services de télécommunications fixes et mobiles, vient de signer un contrat avec Ericsson pour fournir la nouvelle solution MMTel (MultiMedia Telephony) pour le réseau fixe de Telenor et intervenir comme intégrateur principal sur le projet.

Ericsson aura également pour tâche de regrouper toutes les données concernant les abonnés des services fixes et mobiles dans une base de données utilisateurs centralisée et dotée d’une architecture en couches (DLA). Cela permettra à Telenor d’intégrer son offre de services fixes et mobiles, tout en fournissant une solution flexible, adaptable aux besoins spécifiques des ménages et des entreprises. Lire la suite…

Chine : Ericsson signe des contrats d’un montant global de 1,8 milliard de dollars

Avec un taux de pénétration de 56,3%, le marché mobile est encore loin de connaître ses premiers ralentissements

Avec un taux de pénétration de 56,3%, le marché mobile est encore loin de connaître ses premiers ralentissements

Les opérateurs China Mobile et China Unicom ont signé aujourd’hui des contrats cadre avec Ericsson pour un montant total de 1,8 milliard de dollars. Ces contrats prévoient notamment l’achat d’infrastructures et la fourniture de services télécoms pour étendre des réseaux 2G/3G qui connaissent une forte expansion dans un marché au potentiel de 1,3 milliard d’abonnés.

En vivant dans l’économie à la plus forte croissance mondiale de ces 30 dernières années, les consommateurs chinois deviennent des adeptes enthousiastes des nouvelles technologies de communication et nombre d’entre eux ne cessent de venir grossir les rangs des abonnés mobiles. En 2009, 106 millions de nouveaux abonnés ont été ainsi enregistrés, portant ainsi le nombre total à 747 millions. Avec un taux de pénétration de 56,3%, le marché est encore loin de connaître ses premiers ralentissements. Du côté du haut débit fixe, on observe également une solide croissance de l’ordre de 20% pour un nombre total d’abonnées de 103 millions à fin 2009.

Actuellement, 99% de la population dispose d’une couverture mobile grâce notamment aux récents déploiements de réseaux des opérateurs dans les zones rurales. Toutefois, ces mêmes réseaux sont également sous pression avec l’arrivée de ces nouveaux clients et l’usage accru de services autres que la voix. En raison de cette forte demande, les opérateurs chinois investissement pour maintenir des hauts niveaux de qualité et de performance, en particulier dans les grandes villes. Lire la suite…

Deutsche Telekom choisit Ericsson Business Communication Suite pour ses entreprises clientes

Ericsson Business Communication Suite est une solution qui peut gérer jusqu'à 250 000 abonnés

Ericsson Business Communication Suite est une solution qui peut gérer jusqu'à 250 000 abonnés

 L'opérateur allemand Deutsche Telekom vient d'annoncer le lancement d'une offre de nouveaux services téléphoniques convergents à l'intention des entreprises en Allemagne. Baptisée « DeutschlandLAN », cette nouvelle offre s'appuie la solution réseau d'Ericsson, Business Communication Suite.

Le lancement commercial est programmé pour Avril 2010 et sera proposé par Deutsche Telekom à ses entreprises clientes. La solution Business Communication Suite d'Ericsson est constituée de plusieurs applications qui permettent aux entreprises de disposer de services de vidéoconférence multimédia, d'outils de collaboration interactifs (messageries instantanées, indicateur de présence, etc) et de téléphonie mobile et sur IP. Ces services fonctionnent indifféremment sur les smartphones, les ordinateurs et les téléphones IP de bureau de l'entreprise abonnée.

Qu'il soit au bureau ou en déplacement professionnel, l'utilisateur a ainsi accès en permanence au réseau de l'entreprise et à ses outils de communication. Business Communication Suite permet notamment des conférences vidéo instantanées via des salles de réunion virtuelles ou encore le partage dynamique de documents et de présentations entre des personnes dans l'enceinte de l'entreprise et d'autres situées en dehors. Lire la suite…