Ericsson lance une offre pour les réseaux de communications haut débit critiques

Par Diane Delesalle, le lundi 11 février 2019, classé dans 4G LTE,5G,Applications,Haut Débit,IOT,MWC,Réseaux mobiles
  • La digitalisation de l’industrie et la modernisation des radiocommunications mobiles terrestres (LMR) stimulent la demande en faveur de solutions de réseaux haut débit critiques.
  • Le nouveau portefeuille comprend les capacités réseau critiques, les applications haut débit critiques et les déploiements flexibles pour les réseaux privés
  • Il vise à permettre aux fournisseurs de répondre aux besoins de communication critiques dans des secteurs tels que la sécurité publique, l’énergie et les services publics, les transports et la fabrication

Ericsson lance son portefeuille de communications haut débit critiques pour les fournisseurs de services.

Grâce à cette offre, ces derniers pourront répondre aux besoins critiques des entreprises et essentiels à leur mission pour les industries et les agences de sécurité publique, dans un contexte de croissance de la numérisation et de modernisation des *radiocommunications mobiles terrestres.

Dès lors que des perturbations de quelques minutes, secondes voire millièmes de seconde des communications peuvent avoir des conséquences considérables pour les activités économiques – ou des implications graves pour la sécurité publique – la nécessité d’une communication rapide et fiable est primordiale.

Ces communications critiques sont utilisées dans de nombreux domaines : des services de premiers secours et des services d’urgence nationaux à la sécurité du personnel dans les entreprises. Pour de tels cas d’usages, on constate une demande croissante en faveur du haut débit critique. Les fournisseurs de services doivent assurer le niveau de disponibilité, de fiabilité et de sécurité maximum pour y répondre.

Ericsson a développé un nouveau portefeuille comprenant trois offres, afin de faire face aux besoins des utilisateurs en termes de communications critiques : capacités réseau critiques ; applications haut débit critiques et déploiements flexibles pour les réseaux privés locaux ainsi que pour les réseaux LTE critiques à l’échelle du pays.

Per Narvinger, responsable Product Area Networks chez Ericsson, rappelle : « Nous voyons des opportunités de croissance pour les fournisseurs de services et les opérateurs en réponse aux besoins de nouveaux segments grâce aux réseaux LTE/5G. Notre portefeuille permettra à nos clients de sécuriser efficacement les besoins de communication critiques dans les secteurs tels que la sécurité publique, l’énergie et les services publics, les transports et la fabrication. »

 

 

Capacités des réseaux critiques

Cette offre comprend des fonctions avancées pour les performances des réseaux critiques et couvre les aspects suivants : haute disponibilité des réseaux ; opération multiréseau faisant appel à des techniques de partage de spectre ; couverture et capacité pour les applications critiques. À cela s’ajoutent des capacités de sécurité réseau assurant le maintien des services réseaux, y compris en cas d’attaque contre les infrastructures. En définitive, la qualité des services, la priorité et la préemption contribuent conjointement à garantir la performance de la latence et les exigences en termes de capacité dans un contexte de charge élevée et d’engorgement des réseaux.

Les capacités réseau critiques incluent de nouvelles fonctionnalités simplifiant le déploiement des services de diffusion dans les régions à l’échelle du pays. Autre nouveauté : les sites fonctionnant en accès radio bénéficient désormais d’un mode de repli en cas de perte de connexion réseau. Cette offre comprend enfin des systèmes déployables offrant une couverture temporaire pour la reprise après sinistre et les opérations dans les zones rurales dépourvues de couverture.

Applications haut débit critiques 

Cette offre couvre l’Ericsson Group-Radio, qui assure les services push-to-talk, de données et vidéo critiques pour les missions. Elle permettra par exemple aux personnels de secours et d’intervention comme la police d’être plus efficaces pour assurer les services nécessitant des communications haut débit mobiles avancées.

Déploiements flexibles pour les réseaux privés

De nouveaux modèles d’affaires pour les industries. Après avoir possédé et exploité leurs propres réseaux, les industries critiques fournissent à présent des réseaux et des services privés tirant profit des actifs et des opérations réseau présents – sans compromettre le contrôle local requis.

Les déploiements flexibles d’Ericsson en matière de réseaux privés vont du découpage des réseaux aux réseaux entièrement dédiés, permettant aux fournisseurs de proposer des solutions et des services pour les industries critiques.

Ericsson offre par ailleurs des services managés pour les réseaux privés, avec des solutions basées sur l’intelligence artificielle et l’automatisation capables de prédire et de prévenir des événements tout en réduisant les dépenses d’exploitation. Grâce à de telles solutions, les fournisseurs de services sont en mesure de réduire leurs délais de commercialisation et d’intégrer les besoins de nouvelles industries.

Le haut débit critique permettra aux industries de gagner en efficacité sur différents plans : amélioration de la productivité et de la sécurité des personnels ; intégration massive des terminaux et des capteurs ; localisation en temps réel des actifs et des équipements ; recueil des données en vue d’optimiser les performances des équipements et des personnels et d’éviter les temps d’indisponibilité.

Thomas Lynch, Directeur exécutif auprès de IHS Markit, explique : « L’industrie des communications critiques développe des moyens visant à fournir des solutions haut débit mobiles critiques pour les utilisateurs professionnels, en augmentant les communications voix critiques d’aujourd’hui. À travers son nouveau portefeuille, Ericsson donne aux fournisseurs de services les moyens de s’attaquer à ce segment en pleine croissance en tirant parti de leurs infrastructures et de leurs opérations LTE existantes dans des conditions abordables et évolutives. »

 

 

*Un système de radiocommunications mobiles terrestres (LMR) est un système de communications voix de personne à personne formé d’émetteurs-récepteurs radio deux voies pouvant être mobiles, installés dans des véhicules ou portables. Les systèmes LMR sont largement utilisés par les organismes d’intervention d’urgence tels que les services de police, de sapeurs-pompiers et d’ambulance, ainsi que les autres organisations gouvernementales.

 

Ericsson au Mobile World Congress 2019

Rejoignez Ericsson au MWC 2019 à Barcelone du 25 au 28 février et découvrez le futur de l’innovation avec la 5G et l’IoT. Nous présenterons les nouvelles opportunités d’affaires générées par la 5G et présenterons des cas d’usages qui améliorent l’expérience des fournisseurs de services et des clients. Venez découvrir les dernières tendances et les technologies qui façonnent l’industrie, aujourd’hui et demain.  Suivez-nous en direct et en ligne sur www.ericsson.com/mwc

 

 

 

La 4G Privée débarque ! (Private 4G arrives!)

Par Rabii Ouadi, le mercredi 12 septembre 2018, classé dans 4G LTE,5G

We all appreciate today our smartphones in our daily life and the added value of mobile apps. However, in the professional world, too often, major players are working with old fashioned communication tools, suffering from the technological gap they have with the innovations that everyone benefits from today.

It is indeed not unusual to meet security agents communicating with walkie talkies, which even though digital, corresponds to what we call 2G, while everyone has 4G in his pocket. As a result, today a teenager handling the most basic smartphone, has more technological capabilities than this kind of security agents!

Many other professionals in Transportation, Energy also suffer from this lag.

Concerned by this matter, the French public authorities have taken actions and the French regulator (ARCEP) decided to allocate specific frequencies to professionals to allow them to benefit from the essential contribution of this technology.

Soon, 4G networks of a new type will appear, called Private 4G or Private LTE, i.e. not served by a mobile operator, but owned and operated directly by the companies themselves for their own purposes.

Among them, we will find big names of the French industry such as SNCF, RATP, Air France, EDF … etc.

Air France has been experimenting for almost two years this technology provided by ERICSSON for the greater benefit of its operational teams on the ground of Paris Charles de Gaulle Airport and inside its flights.

Christian Regnier, Head of Private LTE at Air France KLM, testifies in this video the importance of private 4G networks for the trades and operations of the air carrier.

 


Nous apprécions tous aujourd’hui les smartphones dans notre vie quotidienne et l’apport des applications, qu’elles soient futiles ou fondamentalement essentielles. Cependant dans le monde professionnel, trop souvent encore, des acteurs majeurs travaillent avec des outils de communication en total décalage avec les innovations technologiques dont tout un chacun bénéficie aujourd’hui.

Il n’est en effet pas rare de croiser des agents de sécurité en train de communiquer avec des talkies walkies, qui quand bien même digitaux, correspondent à ce que le grand public appelle 2G, alors que tout le monde a la 4G dans sa poche. De ce fait, aujourd’hui un simple adolescent doté du plus basique des smartphones, surclasse haut la main certains personnels de sécurité !

De nombreux autres professionnels des Transports, de l’Énergie et d’autres secteurs, pâtissent également de ce décalage.
Pour remédier à ce fait, les pouvoir publics français ont pris certaines actions et l’autorité de régulation des télécoms (ARCEP) s’apprête à attribuer des fréquences spécifiques aux professionnels pour leur permettre de bénéficier de l’apport essentiel de cette technologie.

Nous verrons donc bientôt l’éclosion de réseaux 4G d’un nouveau type, dit Privés, c’est-à-dire n’étant pas opérés par un opérateur mobile, mais possédés et opérés directement par les entreprises elles-mêmes pour leurs propres besoins opérationnels.
Parmi elles, nous retrouverons de grands noms tels que SNCF, RATP, Air France, EDF …etc.

Air France expérimente ainsi depuis près de deux ans cette technologie fournie par ERICSSON pour le plus grand bénéfice de ses métiers.

Christian Regnier, Directeur de projet LTE chez Air France KLM, témoigne dans cette vidéo de l’importance de la 4G privée pour les métiers et les opérations du transporteur aérien.

 

Lancement de la pico-cellule RBS 6402 : plus de performance pour les petits sites

Par Corinne Muller, le jeudi 11 septembre 2014, classé dans 4G LTE,Réseaux mobiles

Première pico-cellule pour usage en intérieur capable de doubler la capacité en offrant des débits LTE de 300 Mbits/s avec agrégation de porteuses, le tout dans un encombrement de la taille d’une tablette.

Opérationnelle dans le réseau en 10 minutes,  grâce à une installation plug-and-play innovante exploitant la fonction SON (configuration et intégration au réseau automatique et autonome) et l’infrastructure Ethernet existante.

Lire la suite…

5,6 milliards d’abonnements pour smartphones d’ici 2019

Par Corinne Muller, le vendredi 6 juin 2014, classé dans 4G LTE,Réseaux mobiles

Taux de pénétration mobile par région

Selon le dernier rapport sur la mobilité publié par Ericsson, le nombre d’abonnements mobiles devrait atteindre les 9,3 milliards d’ici 2019 et les Smartphones devraient représenter plus de 60 % de ce chiffre, soit 5,6 milliards. Pour favoriser l’expérience des utilisateurs de Smartphones, les réseaux WCDMA/HSPA devraient couvrir 90 % de la population mondiale d’ici 2019. Par ailleurs, près des deux tiers (65 %) de cette population bénéficiera d’une couverture 4G/LTE. Lire la suite…

Boostez votre innovation avec Com4Innov, le laboratoire 4G/M2M

Com4Innov propose un talk-show afin de vous informer sur les bonnes pratiques et usages de la plateforme 4G/LTE/IMS/M2M.

Com4Innov vous propose un talk-show en live animé par Jean-Pierre Largillet ce jeudi 20 juin de 15h30 à 16h15, afin de vous informer sur les bonnes pratiques et usages de la plateforme 4G/LTE/IMS/M2M.

Côté agenda de ce talk-show inédit, Viktor ARVIDSSON, Directeur Stratégie et Marketing – Ericsson et Philippe BESSAGUET, Président – iQsim, deux industriels membres fondateurs de Com4Innov, présenteront les raisons de leur collaboration à ce projet innovant et temoigneront de leur experience au sein de la plateforme.

Pour illustrer les moyens et services proposés, nos premiers utilisateurs seront présents sur le plateau. Découvrez ainsi leurs premiers tests, réalisations et utilisations de ce laboratoire de développement grandeur réelle, avec pour exemple :

> l’expérimentation de la 4G et des services IMS par François COUTANT, Senior Manager – NVIDIA,
> les tests effectués pour le projet collaboratif « LTE Now » par Christian BONNET, Professeur – EURECOM,
> l’utilisation pour le projet collaboratif « WL-BOX4G » par Philippe BESSAGUET, Président – iQsim,
> les premiers tests M2M par Raphaël BERNHARD, Ingénieur R&D expert – ORANGE (cloud et simulation).

Notre directeur opérationnel, Claude Hary, et notre leader technique, Philippe Badia, aborderont également les autres usages disponibles et offerts par la plateforme.

Posez dès aujourd’hui vos questions sur le site dédié à l’émission : notre équipe d’experts vous répondra en live ! Cliquez ici pour accéder au tchat !

Cette émission sera pour vous l’occasion de découvrir et décrypter tout le potentiel que vous offre l’écosystème de Com4Innov pour accélérer le développement de vos solutions et services.

Rendez-vous jeudi dès 15h30 sur www.com4Innov.com et sur www.webtimemedias.com !

Concernant les smartphones, nous sommes tous différents

Par Benoît Maydat, le mardi 18 juin 2013, classé dans 4G LTE,Réseaux mobiles,Société en réseau
http://bit.ly/15f5dDJ

Identifier les besoins actuels des consommateurs permet de créer pour eux un plus grand bénéfice.

Les ‘early adopters’ ne sont plus le seul moteur de la croissance de l’utilisation des smartphones et de l’Internet mobile. Désormais, nous y participons tous !

Nous en avons tous une utilisation différente et il devient de plus en plus important de comprendre les facteurs qui influent sur l’expérience globale que nous procure notre smartphone.

Ericsson a cherché ce qui est important pour les utilisateurs quand il s’agit de leur smartphone et de la façon dont ils s’en servent. Les quatre principaux facteurs sont la performance, le prix, le service client et l’appareil en lui-même. Cependant, l’importance de ces facteurs varie pour les différents utilisateurs. Le prix ​​pourrait avoir plus d’importance pour certains alors que l’appareil pourrait être le facteur principal pour d’autres.

Dans notre rapport Unlocking Consumer Value (« Créer de la plus-value pour les consommateurs »), nous avons identifié six groupes différents: les Performance Seekers, les Cost Cutters, les Curious Novices, les Control Seekers, les VIP et les Devicers.

http://bit.ly/15f5dDJ

L’importance des 4 facteurs varie pour les différents utilisateurs.

Et vous, à quel groupe appartenez-vous? Découvrez-le en consultant le rapport.

 Quels types de personnes composent chacun des groupes ? En voici un exemple :

« La couverture réseau de mon opérateur est très bonne. Je peux être dans le train et avoir quand même du réseau. »
Samir, Performance Seeker.

« Il faut que j’ai toujours le dernier iPhone dès qu’il sort, il est trop stylé! »
Emilie, Devicer.

« Je suis chez le même opérateur depuis des années et j’y suis bien. Il faudrait juste qu’ils se rendent compte que je suis un client fidèle. »
Monica, VIP.

« Je ne vois pas pourquoi je paierais un surplus pour mon abonnement. Internet doit être compris dedans. »
Irène, Cost Cutter.

« C’est vraiment frustrant quand ça met quatre fois plus de temps sur l’iPad que sur mon ordinateur. »
Maximilien, Curious Novice.

« Je n’ai pas encore atteint ma limite mais je fais attention. J’ai pris 500 mégas supplémentaires au cas où je dépasserais. J’évite de regarder des vidéos trop longues. »
Diane, Control Seeker.

http://bit.ly/15f5dDJ

Nous avons tous une utilisation différente des smartphones.

Comment les opérateurs peuvent fournir un service que les Performance Seekers vont adorer? En fournissant aux consommateurs une meilleure façon d’évaluer l’efficacité du réseau. Permettre aux consommateurs de voir des tableaux de bord de performance personnalisées en fonction de leurs habitudes de transport leur fournirait une évaluation plus personnalisée et pertinente du réseau, ce qui est important lors du choix d’un opérateur.

Qu’est-ce qui motive les Curious Novices? Ce groupe dépendant a besoin d’avoir un contact personnel vers lequel ils peuvent se tourner quand ils sont submergés par des problèmes techniques. Avoir ce contact personnel les aidera à construire une relation de long terme avec leur opérateur.

Qu’est-ce que Control Seekers recherchent chez un opérateur? La garantie et le droit de se défaire des offres qui ne sont pas à la hauteur de leurs attentes sont très appréciés par les Chercheurs de contrôle. Offrir ce type de service flexible permettra d’améliorer grandement la confiance entre l’opérateur et l’abonné.

En fournissant aux consommateurs une meilleure façon d’évaluer l’efficacité du réseau. Permettre aux consommateurs de voir des tableaux de bord de performance personnalisées en fonction de leurs habitudes de transport leur fournirait une évaluation plus personnalisée et pertinente du réseau, ce qui est important lors du choix d’un opérateur.

Rapport Ericsson sur la mobilité : adoption rapide des smartphones et doublement du trafic de données mobiles

Par Benoît Chamontin, le mercredi 21 novembre 2012, classé dans 4G LTE

13 millions d’abonnements LTE supplémentaires ont été enregistrés au troisième trimestre 2012 et leur nombre devrait atteindre 1,6 milliard à l’horizon 2018.

Le dernier rapport sur la mobilité publié par Ericsson – précédemment connu sous le nom de rapport sur le trafic et les données marché – révèle que près de 40 % des téléphones vendus au troisième trimestre 2012 ont été des smartphones. Il montre également que le trafic de données a doublé entre le troisième trimestre 2011 et le troisième trimestre 2012 et qu’il devrait enregistrer une croissance annuelle de l’ordre de 50 % entre 2012 et 2018, principalement sous l’impulsion de la vidéo.

L’étude menée par Ericsson montre que la vidéo en ligne est le facteur qui contribue le plus à cet essor du trafic mobile : elle représente en effet 25 % du trafic total généré par les smartphones et 40 % de celui émanant des tablettes. Cette progression fait peser sur les réseaux de nouvelles exigences, notamment celle de garantir un service de qualité partout et à tout moment.

Douglas Gilstrap, Senior Vice President et directeur de la stratégie d’Ericsson, explique : « La généralisation des smartphones et des tablettes a modifié l’usage que nous faisons d’Internet, augmentant les attentes autour de la qualité des réseaux mobiles. La mobilité occupe aujourd’hui une place importante dans notre vie quotidienne. Nous avons tous en permanence sous la main des outils permettant un accès instantané à l’information, au divertissement et aux échanges sociaux. » Lire la suite…

Le changement, c’est maintenant… aussi dans les télécoms – Digiworld Summit 2012

Édition 2012 du digiworld forum sur le thème « game changers »

Le monde se transforme, y compris dans la sphère télécoms. Quelques faits récents en témoignent.

La croissance annuelle du marché des télécoms devrait être de 3 à 5% jusqu’en 2015, avec une croissance des services de l’ordre de 3 à 7% sur la même période selon les dernières estimations Ericsson. Les perspectives marché sont donc encourageantes.

Au plan européen, la Commission vient de libérer une partie supplémentaire du spectre radioélectrique pour la 4G dans le cadre de sa stratégie en faveur du haut débit. Une bonne nouvelle, dans l’optique de faire face à l’explosion du trafic data.

Si l’arrivée prochaine de la 4G LTE offre de nouvelles opportunités pour les acteurs, le modèle économique de l’offre mobile inquiète les décideurs. La baisse des prix initiée par certains est considérée comme La source des problèmes.

Quelles réponses apportées à cette nouvelle donne ? Quels nouveaux modèles sont possibles ?

Pour y répondre, le Digiworld Summit de l’Idate vient d’ouvrir ses portes à Montpellier sur le thème « game changers ». Le cloud, le big data et la mobilité sont au cœur des problématiques évoquées.

 Le président de Swisscom, Carsten Schloter, y a fait hier une intervention plutôt décapante, Pour lui, Internet a imposé aux opérateurs de passer d’un modèle local à un modèle global. Et la tarification doit être complètement repensée en raison de l’explosion du trafic data. L’accès est la clé, car par nature l’accès est un business local. La qualité, les performances, la sécurité de l’accès sont des facteurs déterminants dans l’expérience utilisateur. La vision du consommateur a changé. Il souhaite désormais avoir accès à ses données depuis le cloud, partout, tout le temps, quel que soit le support.  Donc certes, la recherche de l’optimisation des coûts est une piste à explorer pour les opérateurs, mais la différentiation est la planche de salut. Swisscom a ainsi changé son modèle pour établir des prix en fonction de l’utilisation de la bande passante et donc de l’usage de ses clients (téléphone, mail, vidéo, …), une approche qui a rencontré un succès immédiat auprès des consommateurs suisses.

Comme Pascal Cagni, ex dirigeant d’Apple l’a indiqué en fin de son intervention au Digiworld Forum, le meilleur moyen de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer. Une citation d’Alan Kay toujours d’actualité.

Hong Kong : Ericsson, fournisseur exclusif de la 4G/LTE pour l’opérateur SmarTone

Par Benoît Chamontin, le vendredi 14 septembre 2012, classé dans 4G LTE

Grâce à des réseaux ultra performants, les utilisateurs de haut débit mobile bénéficieront d’une expérience de qualité supérieure et auront accès à des solutions et des services avancés.

Dans une ville aussi peuplée que Hong Kong, le déploiement d’un réseau haut débit mobile de toute dernière génération est indispensable pour accélérer la transmission des données et offrir ainsi aux abonnés une expérience utilisateur optimale. C’est dans cette optique que l’opérateur mobile SmarTone, premier opérateur de la région, vient d’annoncer l’ouverture de son service 4G LTE. Grâce aux efforts déployés par Ericsson, fournisseur exclusif du réseau de bout en bout de SmarTone, les abonnés vont désormais pouvoir bénéficier de débits de téléchargements encore plus élevés sur leurs terminaux mobiles.

L’offre 4G LTE de SmarTone est disponible depuis le 11 septembre 2012. La transition se fera en toute transparence, les stations radio multi-standard d’Ericsson étant compatibles 2G, 3G et LTE. Etant donné les performances exceptionnelles du réseau déployé, c’est une expérience d’une toute nouvelle dimension, assortie de solutions et de services avancés, qui attend les utilisateurs.

Douglas Li, directeur général de SmarTone, commente : « SmarTone, pour qui innovation et créativité sont des valeurs clés, a déployé des efforts considérables pour offrir à ses abonnés une expérience 4G tout à fait unique. Grâce à la solution LTE de bout en bout fournie par Ericsson, nous sommes en mesure de proposer à nos clients des services de haut débit mobile d’une performance supérieure. » Lire la suite…

LTE : Ericsson parmi les leaders du classement Magic Quadrant établi par Gartner

Par Corinne Muller, le vendredi 24 août 2012, classé dans 4G LTE,Récompenses et Prix

Magic Quadrant for LTE Network Infrastructure : un classement obtenu par Ericsson à la fois pour sa capacité d’exécution et la globalité de sa vision

Ericsson figure parmi les leaders du LTE dans le dernier classement Magic Quadrant publié par le cabinet Gartner, l’une des principales sociétés de conseil et de recherche dans le domaine des technologies. Gartner a évalué les fournisseurs d’équipements en fonction de la globalité de leur vision du marché et de leur aptitude à déployer le LTE.

 La qualité et la performance des réseaux deviennent aujourd’hui de réels avantages concurrentiels, face aux changements dans les usages comme dans les schémas de trafic. Avec le boom des smartphones, on s’attend à ce que le trafic de données mobiles soit multiplié par 15 d’ici 2017. Les opérateurs se trouvent donc confrontés à un enjeu important : celui de garantir une expérience utilisateur de qualité pour les services consommés sur les smartphones, tablettes et autres nouveaux terminaux. Cette attention de plus en plus grande portée à la performance des réseaux est avant tout visible sur les premiers marchés du LTE, comme les Etats-Unis et la Corée, ou encore sur d’autres marchés caractérisés par une forte pénétration des smartphones. A ce jour, près de 50 % des smartphones utilisés dans le monde sont connectés à un réseau Ericsson.

 La capacité à fournir des réseaux ultra performants ne résulte pas uniquement de l’introduction de nouvelles technologies, mais de la combinaison réussie du matériel existant avec les nouvelles solutions basées sur les standards 3GPP. Précurseur de la technologie LTE, Ericsson détenait fin 2011 60 % de part de marché en volume, lui conférant ainsi l’expérience et l’envergure nécessaires pour soutenir les opérateurs lors de la prochaine phase de déploiement du LTE.

 « Nous avons de nombreux retours positifs sur la performance de nos réseaux et nous sommes aujourd’hui très fiers de figurer parmi les leaders du classement établi par Gartner.

Ericsson est particulièrement attentif à ce que ses clients bénéficient de réseaux de la plus haute performance et s’attache, au travers de ses investissements dans la R&D, à garantir la meilleure utilisation possible de leur spectre limité. »

Thomas Noren, vice-président, responsable des produits radio chez Ericsson

 A ce jour, sept des dix principaux opérateurs mondiaux, classés en fonction de leur chiffre d’affaires 2010, ont retenu des systèmes LTE pour leurs réseaux. Et Ericsson a signé des contrats avec six de ces opérateurs. Lire la suite…