Ericsson accompagne le Paris Saint-Germain pour préparer la nouvelle saison

La période de préparation des joueurs en hors-saison fait partie intégrante du succès sur le terrain une fois la saison commencée.
Comme à leur habitude, les joueurs de Paris Saint-Germain ont profité de l’inter-saison pour se reposer et commencer l’entrainement afin de s’assurer qu’ils étaient en pleine condition physique pour démarrer la nouvelle saison.

 

Ericsson, partenaire d’expérience digitale du club, vient de sortir un court-métrage soulignant le travail mené avec l’équipe pour s’assurer que les joueurs sont au sommet de leur jeu.
Le film montre comment Ericsson fournit des données sur les performances en temps réel liées aux entraînements et exercices allant des sauts verticaux et tractions aux squats et aux activités cardiovasculaires.
Le contenu a été enregistré lors de la récente escale estivale du Paris Saint-Germain aux États-Unis, où l’équipe était basée à Miami, et au Centre d’entraînement Ooredoo.

 

« Grâce à notre savoir-faire technologique, nous espérons accompagner au mieux les joueurs dans leurs challenges à venir et leur souhaitons une très belle saison », indique Franck Bouétard, Président Directeur Général d’Ericsson France.

La team SNAP remporte les Ericsson Innovation Awards 2017 sur le thème de l’alimentation

La remise des Ericsson Innovation Awards 2017 a eu lieu le 16 juin dernier au Musée Nobel de Stockholm. Les trois équipes finalistes se sont ainsi affrontées pour le dernier round en présence de quelques 150 représentants d’organisations issues de domaines gouvernemental, non gouvernemental, commercial et des secteurs académiques.
Pour rappel, plus de 900 équipes de plus de 70 pays s’étaient inscrites au concours. C’est l’équipe SNAP de l’Indian Institute of Technology Roorke qui a finalement séduit le jury et remporté la victoire.

Cette compétition annuelle donne aux étudiants du monde entier la possibilité de développer des idées innovantes en collaboration avec les experts d’Ericsson. Le thème de cette année était « L’avenir de l’alimentation », s’attaquant à deux objectifs de développement durable des Nations Unies, plus spécifiquement le n°2 « Lutter contre la faim » et n°12 « Assurer une consommation durable et des modèles de production ». Le but pour les participants était donc de présenter des cas d’usages de nouvelles technologies de la communication et de l’information (TIC) pour améliorer la manière dont les aliments sont produits, transportés, distribués et consommés.

 

Aborder la dégradation des sols

La solution gagnante de l’équipe SNAP vise à maintenir les sols sains et productifs en améliorant l’efficacité de l’analyse des échantillons de sol et en réduisant les coûts. Les agriculteurs ont ainsi accès à des données en temps réel leur permettant de sélectionner les engrais les plus appropriés et de les utiliser uniquement dans les zones où ils sont nécessaires. Ce type de solution est crucial pour résoudre le problème mondial grandissant de la dégradation des sols – la baisse de la qualité du sol causée par une mauvaise utilisation, généralement à des fins agricoles, pastorales, industrielles ou urbaines.

Ankit Alok Bagaria de l’équipe SNAP a indiqué que la prochaine étape pour leur projet est de réduire les coûts de matériel de plus de 50% et d’améliorer l’efficacité. « Notre but est de le développer commercialement afin d’établir par la même occasion une unité de fabrication », a-t-il expliqué. « Dans un an, notre premier produit devrait être disponible pour les agriculteurs en Inde ».

Une expérience de mentorat

Selon Ankit Alok Bagaria, l’expérience de travailler avec les mentors d’Ericsson était inestimable : « ils ont accéléré notre croissance et stimulé notre efficacité et notre performance. Nous étions régulièrement en contact avec eux via des appels vidéo et emails. Il est rare de trouver des mentors qui croient en leurs mentorés plus que les mentorés eux-mêmes ! Nous sommes vraiment reconnaissants à Ericsson pour avoir créé cette merveilleuse plate-forme pour les jeunes innovateurs et les entrepreneurs comme nous ».

Lire la suite…

La réalité augmentée et réalité virtuelle feront partie du quotidien pour 7 consommateurs sur 10 [ConsumerLab]

Dans le tout nouveau rapport d’une étude réalisée par le ConsumerLab sur le thème de la « Réalité fusionnée », on découvre que les consommateurs s’attendent à voir la réalité virtuelle et la réalité augmentée fusionner avec la réalité physique et à ce que la 5G joue un rôle clé dans la généralisation de ce type d’expériences.

 

D’après celui-ci, le jour où la frontière entre perception du réel et perception du virtuel tendra à s’effacer, notre société et nos vies se trouveront grandement impactées. En effet, notre façon de vivre, de travailler ou encore de consommer l’information et les médias changeront radicalement.

 

Tant que l’utilisateur restera lié à un ordinateur ou sera coupé de la réalité physique, il ne pourra y avoir fusion des réalités. Les premiers adoptants de la réalité augmentée/virtuelle s’attendent à ce que les réseaux de prochaine génération, en l’occurrence la 5G, jouent un rôle central. 36 % attendent de la 5G qu’elle procure la mobilité nécessaire grâce à des réseaux stables, rapides et à large bande. Ils sont également 30 % à penser que la 5G marquera l’arrivée des casques sans fil.

 

Parmi les principales conclusions du rapport : 7 personnes sur 10, parmi les premiers adoptants de la réalité virtuelle/augmentée, pensent que ces concepts vont bouleverser notre vie de tous les jours dans six domaines : les médias, l’éducation, le travail, les interactions sociales, les voyages et la vente au détail. Les médias enregistrent déjà une évolution et les consommateurs s’attendent à ce que, d’ici un an, les écrans virtuels commencent à remplacer les télévisions et les salles de spectacles.

Lire la suite…

Mobility Report : Plus d’un million de mobinautes en plus par jour

Ericsson prévoit une croissance rapide de la connectivité mobile avec un trafic mondial des données mobiles huit fois supérieur au trafic actuel d’ici 2022.

A titre de comparaison, ce trafic équivaut à 31 milliards d’heures de visionnage continu de vidéo HD en streaming.

Lire la suite…

Ericsson prend la tête du projet Européen 5GCAR

Le 1er juin dernier, le projet 5GCAR a été attribué au consortium dirigé par Ericsson. Ce projet vise au développement d’une architecture 5G globale offrant une connectivité réseau optimisée et à la fiabilité maximale de bout en bout entre un véhicule et un autre élément (V2X) ainsi que pour des services V2X à faible latence.

Au total, 21 nouveaux projets ont été retenus sur les 101 présentés dans le cadre de la phase 2 du partenariat public/privé sur les infrastructures 5G (5G PPP), initié par la Commission Européenne avec des acteurs de l’Industrie, des opérateurs télécoms, des fournisseurs de services, des PME et des chercheurs.

Lire la suite…

Avec la 5G, les patients exerceront un meilleur contrôle sur leur santé

L’observatoire ConsumerLab d’Ericsson vient de publier son dernier rapport, intitulé From Healthcare to Homecare, traitant de l’impact qu’aura, d’après les consommateurs, la 5G sur l’évolution des soins de santé, qu’il s’agisse de médecine préventive, d’examens de routine ou encore de soins post-opératoires.

Selon le rapport, les réseaux de prochaine génération joueront un rôle crucial dans la transformation des soins de santé, offrant une grande efficacité de communication dans un écosystème alliant alertes et remontées d’informations, mobilité et faible latence. Ces réseaux permettront la mise en œuvre d’un large éventail d’applications, qu’il s’agisse de surveillance à distance grâce à des « wearables » médicaux, d’interactions virtuelles patient/médecin ou encore de chirurgie robotique contrôlée à distance.

Lire la suite…

Participez au Challenge IoT by Ericsson à l’occasion de VivaTech

La 5G sera la clé de la transformation numérique d’un certain nombre d’industries, en permettant une nouvelle forme de connectivité massive, basée sur des latences beaucoup plus faibles, des débits plus élevés et une meilleure qualité de service.

 

Partant de ce constat, Ericsson initie un nouveau challenge pour start-ups dans le cadre de VivaTechnology qui se tiendra du 15 au 17 juin à Paris. Ce challenge portera sur la problématique suivante : Comment exploiter les capacités offertes par la 5G pour développer des applications IoT apportant un impact positif sur notre société ?

 

Pour prendre part à ce challenge, les start-ups sont donc invitées à proposer dès maintenant leurs applications IoT dans l’un de ces domaines : Automobile & Transport, Industrie 4.0, Supply Chain ou Sport connecté.

Lire la suite…

Ericsson, partenaire de l’inauguration du premier Open IoT Lab d’Europe sur le LTE-M

Par Corinne Muller, le vendredi 28 avril 2017, classé dans 5G,Applications,Société en réseau,Technology for Good   |   Aucun commentaire

Orange a inauguré le 25 avril son Open IoT Lab à Orange Gardens, campus dédié à l’innovation du groupe, à Châtillon (92), en présence de représentants de la GSMA.
A l’occasion de cet événement, Olivier Jeantils a été invité à apporter son témoignage aux cotés de Mari-Noëlle Jégo-Laveissière, Directrice Exécutive Innovation, Marketing et Innovation d’Orange, Ericsson fournissant la solution d’infrastructure de bout en bout.

Lire la suite…

Retour sur le NAB 2017 : l’évènement TV à Las Vegas #2

Lire la suite…

Ericsson distingué par 5 prestigieux Red Dot Awards

Ericsson a de nouveau été reconnu pour son excellence en design industriel par le Red Dot Award, un concours international qui récompense les entreprises les plus innovantes en termes de design.

Un jury de près de 40 designers, professeurs et journalistes indépendants a ainsi distingué cinq produits Ericsson en leur remettant un prix Red Dot. Les produits récompensés sont le HDS 8000, le coffret 6130, le MINI-LINK 6363, le RD 4442 et la bande de base T605. En 2016, Ericsson Radio System avait également reçu un prix Red Dot dans la catégorie Product Design.

Les produits récompensés couvrent une large gamme de matériel du portefeuille Ericsson et constituent un exemple du travail continu sur la cohérence de la marque et l’ergonomie.
En savoir plus