Ericsson lance le tout premier réseau LTE/4G en Amérique du Nord

Par Olivier Cimelière, le mercredi 29 septembre 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,Opérateurs,Réseaux mobiles,Stratégie
Ericsson contribue à l'ouverture du tout premier réseau commercial LTE aux USA

Ericsson contribue à l'ouverture du tout premier réseau commercial LTE aux USA

 Ericsson vient de signer une nouvelle grande première technologique en procédant à l’ouverture commerciale du tout premier réseau mobile LTE/4G en Amérique du Nord pour le compte de l’opérateur américain MetroPCS Communications. Les abonnés de la région de Dallas et Fort Worth au Texas peuvent dès maintenant profiter des débits incomparables de la 4G pour surfer, jouer en ligner, regarder des vidéos et réseauter sur les médias sociaux. Ericsson avait déjà été le premier équipementier au monde à livrer un réseau commercial LTE en décembre 2009 pour l’opérateur TeliaSonera.

Avec la commercialisation de ce réseau Long Term Evolution, Ericsson et MetroPCS Communications Inc. sont à la pointe de la prochaine génération du haut débit mobile et des applications multimédia. Roger D. Linquist, PDG de MetroPCS, a commenté pour la circonstance les raisons du partenariat signé avec Ericsson : « L’expérience et la vision mondiales d’Ericsson dans le domaine de LTE/4G ont été des critères décisifs lorsque nous avons sélectionné nos partenaires techniques clés. Nos entreprises ont étroitement collaboré pour construire un réseau prêt à être lancé sur la vaste zone métropolitaine de Dallas et Fort Worth. Le leadership technologique d’Ericsson sera clairement un atout pour poursuivre le déploiement de LTE dans les autres régions métropolitaines où nous sommes présents au cours de 2010 et début 2011. Nous pourrons ainsi fournir à nos clients une expérience inégalée du haut débit mobile ». Lire la suite…

Quand LTE grimpe jusqu’à 1 Gigabit/s, c’est avec Ericsson …

Par Olivier Cimelière, le mardi 16 février 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,Innovation / R&D,Réseaux mobiles
1 Gigabit/s atteint en lien descendant avec LTE ! Record signé Ericsson (photo : Benoît Chamontin)

1 Gigabit/s atteint en lien descendant avec LTE ! Record signé Ericsson (photo : Benoît Chamontin)

 C’est l’un des temps forts du Mobile World Congress à Barcelone. Ericsson a établi un nouveau record technologique en réalisant une démonstration de LTE/4G au cours de laquelle la vitesse de 1 Gigabit/s a été atteinte en lien descendant.

Ce nouveau record à 1 Gigabit/s constitue une première mondiale. La démonstration a été réalisée avec 4 porteuses de 20 Mhz chacune couplées à une approche MIMO (Multiple-Input-Multiple-Output, MIMO) sur une infrastructure LTE Ericsson.

Ce nouveau record confirme le leadership technologique d’Ericsson en matière de LTE. A ce jour, Ericsson a d’ailleurs signé des contrats pour une exploitation commerciale de LTE avec 5 opérateurs majeurs qui prévoient de lancer leurs services dans le courant de 2010 et l’année 2011 (excepté TeliaSonera qui opère déjà depuis décembre 2009 un réseau LTE sur le centre ville de Stockholm). Pour rappel, les opérateurs sont ATT&T, Verizon et MetroPCS aux Etats-Unis, TeliaSonera en Suède et en Norvège et NTT DoCoMo au Japon.

Par ailleurs, Ericsson est l’acteur le plus impliqué dans le domaine du développement et de la standardisation de la norme LTE. Il escompte détenir 25% des brevets essentiels dans ce domaine, devenant ainsi le plus important détenteur de brevets liés à LTE.

zp8497586rq
zp8497586rq

Ericsson signe un accord de licence avec le plus grand fabricant japonais de matériel WiFi

Par Benoît Chamontin, le jeudi 11 février 2010, classé dans Innovation / R&D,Réseaux mobiles
L'entreprise est celle qui détient le plus important portefeuille de brevets sur les technologies GSM, GPRS, EDGE, WCDMA, HSPA et LTE.

L'entreprise est celle qui détient le plus important portefeuille de brevets sur les technologies GSM, GPRS, EDGE, WCDMA, HSPA et LTE.

Ericsson, premier détenteur de brevets dans le domaine des télécommunications mobiles, a signé un accord de licence avec le fabricant japonais de matériel numérique Buffalo sur l’utilisation de ses brevets WiFi. Avec une part de marché supérieure à 60 %, Buffalo est le plus important fabricant de matériel WiFi au Japon.

Avec cet accord, Ericsson renforce son leadership technologique. L'entreprise est celle qui détient le plus important portefeuille de brevets de l’industrie des télécommunications, notamment sur les technologies GSM, GPRS, EDGE, WCDMA, HSPA et LTE.

Les premiers travaux de recherche réalisés par Ericsson sur les normes GPRS et HIPERLAN/2 ont permis de jeter les bases de la technologie par paquets pour les prochaines normes de téléphonie mobile telles que HSPA et, plus récemment, la toute dernière norme WiFi IEEE 802.11n. Ericsson est ainsi détenteur de plusieurs brevets essentiels, indispensables au développement d'un large éventail de technologies mobiles, dont le WiFi.

De plus en plus de gens utilisent chez eux, sur le réseau sans fil, des applications lourdes telles que la vidéo HD et les jeux, que ce soit sur leur ordinateur portable ou sur leur boîtier décodeur. De nombreux foyers étant désormais connectés à la fibre optique, le problème de congestion du flux de données se produit maintenant sur la liaison sans fil entre la fibre et les divers dispositifs (TV, ordinateurs portables, etc.).

Offrant des vitesses de téléchargement nettement supérieures, la dernière norme WiFi haute capacité, IEEE 802.11n, apporte une réponse à ce problème. Elle permet en effet à plusieurs utilisateurs d’accéder simultanément, sur la même liaison sans fil, à des applications de données lourdes tout en bénéficiant d’un haut niveau de qualité.

« Certains signes montrent que l’industrie est en train d’opérer un recentrage de ses objectifs, la priorité n'étant plus de connecter des personnes et des lieux, mais plutôt des appareils et des applications. Pour accompagner cette évolution, nous mettons notre technologie à la disposition des autres et créons un écosystème dans lequel tous les fabricants d’appareils peuvent obtenir une licence d’utilisation de notre technologie dans des conditions raisonnables. Nombre de grands fabricants d’ordinateurs portables et d’autres dispositifs équipés de la dernière technologie WiFi sont actuellement en train de négocier une licence avec Ericsson. »

Kasim Alfalahi, directeur Propriété intellectuelle chez Ericsson

Pour en savoir sur la politique de Propriété intellectuelle d'Ericsson, vous pouvez télécharger le document suivant :

zp8497586rq

Ericsson signe un nouveau contrat commercial LTE

Par Olivier Cimelière, le mercredi 10 février 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,Opérateurs,Réseaux mobiles,Services
Depuis plus de 20 ans, AT&T fait confiance à Ericsson. Confiance renouvelée avec LTE !

Depuis plus de 20 ans, AT&T fait confiance à Ericsson. Confiance renouvelée avec LTE !

 Et un contrat LTE de plus ! En étant choisi par l'opérateur américain AT&T pour déployer son futur réseau commercial LTE, Ericsson renforce son leadership en Amérique du Nord et demeure ainsi l'équipementier télécoms possédant à ce jour dans le monde, le plus de contrats LTE pour des déploiements commerciaux. L'ouverture du réseau LTE d'AT&T est programmée pour 2011.

Au terme d'un long et rigoureux processus de sélection incluant des tests terrain et en laboratoire, AT&T a décidé de renouveler sa confiance à Ericsson pour procéder au déploiement de LTE. L'accord signé entre les deux entreprises s'inscrit dans le cadre de la stratégie d'AT&T pour augmenter les débits et les performances de son actuel réseau 3G mobile tout en préparant son évolutivité vers LTE. Avec ce contrat qui porte sur plusieurs années, Ericsson est un des équipementiers clés d'AT&T pour fournir des infrastructures LTE ainsi que des services pour configurer, déployer et optimiser le futur réseau. Les premiers essais terrain sont d'ores et déjà planifiés par AT&T dans le courant de cette année avec pour objectif, une ouverture commerciale en 2011.

« Cette annonce constitue un important pas en avant dans notre stratégie de haut débit mobile qui vise à procurer à nos abonnés, la meilleure combinaison possible entre la performance réseau, la vitesse de débit et les terminaux disponibles à chaque nouvelle étape technologique » a déclaré John Stankey, Président-directeur général des Opérations d'AT&T,  « AT&T possède à cet égard un avantage décisif dans le sens où LTE est une évolution de la famille technologique GSM sur laquelle fonctionne aujourd'hui notre réseau et l'immense majorité des réseaux mobiles dans le reste du monde ». Lire la suite…

Ericsson retire sa plainte contre Qualcomm auprès de la Commission européenne

Par Olivier Cimelière, le mardi 24 novembre 2009, classé dans Innovation / R&D,Opinion,Stratégie
Ericsson entend empêcher tout détenteur de brevet de pratiquer une concurrence déloyale ou des tarifs exhorbitants en matière de brevets technologiques

Ericsson entend empêcher tout détenteur de brevet de pratiquer une concurrence déloyale ou des tarifs exhorbitants en matière de brevets technologiques

Ericsson vient d'annoncer le retrait de sa plainte auprès de la Commission européenne concernant les dépôts de licence WCDMA (3G) effectués par Qualcomm. L'entreprise restera toutefois en contact régulier avec les autorités de régulation de la concurrence dans le monde entier sur ce dossier.

L'objectif d'Ericsson ne change pas : l'application stricte et juste d'une régulation exécutoire concernant les droits de propriété intellectuelle, en particulier sur les technologies sans fil 3G et 4G.

Ce retrait de plainte fait suite à une procédure judiciaire collective intentée en octobre 2005 par Ericsson, Nokia, Broadcom, NEC et Texas Instrumets contre Qualcomm. Cette dernière était accusée par les plaignants de violer les lois anti-trust et de ne pas respecter ses engagements auprès des instances de standardisation en matière de rémunération équitable et non-discriminatoire des licences relatives à ses brevets essentiels. Les entreprises plaignantes avaient notamment argué la preuve économique que l'attitude de Qualcomm engendrait des coûts superflus de plusieurs milliards d'e

uros et supportés au final par les utilisateurs de la téléphonie mobile. Lire la suite…