La réalité augmentée et réalité virtuelle feront partie du quotidien pour 7 consommateurs sur 10 [ConsumerLab]

Dans le tout nouveau rapport d’une étude réalisée par le ConsumerLab sur le thème de la « Réalité fusionnée », on découvre que les consommateurs s’attendent à voir la réalité virtuelle et la réalité augmentée fusionner avec la réalité physique et à ce que la 5G joue un rôle clé dans la généralisation de ce type d’expériences.

 

D’après celui-ci, le jour où la frontière entre perception du réel et perception du virtuel tendra à s’effacer, notre société et nos vies se trouveront grandement impactées. En effet, notre façon de vivre, de travailler ou encore de consommer l’information et les médias changeront radicalement.

 

Tant que l’utilisateur restera lié à un ordinateur ou sera coupé de la réalité physique, il ne pourra y avoir fusion des réalités. Les premiers adoptants de la réalité augmentée/virtuelle s’attendent à ce que les réseaux de prochaine génération, en l’occurrence la 5G, jouent un rôle central. 36 % attendent de la 5G qu’elle procure la mobilité nécessaire grâce à des réseaux stables, rapides et à large bande. Ils sont également 30 % à penser que la 5G marquera l’arrivée des casques sans fil.

 

Parmi les principales conclusions du rapport : 7 personnes sur 10, parmi les premiers adoptants de la réalité virtuelle/augmentée, pensent que ces concepts vont bouleverser notre vie de tous les jours dans six domaines : les médias, l’éducation, le travail, les interactions sociales, les voyages et la vente au détail. Les médias enregistrent déjà une évolution et les consommateurs s’attendent à ce que, d’ici un an, les écrans virtuels commencent à remplacer les télévisions et les salles de spectacles.

Lire la suite…

Mobility Report : Plus d’un million de mobinautes en plus par jour

Ericsson prévoit une croissance rapide de la connectivité mobile avec un trafic mondial des données mobiles huit fois supérieur au trafic actuel d’ici 2022.

A titre de comparaison, ce trafic équivaut à 31 milliards d’heures de visionnage continu de vidéo HD en streaming.

Lire la suite…

Ericsson prend la tête du projet Européen 5GCAR

Le 1er juin dernier, le projet 5GCAR a été attribué au consortium dirigé par Ericsson. Ce projet vise au développement d’une architecture 5G globale offrant une connectivité réseau optimisée et à la fiabilité maximale de bout en bout entre un véhicule et un autre élément (V2X) ainsi que pour des services V2X à faible latence.

Au total, 21 nouveaux projets ont été retenus sur les 101 présentés dans le cadre de la phase 2 du partenariat public/privé sur les infrastructures 5G (5G PPP), initié par la Commission Européenne avec des acteurs de l’Industrie, des opérateurs télécoms, des fournisseurs de services, des PME et des chercheurs.

Lire la suite…

Avec la 5G, les patients exerceront un meilleur contrôle sur leur santé

L’observatoire ConsumerLab d’Ericsson vient de publier son dernier rapport, intitulé From Healthcare to Homecare, traitant de l’impact qu’aura, d’après les consommateurs, la 5G sur l’évolution des soins de santé, qu’il s’agisse de médecine préventive, d’examens de routine ou encore de soins post-opératoires.

Selon le rapport, les réseaux de prochaine génération joueront un rôle crucial dans la transformation des soins de santé, offrant une grande efficacité de communication dans un écosystème alliant alertes et remontées d’informations, mobilité et faible latence. Ces réseaux permettront la mise en œuvre d’un large éventail d’applications, qu’il s’agisse de surveillance à distance grâce à des « wearables » médicaux, d’interactions virtuelles patient/médecin ou encore de chirurgie robotique contrôlée à distance.

Lire la suite…

Participez au Challenge IoT by Ericsson à l’occasion de VivaTech

La 5G sera la clé de la transformation numérique d’un certain nombre d’industries, en permettant une nouvelle forme de connectivité massive, basée sur des latences beaucoup plus faibles, des débits plus élevés et une meilleure qualité de service.

 

Partant de ce constat, Ericsson initie un nouveau challenge pour start-ups dans le cadre de VivaTechnology qui se tiendra du 15 au 17 juin à Paris. Ce challenge portera sur la problématique suivante : Comment exploiter les capacités offertes par la 5G pour développer des applications IoT apportant un impact positif sur notre société ?

 

Pour prendre part à ce challenge, les start-ups sont donc invitées à proposer dès maintenant leurs applications IoT dans l’un de ces domaines : Automobile & Transport, Industrie 4.0, Supply Chain ou Sport connecté.

Lire la suite…

Ericsson, partenaire de l’inauguration du premier Open IoT Lab d’Europe sur le LTE-M

Par Corinne Muller, le vendredi 28 avril 2017, classé dans 5G,Applications,Société en réseau,Technology for Good   |   Aucun commentaire

Orange a inauguré le 25 avril son Open IoT Lab à Orange Gardens, campus dédié à l’innovation du groupe, à Châtillon (92), en présence de représentants de la GSMA.
A l’occasion de cet événement, Olivier Jeantils a été invité à apporter son témoignage aux cotés de Mari-Noëlle Jégo-Laveissière, Directrice Exécutive Innovation, Marketing et Innovation d’Orange, Ericsson fournissant la solution d’infrastructure de bout en bout.

Lire la suite…

Retour sur le NAB 2017 : l’évènement TV à Las Vegas #2

Lire la suite…

Ericsson distingué par 5 prestigieux Red Dot Awards

Ericsson a de nouveau été reconnu pour son excellence en design industriel par le Red Dot Award, un concours international qui récompense les entreprises les plus innovantes en termes de design.

Un jury de près de 40 designers, professeurs et journalistes indépendants a ainsi distingué cinq produits Ericsson en leur remettant un prix Red Dot. Les produits récompensés sont le HDS 8000, le coffret 6130, le MINI-LINK 6363, le RD 4442 et la bande de base T605. En 2016, Ericsson Radio System avait également reçu un prix Red Dot dans la catégorie Product Design.

Les produits récompensés couvrent une large gamme de matériel du portefeuille Ericsson et constituent un exemple du travail continu sur la cohérence de la marque et l’ergonomie.
En savoir plus

La progression de l’Internet des objets en France

L’Internet des objets (IoT) a été l’une des principales attractions technologiques du dernier Mobile World Congress 2017 – Ericsson y a d’ailleurs présenté un tournevis connecté, utilisé dans une de ses usines.

Tournevis connectés d’Ericsson présentés au MWC 2017

De la domotique à l’industrie, en passant par l’énergie, les transports et la santé, aucun secteur n’est épargné. Reflet de l’esprit d’innovation qui agite cet univers, des centaines de nouveaux objets connectés sont créés chaque mois.
L’Internet des objets, qui touche à la fois aux produits connectés pour le grand public et à l’industrie, a été labellisé comme « la prochaine révolution industrielle » en raison de la façon dont la technologie va changer la manière de vivre, de travailler, de se divertir et de voyager, ainsi que la façon dont les gouvernements et les entreprises interagissent avec le monde.

 

Selon Ericsson, il existera plus de 26 milliards d’objets connectés dans le monde d’ici à 2020 contre 16 milliards en 2016, soit un taux de croissance de l’ordre de 10% par an.

 

En France, l’IOT devrait enregistrer un chiffre d’affaires de 15,2 milliards d’euros en 2020, selon l’Institut Montaigne et le cabinet de conseil américain A.T. Kearney.

Lire la suite…

Les 3 lauréats Techinnov 2017 feront halte au garage Ericsson France

Lors de l’édition 2017 de Techinnov, un challenge a été organisé afin de récompenser des solutions innovantes développées par des start-ups. Ericsson était l’un des parrains de cette compétition.

Avec plus de 100 dossiers reçus et 52 pré-sélectionnés, ce sont au total 26 start-ups, réparties en trois catégories (IoT, Energie et Mobilité), qui ont été amenées à défendre leur projet devant un jury. Celui-ci était composé de partenaires (Orange, KPMG, Fidal, BNP, WAI Massy et Paris Aéroport), d’experts métiers (Presans, Early Metrics) ainsi que des parrains industriels (Ericsson, EDF et PSA). Les start-ups en lice disposaient de 4 minutes pour leur présenter leur solution en présence d’un panel d’industriels et de grands comptes.

Lire la suite…