Ericsson va déployer un réseau 4G intelligent pour la compagnie EnergyAustralia

Le réseau 4G acheminera des données entre 12 000 dispositifs de surveillance intelligents, 3 000 ordinateurs mobiles et 200 postes terminaux

Le réseau 4G acheminera des données entre 12 000 dispositifs de surveillance intelligents, 3 000 ordinateurs mobiles et 200 postes terminaux

 La technologie 4G/LTE (Long Term Evolution) fera partie intégrante du nouveau réseau intelligent australien grâce à un nouvel accord signé entre Ericsson et EnergyAustralia, la principale compagnie d’électricité du pays. Ericsson assurera la conception et l’intégration d’un réseau d’accès sans fil multi-fournisseur qui permettra des communications bidirectionnelles entre les systèmes de contrôle électrique, les systèmes de back-end et les foyers domestiques. Ce réseau sera déployé sur 150 sites de l’Etat de New South Wales.

Ce vaste projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du principal réseau intelligent de l’Australie. Il permettra de transformer le réseau électrique de la compagnie EnergyAustralia en un réseau plus intelligent, plus vert et offrant un meilleur rendement. Le réseau de télécommunications acheminera des données entre 12 000 dispositifs de surveillance intelligents en cours d’installation sur le réseau de distribution, près de 3 000 ordinateurs mobiles déployés sur le terrain et 200 postes terminaux.

EnergyAustralia réalisera dès 2011 des essais sur une plate-forme LTE, en vue de migrer vers un réseau LTE complet. « Ericsson se félicite de travailler au côté d’EnergyAustralia sur ce projet majeur », explique Sam Saba, président d’Ericsson  Australie/Nouvelle-Zélande. « Les communications machine à machine (M2M) transforment le secteur de l’énergie et permettront aux réseaux intelligents de fournir des informations instantanées, offrant ainsi aux foyers un meilleur contrôle de leur usage énergétique, de leurs coûts et émissions de carbone, tout en contribuant à une énergie durable. » Lire la suite…

Livre Blanc d’Ericsson : l’alimentation électrique devient numérique

Le traitement numérique des applications de conversion de l’énergie devient désormais très attractif

Le traitement numérique des applications de conversion de l’énergie devient désormais très attractif

Cela fait déjà quelque temps que des techniques d’alimentation numériques sont proposées. Pour autant, ces techniques nouvelles n’avaient pas jusqu’alors été en mesure de concurrencer avec succès les solutions analogiques. Grâce à la densité croissante des circuits intégrés, au travail réalisé par les fournisseurs de semiconducteurs, et à une technologie métal-oxyde complémentaire – à la fois mature et fiable – le traitement numérique des applications de conversion de l’énergie devient désormais très attractif.

Mais il y a plus. L’utilisation des techniques numériques se traduit par des capacités et des performances – tant pour les alimentations électriques que pour les systèmes –, impossibles à obtenir avec les techniques analogiques.

Alors qu’une grande partie de la publicité et des controverses dont font l’objet les techniques d’alimentation numériques est centrée sur les problèmes de gestion des systèmes d’alimentation, la question la plus importante – et l’élément ultime de leur acceptation – porte sur les avantages que ces techniques confèrent à l’alimentation électrique elle-même. Des avantages réels, mesurables et disponibles avec les technologies actuelles. Lire la suite…

Des réseaux électriques intelligents pour une Europe climatiquement neutre

Les entreprises européennes d'électricité se sont engagées pour une électricité climatiquement neutre d’ici à 2050 grâce au déploiement de réseaux intelligents

Les entreprises européennes d'électricité se sont engagées pour une électricité climatiquement neutre d’ici à 2050 grâce au déploiement de réseaux intelligents

 En matière de développement durable, les entreprises européennes du secteur de l’électricité se sont engagées en faveur d’un approvisionnement en électricité climatiquement neutre d’ici à 2050. Face à cet objectif ambitieux, le déploiement de réseaux intelligents (des réseaux électriques traditionnels auxquels se superpose un réseau d’information et de communication doté de compteurs intelligents) constitue un élément déterminant. InnoEnergy, l’une des trois Communautés de la connaissance et de l’innovation (KIC) mises en place par l’Institut européen de technologie (EIT), jouera un rôle moteur dans la réalisation de cet objectif. Ericsson Research est activement impliqué dans la communauté InnoEnergy.

Les technologies de l’information et de la communication (TICS) ont un rôle essentiel à jouer pour aider la société à tenir ses engagements en faveur du développement durable. Le secteur de l’électricité est l’un des secteurs industriels à d’ores et déjà bénéficier de cette coopération. Grâce à la technologie de communication M2M, les consommateurs et l’industrie pourront de plus en plus gérer facilement et instantanément la consommation d’énergie. Il en découlera notamment la possibilité d’une réduction de la charge en période de pointe ou encore d’un équilibrage entre la consommation et la production fluctuante provenant des énergies renouvelables. Le réseau intelligent rend en effet possible ce contrôle ainsi que la capacité à stocker ou à distribuer efficacement l’énergie là où elle est nécessaire.

La communauté InnoEnergy se sub-divise en six centres régionaux européens, axés chacun sur une thématique énergétique particulière. Par exemple, le centre implanté en Pologne se spécialise dans la recherche sur le charbon propre, tandis que les études sur l’éolien, le photovoltaïque et l’énergie des vagues sont menées en Espagne. Le pôle suédois se concentre pour sa part sur les réseaux intelligents et le stockage de l’électricité. Par son rôle au sein de la communauté InnoEnergy, Ericsson montre sa volonté d’être un acteur à part entière dans le développement des réseaux intelligents. Pour découvrir les missions d’InnoEnergy, regardez la vidéo ci-dessous (en anglais) : Lire la suite…

Quel est le point commun entre un distributeur d’eau et Ericsson ? Réponse en Italie

Ericsson a installé 1,6 million de compteurs intelligents dans le réseau du distributeur d'eau italien Acea

Ericsson a installé 1,6 million de compteurs intelligents dans le réseau du distributeur d'eau italien Acea

Acea, leader sur le marché italien de l’eau et de l’électricité, a choisi d’équiper son réseau de distribution d’électricité avec la solution de comptage intelligent développée par Ericsson. Cette solution constitue un moyen efficace de lutte contre la fraude. Elle permet également la mise en place d’une offre de services élargie et innovante et représente la première marche vers le développement de réseaux intelligents. Sans parler des économies considérables en termes de dépenses de fonctionnement qu’Acea a pu réaliser.

A l’instar d’un certain nombre d’autres pays, l’Italie a adopté une législation sur les compteurs évolués. L’introduction de ce type de compteurs s’inscrit en droite ligne des directives européennes en matière de protection de l’environnement et va dans le sens de la libéralisation du marché, garantissant aux clients résidentiels des offres tarifaires compétitives.

Pour s’adapter à ce nouveau contexte, Acea a choisi Ericsson comme partenaire technologique pour déployer des compteurs intelligents. En vertu d’un contrat de services gérés d’une durée de dix ans, Ericsson est donc chargé de la fourniture d’un centre de données et d’une solution logicielle, ainsi que de l’exploitation du système depuis son centre Global Service Delivery de Rome. Cette plateforme permet ainsi à Acea de relever et gérer les compteurs à distance et d’assurer la supervision des postes de distribution en obtenant en temps réel des informations détaillées sur le réseau.

Massimiliano Salvi, président d’Acea Distribuzione SpA s’explique sur les raisons qui ont motivé le choix d’Ericsson : « Ericsson offre une combinaison assez unique de compétences en matière de services gérés, de réseaux mobiles et d’ intégration de systèmes ». Lire la suite…