Lancement par Ericsson d’un navigateur expérimental WebRTC pour mobile

Par Benoît Chamontin, le lundi 22 octobre 2012, classé dans Multimédia,Société en réseau

Le standard WebRTC permet les communications audio et vidéo en temps réel dans les navigateurs Web

Ericsson Research annonce le lancement de « Bowser », le premier navigateur Web pour terminaux mobiles utilisant WebRTC. WebRTC s’appuie sur un travail en cours au sein du World Wide Web Consortium et de l’Internet Engineering Task Force pour développer une approche standard interopérable des communications audio et vidéo en temps réel (RTC) dans les navigateurs Web, sans recourir aux plug-ins.

« Nous pensons que WebRTC sera un élément très important des solutions de communication futures et sommes très heureux de fournir aux développeurs la première version de notre navigateur expérimental basé sur WebRTC », déclare Kristofer Dovstam, Directeur de recherche chez Ericsson Research.

Fortement impliqué dans la standardisation de WebRTC, Ericsson Research développe depuis plus de deux ans des prototypes d’implémentation de la norme en pleine évolution. Avec Bowser, les développeurs vont enfin pouvoir commencer à expérimenter des fonctionnalités de communication audio et vidéo en temps réel dans les applications Web mobiles.

Ericsson a également des solutions pour permettre aux navigateurs utilisant WebRTC de se connecter facilement aux réseaux de communications basés sur les normes IMS.

Bowser est disponible dès aujourd’hui en téléchargement gratuit sur Android Market et Apple App Store.

Plus d’informations sur l’article du Ericsson Labs : Bowser – The World’s First WebRTC-Enabled Mobile Browser

Ericsson Application Awards 2013 : les inscriptions sont ouvertes aux développeurs français!

Vous êtes développeur ? Vous avez une idée géniale d’application mobile ? Entrez dans la compétition !

Les Ericsson Application Awards offrent l’opportunité de se frayer une place dans l’univers du développement d’applications, tout en permettant de se faire connaître et de nouer des contacts au sein du secteur des télécommunications.

Cette année, le concours comprend deux volets : un pour les étudiants et un pour les PME de moins de 100 salariés. Le thème retenu est celui des « applications pour la vie urbaine ». Il s’inscrit en droite ligne de la vision qu’a Ericsson de la société en réseau, une société où mobilité, haut débit, cloud, applications et services se combinent pour que tout objet soit connecté.

Les équipes devront développer une application basée sur la plateforme Android et en rapport avec le thème défini. L’édition 2012 des Ericsson Application Awards a été remportée par une équipe originaire du Kenya dans la catégorie « Entreprise », avec une application de santé mobile. Dans la catégorie « Étudiant », le premier prix a été remis à une équipe chinoise pour son application de peinture et de conversation en ligne. Enfin, c’est une équipe égyptienne qui s’est vue décerner le prix spécial « Technology for Good » pour le développement d’une plateforme permettant à la population égyptienne d’accéder à des informations médicales. Au total, 143 équipes de plus de 50 pays ont participé et 242 idées, vidéos et applications ont été soumises, soit deux fois plus que l’année précédente.

Pour l’édition 2013, plusieurs prix sont à gagner dans chaque catégorie :

  • Première place : 25 000 euros
  • Deuxième place : 10 000 euros
  • Troisième place : 5 000 euros
  • Quatrième et cinquième places : certificats

Il est possible de retrouver le règlement mais également plus d’informations sur cette nouvelle édition des Ericsson Application Awards sur le site officiel : http://www.ericssonapplicationawards.com/

Retour sur l’édition 2011 des Ericsson Application Awards

Par Benoît Chamontin, le mercredi 6 juillet 2011, classé dans Innovation / R&D
photo-blog-code-for-cash-2011-300x2641

158 équipes participaient à cette édition 2011 des Ericsson Application Awards

Pour la deuxième année consécutive, Ericsson, en collaboration avec Sony Ericsson, organisait les Ericsson Application Awards dont l’objectif est de récompenser les développeurs qui ont de nouvelles idées d’applications mobiles. Les lauréats de cette année sont des développeurs qui veulent résoudre le problème de gaspillage alimentaire et conseiller les consommateurs dans leurs achats.

158 équipes participaient à cette édition 2011 des Ericsson Application Awards et ont ainsi propos une application développée sur une plate-forme Android (web ou native), qui utilise au moins une API d’Ericsson Labs et en lien avec le thème de cette année : « Connected Things » , les objets connectés. Ce thème découle directement de la vision d’Ericsson qui anticipe une société où plus de 50 milliards d’objets seront connectés d’ici 2020.

Lors d’une événement qui s’est déroulé à Stockholm, les quatre équipes finalistes venues d’Italie, de Chine, de Suède et du Royaume-Uni ont fait leur démonstration devant les membres du jury.

« Les applications étaient toutes de très grande qualité et il a été difficile de les départager. Ce qui a vraiment fait la différence  est le fait que les développeurs gagnants avaient mieux pensé le marketing et leur plan d’évolution » Lire la suite…

CTIA 2011 : De nouveaux modules haut débit mobile pour plus d’objets connectés

Par Benoît Chamontin, le mardi 29 mars 2011, classé dans Haut Débit,Réseaux mobiles
De nouveaux modules haut débit mobile pour plus d'objets connectés

Ericsson propose de nouveaux modules qui permettent à de petits terminaux, tels que les lecteurs MP3 ou les tablettes, de rester connectés en permanence.

La vision d’Ericsson de 50 milliards d’objets connectés d’ici 2020 se fait chaque jour un peu plus réalité. En effet, l’introduction de deux nouveaux modules haut débit mobile HSPA, développés par Ericsson, va permettre de doter d’une connexion haut débit toute une panoplie de nouveaux outils : terminaux de jeux portatifs, lecteurs multimédia, assistants de navigation personnels ou encore tablettes. Or, dans la société en réseau dans laquelle nous vivons aujourd’hui, pouvoir se connecter partout et à tout moment est devenu quelque chose de vital.

Plus plats et 40 % plus petits que leurs prédécesseurs, les modules C5621gw et H5321gw d’Ericsson se distinguent également par des vitesses trois fois plus rapides. Ils permettent non seulement d’offrir sur le marché une plus grande diversité de terminaux connectés, mais aussi d’enrichir l’expérience de l’utilisateur en lui donnant, par exemple, la possibilité de télécharger très rapidement un film en haute définition sur une tablette.

Mats Norin, vice-président de la branche Modules haut débit mobile d’Ericsson a déclaré : « La vision d’Ericsson est de connecter tout dispositif qui peut l’être. Ainsi, se connecter en haut débit mobile, partout et à tout moment, sera aussi simple que d’utiliser son téléphone mobile. » Lire la suite…

Quand les mamans modernes se convertissent aux smartphones et aux applications

Maria Bivesjö, une maman suédoise de 6 enfants à la pointe de la téléphonie mobile

Maria Bivesjö, une maman suédoise de 6 enfants à la pointe de la téléphonie mobile

Pour ceux qui croient que seuls les ados s’intéressent aux applications, que les smartphones ne sont faits que pour les pros de la technologie et que les médias sociaux via le haut débit mobile ne sont accessibles qu’aux natifs numériques, le témoignage de Maria Bivesjö, mère de six enfants, remet en cause nombre d’idées reçues. Il montre que les technologies des télécommunications ont aujourd’hui aboli les barrières qui, il fut un temps, divisaient les générations. Même les mamans s’emparent de la technologie.

Même si Maria Bivesjö s’est toujours intéressée à la technologie, c’est la maladie chronique diagnostiquée chez son fils qui a fait que le téléphone mobile est devenu pour elle un outil essentiel pour pouvoir être joignable à tout moment. Bien vite, cette habitant de Stockholm a pris la mesure des avantages supplémentaires que pouvait lui procurer cet outil, notamment pour gérer sa vie particulièrement bien remplie de mère de famille, enseignante à plein temps et passionnée de boxe. Une approche qui s’est rapidement transformée en un intérêt manifeste pour les fonctionnalités et applications nouvelles.

« Avec six enfants à la maison, on peut dire que mes journées sont mouvementées », confie-t-elle. « Il me faut donc m’organiser efficacement. Grâce au téléphone mobile, je peux me tenir au courant de tout, qu’il s’agisse des réunions prévues avec les parents d’élèves ou encore de savoir à tout moment où se trouvent mes enfants. Beaucoup pensent qu’un tel flot d’informations est source de stress. Pour moi, c’est exactement l’inverse. Savoir que je dispose d’un outil pour m’aider me rassure. Et puis, mon smartphone me sert aussi à me distraire : je joue à des jeux, je m’amuse à tester de nouvelles applications et me connecte à Facebook et à Spotify. » Lire la suite…

Ericsson Application Awards 2011 : votre appli mobile vaut peut-être de l’or…

Par Olivier Cimelière, le mardi 9 novembre 2010, classé dans Multimédia,Publicité,Réseaux mobiles
A vous d'inventer la "killer application" de l'année 2011 avec Ericsson Labs !

A vous d'inventer la "killer application" de l'année 2011 avec Ericsson Labs !

Vous êtes développeur ? Vous avez une idée géniale d’application mobile ? Vous êtes persuadé qu’elle peut faire un malheur sur le marché ? Si vous répondez oui aux 3 questions, n’hésitez plus ! La 2ème édition des Ericsson Application Awards vous tend les bras et peut vous permettre de transformer votre application en monnaie sonnante et trébuchante. Un seul mot d’ordre : entrez dans la compétition mondiale « Code For Cash 2011 » qu’organise Ericsson jusqu’au 31 mars 2011.

Les applications pour la téléphonie mobile sont devenues un gigantesque marché sous l’impulsion des smartphones sans cesse en pleine croissance. D’innombrables nouvelles applications font chaque jour leur apparition. Des applications qui font souvent dire aux jeunes développeurs : « Pourquoi est-ce que je n’y ai pas pensé ? » ou pire : « J’y ai pensé, mais je n’ai rien fait. » Certes, certaines applications ne rencontrent qu’un succès modéré mais d’autres deviennent de véritables phénomènes couronnés de succès comme en témoigne ce classement récent établi par un blogueur français.

Ericsson propose donc aux développeurs de relever le défi des applications et de marquer de leur empreinte cet univers technologique en pleine effervescence en participant aux Ericsson Application Awards. Que vous fassiez des études universitaires ou que vous travailliez dans une entreprise de moins de 100 salariés, vous pouvez postuler à la 2ème édition de cette compétition baptisée « Code for Cash 2011 » et créé depuis l’an passé. Seule contrainte : vous devrez impérativement constituer une équipe de deux à quatre personnes. Lire la suite…

Ericsson rejoint la Wholesale Applications Community

Par Olivier Cimelière, le mardi 2 novembre 2010, classé dans Innovation / R&D,IP,Multimédia,Réseaux mobiles,Stratégie
Ericsson apporte sa contribution au travers de ses solutions eStore (photo), IPX, Advertising et SDP

Ericsson apporte sa contribution au travers de ses solutions eStore (photo), IPX, Advertising et SDP

 Ericsson a été invité à siéger au comité de direction de la Wholesale Applications Community en tant que membre observateur. La Wholesale Applications Community est une initiative qui a pour but d’harmoniser l’accès aux moyens de développement et de définir une spécification pour un environnement d’exécution web côté client. Cette collaboration stratégique permettra de véhiculer la vision d’une société en réseau et notamment l’objectif de 50 milliards de connexions visé par Ericsson.

En rejoignant la Wholesale Applications Community, Ericsson pourra apporter sa contribution sur les futurs modèles économiques et sur l’écosystème des applications. L’objectif de la Wholesale Application Community est d’élargir le marché global des applications mobiles et à attirer un nombre maximal de développeurs pour augmenter le nombre de services et d’applications développés grâce aux moyens mis à disposition par les opérateurs. Dans cette optique, elle offre un kit de développement commun et standardisé facilitant le développement de widgets pour téléphone mobile et crée un guichet unique pour les développeurs, leur permettant de diffuser leurs créations auprès de 3 milliards d’abonnés au travers des différentes vitrines et boutiques applicatives des opérateurs.

Avec cette collaboration, Ericsson apporte sa contribution au travers de ses solutions eStore, IPX, Advertising et SDP, offrant également l’expérience qu’il a acquise dans la gestion des grandes infrastructures de boutique d’applications et des services qui y sont rattachés. Pour mieux connaître la vision d’Ericsson en matière d’applications mobiles, regardez la vidéo ci-dessous (en anglais) : Lire la suite…

Silicon Valley : Ericsson va aider AT&T à accélérer ses processus d’innovation

Par Olivier Cimelière, le vendredi 29 octobre 2010, classé dans Haut Débit,Innovation / R&D,IP,Réseaux mobiles,Stratégie
Première ouverture prévue dans la Silicon Valley au début de 2011

Première ouverture prévue dans la Silicon Valley au début de 2011

 Les applications qui améliorent la vie des consommateurs et créent de la valeur pour les entreprises, sont au centre de l’engagement professionnel quotidien de l’opérateur américain AT&T. L’aptitude à faire progresser rapidement les idées, de la conception initiale jusqu’à l’acceptation par le marché, est l’une des clés de la réussite dans le monde en rapide évolution de l’Internet mobile. C’est dans cet optique qu’AT&T a demandé à Ericsson d’apporter son concours à son centre d’innovation situé à Palo Alto au cœur de la Silicon Valley. Première ouverture prévue au début de 2011.

Il arrive trop souvent que l’innovation se heurte, non pas aux limites de l’imagination et de la créativité, mais aux contraintes budgétaires et à l’inaptitude à transformer rapidement une idée en application commerciale. Forts de ce constat, AT&T et Ericsson ont donc décidé d’allier leurs efforts, avec d’autres entreprises, pour créer des centres d’innovation aux Etats-Unis mais également en Israël.

Pour ce projet, Ericsson fournira un environnement, des conseils, mais aussi des capacités de simulation tout en s’appuyant sur un large éventail de développeurs et de start-ups. « Ces centres d’innovation vont nous aider à améliorer notre collaboration et à accélérer considérablement le rythme de l’innovation, en transformant les idées en réalité en l’espace de quelques mois, et non plus de quelques années », explique John Donovan, CTO (Chief Technical Officer) d’AT&T. « Nous allons ainsi profiter de l’expertise de pointe qu’offre la Silicon Valley en matière de conception, de celle de Plano en termes de prototypage et d’intégration et des compétences dont dispose Israël en matière de protocoles de communication et d’innovation. En travaillant avec différents centres, nous aurons pratiquement un cycle de 24h00 pour le développement. » Lire la suite…

Imaginez le prochain « killer widget » avec Ericsson et devenez célèbre !

Par Benoît Chamontin, le mercredi 28 juillet 2010, classé dans Multimédia,Publicité,Réseaux mobiles
15 000 € à la clé pour le widget du futur !

15 000 € à la clé pour le widget du futur !

 Ericsson lance un nouveau concours international à destination des développeurs du monde entier. En partenariat avec Opera Software, la compétition a démarré depuis le 13 juillet. Objectif : imaginer et concevoir le plus novateur des widgets dans le domaine de la téléphonie mobile. Le vainqueur se verra décerner un chèque de 15 000 € en décembre 2010. Alors tous à vos idées et vos lignes de code !

Après l’Ericsson Application Awards qui s’est achevé en juin 2010, Ericsson relance la compétition avec un nouveau concours international qui s’adresse aux développeurs de tous les pays. Intitulé Ericsson Widget Awards, le défi technologique à relever consiste cette fois à créer un widget pour téléphone mobile à partir des outils applicatifs d’Opera Software et d’Ericsson eStore.

Le concours a démarré depuis le 13 juillet. Les candidats ont jusqu’au 15 novembre 2010 pour soumettre leur projet de widget sur le site dédié suivant : http://estore.ericsson.com/. Les idées de widgets peuvent être déposées individuellement ou en équipe. Le premier prix sera récompensé par une dotation pécuniaire de 15 000 €. Le deuxième recevra un chèque de 10 000 € et le troisième un chèque de 5 000 €. Lire la suite…

Ericsson Labs : 2 nouvelles applications pour récupérer les données utilisateurs

Par Olivier Cimelière, le vendredi 23 juillet 2010, classé dans Haut Débit,Multimédia,Opérateurs,Publicité,Réseaux mobiles
Objectif de ces 2 nouvelles APIs : faciliter la création de services mieux personnalisés

Objectif de ces 2 nouvelles APIs : faciliter la création de services mieux personnalisés

 Deux nouvelles applications ont fait leur apparition sur le portail Ericsson Labs : Mobile Identification et Mobile Network Lookup. Leur utilité : permettre aux développeurs d’accéder facilement aux données utilisateurs afin de pouvoir créer ensuite des services personnalisés. Interview express avec son  concepteur, Evan Liu.

L’application Mobile Identification permet de récupérer les données d’identification de l’utilisateur, généralement son numéro MSISDN ou bien son alias alphanumérique, tandis que l’application Mobile Network Lookup recueille des informations telles que le nom de l’opérateur, le code du réseau et le pays d’origine.

Evan Liu, ingénieur chercheur chez Ericsson Chine, est l’auteur de ces deux applications. Fin 2009, il a passé plusieurs mois à Luleå en Suède pour travailler au développement de ces deux outils, débutant ainsi son aventure avec Ericsson Labs. Maintenant de retour à Pékin, Evan s’efforce, entre autres, de promouvoir les APIs d’Ericsson Labs auprès des développeurs et opérateurs chinois. Il répond à quelques questions sur ses créations. Lire la suite…