InnovationInternet of ThingsTrès haut débit mobile5GMedia / TVSmart cities26 milliards d'objets connectés en 2020Société en réseauxRecherche et développementDéveloppement durableSmart gridsSolutions et services IT

Pourquoi le numérique a besoin de solides fondations 5G

Par Corinne Muller, le mercredi 28 février 2018, classé dans 5G,MWC18

La 5G placera les fournisseurs de services au centre de l’écosystème numérique, a déclaré Börje Ekholm Président et CEO d’Ericsson, lors d’une intervetion au Mobile World Congress 2018, le mardi 27 février.

Borje Ekholm at the Mobile World Congress 2018

Börje Ekholm s’est entretenu avec Karen Tso, co-présentatrice de Squawk Box Europe sur CNBC, lors de la première séance d’ouverture de la journée intitulée « The Foundations of The Digital Economy ».

Il a insisté sur les messages abordés lors de sa conférence de presse lundi : la 5G est passé d’un simple mot à la mode à une réalité commerciale, mettant en évidence les 38 protocoles d’accord de l’entreprise et plusieurs contrats commerciaux avec des fournisseurs de services.

« Nous percevons la 5G comme un moyen de montrer la valeur du réseau. Une grande partie de la technologie dépend d’une infrastructure mobile solide », a déclaré Börje Ekholm.

Il a ajouté que bien que la vitesse accrue avec la 5G soit importante, une latence plus faible et une durée de vie plus longue de la batterie pourraient l’être encore plus.

La 5G a été conçue pour être l’internet de l’industrie, avec, comme exemples principaux, le contrôle à distance des machines et la maintenance à réalité augmentée.

« Le consommateur s’apercevra également que, dans les domaines des soins de santé et des véhicules autonomes, par exemple, la faible latence constitue un élément essentiel », a déclaré Börje Ekholm.

Börje Ekholm a évoqué la nécessité d’un régime réglementaire approprié, un point qu’il avait également souligné lundi, en insistant sur une déréglementation en Europe et des processus d’autorisation de site plus faciles qui permettront la construction rapide de sites nécessaires à la 5G.

« Il est important que les gouvernements considèrent les réseaux comme des ressources naturelles essentielles. Il y a 100 ans, nous construisions des chemins de fer et des routes. Les futures routes sont des autoroutes numériques », a-t-il poursuivi.

Tso et Ekholm ont terminé cet échange en analysant l’avenir à plusieurs niveaux : commercialement, en termes de nouveaux appareils et dans la façon dont la 5G changera radicalement nos vies.

« La 5G sera une réalité commerciale pour plusieurs raisons », a-t-il ajouté. « Le premier est le trafic de données. Nous avons besoin de 5G pour réduire les coûts par gigaoctet. Nous constatons également que les précurseurs en matières de nouvelles technologies en tirent un avantage. Nous avons vu qu’avec les premiers arrivants en 4G, ils obtiennent un revenu moyen par utilisateur plus élevé et une part de marché plus élevée. »

Ericsson prédit qu’il y aura un milliard de terminaux 5G sur le marché d’ici 2023, et ils pourraient probablement changer notre façon d’interagir avec nos appareils connectés.

« Nous aurons plus de technologies portables. Et la fragmentation des appareils sera plus grande. Aujourd’hui, le smartphone est le centre de l’écosystème. Cela pourrait sembler différent dans un monde avec la 5G », a poursuivi Börje Ekholm.

Mais il s’agit également d’ouvrir des possibilités.

« Pensez au smartphone. Pensions-nous que nous l’utiliserions pour regarder des vidéos, écouter de la musique, commander de la nourriture et commander un taxi? Les nouvelles possibilité d’utilisation apparaîtront à mesure que la technologie mûrira », a-t-il conclu.

Pour en savoir plus sur la manière dont Ericsson accueille les clients dans la zone « Do Zone » cette année, rejoignez-nous dans le hall 2 à Barcelone ou en direct en ligne.

L’impact en matière de développement durable et de responsabilité d’entreprise des actions d’Ericsson

Ericsson est un pionnier dans l’utilisation des technologies d’information et de communication pour résoudre les problèmes environnementaux et climatiques, ainsi que pour stimuler le développement socio-économique et soutenir l’aide humanitaire. Ce fut l’une des premières entreprises de télécommunications, il y a 25 ans, à adopter le rapport sur le développement durable. Les projets concernés contribuent aux objectifs de développement durable des Nations Unies et les activités menées en 2017 ont eu un impact positif dans de nombreux domaines.

Young students with laptop computer

 

Le programme « Connect to Learn » a permis à 120 000 étudiants de 25 pays d’accéder à une éducation de qualité. Le plus grand déploiement de ce programme est au Myanmar, où une génération d’étudiants est autonome grâce aux nouvelles technologies..

Lorsque l’ouragan Maria a frappé l’île de la Dominique, dans les Caraïbes, l’équipe d’intervention d’Ericsson était sur place en 48 heures. La connexion d’urgence mise en place par l’équipe a permis de venir en aide à plus de 2 900 personnes travaillant pour des organisations humanitaires dans 18 endroits différents.

Le développement continu de nouvelles technologies par Ericsson joue également un rôle important en matière d’environnement et de prévention du changement climatique. Aider à réduire la consommation d’énergie fait partie intégrante de la stratégie de l’entreprise, et la prochaine génération de téléphonie mobile (5G) sera jusqu’à 90% plus économe en énergie par rapport aux réseaux en cours de déploiement (4G).

Vous pouvez en découvrir davantage sur l’impact des activités de développement durable et de responsabilité d’entreprise d’Ericsson en téléchargeant le rapport complet sur la page Web du rapport sur le développement durable d’Ericsson.

Libérer le potentiel commercial de la 5G : une feuille de route pour les opérateurs

Par Corinne Muller, le lundi 26 février 2018, classé dans 5G

A roadmap for operators

  • Le guide complet pour permettre aux opérateurs de maximiser les opportunités de revenus et de répondre aux défis du déploiement
  • L’automatisation en temps réel est le plus important des neuf groupes de cas d’utilisation identifiés dans le rapport d’Ericsson sur la numérisation de l’industrie 5G, suivi par les services vidéo améliorés
  • 73 % des personnes interrogées dans le Rapport d’Impact sur l’industrie 5G déclarent considérer les avantages accordés au premier entrant comme étant leur objectif le plus stratégique.

Les industries ont changé de point de vue sur la 5G, d’abord vue comme une technologie perturbatrice et dont l’adoption est désormais considérée comme un élément central de leur stratégie. Dans son dernier rapport sur la 5G, 5G Business Potential,, dévoilé aujourd’hui au Mobile World Congress, Ericsson (NASDAQ: ERIC) présente une feuille de route pour les opérateurs afin de libérer le potentiel commercial de la numérisation de l’industrie avec la 5G.

Ericsson dynamise l’écosystème IoT grâce à sa place de marché IoT Accelerator

Par Corinne Muller, le jeudi 22 février 2018, classé dans IOT

Irrigation on a connected farm

  • Favorise l’adoption massive de l’IoT comme tremplin vers la 5G
  • La place de marché IoT Accelerator augmente la capacité des acteurs de l’écosystème IoT cellulaire à créer de la valeur
  • Facilite l’intégration d’applications partenaires et clients pour les fournisseurs de services évoluant vers un IoT d’entreprise. Elle permet aux partenaires et développeurs d’applications de rejoindre l’écosystème facilement et de développer leur activité de manière rentable.

Ericsson vient de lancer sa place de marché IoT Accelerator pour favoriser la collaboration au sein de l’écosystème numérique, une collaboration qui profitera tout autant aux développeurs qu’aux fournisseurs de services.

Côté fournisseurs de services, elle met à disposition un catalogue global d’applications IoT à proposer aux entreprises clientes et permet d’accélérer la mise sur le marché de nouvelles offres.

Côté partenaires et développeurs d’applications, elle ouvre la porte sur un écosystème IoT qui leur permettra d’entrer en contact avec des fournisseurs de services au travers d’une plateforme unique, donnant de la visibilité aux API de connectivité cellulaire. Elle s’accompagne également de fonctions facilitant la monétisation et la facturation dans l’ensemble de l’écosystème.

Carrie MacGillivray, vice-président en charge de la mobilité et de l’IoT chez IDC, a déclaré : « Les fournisseurs de services de communication se livrent à une course effrénée, cherchant à se développer et se différencier sur le marché en plein essor de l’Internet des objets (IoT). Pour cela, ils ont besoin d’avoir accès à un solide écosystème de développeurs. Pour les développeurs travaillant sur plusieurs plateformes et réseaux de fournisseurs de services, répondre à l’enjeu de la fragmentation passe par l’utilisation d’API compatibles avec tous les réseaux mobiles dans le monde. »

Jeff Travers, responsable Internet des objets (IoT) chez Ericsson, a déclaré : « Le lancement de la place de marché IoT Accelerator augmentera la capacité de l’ensemble des acteurs de l’écosystème IoT cellulaire à créer de la valeur. Favorisant l’adoption massive de l’Internet des objets, elle constitue un nouveau tremplin vers la 5G. Elle aide les fournisseurs de services à apporter de la visibilité sur les API de connectivité réseau destinées aux applications IoT et à monétiser ces ressources. ».

Les développeurs d’applications bénéficient ainsi d’un nouveau go-to-market, apportant, grâce à Ericsson, une visibilité mondiale de leur offre. Cela leur permettra d’accroître leur activité et, en même temps, de développer des applications basées sur des API de connectivité cellulaire porteuses de valeur ajoutée pour les entreprises, notamment : une intégration rapide et automatisée de nouveaux appareils et abonnements, une meilleure sécurité, une couverture cellulaire partout dans le monde et plus performante en utilisation à l’intérieur de bâtiments ainsi qu’une plus grande autonomie des batteries.

Fournisseurs de services et développeurs d’applications peuvent demander un accès à la place de marché IoT Accelerator en cliquant sur le lien suivant : IoT Accelerator Marketplace

Ericsson fera une démonstration de sa place de marché IoT Accelerator dans le cadre du salon MWC 2018. Destinée aux fournisseurs de services, l’offre IoT Accelerator, fondée sur le cloud, combine des plateformes horizontales et des services professionnels. Grâce à ses fonctionnalités évolutives, proposées sous forme de service, elle permet la création et le déploiement rapides de solutions pour l’Internet des objets.

NBC Olympics sélectionne Ericsson pour la production des Jeux Olympiques d’hiver de 2018 à Pyeongchang

Par Corinne Muller, le jeudi 8 février 2018, classé dans Télévision

Ericsson fournira à NBC Olympics sa technologie d’encodage vidéo

NBC OLYMPICS SELECTS ERICSSON

 

NBC Olympics, une division de NBC Sports Group, a choisi Ericsson pour fournir des solutions de contribution vidéo pour sa production des XXIIIème Jeux Olympiques d’hiver qui auront lieu à PyeongChang, en Corée du Sud, du 8 au 25 février 2018. L’annonce en a été faite aujourd’hui par Christopher Connolly, directeur principal de l’ingénierie et des opérations de transmission, et Angel Ruiz, responsable des solutions médias d’Ericsson.

Ericsson fournira ses technologies d’encodage et de réception satellite pour assurer la distribution de vidéos NBC Olympics à des millions de téléspectateurs.

Les ingénieurs spécialisés d’Ericsson apporteront leur aide pour la configuration de l’équipement et du système, et seront également sur place 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour fournir un support multi-site tout au long de l’événement.

Les solutions d’encodage d’Ericsson, plusieurs fois primées, offrent les niveaux de performance de traitement et de diffusion vidéo les plus élevés de l’industrie et une très grande efficacité de décodage pour tous les formats vidéo. La plate-forme de traitement médias d’Ericsson fournira le contenu HD haute qualité sur une combinaison de canaux, fibre et satellite.

« La fiabilité et l’expertise d’Ericsson sur le marché de la compression en ont fait un acteur incontournable pour soutenir, une fois de plus, la production olympique de NBC pour les Jeux olympiques et paralympiques de 2018», a déclaré M. Connolly. « Grâce à notre partenariat avec Ericsson, nous bénéficions d’une solution fiable et éprouvée. »

« Nous sommes heureux d’être à nouveau partenaires et de soutenir la couverture et la production des Jeux Olympiques d’hiver », a déclaré Angel Ruiz, responsable des solutions médias d’Ericsson. « En fournissant des solutions et des services de compression vidéo de premier plan, y compris nos technologies de codeurs et de récepteurs leaders du marché, nous assurons les plus hauts niveaux de performance, d’efficacité et de fiabilité pour la diffusion de cet événement prestigieux ». La solution Ericsson comprend ses encodeurs de contribution AVP 2000 et ses récepteurs modulaires évolués RX8200.

À propos de NBC Olympics
Division du NBC Sports Group, NBC Olympics est responsable de la production, de la programmation et de la promotion de la couverture olympique de NBC Universal. Il est reconnu pour son histoire olympique inégalée, sa production et sa capacité à toucher les plus larges audiences de l’histoire de la télévision américaine.

La base installée Ericsson Radio System prête pour la 5G

Par Corinne Muller, le , classé dans 5G,Opérateurs

Ericsson Radio System ready for 5G NR

  • Tous les produits Ericsson Radio System livrés depuis 2015 prendront en charge la capacité 5G New Radio (NR) grâce à une installation logicielle effectuée à distance
  • Permet une migration rapide et fluide vers la 5G dans les bandes existantes, ainsi qu’une extension rapide de la couverture des services 5G pour les opérateurs

Ericsson annonce aujourd’hui que sa base installée de produits radio de la gamme Ericsson Radio System sera en mesure de faire fonctionner 5G New Radio (NR). Cette capacité sera obtenue grâce à une installation logicielle effectuée à distance. Cela s’applique à plus de 150 éléments d’Ericsson Radio System actifs dans plus de 190 réseaux commerciaux à travers le monde, y compris celles mises en place depuis 2015 ou encore les produits Radio Dot System existants. En bref, tous les produits Ericsson Radio System sont prêts pour 5G NR.

Fredrik Jejdling, vice-président exécutif et responsable de la Business Area Réseaux d’Ericsson, déclare : « Le matériel et les logiciels d’Ericsson sont conçus pour évoluer et nous travaillons depuis longtemps sur la compatibilité rétroactive. Les investissements dans les équipements Ericsson Radio System effectuées depuis 2015 continueront à apporter de la valeur aux opérateurs lorsque le moment sera venu de passer à la 5G.  »

Pour Daniel Staub, directeur du Joint Mobile Group de Swisscom : « les annonces d’aujourd’hui nous permettront de lancer plus efficacement les services 5G avec nos matériels Ericsson Radio System, conçus pour être à l’épreuve du temps, renforçant ainsi la valeur à long terme de nos actifs réseaux ».
Les opérateurs auront la possibilité de faire fonctionner la 4G et la 5G dans la même bande avec la même radio et la même bande de base. Il sera également possible de partager le spectre entre 4G et 5G avec des porteuses côte à côte dans la même bande, et même avec des porteuses se chevauchant en utilisant la fonctionnalité dite de « partage dynamique du spectre ».

Selon le dernier Ericsson Mobility Report, le trafic mondial de données mobiles devrait être multiplié par huit d’ici la fin de l’année 2023, tandis que les abonnements 5G devraient atteindre 1 milliard. Cette évolution pousse les opérateurs à continuer à augmenter leurs capacités de manière rentable tout en assurant en parallèle leur évolution vers la 5G.

Suivez-nous sur :
www.ericsson.com/fr
www.twitter.com/ericssonfrance
www.facebook.com/ericssonfrance
http://www.blog-ericssonfrance.com/
www.youtube.com/user/ericsson

 

Réseaux 5G : Ericsson complète sa plateforme pour les opérateurs

Turn on 5G

  • Annonce d’un logiciel commercial 5G permettant aux opérateurs de lancer la 5G dès le quatrième trimestre 2018.
  • Evolution de l’offre de Cloud distribué pour optimiser les applications sur de multiples sites en améliorant la latence, la sécurité et la résilience des cas d’usage 5G
  • Elargissement du portefeuille radio pour soutenir l’évolution de la 4G vers la 5G

Ericsson permet aux opérateurs de finir de se préparer à la 5G en enrichissant sa plateforme 5G avec de nouvelles solutions pour le cœur de réseau et les réseaux d’accès radio.

L’équipementier suédois lance aujourd’hui un logiciel commercial pour réseau d’accès radio (RAN) 5G, s’appuyant sur la nouvelle norme 5G NR récemment approuvée par le 3GPP. Il lance également une nouvelle catégorie de produits radio, répondant au nom de Street Macro : ce nouveau type de site permettra aux opérateurs de s’étendre dans les villes où le nombre d’emplacements radio est limité.

Afin de pouvoir saisir les opportunités de croissance offertes par les nouveaux cas d’usage de la 5G, Ericsson a enrichi son système 5G Core (cœur de réseau 5G) avec de nouvelles capacités permettant de supporter la 5G NR, et a également amélioré sa solution de Cloud distribué.

La plateforme 5G d’Ericsson, lancée en février 2017, puis élargie au mois de septembre de la même année, allie cœur de réseau 5G, accès radio et transport, ainsi que l’OSS/BSS, des services réseau et des services de sécurité.

Fredrik Jejdling, Vice-Président exécutif et directeur de la Business Area Réseaux d’Ericsson, explique : « Les opérateurs qui souhaitent migrer rapidement vers la 5G disposent désormais de tous les éléments essentiels pour le faire dès cette année. Notre plateforme enrichie leur permettra non seulement de bénéficier de réseaux plus efficaces, mais également de tirer de nouveaux revenus des nouveaux cas d’usage industriels et grand public. »

Giovanni Ferigo, CTO de l’opérateur TIM, déclare : « Ericsson est un acteur important pour  nos expérimentations 5G dans plusieurs villes d’Italie. Ensemble, en décembre dernier, nous avons activé une cellule 5G NR dans les fréquences mmW dans la ville de Turin, atteignant des vitesses supérieures à 20 Gbps pour la 1ere fois en Italie. Nous sommes impatients de tester les nouvelles solutions d’Ericsson qui contribueront à répondre aux nombreux cas d’usage sur lesquels nous travaillons.  »

Tongxu Zhang, directeur du China Mobile Research Institute, a déclaré : « China Mobile conçoit son futur réseau, appelé » NovoNet « , qui sera construit à l’aide de la solution Telecom Integrated Cloud (TIC) multicouche. Ericsson Distributed Cloud s’harmonise avec la solution TIC dans le but de créer une solution cloud unifiée pour des innovations rapides à mettre en œuvre, en tirant parti de l’orchestration à grande échelle, de l’automatisation et de l’intégration multi-cloud.

Lancement d’un logiciel 5G pour répondre aux besoins des premiers adoptants de la 5G

Disponible au quatrième trimestre 2018, le logiciel pour réseau d’accès radio 5G d’Ericsson offrira un support multi bandes pour un déploiement global. Il permettra aux opérateurs d’utiliser de nouvelles bandes de fréquence au fur et à mesure de leur disponibilité.

Ce nouveau logiciel complète les radios en bande de base et 5G déjà lancées par Ericsson. Il ne reste plus aux opérateurs qu’à activer leurs réseaux 5G et à commencer à tirer profit des capacités commerciales offertes par cette nouvelle technologie, et à proposer de nouvelles applications tirant parti du très haut débit mobile.

Cela permettra de faire face efficacement à la croissance du trafic de données et de donner accès à du contenu multimédia, tel que le streaming vidéo 4K/8K ou encore la réalité virtuelle/augmentée. Selon la nouvelle étude réalisée par Ericsson sur le très haut débit mobile, l’évolution vers la 5G permettra, par rapport à la 4G actuelle, de diviser par 10 le coût par gigaoctet.

L’offre radio est complétée par le lancement d’un logiciel commercial pour cœur de réseau 5G, apportant une optimisation en termes de débits, capacité réseau et évolutivité. Les solutions Packet Core et Unified Data Management d’Ericsson apporteront des améliorations tout au long de l’année 2018 pour soutenir efficacement les services 5G. Ces solutions pourront continuer à être améliorées par l’ajout de nouvelles fonctionnalités au fur et à mesure de l’évolution de la norme 3GPP 5G.

Le Cloud distribué d’Ericsson évolue pour accélérer la croissance de la 5G et de l’IoT

Ericsson fait également évoluer son offre de Cloud distribué pour permettre le déploiement d’applications cloud sur de multiples sites (central, distribué et en bord de réseau). Géré, orchestré et perçu comme une solution unique, il améliore la latence, la sécurité et la résilience et répond aux exigences réglementaires applicables aux cas d’usage 5G. La solution de Cloud distribué d’Ericsson combine le meilleur des télécommunications et du cloud pour permettre aux réseaux de fonctionner comme des plateformes cloud ouvertes pour toutes les charges de travail, qu’il s’agisse d’applications télécoms, grand public ou d’entreprise.

Dans le cadre de son offre de Cloud distribué, Ericsson supportera les déploiements d’options hardware dans un environnement multi fournisseurs. Avec son logiciel ouvert, de qualité télécom et à déploiement rapide, pour la mise à niveau et l’exploitation à distance, Ericsson étend l’infrastructure SDI (infrastructure définie par logiciel) jusqu’en bord de réseau. Pour permettre le déploiement efficace d’applications cloud-native, Ericsson élargit également son offre avec la prise en charge des conteneurs dans une infrastructure cloud distribuée.

Un portefeuille radio élargi pour soutenir l’évolution de la 4G vers la 5G

Ericsson lance une nouvelle catégorie de produits radio pour les villes, répondant au nom de Street Macro, une nouvelle couche entre macro et micro. Ces radios, d’empreinte plus faible, mais suffisamment puissantes pour garantir l’efficacité et la couverture réseau nécessaires, seront placées sur les façades des bâtiments.

La société dévoile par ailleurs de nouveaux produits radio supportant la technologie Massive MIMO. Ces produits permettent une évolution en douceur de la 4G vers la 5G et répondent aux besoins de capacité accrue, tout en simplifiant l’utilisation pour permettre une adoption plus large. Toutes les radios de la gamme Ericsson Radio System livrées depuis 2015 pourront être rendues compatibles 5G NR par installation d’un logiciel à distance.

Ed Gubbins, analyste senior Global Telecom Technology & Software de GlobalData, a déclaré : « En combinant nouveaux produits et support 5G pour les radios déjà déployées sur le terrain, Ericsson donne aux opérateurs accès à un portefeuille de solutions 5G très vaste et très flexible. Ils vont pouvoir évoluer rapidement vers le très haut débit mobile et saisir les nouvelles opportunités associées aux applications industrielles. »

Roberto Kompany, analyste senior chez Analysys Mason, commente : « Latence réduite, débits plus rapides, sécurité améliorée, fiabilité et conformité réglementaire sont les exigences clés auxquelles doivent répondre les opérateurs pour les cas d’usage 5G tels que la réalité augmentée, l’Industrie 4.0 ou encore les véhicules autonomes. Un cloud distribué permettant une localisation flexible (centrale, régionale ou en bordure) des ressources de calcul, de stockage et de mise en réseau et une gestion fluide de bout en bout est un élément important d’une plateforme 5G. »

SUIVEZ-NOUS SUR :
www.ericsson.com/fr
www.twitter.com/ericssonfrance
www.facebook.com/ericssonfrance
http://www.blog-ericssonfrance.com/
www.youtube.com/user/ericsson

 

Transport intelligent : la killer app de la 5G ?

Par Corinne Muller, le mercredi 7 février 2018, classé dans 5G,Opérateurs,Réseaux mobiles

Les usages de la 5G vont être multiples et plus diversifiés que ceux de la 4G d’aujourd’hui. Le transport intelligent, avec les voitures connectées et autonomes, figure parmi les nouveaux usages clés à venir.

Ericsson a signé le 7 février un nouveau partenariat avec l’UTAC et Orange qui dotera la France d’un réseau expérimental 5G pour permettre aux acteurs de l’écosystème des transports (constructeurs automobiles, opérateurs et équipementiers) de pouvoir tester, en avant-première, les fonctionnalités V2X (Vehicule-to-Everything). Grâce à la 5G, avec notamment des temps de latence réduits, de nouveaux systèmes d’intelligence embarquée pourront être testés en mobilité pour une conduite plus sûre.

Dans le cadre de ce nouveau partenariat, Ericsson fournira un cœur de réseau 5G qui sera connecté à une station de base 4G/5G déployé au sein du centre d’essais de l’UTAC CERAM (centre français de testing et d’homologation des véhicules autonomes ) à Linas-Montlhéry, en Ile-de France.

Franck Bouétard, PDG d’Ericsson France, est intervenu le 7 février à l’événement 5G organisé par Orange au Palais de Tokyo à Paris rassemblant près de 300 participants incluant l’écosystème (start-ups, entreprises, partenaires) de l’opérateur ainsi que la presse.

A l’occasion de son événement, Orange a également annoncé qu’il lancera entre mi-2018 et mi-2019,  grâce aux équipements 5G d’Ericsson et pour la première fois en France, une expérimentation technique de bout en bout sur les villes de Lille et Douai, dès que l’Arcep aura donné les autorisations nécessaires. Partenaire 5G d’Orange depuis 2016, Ericsson est aux côtés de l’opérateur pour l’accompagner dans son évolution vers la 5G.

 

Ericsson publie ses résultats pour le 4ème trimestre et l’année 2017

Par Corinne Muller, le mercredi 31 janvier 2018, classé dans Stratégie

BanniereQ4

Commentaires de Börje Ekholm, Président et CEO d’Ericsson

Au cours d’une année 2017 difficile, nous avons développé et commencé à exécuter une stratégie recentrée, renforçant notre R&D tout en introduisant des mesures importantes pour réduire les coûts et les risques commerciaux. Nous avons désormais posé les bases pour atteindre nos objectifs financiers. Le quatrième trimestre est en ligne avec nos attentes globales, avec une amélioration progressive des performances de l’activité Réseaux et la poursuite de pertes significatives dans l’activité Digital Services. Le résultat est toutefois bien inférieur à notre ambition sur le long terme.

Lire la suite…

Ericsson améliore la couverture en intérieur avec sa solution 5G Radio Dot

Par Nathalie Sassier, le vendredi 19 janvier 2018, classé dans 5G,Réseaux mobiles,Société en réseau

Alors que le trafic de données mobiles a été multiplié par huit et qu’un milliard d’abonnements 5G sont attendus d’ici la fin 2023, les opérateurs mobiles se voient confrontés à la nécessité de répondre à la demande, tant des consommateurs que des entreprises, pour des applications telles que le streaming vidéo 4K/8K, la réalité virtuelle/augmentée ou encore le multimédia immersif. Il en résulte un besoin crucial en couverture intérieure auquel les déploiements radio extérieurs ont du mal à répondre du fait des matériaux modernes dans lesquels sont construits les bâtiments et qui ont parfois pour inconvénient de faire écran aux signaux radio provenant de l’extérieur.

Pour répondre à cet enjeu, Ericsson lance une nouvelle solution radio à petites cellules, baptisée 5G Radio Dot. Celle-ci est tout spécialement conçue pour faire face aux besoins de performances avancées que la 5G exige du haut débit mobile en intérieur.
Inspirée du design des précédentes générations, la 5G Radio Dot prend moitié moins de temps à installer que les autres solutions intérieures et supportera la nouvelle bande de fréquences moyennes 5G (3-6GHz) en délivrant des débits de l’ordre de 2Gbits/s.

Lire la suite…