Ouverture du 1er laboratoire 5G Life Campus en Belgique par Corda Campus et Ericsson

Ericsson et Corda Campus vont lancer le premier laboratoire 5G Life Campus à Hasselt en Belgique au cours du premier trimestre 2018, soit plus de deux ans avant le lancement commercial de la prochaine génération de technologie mobile. Celui-ci sera installé au sein de Corda Campus et sera entièrement connecté au centre de Recherche et de Développement d’Ericsson à Aix-La-Chapelle, en Allemagne, où de nombreux projets 5G internationaux sont développés.

L’objectif de ce partenariat entre Corda Campus et Ericsson est de fournir aux industries un environnement de test pour développer et expérimenter des applications basées sur les dernières technologies mobiles. 5G Life Campus s’inscrit dans le programme de recherche et de développement 5G européen inter-industrie d’Ericsson, qui vise à soutenir la digitalisation des entreprises et la création de nouvelles opportunités, tout en renforçant la compétitivité des acteurs européens.

Lire la suite…

1 milliard d’abonnements 5G en 2023 et nouvelles tendances portées par la 5G [Mobility Report Ericsson]

Ericsson prévoit qu’il y aura, d’ici 2023, 1 milliard d’abonnements 5G, une évolution soutenue par le besoin d’un haut débit mobile aux capacités améliorées. Cette prévision fait partie des principaux résultats du dernier rapport Ericsson sur la mobilité (novembre 2017).

Avec un déploiement prévu, dans un premier temps, dans les zones urbaines denses, la 5G couvrira 20% de la population mondiale d’ici fin 2023. Les premiers réseaux commerciaux basés sur la technologie 5G NR (New Radio) devraient entrer en service en 2019, suivis de déploiements plus vastes à compter de 2020. Les premiers déploiements de cette technologie devraient intervenir aux Etats-Unis, en Corée du Sud, au Japon et en Chine.

En 2023, le trafic mondial de données mobiles devrait dépasser les 100 exaoctets par mois

Le trafic de données mobiles devrait être multiplié par huit sur la période considérée, atteignant 110 exaoctets par mois à l’horizon 2023, l’équivalent de 5,5 millions d’années de streaming vidéo en HD.

Lire la suite…

Les enjeux de sécurité publique au cœur du salon Milipol

Se rendre à Milipol, c’est comme plonger dans un univers parallèle, celui de la sécurité à l’ère des nouvelles technologies. On y croise des professionnels de la sécurité venus de tous pays, prêts à découvrir le dernier drone ou la dernière application qui va leur permettre d’assurer une meilleure sécurité des lieux publics ou des personnes.

La cybersécurité ou encore la protection contre les risques majeurs sont au cœur des préoccupations. Alors drones, derniers véhicules du RAID ou de la Police nationale, tenues de camouflage, applications numériques (y compris pour la vision de nuit) sont à l’honneur sur les nombreux stands de ce salon qui rassemble plus de 900 exposants à Villepinte. Parmi les exposants, le Ministère de l’intérieur n’est pas en reste avec un stand d’une taille impressionnante.

Rendre plus sûr notre quotidien est devenu un enjeu de taille, d’autant que les risques ne semblent pas en voie de diminution, bien au contraire. Le développement des objets connectés nécessite une sécurisation des données mais aussi des devices, certains étant devenus de véritables compagnons dans la gestion des soins ou du suivi santé.

Lire la suite…

Enjeux climatiques COP23 : Ericsson propose des solutions et poursuit ses engagements

Les Nations du monde entier se réunissent du 6 au 17 novembre à Bonn en Allemagne, pour la 23ème Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Cette COP23 réunit de nombreux acteurs étatiques et non-étatiques pour démontrer la réalité de l’action et faire le point sur les objectifs de l’accord de Paris.

 

Pour limiter l’élévation de la température mondiale de 2 degrés et poursuivre la mobilisation internationale en faveur du climat, nous avons besoin d’un changement progressif mais rapide au niveau global. Le secteur des nouvelles technologies est responsable d’environ 1,3 % des émissions mondiales totales de gaz à effet de serre (GES), selon notre rapport Ericsson Energy and Carbon Report (2014). Malgré la croissance spectaculaire attendue des abonnements mobiles, l’impact total des TIC ne devrait pas représenter plus de 2 % des émissions totales de GES en 2020. Cela est en grande partie attribuable aux progrès technologiques et aux efforts déployés à l’échelle de l’industrie pour réduire la consommation d’énergie.

Lire la suite…

[Vidéo] Retour en images sur l’édition 2017 de l’Ericsson Day

Le 5 octobre dernier, Ericsson France rassemblait ses clients autour de ses dernières innovations dans le cadre prestigieux du Parc des Princes.

 

Lors de cette journée, avec pour thématique « Transformation digitale : comment créer de la valeur ? », Franck Bouétard, PDG d’Ericsson France, et toute l’équipe d’Ericsson ont présenté les nombreuses opportunités créées par le digital, dans les télécoms comme dans les autres industries.

 

 

Lire la suite…

Participez à l’Ericsson Innovation Awards 2018 : « Quel avenir pour la vérité ? »

Ericsson a annoncé le lancement de l’édition 2018 de l’Ericsson Innovation Awards. Ce concours dédié aux étudiants à travers le monde entier à cette année pour thème : « L’avenir de la vérité ». Pour participer et tenter de remporter un voyage à Stockholm, le mentorat d’un expert d’Ericsson et un prix de 25 000 €, les challengers sont invités à soumettre leur projet d’ici le 15 novembre 2017.

Cette année, les projets devront donc s’inscrire dans la thématique suivante « L’avenir de la vérité » et plus particulièrement répondre à la problématique : Comment trouver, valider et partager la vérité à l’ère des Technologies de l’information et de la communication ?

Il s’agira par exemple de proposer des innovations permettant d’améliorer les moyens de trouver la vérité, de valider les informations ou de partager des faits vérifiés. Il s’agit d’un réel enjeu actuellement sachant que chaque jour, plus de 2 millions d’articles sont publiés en ligne et 500 millions de tweets sont postés. Les technologies de l’information et de la communication nous permettent de consommer et de partager l’information à une vitesse incroyable, et même de nous plonger dans d’autres formes de réalité. Mais, alors que nous utilisons cette information pour éclairer notre connaissance, pour orienter nos prises de décisions, nos achats et nos actions, il devient essentiel de nous demander si l’élément sur lequel nous nous basons est vrai ou faux. Mais comment pouvons-nous en être certain ?

Lire la suite…

L’initiative européenne 5GCAR impulse le développement des futures communications sans fil pour l’automobile

5GCAR vient de publier le premier rapport sur les cas d’usage et les scénarios propres à favoriser une évolution rapide et réussie d’une conduite automobile plus sûre et plus efficace. Avec les exigences qui en découlent en matière de véhicules, de réseau et de qualité, il offre une meilleure compréhension de ce qui est indispensable pour construire le futur système.

Dans le rapport « 5GCAR Scenarios, Use Cases, Requirements and KPIs” (D2.1 disponible ici), l’équipe projet suggère de classer les cas d’usage des véhicules connectés en cinq catégories : manœuvre coopérative, perception coopérative, sécurité coopérative, navigation autonome et conduite à distance. Pour chacune de ces catégories, 5GCAR a élaboré un cas d’usage représentatif qui définit l’espace-problème. Celui-ci inclut la définition des exigences concrètes en matière de communication et d’automatisation, ainsi que les indicateurs clés de performance (KPI) à utiliser pour évaluer les solutions :

  • Cas d’usage « rétrécissement de chaussée » pour les manœuvres coopératives concerne l’insertion efficace et en toute sécurité d’un véhicule dans une file de véhicules.
  • Cas d’usage « see-through » pour la perception collaborative concerne l’élargissement de la zone de détection d’un véhicule au-delà du champ visuel par l’échange d’informations émanant des capteurs de différents véhicules connectés circulant dans le voisinage et la combinaison de leurs zones de détection.
  • Cas d’usage de la protection connectée des piétons vulnérables pour la sécurité collaborative concerne l’utilisation des terminaux personnels des usagers de la route et des infrastructures réseaux pour améliorer considérablement la sécurité routière.
  • Cas d’utilisation de l’acquisition de cartes locales haute définition pour la navigation autonome concerne l’actualisation des cartes locales dynamiques pour les véhicules qui circulent.
  • Cas d’usage du stationnement automatique pour la conduite à distance concerne la conduite à distance d’un véhicule pour l’amener jusqu’au parking le plus proche sans conducteur dans le véhicule.

Lire la suite…

Technologie VoLTE Ericsson pour des appels téléphoniques depuis les wearables

Ericsson lance une nouvelle fonctionnalité qui permettra les appels vocaux multi-SIM et dont le déploiement est en cours sur plus de dix réseaux d’opérateurs.

Avec certaines montres connectées actuelles, il est possible d’émettre et recevoir des appels téléphoniques en utilisant son numéro de téléphone mobile, sans avoir son smartphone sous la main. Les nouveaux « wearables » dotés de la connectivité mobile, qui affluent sur le marché, suscitent l’engouement du public car ils permettent de communiquer et d’être joignable plus facilement.

Cette capacité de communication vocale est disponible sur les nouveaux wearables connectés qui sont compatibles VoLTE et sont équipés d’une carte SIM standard ou d’une carte SIM intégrée au logiciel. Ces appareils se connectent au réseau mobile sans qu’il soit nécessaire de les connecter au smartphone.

Lire la suite…

Trois nouvelles solutions Small Cell Ericsson

Ericsson vient de lancer trois nouvelles solutions évolutives à petites cellules (small cell) visant à répondre à la demande croissante d’une meilleure couverture mobile et de meilleures capacités, tout en préparant les réseaux aux applications 5G et Internet des objets (IoT). Il s’agit des systèmes Multi-Operator Dot et Multi-Dot Enclosure pour déploiement en intérieur, et Strand-Mount Unit pour micro-radios extérieures.

La solution Multi-Operator Dot offre un ensemble de dots radio pouvant être partagés entre des opérateurs multiples, un opérateur gérant le système tandis que les autres fournissent les signaux radiofréquence – à la manière d’un système d’antennes distribuées (DAS) actif. Cette nouvelle architecture permet à jusqu’à quatre opérateurs d’émettre via une solution Dot unique. Elle allie les avantages multi-opérateurs d’un système actif DAS et la performance, l’agilité et la rentabilité de conception du Radio Dot System.

Comme son nom l’indique, la solution Multi-Dot Enclosure associe plusieurs dots dans une seule armoire. Elle a ainsi une incidence minime sur l’esthétique des bâtiments, est utile pour les déploiements multi-opérateurs et constitue une solution économique dans les immeubles facturant en fonction du nombre d’armoires déployées.

Le système Strand-Mount Unit pour micro-radios en extérieur facilite l’installation de radios sur le réseau existant, montées sur câbles aériens, fibres ou câbles électriques. Les déploiements sur câbles aériens sont décisifs pour des solutions évolutives à petites cellules en extérieur et se prêtent à un usage à opérateurs unique comme multiples. La nouvelle solution Strand-Mount Unit d’Ericsson peut prendre en charge jusqu’à quatre micro-radios, permettant à des opérateurs multiples d’utiliser le même montage, pour des déploiements plus économiques. Strand-Mount Unit assure une couverture extérieure haut de gamme avec un encombrement nul.

Lire la suite…

Les tendances technologiques qui favorisent l’innovation

Selon, le Chief Technical Officer d’Ericsson, Erik Ekudden, voici les 5 tendances technos à surveiller de près dans le monde de l’innovation :

  1. Des technologies qui s’adaptent à leur environnement de façon symbiotique.
  2. L’arrivée d’une véritable intelligence machine.
  3. Une sécurisation de bout-en-bout de l’Internet des Objets.
  4. Une plate-forme IoT étendue et distribuée.
  5. Ajouter du savoir à la réalité.

Vous trouverez le détail de ces évolutions dans le document ci-dessous.

 

 

 

 

 

 

 

Technology trends driving innovation