MWC: Ericsson lance une nouvelle solution de diffusion de contenus

Par Corinne Muller, le Vendredi 20 février 2015, classé dans MWC15,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire

mdn-demand-to-opportunity-ericsson

Face à l’augmentation sans précédent de la demande en haut débit mobile liée à la consommation de vidéo, Ericsson est convaincu que la viabilité de la totalité de la chaîne de valeur de diffusion de contenus dépend de la capacité des opérateurs de réseaux à se centrer sur l’activité media.

Au Mobile World Congress 2015 (stand 2N60), Ericsson est le premier acteur à s’intéresser à cette évolution en lançant une solution logicielle unique qui permettra aux opérateurs de participer de façon durable et rentable à l’équation de valeur des contenus.

Lire la suite…

MWC: Ericsson réinvente la façon de concevoir les réseaux mobiles

Par Corinne Muller, le Jeudi 19 février 2015, classé dans Innovation / R&D,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire

PR Ericsson Radio System

Dans les grandes villes comme New York, l’espace aérien au-dessus des bâtiments est un bien immobilier précieux : c’est le cas, par exemple, du panorama urbain de Manhattan. Quand il n’y a plus de place au sol, les urbanistes construisent en hauteur. Ericsson fait de même pour les opérateurs de réseaux mobiles confrontés aux problèmes d’implantation en zone urbaine dense : il leur permet d’utiliser l’espace mural disponible, tout en multipliant par 5 les capacités des bâtiments. Le nouveau système radio modulaire d’Ericsson qui est lancé aujourd’hui va redéfinir la façon dont les réseaux mobiles sont construits.

1 minute pour vous présenter Ericsson Radio System en vidéo :

Lire la suite…

Le LTE-Advanced Carrier Aggregation

Par Eric Hatton, le Mardi 10 février 2015, classé dans 4G LTE,Opérateurs,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire

L’apparition des smartphones vers la fin des années 2000 a profondément changé l’utilisation des réseaux mobiles. A l’échelle de la planète, le volume de trafic de données mobiles a dépassé, en 2009, celui du trafic voix. A ce jour, avec 2,7 milliards de smartphones en opération, le trafic de données mobiles mensuel global dépasse les 2 ExaOctets, (2 suivi de 18 zeros)[i] et croît exponentiellement.

Entre 2013 à 2014 cette croissance était de 60%.

Hausse de 60% du trafic de données entre 2013 et 2014 au 3ème trimestre

Trafic total Downlink & Uplink

En continuité avec cette tendance, Ericsson anticipe que, d’ici 2020, ce volume de trafic aura été multiplié par 8 et atteindra 17 ExaOctets.

ericsson-smartphone-traffic-2014-2020

Ces volumes présentent de véritables challenges pour les opérateurs. Avec 45 % du trafic, la vidéo représente la plus grande partie des données consommées sur réseaux mobiles.

ericsson-share-mobile-traffic-2014-2020

Une étude réalisée sur les internautes, a montré[ii] la corrélation entre le temps d’initialisation d’une vidéo et l’abandon de son visionnage. Lors de l’initialisation du streaming, l’abandon commence dès 2 secondes d’attente et augmente de 5,8 % par seconde supplémentaire. L’expérience de l’utilisateur est fortement dépendante de la rapidité d’affichage sur l’écran. Plus l’affichage est rapide, plus l’expérience est agréable, et répond à l’attente d’un certain niveau de confort. Parmi les premiers contributeurs de la rapidité d’affichage, le très haut débit des réseaux 4G et la faible latence sont des caractéristiques primordiales. Dans le cadre de la vidéo, outre la rapidité de démarrage, le très haut débit permet une plus grande qualité d’image, mieux adaptée aux plus grands écrans des smartphones et tablettes.

L’ensemble des abonnés grand public et professionnels apprécieront aussi les temps de téléchargement sensiblement raccourcis par un débit plus élevé.

Dans ce contexte, la performance du réseau est primordiale. On peut s’attendre à ce que les opérateurs ayant construit les meilleurs réseaux pour un grand confort de navigation bénéficieront en retour d’une meilleure satisfaction et taux de rétention de leurs abonnés.

Le LTE et ses évolutions sont une réelle opportunité d’accélération de l’expérience 4G. Le LTE-Advanced apporte un certain nombre d’évolutions techniques avec parmi celles-ci, la possibilité de monter beaucoup plus haut en débit grâce à l’agrégation de plusieurs porteuses radio. Avec un terminal Carrier Aggregation de catégorie 6, la combinaison de deux bandes jusqu’à 40 Mhz, permet déjà d’atteindre un débit downlink pic de 300 mbps.

ericsson-pictos2-LTE

Le LTE est opéré aujourd’hui en France sur des bandes de fréquences 800 Mhz (B20), 1800 Mhz (B3) et 2600 Mhz (B7). Le LTE a été conçu pour une utilisation flexible des ressources fréquentielles. Il est utilisé actuellement sur des largeurs de bandes de 10 Mhz, 15 Mhz ou 20 Mhz en fonction des attributions dont bénéficient les opérateurs. Chacune des largeurs de bandes permettent un débit pic théorique proportionnel à la ressource radio utilisée.

ericsson-LTE-carrier-aggregation-tableau1

Le LTE-Advanced, permet d’aller plus loin, en permettant l’agrégation de plusieurs de ces bandes au sein d’une même connexion. La première vague de Carrier Aggregation a été mise en œuvre courant 2014 et les premiers terminaux sont apparus sur la même année. La mise en commun de deux bandes au sein d’une même connexion a permis de former une agrégation pouvant atteindre 40 Mhz chez certains opérateurs en Asie, Océanie et en Europe. Le tableau ci-dessous résume les capacités de différentes combinaisons d’agrégations en tenant compte des bandes utilisables pour le LTE à ce jour en France.

ericsson-LTE-carrier-aggregation-tableau2

La seconde vague de Carrier Aggregation, disponible aujourd’hui, permet la combinaison de trois bandes LTE pour obtenir une agrégation pouvant atteindre 60 Mhz. Avec un terminal Triple Carrier Aggregation de catégorie 9, le débit pic théorique atteint 450 mbps. Certains opérateurs en Asie et en Océanie ont déjà testé la mise en œuvre de ces débits sur leur réseau.

ericsson-pictos3-LTE

Le tableau ci-dessous résume les capacités de différentes combinaisons d’agrégations en tenant compte des bandes utilisables pour le LTE à ce jour en France.

ericsson-LTE-carrier-aggregation-tableau3

Le Triple Carrier Aggregation présente un potentiel de combinaison de trois bandes fréquentielles de 20 Mhz pour un débit pic de 450 mbps. Cette configuration a déjà été activée pour une démonstration sur un réseau commercial en Australie[iii].

ericsson-LTE-carrier-aggregation-tableau4

Coté terminal, les débits pics dépendent de la catégorie utilisée avec ces combinaisons de bandes. Les terminaux LTE catégorie 6 permettent d’atteindre 300 mbps théoriques et les terminaux LTE catégorie 9 permettent d’atteindre 450 Mbps théoriques.

Plus généralement, un utilisateur équipé d’un terminal Triple Carrier Aggregation bénéficie d’effets positifs en comparaisons avec l’utilisation d’un terminal plus classique : le débit moyen est augmenté, les temps de téléchargement sont sensiblement réduits et la réactivité de la navigation est considérablement augmentée.

Avec la mise en œuvre du triple Carrier Aggregation, l’opérateur démontre sa volonté d’excellence et son engagement pour un niveau de performance réseau et le confort de ses abonnés.

Le Triple Carrier Aggregation est réalisable avec les RBS 6000 multistandard Ericsson 2G/3G/4G équipant aujourd’hui des réseaux d’opérateurs LTE-advanced en France. Ericsson est à ce jour, fournisseur de 200 réseaux LTE-Advanced à travers le monde.

[i] Source Ericsson Mobility Report nov. 2014
[ii] Video Stream Quality Impacts Viewer Behavior: Inferring
Causality Using Quasi-Experimental Designs

[iii] Telstra, Ericsson and Qualcomm achieve 450 Mbps on commercial E2E LTE solution

Succès de la première démonstration de l’ultra haut-débit mobile avec l’agrégation de trois fréquences en France pour l’opérateur Bouygues Telecom

Par Corinne Muller, le Jeudi 5 février 2015, classé dans 4G LTE,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire

bouygues-telecom-ultra-haut-debit-mobile-4g-ericsson

Avec Bouygues Telecom, Qualcomm Technologies, Inc (QTI), nous avons mené ce jour la première expérimentation d’ultra haut-débit mobile en LTE-Advanced avec l’agrégation de trois porteuses. Unique opérateur français exploitant trois bandes de fréquences pour la 4G (800MHz, 1800MHz et 2600MHz), Bouygues Telecom est actuellement seul en mesure d’utiliser cette technologie sur un réseau commercial.

Lire la suite…

WiFi calling : un bénéfice pour les abonnés et les opérateurs

Par Benoît Maydat, le Vendredi 23 janvier 2015, classé dans 4G LTE,Réseaux mobiles,WiFi   |   Aucun commentaire

ericsson-wifi-calling

La possibilité de passer des appels VoIP vers des téléphones mobiles via le réseau WiFi est longtemps restée limitée aux applications OTT non connectées au réseau mobile. A ce jour, toutefois, les services de WiFi calling ont gagné le marché grand public, offrant la possibilité de téléphoner via un accès WiFi dans les zones n’ayant pas de couverture mobile.

Lire la suite…

90 % de la population mondiale possédera un téléphone mobile d’ici 2020

Par Corinne Muller, le Mercredi 19 novembre 2014, classé dans Réseaux mobiles,Vision 2020   |   Aucun commentaire
3,5 milliards d'abonnements 4G en 2020 dans le monde

3,5 milliards d’abonnements 4G en 2020 dans le monde

La technologie mobile poursuit son essor à un rythme soutenu selon la dernière édition du rapport Ericsson sur la mobilité. D’ici 2020, 90 % de la population mondiale âgée de plus de 6 ans possédera un téléphone mobile et le nombre total d’abonnements pour smartphones devrait s’élever à 6,1 milliards. Lire la suite…

Facebook à 1000 km/h – Internet dans l’avion, comment ça marche ?

Par Benoît Maydat, le Lundi 17 novembre 2014, classé dans Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire

ericsson-facebook-internet-avion

Depuis de nombreuses années, il est interdit d’utiliser son téléphone à bord d’un avion. La rumeur court qu’aucun test n’a jamais été fait mais qu’il serait tellement coûteux d’en faire, qu’il est plus simple de ne pas autoriser les téléphones dans l’avion.

Mais tout ça a récemment changé. Désormais, vous pouvez garder vos appareils avec vous à bord et de plus en plus de compagnies proposent l’accès à internet pendant les vols.

Mais comment tout cela fonctionne-t-il ? Creusons un peu.

Lire la suite…

Lancement de la pico-cellule RBS 6402 : plus de performance pour les petits sites

Par Corinne Muller, le Jeudi 11 septembre 2014, classé dans 4G LTE,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire

Première pico-cellule pour usage en intérieur capable de doubler la capacité en offrant des débits LTE de 300 Mbits/s avec agrégation de porteuses, le tout dans un encombrement de la taille d’une tablette.

Opérationnelle dans le réseau en 10 minutes,  grâce à une installation plug-and-play innovante exploitant la fonction SON (configuration et intégration au réseau automatique et autonome) et l’infrastructure Ethernet existante.

Lire la suite…

2,4 milliards d’abonnements au haut débit mobile au 2ème trimestre 2014

Par Corinne Muller, le Mardi 2 septembre 2014, classé dans Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire

Le haut débit mobile continue sa croissance partout dans le monde, avec un nombre total d’abonnements de 2,4 milliards au 2ème trimestre 2014, selon la dernière mise à jour du rapport Ericsson sur la mobilité.

6.8 billion mobile subscriptions globally in Q2 2014
Lire la suite…

Ericsson, partenaire de l’agence parisienne du climat et de Paris Développement dans PARis GREEN

Ericsson est partenaire de de la nouvelle plate-forme www.paris-green.com. Ce site « PARis GREEN : Investir pour l’avenir » conçu par l’Agence parisienne du Climat avec Paris Développement a été lancé jeudi 19 juin et se veut une plateforme en ligne de valorisation de l’attractivité de Paris comme ville durable et intelligente. Il constitue la première brique d’un dispositif de mobilisation des acteurs locaux en vue de la Conférence Paris Climat 2015 (COP 21).

ParISGreen

« Le rapport du GIEC est clair. Nous sommes entrés dans le moment de l’action. Paris est déjà en marche avec un Plan Climat ambitieux et en action depuis 2007. L’Agence Parisienne du Climat y travaille de façon opérationnelle depuis plus de de 3 ans avec ses 85 partenaires. Ainsi, PARis GREEN a bénéficié des expertises et des expériences des acteurs majeurs du territoire métropolitain, et  contribue à cette mise en mouvement du territoire. » selon Anne Ged, directrice de l’Agence Parisienne du Climat.

« Ericsson est heureux d’apporter une pierre à la construction du Paris durable, contribuant ainsi au rayonnement international et à l’attractivité de cette ville. Nous sommes intimement convaincus du lien très fort entre développement durable, maturité numérique et développement économique. C’est dans cet esprit que j’ai collaboré activement à PARis GREEN qui apporte cette forte visibilité » a déclaré Viktor Arvidsson, Directeur de la stratégie, Ericsson France.

TranquilienL’un des exemples concret de cet apport du numérique pour faciliter au quotidien la vie des Franciliens est l’application Tranquilien qui participe à fluidifier les trajets des 3 millions de voyageurs qui se croisent chaque jour sur les lignes du réseau Transilien.

En parallèle, Ericsson, que sa stratégie place au coeur de la ville intelligente, a annoncé au cours du New Cities Summit qui vient de se tenir à Dallas, le lancement d’un outil collaboratif en ligne pour aller plus loin : le Networked Society City Index qui  mesure la maturité technologique de 30 villes à travers le monde et permet d’identifier les pistes de développement au plan social, économique ou environnemental. Dans la dernière édition de cet index, Paris tenait la quatrième place, nul doute que la ville lumière peut encore progresser.