CES 2014 : Ericsson donne sa vision de la société connectée

Par Benoît Maydat, le mercredi 8 janvier 2014, classé dans Réseaux mobiles,Société en réseau,Vision 2020


Hans Vestberg présente sa vision de la société connectée à la conférence annuelle d’AT&T pour les développeurs, qui a eu lieu à Las Vegas en marge du CES 2014. La voiture connectée et les « toll-free data » (données dont l’accès est subventionné par des partenaires) sont les thèmes phares de la conférence. Hans Vestberg a rappelé qu’Ericsson figure parmi les pionniers de la société connectée, 50% des données circulant sur les réseaux 4G passant aujourd’hui par des équipements Ericsson. Lire la suite…

Ericsson finalise l’acquisition de Devoteam Telecom & Media en France

Par Corinne Muller, le jeudi 2 mai 2013, classé dans Stratégie

Les 400 spécialistes en services informatiques de Devoteam Telecom & Media rejoignent Ericsson.

Ericsson, leader mondial des technologies de communication et des services, annonce aujourd’hui la finalisation de l’acquisition de Devoteam Telecom et Media en France, un rachat dont l’intention avait été communiquée le 21 janvier 2013.

Magnus Mandersson, vice-président exécutif et directeur de la Business Unit Global Services d’Ericsson, explique : « Ericsson renforce ses positions sur le marché français du conseil et de l’intégration de systèmes (CSI) grâce à cette acquisition. Le besoin accru des consommateurs en matière de services avancés est le moteur de l’évolution vers la société en réseau. Le CSI joue un rôle essentiel dans la transformation de l’activité des opérateurs et dans l’amélioration de l’expérience utilisateur. »

Franck Bouétard, PDG d’Ericsson France, a déclaré : « Grâce à ce rachat, Ericsson va désormais pouvoir proposer aux opérateurs et aux médias du conseil, des solutions et des services IT de bout en bout dans les domaines de l’OSS, du BSS, de la télévision et des réseaux. »

400 spécialistes en services informatiques, qui travaillent sous la marque Ericsson à compter de ce jour, rejoignent ainsi Ericsson France. Les opérations liées au produit TV SmartVision entrent également dans ce cadre.

Leader incontesté des services télécoms, Ericsson offre notamment une large gamme de services aux opérateurs. La division Conseil et Intégration de systèmes accompagne les opérateurs et les prestataires de services dans la transformation de leurs activités, garantissant leur compétitivité dans la convergence entre réseaux télécoms et services IT. Près de 15 000 experts en conseil et intégration de systèmes travaillent pour Ericsson, menant à bien plus de 1 500 projets par an. Avec l’arrivée des experts CSI de Devoteam Telecom & Media, Ericsson va pouvoir élargir et renforcer son offre, confirmant ainsi ses ambitions et son engagement à long terme dans ce domaine.

Ericsson publie ses résultats pour l’exercice 2011

Par Corinne Muller, le mercredi 25 janvier 2012, classé dans Stratégie

Ericsson estime que les fondamentaux de l’industrie continuent d’être solides pour un développement positif sur un plus long terme.

« En 2011, nous avons enregistré une forte croissance de nos ventes et une augmentation de notre résultat net. Le 4ème trimestre a été cependant marqué par un développement plus faible dans le domaine des Réseaux ainsi que par l’impact attendu du changement de business mix sur la marge brute, avec plus de projets de couverture et de modernisation de réseaux en Europe ainsi qu’une augmentation de la part des services dans notre activité » a déclaré Hans Vestberg, Président et CEO d’Ericsson.

« Les ventes du groupe au 4ème trimestre ont été stables comparé à l’an dernier et en augmentation de 15% séquentiellement, ce qui est plus faible que la normale pour le 4ème trimestre. La croissance séquentielle est essentiellement tirée par le fort développement de 32% enregistré dans le domaine des Services. Les ventes dans le domaine des Réseaux ont cru faiblement, seulement de 2%, essentiellement en raison du ralentissement des dépenses des opérateurs en Amérique du Nord et en Russie après une période d’investissements importants pour accroître leur capacité – une tendance déjà présente au 3ème trimestre. De plus, nous avons observé au cours du trimestre une plus grande prudence des opérateurs, du fait des incertitudes économiques et de l’instabilité politique dans certains pays.

2011 a été une année de forte croissance au niveau des ventes, de l’ordre de 12%. A périmètre comparable et avec l’ajustement lié aux effets du taux de change et aux couvertures de risque, les ventes ont cru de 19%. En dépit de la faiblesse des résultats enregistrés par nos co-entreprises, le résultat net a augmenté de 1,3 milliard à 12,6 milliards de couronnes suédoises (SEK), tiré par des ventes plus importantes et des charges de restructuration plus faibles. Le conseil d’administration propose pour 2010 un dividende de 2,50 SEK (2,25), en augmentation de 11%. Lire la suite…

L’histoire du haut débit mobile : la montée en puissance…

Par Benoît Chamontin, le mercredi 4 janvier 2012, classé dans Haut Débit,Réseaux mobiles

Pour les opérateurs, le début des années 2000 a surtout été consacré aux enchères sur la bande passante 3G : le haut débit mobile était arrivé.

Lorsque le Japonais NTT DoCoMo a lancé le premier réseau 3G commercial en octobre 2001, la plupart des opérateurs mondiaux étaient déjà convaincus que le haut débit mobile allait être le prochain « gros coup ». Ce deuxième film de notre série sur l’histoire du haut débit mobile donne la parole à aux grands noms des TIC, qui racontent la montée en puissance de la technologie de la fin des années 1990 aux premiers déploiements au début des années 2000.

Les intervenants de cette deuxième vidéo de notre série sur l’histoire du haut débit mobile nous expliquent comment la prise de conscience du potentiel commercial du 3G pour les opérateurs de télécoms et les entreprises d’Internet a suscité un soutien massif à cette technologie et une course à la bande passante.

Certains acteurs du déploiement 3G de NTT DoCoMo racontent ici leur travail de pionnier. Les autres intervenants évoquent aussi leur propre expérience des premiers jours du 3G, et les premières utilisation qui consistaient le plus souvent à consulter son courrier électronique sur un téléphone portable. Lire la suite…

Silicon Valley : Ericsson va aider AT&T à accélérer ses processus d’innovation

Par Olivier Cimelière, le vendredi 29 octobre 2010, classé dans Haut Débit,Innovation / R&D,IP,Réseaux mobiles,Stratégie
Première ouverture prévue dans la Silicon Valley au début de 2011

Première ouverture prévue dans la Silicon Valley au début de 2011

 Les applications qui améliorent la vie des consommateurs et créent de la valeur pour les entreprises, sont au centre de l’engagement professionnel quotidien de l’opérateur américain AT&T. L’aptitude à faire progresser rapidement les idées, de la conception initiale jusqu’à l’acceptation par le marché, est l’une des clés de la réussite dans le monde en rapide évolution de l’Internet mobile. C’est dans cet optique qu’AT&T a demandé à Ericsson d’apporter son concours à son centre d’innovation situé à Palo Alto au cœur de la Silicon Valley. Première ouverture prévue au début de 2011.

Il arrive trop souvent que l’innovation se heurte, non pas aux limites de l’imagination et de la créativité, mais aux contraintes budgétaires et à l’inaptitude à transformer rapidement une idée en application commerciale. Forts de ce constat, AT&T et Ericsson ont donc décidé d’allier leurs efforts, avec d’autres entreprises, pour créer des centres d’innovation aux Etats-Unis mais également en Israël.

Pour ce projet, Ericsson fournira un environnement, des conseils, mais aussi des capacités de simulation tout en s’appuyant sur un large éventail de développeurs et de start-ups. « Ces centres d’innovation vont nous aider à améliorer notre collaboration et à accélérer considérablement le rythme de l’innovation, en transformant les idées en réalité en l’espace de quelques mois, et non plus de quelques années », explique John Donovan, CTO (Chief Technical Officer) d’AT&T. « Nous allons ainsi profiter de l’expertise de pointe qu’offre la Silicon Valley en matière de conception, de celle de Plano en termes de prototypage et d’intégration et des compétences dont dispose Israël en matière de protocoles de communication et d’innovation. En travaillant avec différents centres, nous aurons pratiquement un cycle de 24h00 pour le développement. » Lire la suite…

Fournir des réseaux haut débit pour la TV du futur : un expert Ericsson répond

La vidéo et la télévision au format HD, représenteront 90 % du trafic d'ici 2013

La vidéo et la télévision au format HD, représenteront 90 % du trafic d'ici 2013

 La TV sur IP suscite un engouement croissant et, malgré la crise financière, les recettes générées par la télévision à la demande ont augmenté de 36 % dans le monde au cours de l’année 2009. Pareil succès se retrouve avec la TV Haute Définition pour laquelle les consommateurs sont prêts à dépenser de l’argent pour regarder du contenu vidéo de haute qualité sur leur téléviseur, leur ordinateur ou leur téléphone mobile. Pour Mats  Johansson, responsable Marketing tactique de la branche Réseaux d’Ericsson, il s’agit là d’un challenge technologique à relever pour les réseaux.  

La fourniture d’infrastructures IPTV pour la diffusion de services télévisuels HD multi-flux sur les réseaux fixes est au cœur de la stratégie d’Ericsson. En effet, selon les prévisions, la vidéo et la télévision, notamment au format HD, représenteront 90 % du trafic d’ici 2013. Le consommateur bénéficiera clairement d’une expérience télévisuelle plus personnelle et plus riche, avec des services à la demande et interactifs. Mats Johansson, responsable Marketing tactique de la branche Réseaux d’Ericsson, estime que les réseaux fixes vont jouer un rôle prépondérant dans cette évolution et que le trafic fixe devrait être 100 fois plus élevé que le trafic mobile.

Il ajoute : « La plupart des grands opérateurs veulent proposer une offre multi-play, combinant services fixes et mobiles, et c’est une des raisons pour lesquelles les réseaux fixes sont si importants pour eux. L’IPTV HD et l’Internet HD directement dans le salon seront les points forts de cette offre et Ericsson devra se montrer capable de soutenir la convergence et la transformation nécessaires des réseaux s’il veut conserver sa position de leader sur le marché des télécoms ». Lire la suite…

Ericsson publie ses résultats du 1er trimestre 2010

Par Olivier Cimelière, le vendredi 23 avril 2010, classé dans Stratégie
Hans Vestberg, PDG d'Ericsson

Hans Vestberg, PDG d'Ericsson

Ericsson a publié ce matin ses résultats financiers pour le premier trimestre de 2010. Hans Vestberg a déclaré : « Les ventes de ce trimestre ont reculé de 9% en comparaison de la même période en 2009 dans le segment des Réseaux mais enregistrent une hausse dans celui des Services ».

Poursuivant ses commentaires, Hans Vestberg note également : « Les ventes à unités comparables et en intégrant les effets des taux de change monétaires, ont décliné de 16% sur la même période par rapport à 2009. Les ventes liées à la voix, notamment la 2G, continuent de baisser ce trimestre et sont partiellement compensées par une hausse des ventes en 3G. Les ventes ont été également impactées par les difficultés d’approvisionnement en composants industriels ».

A noter toutefois l’amélioration de la marge brute (grâce en particulier aux gains continus en efficacité) et celle également du cash-flow par rapport à la même période en 2009. Par ailleurs, le travail engagé pour retrouver la rentabilité dans les co-entreprises est en ligne et Sony Ericsson a déjà montré des résultats en progrès par rapport à 2009.

Hans Vestberg a tenu à souligner : « Les conditions du marché que nous connues lors du deuxième semestre 2009 ont aussi pesé sur ce trimestre avec des investissements des opérateurs de caractère inégal selon les régions et les marchés. Dans un certain nombre de marchés émergents, les opérateurs sont toujours prudents en termes d’investissement. Ce qui a impacté les ventes des Réseaux tandis que celles des Services Professionnels ont été bonnes au cours de ce même trimestre ». Lire la suite…

Quand LTE grimpe jusqu’à 1 Gigabit/s, c’est avec Ericsson …

Par Olivier Cimelière, le mardi 16 février 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,Innovation / R&D,Réseaux mobiles
1 Gigabit/s atteint en lien descendant avec LTE ! Record signé Ericsson (photo : Benoît Chamontin)

1 Gigabit/s atteint en lien descendant avec LTE ! Record signé Ericsson (photo : Benoît Chamontin)

 C’est l’un des temps forts du Mobile World Congress à Barcelone. Ericsson a établi un nouveau record technologique en réalisant une démonstration de LTE/4G au cours de laquelle la vitesse de 1 Gigabit/s a été atteinte en lien descendant.

Ce nouveau record à 1 Gigabit/s constitue une première mondiale. La démonstration a été réalisée avec 4 porteuses de 20 Mhz chacune couplées à une approche MIMO (Multiple-Input-Multiple-Output, MIMO) sur une infrastructure LTE Ericsson.

Ce nouveau record confirme le leadership technologique d’Ericsson en matière de LTE. A ce jour, Ericsson a d’ailleurs signé des contrats pour une exploitation commerciale de LTE avec 5 opérateurs majeurs qui prévoient de lancer leurs services dans le courant de 2010 et l’année 2011 (excepté TeliaSonera qui opère déjà depuis décembre 2009 un réseau LTE sur le centre ville de Stockholm). Pour rappel, les opérateurs sont ATT&T, Verizon et MetroPCS aux Etats-Unis, TeliaSonera en Suède et en Norvège et NTT DoCoMo au Japon.

Par ailleurs, Ericsson est l’acteur le plus impliqué dans le domaine du développement et de la standardisation de la norme LTE. Il escompte détenir 25% des brevets essentiels dans ce domaine, devenant ainsi le plus important détenteur de brevets liés à LTE.

zp8497586rq
zp8497586rq

Ericsson signe un nouveau contrat commercial LTE

Par Olivier Cimelière, le mercredi 10 février 2010, classé dans 4G LTE,Haut Débit,Opérateurs,Réseaux mobiles,Services
Depuis plus de 20 ans, AT&T fait confiance à Ericsson. Confiance renouvelée avec LTE !

Depuis plus de 20 ans, AT&T fait confiance à Ericsson. Confiance renouvelée avec LTE !

 Et un contrat LTE de plus ! En étant choisi par l'opérateur américain AT&T pour déployer son futur réseau commercial LTE, Ericsson renforce son leadership en Amérique du Nord et demeure ainsi l'équipementier télécoms possédant à ce jour dans le monde, le plus de contrats LTE pour des déploiements commerciaux. L'ouverture du réseau LTE d'AT&T est programmée pour 2011.

Au terme d'un long et rigoureux processus de sélection incluant des tests terrain et en laboratoire, AT&T a décidé de renouveler sa confiance à Ericsson pour procéder au déploiement de LTE. L'accord signé entre les deux entreprises s'inscrit dans le cadre de la stratégie d'AT&T pour augmenter les débits et les performances de son actuel réseau 3G mobile tout en préparant son évolutivité vers LTE. Avec ce contrat qui porte sur plusieurs années, Ericsson est un des équipementiers clés d'AT&T pour fournir des infrastructures LTE ainsi que des services pour configurer, déployer et optimiser le futur réseau. Les premiers essais terrain sont d'ores et déjà planifiés par AT&T dans le courant de cette année avec pour objectif, une ouverture commerciale en 2011.

« Cette annonce constitue un important pas en avant dans notre stratégie de haut débit mobile qui vise à procurer à nos abonnés, la meilleure combinaison possible entre la performance réseau, la vitesse de débit et les terminaux disponibles à chaque nouvelle étape technologique » a déclaré John Stankey, Président-directeur général des Opérations d'AT&T,  « AT&T possède à cet égard un avantage décisif dans le sens où LTE est une évolution de la famille technologique GSM sur laquelle fonctionne aujourd'hui notre réseau et l'immense majorité des réseaux mobiles dans le reste du monde ». Lire la suite…

E-Book : Ericsson permet la lecture en haut débit mobile avec Sony et AT&T

Par Olivier Cimelière, le vendredi 8 janvier 2010, classé dans Haut Débit,HSPA,Multimédia,Réseaux mobiles
Avec son module intégré haut débit mobile, Ericsson permet la connectivité de tous les terminaux électroniques de grande consommation

Avec son module intégré haut débit mobile, Ericsson permet la connectivité de tous les terminaux électroniques de grande consommation

 Lors du Consumer Electronic Show qui se déroule du 7 au 10 janvier à Las Vegas aux Etats-Unis, Ericsson a annoncé un partenariat technologique avec Sony et  AT&T pour permettre aux abonnés de l'opérateur américain de disposer d'une connectivité mobile haut débit pour les terminaux lecteurs de livres numériques (e-books) fabriqués par le constructeur japonais.

C'est grâce au module intégré haut débit d'Ericsson que le nouveau lecteur de livres électroniques de Sony, le Reader Daily Edition peut instantanément accéder au réseau 3G mobile de l'opérateur AT&T. En pleine expansion, les lecteurs numériques permettent aux consommateurs de lire en toute liberté et à tout moment les livres, les journaux et les magazines de leur choix. Pour augmenter le confort d'usage, certains terminaux de ce type proposaient déjà une connexion WiFi qui permettait ainsi de télécharger des contenus en situation de mobilité.

order generic viagra

ext-align: justify; »>En intégrant désormais une connexion HSPA (3G), Ericsson, AT&T et Sony poussent encore plus loin l'expérience de la mobilité haut débit en offrant la possibilité à chaque abonné d'AT&T et détenteur du Reader Daily Edition de télécharger des contenus depuis n'importe quel endroit situé dans la zone de couverture du réseau.

« La connectivité permanente des e-books ouvre de nouvelles opportunités pour les consommateurs mais elle constitue également un moyen pour les opérateurs de générer des revenus additionnels. Il est vraiment passionnant de voir que les terminaux électroniques que nous utilisons deviennent de plus en plus connectés aux réseaux de téléphonie mobile ».

Mats Norin, Directeur Mobile Broadband Modules d'Ericsson

Glenn Lurie, Président Emerging Devices d'AT&T a ajouté : « Nous mettons en oeuvre tout ce qui est possible pour accroître la connectivité sans fil. Quand une marque aussi forte que Sony y voit une opportunité en or pour développer très rapidement sa gamme d'e-books, le haut débit mobile bénéficie et renforce nos deux industries ».

Pour connaitre l'intégralité des dernières réalisations d'Ericsson en matière de modules intégrés haut débit mobile depuis mai 2007, vous pouvez vous référer au site Web corporate (en anglais) : www.ericsson.com/solutions/mobile_broadband_modules/press.shtml

zp8497586rq