Telefonica | Vivo et Ericsson apportent l’accès sans fil à l’éducation pour la communauté de Rio de Janeiro

Par Benoît Chamontin, le lundi 25 juin 2012, classé dans Responsabilité sociétale,Technology for Good

Telefonica Vivo et Ericsson – Rio de Janeiro – Connect To Learn 2012

Telefonica | Vivo et Ericsson viennent de mettre en place un partenariat pour soutenir 3 000 enfants et adolescents vivant dans Vila Cruzeiro, une communauté à Rio de Janeiro au Brésil, en leur donnant accès à Internet haut débit et à des services en ligne.

Vivo fournira la connexion haut débit tandis qu’Ericsson fournira la solution TIC et les outils en matière d’éducation. Deux écoles publiques, les CIEP José Carlos Brandão Monteiro et Joracy Camargo, ainsi qu’une organisation non gouvernementale locale (ONG), Social Attitude, bénéficieront de ce partenariat.

Les écoles et l’ONG recevront des netbooks avec connectivité sans fil permettant aux étudiants et enseignants d’accéder librement à des contenus éducatifs en ligne. Cette initiative à Vila Cruzeiro est rendue possible par le programme Connect To Learn, qui propose des solutions en matière de TIC dans les écoles secondaires pour donner accès à des contenus de qualité. Des bourses d’études pluriannuelles pour les étudiants sont également données afin qu’ils s’inscrivent dans ces écoles. Lire la suite…

En Afrique, Ericsson renforce l’accès à l’éducation

Par Benoît Chamontin, le mercredi 28 mars 2012, classé dans Responsabilité sociétale
Ericsson - Accès a l'éducation en Afrique

Ericsson – Accès a l’éducation en Afrique

Huit établissements d’enseignement secondaire africains sont désormais équipés de la solution « PC as a Service ». Il s’agit d’une solution de cloud computing, d’utilisation aisée et nécessitant peu de maintenance, qui a été spécifiquement optimisée pour les réseaux mobiles haut débit. Le déploiement de cette solution s’inscrit dans le cadre de l’initiative « Connect to Learn » mise en place dans les Villages du millénaire au Ghana, au Kenya, en Tanzanie et en Ouganda.

Cette initiative prévoit également l’attribution de plus de 500 bourses dans le courant de l’année 2012 grâce à ses partenaires, notamment Ericsson, le Sanchez-Palm Girls Scholarship Fund, SpinMaster, JM Eagle, et à un certain nombre de contributeurs individuels. Ces bourses sont destinées à couvrir les frais de scolarité, de pensionnat et d’autres frais annexes.

Selon Elaine Weidman, vice-présidente, en charge du développement durable et de la responsabilité d’entreprise chez Ericsson : « Le haut débit mobile est un outil essentiel d’accès à une éducation de qualité dans toutes les communautés, même les plus pauvres et les plus rurales. La fourniture et la connexion d’ordinateurs gérés par le cloud dans ces huit établissements scolaires représentent une étape majeure dans notre mission d’offrir une éducation secondaire de qualité à un plus grand nombre d’étudiants ». Lire la suite…

Le rapport annuel Développement Durable et Responsabilité Sociétale 2010 d’Ericsson est paru

Les Tics, catalyseurs d'un développement plus durable
Les Tics, catalyseurs d’un développement plus durable

Intitulé « Technology for Good », le rapport annuel d’Ericsson sur le développement durable et la responsabilité sociétale qui paraît aujourd’hui souligne les efforts permanents de l’entreprise pour innover à travers ses solutions, conférer plus d’autonomie aux gens, et contribuer à construire un monde plus durable. Il met en avant le potentiel offert par les TIC pour résoudre les problèmes énergétiques, environnementaux et sociaux. Tour d’horizon des priorités et des principales initiatives présentées par Ericsson dans ce rapport.

Pour Ericsson, le pouvoir de transformation des technologies de l’information et de la communication n’a jamais été aussi grand. « Nous commençons tout juste à exploiter les possibilités offertes par la société en réseau, véritable catalyseur d’un développement plus durable », affirme Hans Vestberg, PDG d’Ericsson.

« La société en réseau offre à la fois des opportunités et des challenges. Nous souhaitons, à travers notre technologie, apporter une contribution positive», déclare Elaine Weidman-Grunewald, vice-présidente, en charge du développement durable et de la responsabilité d’entreprise. Lire la suite…

Ericsson participe au lancement officiel de Connect To Learn

Hans Vestberg, PDG d'Ericsson (à gauche) et Jeffrey Sachs, directeur d'Earth Institute lors du lancement de Connect To Learn

Hans Vestberg, PDG d'Ericsson (à gauche) et Jeffrey Sachs, directeur d'Earth Institute lors du lancement de Connect To Learn

 Le 21 septembre dernier au Grand Central Terminal de New York, Ericsson a participé au lancement officielle de l’initiative Connect To Learn qui a pour vocation de permettre aux enfants du monde entier d’accéder à un enseignement secondaire de qualité grâce à la connectivité des réseaux. L’événement s’est déroulé en présence de représentants de premier plan du monde universitaire, d’ acteurs importants de l’industrie des télécommunications et de célébrités du gotha royal.

L’initiative Connect To Learn s’inscrit dans le cadre d’un projet mené par Millennium Promise, the Earth Institute de Columbia University et Ericsson. Madonna est le porte-parole de ce projet. Bien que n’étant pas présente physiquement à cette cérémonie, elle participait néanmoins à l’événement via une vidéo et avait délégué son représentant direct, Philippe van den Bossche. « En offrant une éducation adéquate à une jeune fille », a souligné celui-ci, « on peut avoir un impact significatif sur la génération qui suivra, tant il est vrai que le regard que porteront ses propres enfants sur le monde en sera modifié ».

Philippe Van den Bossche a également souligné les changements considérables qu’induit la technologie : « Elle permet d’améliorer la santé et l’éducation dans les villages. Madonna est très impressionnée et soutient complètement le travail qu’accomplit Ericsson pour que chaque enfant puisse avoir accès à cette technologie pour améliorer ses conditions de vie. »

Pour en savoir plus sur les enjeux de Connect To Learn et du haut débit mobile dans les pays émergents, regardez la vidéo ci-dessous (en anglais) : Lire la suite…

JP Rangaswami : « Apprendre en faisant, pas en écoutant »

JP Rangaswami : "l'éducation n'est pas l'art d'enseigner aux gens mais celui d'apprendre à apprendre"

JP Rangaswami : "l'éducation n'est pas l'art d'enseigner aux gens mais celui d'apprendre à apprendre"

 JP Rangaswami est président de l’association sociale « School of Everything« . A cet égard, il nourrit une vision très pointue sur les systèmes d’enseignement. Il estime notamment que les institutions éducatives ont largement ignoré dans le passé, le besoin humain de se sentir libre d’une part et de participer activement d’autre part. Avec l’émergence des réseaux sociaux et de la culture Open Source, il voit une opportunité potentielle pour revoir de fond en comble les méthodes d’apprentissage du savoir.

« Je pense que l’éducation n’est pas l’art d’enseigner aux gens mais celui d’apprendre et d’apprendre à apprendre » déclare en substance JP Rangaswami en introduction de la vidéo qu’il a tourné pour le programme prospectif d’Ericsson intitulé « 2020 – Shaping Ideas ». Dans le même registre, il ajoute une anecdote personnellement vécue avec un de ses professeurs : « Il me disait toujours qu’il respectait plus les élèves dans leur capacité à poser des questions qu’à donner des réponses ».

A l’avenir, les outils qui permettront de partager et d’échanger du savoir deviendront de plus en plus prépondérants dans le processus d’apprentissage. Aux yeux de JP Rangaswami, les anciens modèles verticaux disparaîtront au profit d’un modèle où l’acquisition des savoirs s’effectue en pratiquant, non plus en se contentant d’écouter. Regardez la vidéo ci-dessous (en anglais) :

Né à Calcutta en Inde, JP Rangaswami a longtemps été journaliste économique et financier avant de se tourner vers le monde de l’innovation et des technologies. Il est aujourd’hui directeur scientifique chez BT Group. Pour suivre son actualité, vous pouvez consulter son blog à l’adresse suivante (en anglais) : http://confusedofcalcutta.com/

Technology for Good (10) : Internet rapproche des écoliers ghanéens et américains

Grâce à Ericsson, des écoliers ghanéens et américains peuvent converser en direct

Grâce à Ericsson, des écoliers ghanéens et américains peuvent converser en direct

 Grâce au partenariat qui unit la ville de Kumasi au Ghana, le projet « Villes du Millénaire », Ericsson et l’opérateur africain Zain, des écoliers de la ville peuvent aujourd’hui communiquer en direct via Internet avec leurs petits camarades américains pour échanger des idées et découvrir d’autres régions du monde. Récit d’une expérience où les technologies de télécommunications ouvrent de nouveaux horizons.

Le but du partenariat est de renforcer les connaissances des professeurs et des élèves en sciences, mathématiques, technologie et lecture en offrant un support et des échanges pédagogiques avec d’autres établissements. Le déploiement de la connectivité a été rendu possible grâce au réseau mobile fourni par Ericsson et l’opérateur Zain. Par ailleurs, Ericsson assure également la fourniture des terminaux fixes sans fil et des cartes SIM 3G pour les 18 écoles de Kumasi qui sont englobés dans le partenariat. D’ici quelques mois, toutes les écoles seront totalement connectées permettant ainsi aux écoliers ghanéens de communiquer avec des établissements situés à New York et Washington aux Etats-Unis. A ce jour, c’est l’école d’Opoku Ware qui a pu bénéficier la première de cette connectivité avec une école américaine.

« Les enfants n’en revenaient pas », se souvient encore Dianna Hicks, enseignante de CM2 aux Etats-Unis. « Un des écoliers était même à deux doigts de pleurer. Ils se trouvaient tout à coup connectés à un continent que nous avions étudié en classe et dont ils savaient que leurs ancêtres étaient originaires d’Afrique. Il est important pour eux de pouvoir faire la part des choses entre vérités et idées reçues et de se forger ainsi leur propre opinion ». Lire la suite…

Madonna s'associe à Ericsson, Earth Institute et Millenium Promise pour que chaque enfant du monde puisse aller à l'école

La chanteuse sera porte-parole du projet

La chanteuse sera porte-parole du projet

 La célèbre chanteuse Madonna a annoncé aujourd'hui au Malawi son intention de rejoindre l'ONG Millenium Promise, l'Earth Institute de l'université de Columbia et l'équipementier télécoms Ericsson en tant de porte-parole de « Connect To Learn ». Cette nouvelle initiative éducative d'envergure mondiale vise à donner l'accès à chaque enfant dans le monde à l'enseignement primaire et secondaire, avec un accent mis notamment sur la scolarisation des petites filles. Dans ce dispositif, les TICS vont jouer un rôle crucial pour mettre à disposition le matériel éducatif auprès des enfants.

Ce partenariat ambitieux entend combattre les carences éducatives qui affectent de nombreux pays dans le monde et invite les gouvernements, les individus, les entreprises et les associations à les rejoindre dans ce défi d'envergure. Aujourd'hui, plus de 70 millions de garçonnets et de fillettes ne sont pas inscrits à l'école primaire. Des centaines de millions d'autres n'ont pas la possibilité d'accéder à l'enseignement secondaire même s'ils ont par ailleurs réussi les examens d'entrée. Plus de la moitié d'entre eux sont des filles. Enfin, la qualité même du système éducatif laisse souvent à désirer.

L'initiative « Connect To Learn » vise à accroître la notoriété de ce défi éducatif majeur, à récolter des fonds via des dons en ligne, des partenariats institutionnels et des investissements via des fondations. Pour la première année, elle espère rassembler près de 3 millions de dollars US. Les fonds ainsi recueillis permettront de fournir des bourses pour l'enseignement secondaire et également étendre des partenariats entre écoles, connecter les étudiants via Internet avec des correspondants dans d'autres classes ailleurs dans le monde. Au total, près de 1300 enfants et 50 établissements scolaires devraient bénéficier de l'opération. Dans les mois à venir, l'initiative entend monter en puissance avec de nouveaux partenariats.

Ericsson fournit à cet effet une plateforme mobile via sa solution eStore qui permettra d'augmenter la visibilité du projet auprès de tous les utilisateurs d'Internet mobile dans le monde. Un peu plus tard, la solution IPX sera également utilisée afin d'autoriser le grand public à faire des donations via leur téléphone mobile. L'entreprise investit également 500 000 dollars US pour soutenir le démarrage du projet « Connect To Learn ». Lire la suite…