L’envie des Français pour le très haut débit

Par Viktor Arvidsson, le mardi 10 décembre 2013, classé dans 4G LTE,Fibre,Société en réseau

La connectivité, un nouveau besoin primaire ?

Aujourd’hui, la connectivité est devenue un besoin indispensable pour les Français et notamment pour les citadins. Il y a quelques mois, le schéma ci-contre avait d’ailleurs fait le tour du net, exprimant avec humour l’évolution des besoins des êtres humains.

En 5 ans, le débit mobile moyen a été multiplié par 20, passant de 0.08Mbps en 2007 à 1.54 Mbps en 20121 et 85 % des usagers de la 4G en France affirment que c’est un gain de temps au quotidien. Les utilisateurs ayant passé des appels vidéo, par exemple, représentent désormais 56 % des utilisateurs alors qu’ils n’étaient que 31 % avant la 4G. La TV HD sur mobile, la navigation instantanée ainsi que la réalité augmentée sont autant d’autres usages rendus accessibles grâce aux réseaux très haut débit.

En 5 ans, le débit fixe moyen a augmenté de 177 %, passant de 3.2 Mbps à 8.8 Mbps entre 2007 et 2013. Cette hausse de débit s’accompagne de l’enrichissement de l’offre de contenu TV et média, mais voit surtout l’avènement du « foyer connecté ». Véritable tremplin vers la société connectée, la gestion intelligente du foyer est désormais une réalité. Les personnes peuvent littéralement communiquer avec leur maison, contrôler leurs appareils et optimiser leur consommation d’énergie. Lire la suite…

Ericsson lance le premier codeur HEVC pour la télévision sur mobile

Par Corinne Muller, le jeudi 30 août 2012, classé dans Télévision

Une première mondiale de plus pour Ericsson dans le domaine de la compression de nouvelle génération

Le salon IBC 2012  verra le lancement par Ericsson, présent Hall 1 Stand 1.D61, du premier codeur HEVC/H.265 du marché qui permettra la diffusion télévisuelle en direct et en mode linéaire sur les terminaux mobiles via les réseaux mobiles. Capable d’encoder en temps réel à des résolutions pouvant aller jusqu’à la HD, le nouveau codeur SVP 5500 HEVC d’Ericsson réduit considérablement les besoins en bande passante pour les services actuels et futurs. Il permet aux opérateurs de fournir un service télévisuel de grande qualité sur les terminaux mobiles et de répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière de services TV, à la maison comme en mobilité.

Selon un rapport de Juniper Research daté de juillet 2012, le nombre d’utilisateurs de la télévision en streaming sur smartphone devrait passer à 240 millions d’ici à 2014. Le moteur de cette croissance est le souhait des consommateurs d’accéder à du contenu en temps réel, tel que les matches de sport et les nouvelles en direct, et d’interagir en parallèle sur les réseaux sociaux.

« Les opérateurs qui s’efforcent de répondre aux attentes du consommateur en termes de multi-écran (même contenu sur plusieurs terminaux connectés) sont confrontés au problème de l’augmentation de la charge sur les réseaux. Il faut donc trouver de nouvelles solutions de compression vidéo qui permettent la transmission d’images de grande qualité via les réseaux mobiles tout en maintenant les coûts de bande passante et de stockage aussi bas que possible », explique Giles Wilson, responsable de la branche TV Compression d’Ericsson. « Nous comprenons la dynamique des besoins des consommateurs et des opérateurs et le lancement du codeur SVP 5500 prouve notre capacité d’être les premiers à lancer sur le marché des solutions qui permettent aux expériences télévisuelles de nouvelle génération de devenir une réalité sur le marché grand public. » Lire la suite…

‎L’histoire du haut débit mobile : comment tout a commencé…

Par Corinne Muller, le jeudi 8 décembre 2011, classé dans Haut Débit,Réseaux mobiles

Au début le haut débit mobile n'était qu'une simple expérimentation technologique

Pour inaugurer notre nouvelle série de films sur l’histoire du haut débit mobile, de grandes personnalités du secteur des TIC racontent l’apparition de cette technologie et ses premières difficultés avant sa montée en régime.

Chaque jour des millions de nouveaux abonnés s’ajoutent aux millions de personnes qui utilisent déjà les réseaux du haut débit mobile. On comprend bien que dans ces conditions beaucoup de personnes auraient du mal à se passer du haut débit aujourd’hui.

Au début, pourtant, le haut débit mobile n’était qu’une simple expérimentation technologique. Selon Håkan Djuphammar, responsable de l’architecture systèmes chez Ericsson, ceux qui l’ont mis au point il y a 20 ans ne se demandaient pas du tout à quoi il pourrait servir.

À l’époque, Ericsson cherchait à remplir le cahier des charges des opérateurs de téléphonies par de grands déploiements de GSM, tout en continuant à travailler sur le haut débit mobile (avec un débit de données d’environ 1 kbit/s au début), dont l’industrie commençait à percevoir l’intérêt potentiel. Lire la suite…

Nouvelle Calédonie : Ericsson électionné par l’OPT pour déployer la 3G sur l’île

Par Corinne Muller, le vendredi 26 août 2011, classé dans Haut Débit,Réseaux mobiles
Ericsson a déployé la 3G en Nouvelle-Calédonie en amont des 14èmes Jeux du Pacifique qui se tiendront du 27 août au 10 septembre.

Ericsson a déployé la 3G en Nouvelle-Calédonie en amont des 14èmes Jeux du Pacifique qui se tiendront du 27 août au 10 septembre.

Grâce au déploiement d’un réseau 3G lors des XIVe Jeux du Pacifique, les athlètes et tous les amateurs de sports pourront accéder aux services multimédias de l’internet mobile à très haut débit. Fondés en 1962, Les Jeux du Pacifique se tiennent tous les quatre ans. Cette année, ils réuniront 5 000 athlètes autour de 28 activités sportives.

Harold Martin, Président de l’OPT Nouvelle Calédonie (Office des Postes et des Télécommunications), a saisi l’opportunité de l’Assemblée générale de la PITA (Pacific Islands Telecommunication Association) en avril dernier pour faire une annonce importante pour la Nouvelle Calédonie : l’arrivée de la 3G.

Lors d’une conférence de presse en marge de l’Assemblée Générale et en présence de Franck Bouétard, Président Directeur Général d’Ericsson France, il a annoncé la sélection d’Ericsson pour déployer cette nouvelle technologie sur l’ile, notamment dans la perspective des Jeux du Pacifique. La 3G permettra à la Nouvelle Calédonie d’accélérer son évolution vers la société en réseau et de « réduire la fracture numérique» selon Harold Martin, Président de l’OPT. Lire la suite…

Chine : La solution GPON d’Ericsson retenue pour des services triple-play aux abonnés de la TV câblée

Les abonnés de la télévision par câble de Suifenhe bénéficient de services triple-play à haut débit et d'un accès Internet ultrarapide à 2,5 Gbits/s

Les abonnés de la télévision par câble de Suifenhe bénéficient de services triple-play à haut débit et d'un accès Internet ultrarapide à 2,5 Gbits/s

 Le câblo-opérateur chinois Suifenhe Cable TV a choisi de déployer la solution GPON à trois longueurs d’onde d’Ericsson, la plus performante du marché. C’est la première fois que cette solution est déployée dans le cadre du cahier des charges édicté par la SARFT, l’organe officiel des services publics de radiodiffusion, télévision et cinéma en Chine. Par sa flexibilité et son évolutivité, la solution GPON d’Ericsson supporte diverses applications multimédia modernes et répond parfaitement aux besoins des câblo-opérateurs qui souhaitent offrir des services complets.

Depuis le déploiement de la solution GPON à trois longueurs d’onde d’Ericsson, les abonnés de la télévision par câble de Suifenhe dans la province chinoise du Heilongjiang, bénéficient de services triple-play à haut débit et haute qualité. La solution FTTH d’Ericsson permet de distribuer la télévision par câble grâce à l’utilisation d’une troisième longueur d’onde tout en offrant un accès Internet ultrarapide à 2,5 Gbits/s. Les utilisateurs bénéficient ainsi d’une expérience multimédia HD supérieure : téléchargement de vidéos plus rapide, accès à un contenu télévisuel enrichi et à la demande, plus de rapidité et de réactivité pour les jeux et des services voix de meilleure qualité. Lire la suite…

Ericsson apporte le haut débit dans le village des Jeux du Commonwealth

Par Olivier Cimelière, le vendredi 1 octobre 2010, classé dans Fibre,Haut Débit,Multimédia,Réseaux fixes,Télévision
36 chaînes dédiées aux Jeux en format HD seront disponibles via l'infrastructure GPON d'Ericsson

36 chaînes dédiées aux Jeux en format HD seront disponibles via l'infrastructure GPON d'Ericsson

 Ericsson vient de déployer sa toute dernière technologie d’accès haut débit GPON par fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) dans le village qui abrite les athlètes des 19èmes Jeux du Commonwealth 2010 à New Delhi, en Inde du 3 au 14 octobre. Radius Infratel, premier fournisseur indien d’infrastructures réseaux fixes haut débit et partenaire d’Ericsson pour ce projet, sera chargé du déploiement sur site de la solution GPON.

Durant tout le déroulement des Jeux, Ericsson assurera la gestion du réseau 24h/24 et 7j/7, répondant ainsi aux besoins de communication des quelque 8 000 personnes (dignitaires, athlètes et officiels) qui résideront dans le village. Construit sur 63,5 hectares, il est composé de 34 tours d’habitation abritant 1 168 appartements. La plateforme FTTH, fournie et construite par Ericsson et Radius, offrira des services triple play alliant données de type carrier-class, TV et communications. Elle permettra la diffusion de 36 chaînes dédiées aux Jeux (en format HD), la vidéo à la demande et d’autres services de divertissement.

8000 résidents téléchargeront à une vitesse de 100 mbits/s

8000 résidents téléchargeront à une vitesse de 100 mbits/s

Les résidents pourront ainsi télécharger des données à une vitesse de 100 mbits/s et bénéficier d’un accès Wi-Fi sur le campus résidentiel et dans le centre d’entraînement. La solution d’accès haut débit par fibre optique d’Ericsson permet également le déploiement de services de sécurité et d’éclairage automatique. La solution GPON mise en œuvre étant de type ouvert, les participants et officiels auront la possibilité de faire appel au fournisseur de services Internet de leur choix.

« La demande en services haut débit est en plein essor sur ce marché dynamique qu’est celui de l’Inde. Ericsson est fier d’être associé aux Jeux du Commonwealth, une compétition multisports et multinationale mondialement reconnue, avec un grand retentissement médiatique sur les six continents. Ericsson se réjouit de collaborer avec le gouvernement indien à la réalisation d’une infrastructure ultramoderne, en s’appuyant sur son portefeuille de solutions mondialement éprouvé. »

Gowton Achaibar, directeur d’Ericsson Inde

H S Singh, directeur général de Radius Infratel, explique : « Ce projet n’aurait jamais pu aboutir sans l’expertise d’Ericsson en matière de plateformes et sans son approche orientée solution. Grâce à la solution proposée par Ericsson, nous avons pu offrir, à moindre coût, une expérience de communication supérieure aux résidents du village. ».

Pour ne rien manquer des compétitions sportives, consulter le site officiel des 19ème Jeux du Commonwealth : www.cwgdelhi2010.org/

Technology for Good (18) : Retour dans la ville suédoise qui amène le haut débit pour tous

Par Olivier Cimelière, le vendredi 27 août 2010, classé dans Fibre,Haut Débit,IP,Opérateurs,Services,Technology for Good
Janne Eriksson : "Le haut débit pour tous a rendu la ville d'Hudiksvall plus attractive"

Janne Eriksson : "Le haut débit pour tous a rendu la ville d'Hudiksvall plus attractive"

 Janne Eriksson, un employé de 42 ans dans une scierie, vit avec son épouse Magdalena et leur jeune fils de cinq ans, Ludvig, en périphérie d’Hudiksvall, une ville suédoise industrielle de 37 000 habitants sur les bords de la mer Baltique. Depuis qu’il s’est installé dans la région il y a maintenant vingt ans à environ 300 km au nord de Stockholm, il a vu l’évolution des capacités de communication, avec notamment le passage d’un accès Internet par ligne téléphonique à des offres à haut débit. Témoignage d’un quotidien à haut débit !

Janne Eriksson est aujourd’hui abonné à un bouquet haut débit qui comprend l’Internet, le téléphone IP, la télévision IP et la vidéo à la demande. Il juge très positif l’impact que ce type d’offres peut avoir dans sa vie, et dans celle de ses concitoyens. « Le haut débit simplifie la vie à bien des égards », explique-t-il. « Cela me fait gagner du temps. Je peux régler mes factures et utiliser d’autres services bancaires à tout moment depuis mon domicile. Je peux également accéder aux informations locales, nationales et internationales et, grâce à la vidéo à la demande, je peux choisir un film avec ma télécommande, sans devoir me rendre en ville pour en louer un. Et mon épouse peut également travailler à domicile désormais. Disposer de connexions large bande rapides et fiables est pour nous un avantage considérable dans bien des domaines ». Lire la suite…

Inde : Ericsson décroche son plus gros contrat de réseau fibre optique

Objectif du contrat Radius-Ericsson : 600 000 domiciles et entreprises connectés à la fibre optique GPON

Objectif du contrat Radius-Ericsson : 600 000 domiciles et entreprises connectés à la fibre optique GPON

 Le fournisseur indien d’infrastructures télécoms, Radius Infratel, vient de signer un contrat majeur avec Ericsson pour la fourniture de réseaux haut débit fibrés GPON jusqu’au domicile. Un contrat qui ouvre des perspectives majeures pour les fournisseurs de services, les gestionnaires de parcs locatifs et les promoteurs immobiliers. Aujourd’hui, plus d’un demi million d’Indiens bénéficie déjà d’une connexion haut débit fixe.

Acteur leader sur le marché des infrastructures réseaux fixes, Radius Infratel Pvt. Ltd connecte les foyers indiens à des réseaux fibrés haut débit depuis 2009. Fort de l’écho très positif rencontré auprès des résidents comme auprès des bailleurs et des agents immobiliers, Radius a choisi de maintenir la dynamique enclenchée avec la signature d’un nouveau contrat avec Ericsson autour de l’accès au haut débit en Inde. Ce contrat représente l’équivalent de 600 000 domiciles et entreprises qui pourront à terme bénéficier du plus haut débit du marché grâce à la solution de télécommunications fibre optique d’Ericsson, EDA 1500 GPON (Gigabit-capable Passive Optical Networks).

Avec l’utilisation de cette plateforme de communication, Radius va pouvoir installer des services dans les immeubles comme la gestion de parkings, le contrôle des accès, l’éclairage automatique et la sécurité des locaux à travers une infrastructure unique intégrée. Infrastructure qui sera par ailleurs ouverte et partagée avec d’autres fournisseurs de services parmi lesquels les abonnés pourront sélectionner les services qui leur conviennent le mieux. Lire la suite…

Hudiksvall : une ville suédoise qui rend le haut débit une réalité pour tous

Par Olivier Cimelière, le lundi 26 juillet 2010, classé dans Fibre,Haut Débit,IP,Opérateurs,Réseaux fixes,Services
Ericsson et l'opérateur Zitius se sont associés pour fournir du haut débit à tous les habitants d'Hudiksvall

Ericsson et l'opérateur Zitius se sont associés pour fournir du haut débit à tous les habitants d'Hudiksvall

 Hudiksvall est une municipalité suédoise sur les bords de la mer Baltique. 37 000 habitants y vivent dont seulement 40% au coeur de la cité. Pour proposer des services de communication performants malgré une faible densité de population, la ville a choisi de transformer le réseau existant City Network avec un service haut débit à accès libre. L’opérateur Zitius et l’équipementier Ericsson sont chargés de déployer ce réseau.

Avec 37 000 habitants dont 40 % seulement habitent le centre ville, la municipalité d’Hudiksvall se heurtait à un véritable casse-tête pour continuer à fournir un réseau de communications performant. À cause de cette faible densité démographique, il était en effet devenu difficile aux opérateurs de fournir dans l’agglomération des solutions de communication compétitives et rentables.

Pour étendre et renouveler ses services, la municipalité d’Hudiksvall a donc chargé Zitius, un opérateur de réseaux à accès libre, de transformer le réseau existant (City Network). L’opérateur de télécommunications a proposé de fournir une connexion réseau aux habitants de l’agglomération. Il s’est appuyé sur Ericsson avec un contrat de services managés sur sept ans. Il couvre l’exploitation du réseau à accès libre ainsi que le déploiement de nouvelles lignes et de nouvelles capacités en fonction de la demande. Il permettra d’offrir les technologies Full Service Broadband aux particuliers. Lire la suite…

Ericsson et Covage participent à l’accélération du Très Haut Débit en France

Par Olivier Cimelière, le lundi 21 juin 2010, classé dans Fibre,Haut Débit,IP,Opérateurs,Réseaux fixes
Premier déploiement prévu en juillet 2010 sur la ville d’Angoulême

Premier déploiement prévu en juillet 2010 sur la ville d’Angoulême

 L’opérateur d’opérateurs Covage a sélectionné Ericsson France pour déployer ses infrastructures FTTH à Très Haut Débit auprès des collectivités territoriales et des bailleurs sociaux. L’équipementier suédois fournira à Covage des équipements actifs pour équiper des réseaux en fibre optique et supporter les services des opérateurs.

Le premier déploiement de Covage est prévu en juillet 2010 sur la ville d’Angoulême. C’est la solution GPON EDA 1500 qui a été retenue. Totalement adéquate pour des réseaux fibre optique tout IP de haute capacité, elle est en outre une solution qui autorise le partage d’infrastructure entre plusieurs fournisseurs de services.

Covage a choisi Ericsson France pour l’accompagner dans le déploiement de ses réseaux FTTH mutualisés. Covage recherchait une solution pouvant à la fois transporter un signal TV via la technologie RF Overlay et supporter les services IP de manière flexible, notamment en assurant la transparence aux services « triple play » des opérateurs FAI.

« De plus, l’évolutivité de la solution offerte aux usagers devait permettre une augmentation de débit de 100 Mbps par abonné à un Giga sans modification de l’infrastructure. Enfin, nous souhaitions offrir aux particuliers le plus grand confort en leur laissant le choix de leur fournisseur, en allant jusqu’à la possibilité s’abonner simultanément à plusieurs offres de fournisseurs de services. La solution technique permet également aux abonnés de changer d’opérateurs sans intervention sur le réseau » précise Norbert Blanchard, Directeur des Opérations chez Covage.

« Le choix de Covage s’est notamment porté sur l’EDA 1500, la plateforme GPON haute densité et tout-IP d’Ericsson qui permet de gérer efficacement sur des réseaux de fibre optique, le trafic lié à l’explosion du haut débit, des services multimédia tels que la TV sur IP ainsi que des services offerts aux entreprises. La solution retenue par Covage comprend aussi les routeurs IP SmartEdge d’Ericsson qu’ont déjà adoptés plusieurs opérateurs en France »

Franck Bouétard, président d’Ericsson France

Lire la suite…