La cybersécurité, priorité absolue du tout-connecté

Fort de son expérience de la gestion sécurisée de plus de 300 réseaux dans le monde et de ses capacités de recherche sur les menaces, Ericsson propose un portefeuille complet de services de sécurité optimisés pour les environnements d’objets connectés (IoT) et les réseaux 5G à venir.

Chaque année, le Forum économique mondial identifie et analyse dans son rapport Global Risks Report les principaux risques auxquels le monde est confronté. Le rapport de cette année, publié le 17 janvier, dévoile les résultats d’un sondage auprès d’un millier d’experts et de décideurs, invités à classer les 10 risques principaux en fonction de leur probabilité et de leur impact : les cyber-attaques arrivent en troisième position en termes de probabilité et en sixième position en termes d’impact.

Pour le comprendre, il faut revenir en octobre 2016 quand une attaque massive par déni de service distribuée (DDoS) a pour ainsi dire paralysé Internet. Sa cible ? Des serveurs de la société Dyn, qui contrôle une bonne partie de l’infrastructure du système des noms de domaine (DNS). Comme la plupart des DDoS de grande ampleur, cette attaque a utilisé un botnet – réseau d’appareils infectés par un logiciel malveillant – pour bombarder les serveurs de trafic jusqu’à ce qu’ils cèdent sous la pression.

L’originalité de l’attaque réside dans le type d’appareils infectés, utilisés pour l’orchestrer. Contrairement aux modes opératoires habituels, il ne s’agissait pas d’ordinateurs personnels mais d’objets connectés (IoT), comme des caméras IP ou des routeurs grand public. Dyn estime que l’attaque, deux fois plus puissante qu’aucune autre auparavant, a exploité jusqu’à 100 000 de ces appareils à la sécurité compromise.

Selon nos estimations, il devrait y avoir environ 18 milliards d’objets connectés en 2022. Quand on sait que beaucoup sont vulnérables aux attaques, il y a de quoi être inquiet. La quantité énorme d’objets mal protégés augmente considérablement la probabilité d’attaques par botnets dans le futur. De fait, la facilité avec laquelle on peut perpétrer de telles attaques trouve une bonne illustration dans les estimations de Kaspersky : il en coûterait moins de 4 US$ de l’heure pour la première heure d’attaque et 0,325 US $ pour les suivantes.

Ce coût d’accès modique contraste fortement avec le montant potentiel des dommages. Une cyber-attaque mondiale pourrait coûter 121,4 milliards de dollars à l’économie, estimait LLoyd’s of London en juillet 2017.

 

Fort de son expérience de la gestion sécurisée de plus de 300 réseaux dans le monde et de ses capacités de recherche sur les menaces, Ericsson propose un portefeuille complet de services de sécurité optimisés pour les environnements d’objets connectés (IoT) et les réseaux 5G de demain. Nos services managés dans le domaine de la sécurité, fournis à travers notre portail dédié, couvrent l’ensemble du cycle de vie – identification, protection, détection, réponse et récupération – conformément au cadre de cybersécurité fixé par l’agence américaine des normes et technologies (NIST).

Nous appliquons les bonnes pratiques et utilisons les meilleurs outils, sélectionnés chez les leaders de la sécurité dont McAfee, Splunk, Cisco, Fortinet, Infoblox, Juniper et Palo Alto Networks.

Dans un scénario comme celui illustré par la vidéo ci-dessous, où Ericsson détecte une attaque sur un fournisseur de services connecté à nos réseaux 5G, notre équipe d’experts en sécurité se mobilise immédiatement pour trouver une solution et déployer des outils d’isolement avancés. En quelques heures, nous envoyons des mises à jour OTA (Over-The-Air) au réseau touché pour rétablir le fonctionnement normal. L’automatisation et l’apprentissage automatique permettent de tirer les leçons de ces attaques, pour qu’à l’avenir un tel scénario ne se reproduise pas ou, tout au moins, qu’il soit traité plus rapidement.

En savoir plus les services managés d’Ericsson dans le domaine de la sécurité.

 

 

Ericsson reconnu comme leader de l’OSS dans le cadran magique établi par Gartner pour la 6ème année consécutive

Gartner a de nouveau placé Ericsson comme leader dans son cadran magique dans le domaine de l’OSS (Operations Support Systems). Ericsson maintient sa position de leader pour la sixième année consécutive. Ericsson a également été nommée leader dans le cadran magique pour la gestion intégrée des revenus et de la clientèle en 2017.

Les solutions OSS sont devenues des plateformes d’incubation pour les fournisseurs de services de communication à mesure qu’ils passent des opérations traditionnelles au numérique.

Dans son rapport 2018, Gartner positionne une nouvelle fois Ericsson dans son cadran magique comme leader notamment pour  » les solutions de facturation, de relation client, la classification, la tarification, la gestion des relations avec les partenaires, la gestion des process, la médiation,  l’analyse des données et d’autres fonctions connexes « .

 

Extrait du rapport Gartner :  » L’évolution actuelle vers l’exploitation de l’infrastructure numérique ouvre la voie à la prochaine grande évolution de l’industrie des télécoms : une couche logicielle horizontale entièrement automatisée, hautement configurable et auto-orchestrée qui supporte des ressources physiques et virtuelles.

Au fil du temps, cette nouvelle couche d’exécution OSS pilotée par logiciel (orchestration OSS) remplacera les couches de service actuelles. Les principaux fournisseurs présents dans le cadran magique couvrent à la fois les architectures d’orchestration OSS traditionnelles et les nouvelles architectures d’orchestration OSS sous la forme de solutions d’orchestration SDN/NFV (software-defined networking /network function virtualization.

Les solutions OSS d’Ericsson aident les entreprises à gouverner, gérer et orchestrer des réseaux hybrides de manière holistique et en temps réel, transformant les réseaux existants en infrastructures flexibles, légères, programmables et adaptables.

Mats Hellman, Head of Solution Area OSS, Ericsson, commente : « Nous pensons que les différents rapports réalisés par Gartner valident notre orientation stratégique sur la transformation numérique et les défis clés de l’industrie, tels que l’IoT et le 5G. Grâce à l’approche d’Ericsson et à notre engagement en faveur de la numérisation et de la 5G, les clients réussissent à mieux piloter la data et à automatiser leurs opérations réseau.

 

En 2017, Ericsson a également été nommé dans le cadran magique de Gartner pour la gestion intégrée des revenus et de la clientèle pour les CSP (Communications Service Providers) du fait de sa capacité d’exécution et de l’exhaustivité de sa vision. Ericsson a reçu cette reconnaissance pour sa suite IRCM pour la quatrième année consécutive.

Obtenez un exemplaire gratuit du rapport 2018 de Gartner : « Magic Quadrant for Operations Support Systems ».

Les enjeux de sécurité publique au cœur du salon Milipol

Se rendre à Milipol, c’est comme plonger dans un univers parallèle, celui de la sécurité à l’ère des nouvelles technologies. On y croise des professionnels de la sécurité venus de tous pays, prêts à découvrir le dernier drone ou la dernière application qui va leur permettre d’assurer une meilleure sécurité des lieux publics ou des personnes.

La cybersécurité ou encore la protection contre les risques majeurs sont au cœur des préoccupations. Alors drones, derniers véhicules du RAID ou de la Police nationale, tenues de camouflage, applications numériques (y compris pour la vision de nuit) sont à l’honneur sur les nombreux stands de ce salon qui rassemble plus de 900 exposants à Villepinte. Parmi les exposants, le Ministère de l’intérieur n’est pas en reste avec un stand d’une taille impressionnante.

Rendre plus sûr notre quotidien est devenu un enjeu de taille, d’autant que les risques ne semblent pas en voie de diminution, bien au contraire. Le développement des objets connectés nécessite une sécurisation des données mais aussi des devices, certains étant devenus de véritables compagnons dans la gestion des soins ou du suivi santé.

Lire la suite…

Participez à l’Ericsson Innovation Awards 2018 : « Quel avenir pour la vérité ? »

Ericsson a annoncé le lancement de l’édition 2018 de l’Ericsson Innovation Awards. Ce concours dédié aux étudiants à travers le monde entier à cette année pour thème : « L’avenir de la vérité ». Pour participer et tenter de remporter un voyage à Stockholm, le mentorat d’un expert d’Ericsson et un prix de 25 000 €, les challengers sont invités à soumettre leur projet d’ici le 15 novembre 2017.

Cette année, les projets devront donc s’inscrire dans la thématique suivante « L’avenir de la vérité » et plus particulièrement répondre à la problématique : Comment trouver, valider et partager la vérité à l’ère des Technologies de l’information et de la communication ?

Il s’agira par exemple de proposer des innovations permettant d’améliorer les moyens de trouver la vérité, de valider les informations ou de partager des faits vérifiés. Il s’agit d’un réel enjeu actuellement sachant que chaque jour, plus de 2 millions d’articles sont publiés en ligne et 500 millions de tweets sont postés. Les technologies de l’information et de la communication nous permettent de consommer et de partager l’information à une vitesse incroyable, et même de nous plonger dans d’autres formes de réalité. Mais, alors que nous utilisons cette information pour éclairer notre connaissance, pour orienter nos prises de décisions, nos achats et nos actions, il devient essentiel de nous demander si l’élément sur lequel nous nous basons est vrai ou faux. Mais comment pouvons-nous en être certain ?

Lire la suite…

Ericsson accompagne le Paris Saint-Germain pour préparer la nouvelle saison

La période de préparation des joueurs en hors-saison fait partie intégrante du succès sur le terrain une fois la saison commencée.
Comme à leur habitude, les joueurs de Paris Saint-Germain ont profité de l’inter-saison pour se reposer et commencer l’entrainement afin de s’assurer qu’ils étaient en pleine condition physique pour démarrer la nouvelle saison.

 

Ericsson, partenaire d’expérience digitale du club, vient de sortir un court-métrage soulignant le travail mené avec l’équipe pour s’assurer que les joueurs sont au sommet de leur jeu.
Le film montre comment Ericsson fournit des données sur les performances en temps réel liées aux entraînements et exercices allant des sauts verticaux et tractions aux squats et aux activités cardiovasculaires.
Le contenu a été enregistré lors de la récente escale estivale du Paris Saint-Germain aux États-Unis, où l’équipe était basée à Miami, et au Centre d’entraînement Ooredoo.

 

« Grâce à notre savoir-faire technologique, nous espérons accompagner au mieux les joueurs dans leurs challenges à venir et leur souhaitons une très belle saison », indique Franck Bouétard, Président Directeur Général d’Ericsson France.

Comment aider les entreprises à réussir leur mutation vers le digital ?

C’est à cette question que TM Forum a tenté de répondre. L’événement qui s’est tenu à Nice du 15 au 18 mai a rassemblé plus de 3 000 décideurs internationaux pour quatre jours de débats, de conférences et d’échanges de bonnes pratiques sur la nécessaire transition des fournisseurs de service de communication vers des services numériques.

Au cœur des enjeux, l’orchestration et l’automatisation des réseaux, le centrage clients, l’analyse de données, dans la perspective d’un monde « tout connecté » avec l’arrivée prochaine de la 5G. De la monétisation de la data à la mise en place de nouveaux services digitaux, le spectre des sujets abordés est large.

Plus de 250 intervenants internationaux ont partagé les clés d’une transformation digitale réussie, dont Ulf Ewaldsson, Senior Vice-Président et directeur des Digital Services d’Ericsson.

« Spécialiste des projets de transformation, Ericsson doit aider les opérateurs à migrer leurs anciens systèmes hérités du passé vers des plateformes numériques, notamment dans le domaine OSS (Operating Support Systems) » a -t-il souligné.

Ericsson a profité de sa présence sur l’événement pour présenter de nombreuses démonstrations avec notamment des solutions de gestion de réseau et d’automatisation, de NFV et de cloud distribué, de revenu & de gestion client, de connexion d’applications, ainsi que des solutions de sécurité et de gestions des risques.

Lire la suite…

La vidéo au cœur des échanges entre ados

BilletAdoEricssonSi vous avez récemment eu l’occasion de fréquenter des ados, vous avez probablement constaté qu’ils passent leur temps à s’envoyer des messages vidéo.

Intéressée par ce comportement, Ann-Charlotte Kornblad, conseillère principale Consumer Insights au ConsumerLab Ericsson, a cherché à en savoir davantage sur l’usage que font les ados de la vidéo et sur ce qu’ils en pensent.

Lire la suite…

Les Français toujours plus connectés via leur téléphone mobile pendant les fêtes

c1cgss6xaaajoylCette année encore, les Français ont envoyé des millions de vœux avec leur téléphone mobile. Une tendance s’est confirmée pour les vœux 2017 : les messages multimédias, ainsi que les services de messageries instantanées, de type WhatsApp et Facebook Messenger, ou encore les réseaux sociaux, comme Snapchat, prennent de plus en plus le relais des SMS. Les MMS (Multimedia Messaging Service), qui permettent notamment d’envoyer des photos, des enregistrements audios ou des vidéos, ont bondi de 8,63% chez Orange à 7,1 millions et de 13,5% à 3,39 millions chez Bouygues Telecom, entre 21h le 31 décembre et 2h du matin le 1er janvier. Selon Bouygues, « Pour la première fois, la majorité des messages ont été envoyés depuis la 4G sur la journée du 31/12, avec 60% du volume ».

Lire la suite…

Intelligence artificielle et réalité virtuelle : les 10 grandes tendances de consommation pour 2017

Se projetant dans l’avenir, le ConsumerLab Ericsson publie la sixième édition de son rapport annuel sur les tendances de consommation « Les 10 plus grandes tendances de consommation pour 2017 et au-delà. »

bandeau-hottrends

L’intelligence artificielle est une thématique très en vogue cette année et qui, aux yeux des consommateurs, va jouer un rôle de plus en plus prépondérant, que ce soit au sein de la société ou dans le cadre professionnel. Les internautes expérimentés sont en effet 35 % à souhaiter disposer d’un conseiller robotisé au travail et ils sont un sur quatre à vouloir un robot en guise de manager.

Lire la suite…

Ericsson et le Paris Saint-Germain font équipe pour bâtir une expérience digitale innovante et performante

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue aujourd’hui au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain et Ericsson, ont annoncé leur partenariat en vue de bâtir la nouvelle expérience digitale du Club parisien. Grâce à l’expertise d’Ericsson, le Paris Saint-Germain ambitionne de devenir l’un des leaders mondiaux en matière de technologie sportive.

_m0u83332

Lire la suite…