Le numérique permettra-t-il à l’agriculture de nourrir la planète ?

ericsson-agroalimentaire-moissonneuse

Le Salon de l’Agriculture qui se tient au ce moment à Paris est aussi l’occasion de comprendre dans quelle mesure le numérique va participer à améliorer l’industrie agroalimentaire et permettra de mieux nourrir la planète. Dans un rapport, Ericsson et l’Imperial College de Londres soulignent le rôle que peuvent jouer à grande échelle les technologies de l’information et de la communication dans la transformation des chaînes d’approvisionnement et de l’agroalimentaire au niveau mondial pour garantir un approvisionnement en aliments sains, durables et sûrs dans un monde qui évolue rapidement.

Lire la suite…

Technology for Good (19) : De meilleures prévisions météo en Afrique grâce à la téléphonie mobile

"Weather Info for All" est un partenariat pour optimiser la transmission des infos météo en Afrique via la téléphonie mobile

"Weather Info for All" est un partenariat pour optimiser la transmission des infos météo en Afrique via la téléphonie mobile

 Chaque année, la survenue d’évènements climatiques imprévisibles et extrêmes prélève un lourd tribut en vies humaines et en biens. Une meilleure information météorologique et des alertes en temps réel peuvent aider les gens à mieux se préparer face aux catastrophes, permettant ainsi directement de sauver des vies et d’éviter des souffrances. C’est l’objectif que s’est fixé le projet « Weather Info for All » (Météo pour tous) dans le cadre d’un large partenariat auquel s’est associé Ericsson.

Selon le rapport intitulé  »L’impact humain du changement climatique – anatomie d’une crise silencieuse » publié en 2009 par le Forum humanitaire mondial, le réchauffement climatique affecte 325 millions de personnes. Il est en outre responsable de 300 000 morts par an. Il entraîne enfin des pertes économiques de l’ordre de 125 milliards de dollars. Près d’un quart de ces pertes touchent l’Afrique sub-saharienne à elle seule, cette région étant la plus immédiatement exposée aux risques de sécheresse et d’inondations.

L’initiative « Weather Info for All » a précisément vu le jour pour répondre à ce constat dramatique. Elle est le fruit d’un partenariat entre Ericsson, l’Organisation météorologique mondiale (OMM), la Banque Mondiale, plusieurs opérateurs de téléphonie mobile (Zain, Orange, MTN) et l’Institut de la Terre de l’Université de Columbia. Pour connaître les détails du projet, regardez la vidéo (en anglais) : Lire la suite…

Technology for Good (17) : Quand les viticulteurs lèvent leur verre aux nouvelles technologies

Le viticulteur toscan Luca Orsini utilise la technologie mobile pour produire son Chianti

Le viticulteur toscan Luca Orsini utilise la technologie mobile pour produire son Chianti

 Depuis la nuit des temps, viticulteurs et négociants en vin s’efforcent de cultiver un raisin parfait capable de donner ensuite un vin frisant la perfection. VineSense, un projet de recherche de technologie sans fil lancé à Panzano en Toscane, terre d’élection du célèbre Chianti, permet de surveiller à distance des vignobles de culture biologique avec des résultats très prometteurs : augmenter la productivité tout en protégeant l’environnement.

A Panzano, plusieurs vignobles participent à un projet de surveillance à distance qui a pour objet de trouver les meilleures méthodes de culture biologique pour produire un vin de bonne qualité. Ruggero Mazzili, chef de projet à Panzano, explique : « Nous pouvons utiliser la surveillance à distance grâce à des capteurs sans fil installés dans le vignoble, afin de réduire l’utilisation des pesticides. ».

Dans cette ville toscane, Luca Orsini et sa famille produisent du Chianti Classico sur leur vignoble biologique : Le Cinciole. Pour les Orsini, il est vital de prendre soin de l’environnement pendant le processus de fabrication du vin. Raison pour laquelle ils font maintenant appel à une technologie mobile. « Je suis très soucieux de la manière dont je produis du vin », explique Luca Orsini. « C’est un aspect important de ma vie. Cette année, nous avons décidé d’introduire cette nouvelle technologie, VineSense, dans notre vignoble, afin de contrôler différents facteurs. Ce système est très important pour nous, puisqu’il nous permet de contrôler nos vignes en temps réel. ».

VineSense est un système de surveillance sans fil, qui utilise des capteurs répartis dans les vignes pour transmettre des informations via un système GPRS. Les viticulteurs peuvent ainsi accéder aux données en ligne. Basée sur une technologie mobile, cette solution aide les professionnels à économiser l’eau et à réduire l’utilisation des pesticides. Voir la vidéo (en anglais). Lire la suite…