Ericsson dévoile un nouveau convertisseur bus avancé capable de réduire la consommation

Par Corinne Muller, le mardi 17 juillet 2012, classé dans Innovation / R&D,Responsabilité sociétale
Ericsson Unveils New Digital Advanced Bus Converter Lowering Power Consumption - 2012

Le nouveau convertisseur bus possède un firmware très performant réduisant considérablement la consommation

Ericsson vient de dévoiler le premier modèle de sa deuxième génération de produits numériques du type convertisseur de bus avancé (ABC). Basé sur la plate-forme FRIDA II, déjà annoncée cette année, le convertisseur Ericsson BMR456 3E (pour « Meilleures performances, gestion énergétique et valeur ajoutée pour l’utilisateur ») offre des performances sans précédent pour les applications des technologies de l’information et de la communication nécessitant des temps de réponse courts, des tensions de bus intermédiaires finement régulées et une grande efficacité dans tous les modes de fonctionnement afin de réduire la consommation.

Cette nouvelle génération de convertisseurs numériques DC/DC est architecturée autour d’un microcontrôleur 32 bits intégrant le firmware le plus performant à ce jour pour cette famille de produits. Le firmware FRIDA II a été développé par Ericsson dans le but d’assurer les meilleures performances possibles sur toute la plage de fonctionnement, de faible charge à pleine charge. Lire la suite…

Un nouveau rapport de la Broadband Commission sur le changement climatique confirme que la technologie est la clé d’un avenir sobre en carbone

Par Benoît Chamontin, le mercredi 4 avril 2012, classé dans Développement Durable
The Broadband Bridge - Linking ICT with Climate Action - 2012

Les gouvernements sont invités à tirer parti de la capacité des technologies de l’information et de la communication de réduire drastiquement les émissions

Selon le nouveau rapport que vient de publier la Broadband Commission for Digital Development, le haut débit a la capacité de faciliter la transition vers une économie sobre en carbone et d’aider à combattre les causes et les effets du changement climatique.

Intitulé The Broadband Bridge: Linking ICT with Climate Action, ce rapport est le fruit des travaux menés par le groupe de travail sur le changement climatique de la Broadband Commission, présidé par Hans Vestberg, PDG d’Ericsson, et composé de plusieurs membres de la Commission représentant l’industrie, des organisations internationales et des ONG.

Le but du rapport est de sensibiliser au rôle central que les technologies de l’information et de la communication (TIC), en particulier les réseaux haut débit, peuvent jouer en facilitant l’avènement de l’économie sobre en carbone de demain ; il souligne l’importance des partenariats public-privé pour accélérer le changement. Il s’appuie sur des entretiens, des études de cas et les documents de plus de 20 responsables et experts en la matière.

« S’attaquer au changement climatique implique changer radicalement de mode vie, de façon de travailler et de voyager, abandonner notre modèle de développement au profit d’un modèle plus juste et plus durable afin d’assurer notre survie. Il faut mettre en œuvre toutes les ressources dont nous disposons et mobiliser la volonté politique pour que les discussions et les négociations se traduisent par des accords et des actes » déclare Hamadoun Touré, Secrétaire général de l’UIT. Lire la suite…

Mobile World Congress 2012 : Ericsson ajoute à son offre HetNet une station de base pour pico-cellules avec accès Wi-Fi intégré

Par Benoît Chamontin, le jeudi 1 mars 2012, classé dans Événements,Réseaux mobiles

HetNet – Mobile World Congress 2012

Ericsson annonce le lancement de produits à petites cellules, dont une station de base pour pico-cellules avec Wi-Fi intégré. Il est désormais possible d’ajouter aisément des petites cellules au réseau avec ces nouvelles RBS qui utilisent un spectre conforme à la norme 3GPP, mais aussi un spectre hors licence comme le Wi-Fi, et qui peuvent utiliser le même réseau de transport.

Trouver de nouvelles localisations de sites est l’un des problèmes auxquels se heurtent actuellement les opérateurs ; ces nouvelles RBS, grâce à leur taille et à la souplesse des options offertes en termes de raccordement, représentent un choix de prédilection. Les nouvelles offres pour pico-cellules viennent étoffer le portefeuille de produits RBS 6000 d’Ericsson, complétant la couche de macro-cellules des stations de base dans des environnements à forte densité de trafic, afin d’en accroître les capacités et les performances. Parallèlement à l’introduction des produits RBS pour pico-cellules, Ericsson commercialise un produit Indoor Pico Gateway qui permettra des déploiements intérieurs entièrement coordonnés avec la couche de macro-cellules. Lire la suite…

Ericsson et Arthur D. Little publient le 2ème classement des villes connectées (Networked Society City Index)

Ce nouveau classement du Networked Society City Index d’Ericsson et d’Arthur D. Little, établi cette fois sur le critère de la capacité des villes à utiliser les TIC au bénéfice de leurs citoyens

La seconde édition du Networked Society City Index d’Ericsson classe 25 des plus grandes villes du monde en fonction de leur capacité à transformer les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) en avantages sociaux, économiques et environnementaux.

Les trois villes en tête du classement – Séoul, Singapour et Londres – ont atteint de nombreux objectifs sociaux, économiques et environnementaux grâce à des investissements massifs dans les TIC. Singapour, par exemple, mène une politique agressive d’innovation en matière d’e-santé et joue un rôle pionnier dans la gestion des embouteillages. Séoul s’appuie sur les TIC pour mettre en œuvre plusieurs initiatives technologiques dans le domaine de l’environnement.

L’étude montre également que plusieurs villes telles que Sao Paulo et Delhi, mettent en place des initiatives prometteuses pour combler rapidement le fossé socio-économique par de nombreux engagements multi-acteurs dans le domaine des technologies. Ces initiatives témoignent d’une prise de conscience de la nécessité d’améliorer la connaissance des TIC et de leur rôle crucial comme moteur du développement. Lire la suite…

Ericsson lance une solution WiFi intégrée au réseau

La solution Network Integrated Wi-Fi augmente considérablement la capacité globale du réseau, notamment dans les zones surchargées.

La solution Network Integrated Wi-Fi augmente considérablement la capacité globale du réseau, notamment dans les zones surchargées.

Les besoins en services mobiles haut débit et sécurisés sont en augmentation constante et, dans le même temps, on note des variations de la qualité de service dans les zones à fort trafic. Les opérateurs peuvent pourtant améliorer l’expérience des utilisateur de mobiles et tablettes numériques en tirant parti des systèmes haut débit fixe et WiFi existants.

Ericsson annonce le lancement de sa solution Network Integrated WiFi, qui permet une connexion transparente des smartphones à l’accès WiFi contrôlé par l’opérateur, sans nécessité d’équiper le terminal d’un logiciel spécifique, et sans intervention de l’utilisateur.

La solution Network Integrated Wi-Fi augmente considérablement la capacité globale du réseau, notamment dans les zones surchargées. Elle supporte également l’éco-système en rapide expansion des équipements WiFi. Les opérateurs peuvent bénéficier de nouveaux modèles économiques dans la mesure où cette solution fournit la base des futurs accords commerciaux entre opérateurs mobiles et fournisseurs de hotspots. Lire la suite…

« Villes créatives » : Faciliter le rapprochement des personnes

Redefining Urban Life - Ericsson Review

« En devenant suffisamment grandes et complexes pour poser des problèmes de gestion urbaine, les villes sont également devenues des laboratoires urbains » - Peter Hall

Une connectivité basée sur le haut débit, la mobilité et le cloud permet de donner à tous, partout et à tout moment, les moyens d’accéder aux idées. La société connectée constituera le terreau d’une explosion créative, une explosion qui se déclenchera en premier lieu dans les villes.

Repenser la vie urbaine

Les villes sont devenues le moteur de l’humanité et façonnent, aujourd’hui plus que jamais, notre vie de tous les jours. Les villes seront un vecteur de développement pour toutes les industries et les TIC joueront un rôle crucial dans leur croissance économique, sociale et durable.

De nos jours, l’humanité est devenue plus urbaine que rurale. Le flux migratoire des campagnes vers les villes est devenu un phénomène constant, avec dans le monde un afflux urbain de quelque 50 000 personnes par jour. Ainsi, chaque mois, la population urbaine s’accroît de plus de 5 millions de personnes, soit l’équivalent de la population d’une ville comme Miami. Selon les estimations, 70 % de la population mondiale vivra dans les zones urbaines à l’horizon 2050. Aujourd’hui, au moins 20 villes dans le monde possèdent le statut de mégapoles, dont Mexico, Mumbai et Tokyo. D’ici la prochaine décennie, la liste des mégapoles devrait s’enrichir d’au moins 8 villes supplémentaires et, par le futur, la moitié des mégapoles se situeront dans des pays en développement.

Une question se pose désormais : quel sera donc l’impact de cette migration sur la société ? Parmi les points positifs, on peut souligner une augmentation de l’innovation technologique et de la créativité sous diverses formes, une valorisation du statut des femmes, une amélioration du niveau de vie, une plus grande responsabilité démocratique et davantage de progrès économique. Lire la suite…

Déchiffrer les nouveaux flux de données…

Catherine Mulligan, auteur du livre The Communications Industry in the Era of Convergence, a accordé une entrevue à Ericsson Business Review

Catherine Mulligan, auteur du livre The Communications Industry in the Era of Convergence, a accordé une entrevue à Ericsson Business Review

La connectivité mobile est en train de donner naissance à une chaîne de valeur mondiale fondée sur l’information. « Cette nouvelle donne a déjà commencé à transformer le paysage économique. » affirme Catherine Mulligan, chercheur et auteur.

La plate-forme mobile est en train de s’imposer comme l’élément central des contrats pour une grande partie de l’économie mondiale et pas seulement pour le secteur des télécommunications.

« Les téléphones mobiles fournissent une masse de données extraordinaire sur la vie de leurs propriétaires. Ces appareils, qui déversent des flux de données à une cadence considérable, atteignent une masse suffisante pour que l’industrie s’y intéresse », commente dans un entretien accordé à Ericsson Business Review Catherine Mulligan, auteur du livre The Communications Industry in the Era of Convergence.

Pourquoi une nouvelle chaîne de valeur ? Lire la suite…

Singapour, Stockholm et Séoul en tête du classement Ericsson des villes connectées, Paris en 5ème position

Les trois villes les plus performantes selon le classement établi ont atteint de nombreux objectifs sur le plan social, économique et environnemental grâce aux investissements massifs qu'elles ont réalisés dans les TIC.

Les trois villes les plus performantes selon le classement établi ont atteint de nombreux objectifs sur le plan social, économique et environnemental grâce aux investissements massifs qu'elles ont réalisés dans les TIC.

Les résultats de l’étude Networked Society City Index menée conjointement par Ericsson et le cabinet de conseil Arthur D. Little ont été présentés à l’occasion du Business Innovation Forum d’Ericsson dans la Silicon Valley. Cette étude démontre que les villes les plus connectées sont les mieux placées pour répondre aux enjeux tels que la gestion de l’environnement, des infrastructures, de la sécurité publique, de la qualité des soins de santé et de l’éducation.

« La construction de la société en réseau est l’un des grands défis de notre époque. » déclare Erik Almqvist, Directeur chez Arthur D Little. « Cette analyse est un premier pas dans la compréhension du lien entre les investissements dans le domaine des TIC et le développement durable. Notre espoir commun et notre objectif est que ce rapport serve de base à la réflexion des villes ».

Les trois villes les plus performantes selon le classement établi (Singapour, Stockholm et Séoul) ont atteint de nombreux objectifs sur le plan social, économique et environnemental grâce aux investissements massifs qu’elles ont réalisés dans les TIC. Singapour, par exemple, mène une politique agressive d’innovation en matière d’e-santé et joue un rôle pionnier dans la gestion des embouteillages. Stockholm voit dans les TIC un instrument précieux pour faciliter la collaboration dans la recherche et le transfert de connaissances. Enfin, Séoul s’appuie largement sur les TIC pour mettre en œuvre diverses initiatives technologiques dans le domaine de l’environnement. Lire la suite…

Le rapport annuel Développement Durable et Responsabilité Sociétale 2010 d’Ericsson est paru

Les Tics, catalyseurs d'un développement plus durable
Les Tics, catalyseurs d’un développement plus durable

Intitulé « Technology for Good », le rapport annuel d’Ericsson sur le développement durable et la responsabilité sociétale qui paraît aujourd’hui souligne les efforts permanents de l’entreprise pour innover à travers ses solutions, conférer plus d’autonomie aux gens, et contribuer à construire un monde plus durable. Il met en avant le potentiel offert par les TIC pour résoudre les problèmes énergétiques, environnementaux et sociaux. Tour d’horizon des priorités et des principales initiatives présentées par Ericsson dans ce rapport.

Pour Ericsson, le pouvoir de transformation des technologies de l’information et de la communication n’a jamais été aussi grand. « Nous commençons tout juste à exploiter les possibilités offertes par la société en réseau, véritable catalyseur d’un développement plus durable », affirme Hans Vestberg, PDG d’Ericsson.

« La société en réseau offre à la fois des opportunités et des challenges. Nous souhaitons, à travers notre technologie, apporter une contribution positive», déclare Elaine Weidman-Grunewald, vice-présidente, en charge du développement durable et de la responsabilité d’entreprise. Lire la suite…

CTIA 2011 : Ericsson fait la démonstration des capacités de la technologie CDMA EVDO Advanced

Par Benoît Chamontin, le jeudi 31 mars 2011, classé dans Haut Débit,Réseaux mobiles

Ericsson fait la démonstration des techniques DO Advanced Smart Networking qui peuvent procurer jusqu’à 30 à 45 % de gain de capacité sur les réseaux CDMA

Ericsson fait la démonstration des techniques DO Advanced Smart Networking qui peuvent procurer jusqu’à 30 à 45 % de gain de capacité sur les réseaux CDMA

Ericsson a franchi une étape importante dans le développement de la technologie EVDO Advanced en faisant la démonstration des capacités de DO Advanced Smart Networking au CTIA.

C’est une nouvelle preuve des capacités d’innovation d’Ericsson et de son engagement pour le CDMA.

Ericsson montre que DO Advanced offre à l’utilisateur une expérience enrichie dans un environnement EVDO chargé. Les techniques DO Advanced allouent les ressources de façon intelligente, afin d’utiliser plus efficacement les capacités de transfert des données et de résoudre les problèmes de répartition inégale du trafic de données sur le réseau mobile. Les techniques DO Advanced Smart Network peuvent procurer jusqu’à 30 à 45 % de gain de capacité sur les réseaux EVDO actuellement déployés.

Ces techniques exigent seulement une mise à niveau logicielle des réseaux EVDO existants. Il n’y a rien à changer au niveau des téléphones. Les opérateurs de téléphonie mobile peuvent ainsi augmenter de façon significative le nombre d’abonnés supportés aux services data et améliorer l’expérience utilisateur grâce à des téléchargements plus rapides et à de meilleures performances des applications.

« DO Advanced est la dernière amélioration technologique majeure de la norme CDMA pour faire face à l’augmentation de la demande de données sur les réseaux.

La mise en œuvre de DO Advanced est une nouvelle preuve de l’importance accordée par Ericsson à la création de solutions innovantes pour faire progresser l’industrie du CDMA. »

Paul Challoner, VP CDMA Product Management, Ericsson.