Le programme d’incubation d’Ericsson Garage

Par Sarah Heluin, le vendredi 2 mars 2018, classé dans Ericsson Garage,Innovation / R&D

men looking at laptop

https://www.ericsson.com/en/networked-society/innovation/ericsson-garage/startup-incubation-program

Avez-vous une idée qui pourrait changer la manière dont 7 Milliards de personnes vivent, communiquent, se déplacent dans les villes intelligentes du futur ? Voulez-vous révolutionner le monde de la production durable ?  Votre startup répond-elle aux enjeux, pour une société connectée, de la protection des données de l’internet des objets ?

Le programme d’incubation d’Ericsson Garage est de retour pour sa seconde année et recherche des startups prometteuses qui veulent développer davantage leurs activités et collaborer avec des leaders de l’innovation de demain dans le domaine de la recherche et du développement.

Nous croyons au développement par l’expérimentation, l’exploration pour apprendre et s’adapter rapidement. Rejoindre le programme d’incubation d’Ericsson, c’est bénéficier du réseau Ericsson Garage et donc :

  • D’un programme de coaching adapté pendant 6 mois,
  • De séminaires et rencontres mensuelles, en face à face et virtuelles, pour développer vos compétences et votre réseau,
  • D’experts techniques dans les domaines par exemple de l’intelligence artificielle, de la blockchain, de l’informatique quantique, de la gestion du trafic des drones, des plateformes IoT, …
  • D’un support en Business Development et des connexions avec des besoins client réels,
  • D’une présence dans 180 pays,
  • D’espaces de coworking dans le réseau des Garages Ericsson,
  • De relations avec les investisseurs,
  • D’accès aux environnements de la smart city, de l’automobile et de la production industrielle permettant de développer des modèles d’affaires et de bénéficier de données temps réels d’utilisateurs,
  • De plateformes Ericsson pour le développement de vos solutions.

…Nous recherchons donc des startups innovantes, portées par une équipe convaincante et une idée à fort impact… avec :

  • Une solution clairement définie qui répond à une problématique avérée,
  • Un impact social et environnemental positif,
  • Une certaine maturité (Pre-amorçage, amorçage, Série A),
  • Une proposition de valeur claire et un potentiel marché mondial,
  • Localisée à proximité d’un Garage Ericsson ou disposé à se déplacer.

Cela vous intéresse ? Vous pouvez dès aujourd’hui vous inscrire en ligne : https://www.ericsson.com/en/networked-society/innovation/ericsson-garage/ericsson-garage-challenge/ericsson-garage-incubation-program.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 25 Mars 2018 et le programme commencera le 17 Avril 2018.

Les enjeux de sécurité publique au cœur du salon Milipol

Se rendre à Milipol, c’est comme plonger dans un univers parallèle, celui de la sécurité à l’ère des nouvelles technologies. On y croise des professionnels de la sécurité venus de tous pays, prêts à découvrir le dernier drone ou la dernière application qui va leur permettre d’assurer une meilleure sécurité des lieux publics ou des personnes.

La cybersécurité ou encore la protection contre les risques majeurs sont au cœur des préoccupations. Alors drones, derniers véhicules du RAID ou de la Police nationale, tenues de camouflage, applications numériques (y compris pour la vision de nuit) sont à l’honneur sur les nombreux stands de ce salon qui rassemble plus de 900 exposants à Villepinte. Parmi les exposants, le Ministère de l’intérieur n’est pas en reste avec un stand d’une taille impressionnante.

Rendre plus sûr notre quotidien est devenu un enjeu de taille, d’autant que les risques ne semblent pas en voie de diminution, bien au contraire. Le développement des objets connectés nécessite une sécurisation des données mais aussi des devices, certains étant devenus de véritables compagnons dans la gestion des soins ou du suivi santé.

Lire la suite…

Voitures connectées : nouveau consortium pour les infrastructures informatiques et réseaux

DENSO Corporation, Ericsson, Intel Corporation, Nippon Telegraph and Telephone Corporation (NTT), NTT DOCOMO, INC., Toyota InfoTechnology Center Co., Ltd. et Toyota Motor Corporation ont annoncé ce 10 août la formation du Automotive Edge Computing Consortium.

L’objectif de ce consortium est de développer un écosystème pour voitures connectées pour soutenir les services associés tels que la conduite intelligente, la création de cartes avec données en temps réel et une assistance de conduite basée sur le cloud computing.

Le volume de données entre les véhicules et le Cloud devrait atteindre 10 exabytes par mois vers 2025, soit environ 10 000 fois plus que le volume actuel. Cette augmentation entraînera des besoins en nouvelles architectures réseau et informatique pour prendre en charge les ressources distribuées et les capacités de stockage. Les architectures seront conformes aux normes applicables, qui nécessitent une collaboration à l’échelle locale et mondiale.

Lire la suite…

Ericsson accompagne le Paris Saint-Germain pour préparer la nouvelle saison

La période de préparation des joueurs en hors-saison fait partie intégrante du succès sur le terrain une fois la saison commencée.
Comme à leur habitude, les joueurs de Paris Saint-Germain ont profité de l’inter-saison pour se reposer et commencer l’entrainement afin de s’assurer qu’ils étaient en pleine condition physique pour démarrer la nouvelle saison.

 

Ericsson, partenaire d’expérience digitale du club, vient de sortir un court-métrage soulignant le travail mené avec l’équipe pour s’assurer que les joueurs sont au sommet de leur jeu.
Le film montre comment Ericsson fournit des données sur les performances en temps réel liées aux entraînements et exercices allant des sauts verticaux et tractions aux squats et aux activités cardiovasculaires.
Le contenu a été enregistré lors de la récente escale estivale du Paris Saint-Germain aux États-Unis, où l’équipe était basée à Miami, et au Centre d’entraînement Ooredoo.

 

« Grâce à notre savoir-faire technologique, nous espérons accompagner au mieux les joueurs dans leurs challenges à venir et leur souhaitons une très belle saison », indique Franck Bouétard, Président Directeur Général d’Ericsson France.

La team SNAP remporte les Ericsson Innovation Awards 2017 sur le thème de l’alimentation

La remise des Ericsson Innovation Awards 2017 a eu lieu le 16 juin dernier au Musée Nobel de Stockholm. Les trois équipes finalistes se sont ainsi affrontées pour le dernier round en présence de quelques 150 représentants d’organisations issues de domaines gouvernemental, non gouvernemental, commercial et des secteurs académiques.
Pour rappel, plus de 900 équipes de plus de 70 pays s’étaient inscrites au concours. C’est l’équipe SNAP de l’Indian Institute of Technology Roorke qui a finalement séduit le jury et remporté la victoire.

Cette compétition annuelle donne aux étudiants du monde entier la possibilité de développer des idées innovantes en collaboration avec les experts d’Ericsson. Le thème de cette année était « L’avenir de l’alimentation », s’attaquant à deux objectifs de développement durable des Nations Unies, plus spécifiquement le n°2 « Lutter contre la faim » et n°12 « Assurer une consommation durable et des modèles de production ». Le but pour les participants était donc de présenter des cas d’usages de nouvelles technologies de la communication et de l’information (TIC) pour améliorer la manière dont les aliments sont produits, transportés, distribués et consommés.

 

Aborder la dégradation des sols

La solution gagnante de l’équipe SNAP vise à maintenir les sols sains et productifs en améliorant l’efficacité de l’analyse des échantillons de sol et en réduisant les coûts. Les agriculteurs ont ainsi accès à des données en temps réel leur permettant de sélectionner les engrais les plus appropriés et de les utiliser uniquement dans les zones où ils sont nécessaires. Ce type de solution est crucial pour résoudre le problème mondial grandissant de la dégradation des sols – la baisse de la qualité du sol causée par une mauvaise utilisation, généralement à des fins agricoles, pastorales, industrielles ou urbaines.

Ankit Alok Bagaria de l’équipe SNAP a indiqué que la prochaine étape pour leur projet est de réduire les coûts de matériel de plus de 50% et d’améliorer l’efficacité. « Notre but est de le développer commercialement afin d’établir par la même occasion une unité de fabrication », a-t-il expliqué. « Dans un an, notre premier produit devrait être disponible pour les agriculteurs en Inde ».

Une expérience de mentorat

Selon Ankit Alok Bagaria, l’expérience de travailler avec les mentors d’Ericsson était inestimable : « ils ont accéléré notre croissance et stimulé notre efficacité et notre performance. Nous étions régulièrement en contact avec eux via des appels vidéo et emails. Il est rare de trouver des mentors qui croient en leurs mentorés plus que les mentorés eux-mêmes ! Nous sommes vraiment reconnaissants à Ericsson pour avoir créé cette merveilleuse plate-forme pour les jeunes innovateurs et les entrepreneurs comme nous ».

Lire la suite…

Avec la 5G, les patients exerceront un meilleur contrôle sur leur santé

L’observatoire ConsumerLab d’Ericsson vient de publier son dernier rapport, intitulé From Healthcare to Homecare, traitant de l’impact qu’aura, d’après les consommateurs, la 5G sur l’évolution des soins de santé, qu’il s’agisse de médecine préventive, d’examens de routine ou encore de soins post-opératoires.

Selon le rapport, les réseaux de prochaine génération joueront un rôle crucial dans la transformation des soins de santé, offrant une grande efficacité de communication dans un écosystème alliant alertes et remontées d’informations, mobilité et faible latence. Ces réseaux permettront la mise en œuvre d’un large éventail d’applications, qu’il s’agisse de surveillance à distance grâce à des « wearables » médicaux, d’interactions virtuelles patient/médecin ou encore de chirurgie robotique contrôlée à distance.

Lire la suite…

LCP-Assemblée nationale et Public Sénat font confiance à Ericsson

Par Nathalie Sassier, le mardi 20 décembre 2016, classé dans Broadcast,Industries non télécoms,Multimédia,Télévision

broadcastlogos

LCP-Assemblée nationale et Public Sénat, deux chaînes qui émettent en alternance sur le canal 13 (TNT), ont toutes les deux fait appel à Ericsson Broadcast & Media Services.

A l’issue d’un appel d’offres, LCP-Assemblée nationale s’est tournée vers Ericsson pour l’intégration et la refonte de sa solution de production de news en haute définition et la maintenance de son système. Un système de bout en bout intégrant la mise en place de nouveaux outils de production HD (Avid) ainsi que de deux régies de production Haute Définition (HD).

Lire la suite…

Robotique dans le cloud : la 5G va ouvrir la voie à l’automatisation de masse

Compte tenu de sa longue tradition de l’automatisation, l’industrie manufacturière est l’une des industries de pointe en matière de robotique dans le cloud, mais d’autres secteurs tels que la santé, le transport, l’agriculture ou les services aux consommateurs sont en train de contribuer à l’évolution de la robotique.

Robots

Lire la suite…

Le numérique permettra-t-il à l’agriculture de nourrir la planète ?

ericsson-agroalimentaire-moissonneuse

Le Salon de l’Agriculture qui se tient au ce moment à Paris est aussi l’occasion de comprendre dans quelle mesure le numérique va participer à améliorer l’industrie agroalimentaire et permettra de mieux nourrir la planète. Dans un rapport, Ericsson et l’Imperial College de Londres soulignent le rôle que peuvent jouer à grande échelle les technologies de l’information et de la communication dans la transformation des chaînes d’approvisionnement et de l’agroalimentaire au niveau mondial pour garantir un approvisionnement en aliments sains, durables et sûrs dans un monde qui évolue rapidement.

Lire la suite…

Conférence LeWeb Paris 2012 : l’avénement de l’internet des objets

Plantes connectées, ampoules intelligentes, gestion du stress via un bandeau connecté, une réalité demain ? Démonstrations à Le Web 2012 (Photo by @francois for LeWeb12 Conference, Paris)

Le Web vient d’ouvrir ses portes aux Docks de la Plaine St Denis. Le thème central choisi par Loïc LeMeur pour la 9ème édition de l’événement est l’internet des objets. Un thème en résonance avec la vision d’Ericsson de 50 milliards d’objets connectés à l’horizon 2020.

Pour l’illustrer, 3 jours de conférences et 3 halls avec des stands et des espaces de rencontre, rassemblant tout ce que l’internet compte de bloggers, de journalistes, d’acteurs et de start-up, et pas seulement français. Le regard est volontairement international, les discours en anglais… les allées et les salles de conférence bondées. Plus de 3000 personnes présentes, assurément.

Ericsson est présent cette année à travers le Swedish Trade Council et un espace mettant en avant des start-ups suédoises innovantes, dont certaines ont été présentées en avant-première le 3 décembre lors de la soirée de gala de la Chambre de Commerce Franco-suédoise. Vous pouvez suivre les suédois présents sur Le Web sur twitter #TTSweden2012.

Du coté des interventions, le premier jour a été marqué par la place accordée aux porte-paroles d’outre-atlantique : Evernote, Google, Twitter, Facebook, … se sont succédés sur la scène centrale, même si Free était certes intervenant le matin (nouvelle Freebox en cours de développement selon Xavier Niel).

Parmi les nouveautés des grands acteurs, figuraient notamment le lancement de la version business d’Evernote, le concept de Knowledge Graph poussé par Google, dont le porte-parole a au passage rappelé que la meilleure régulation est l’absence de régulation en matière de circulation des contenus en ligne, tout en réaffirmant le respect des lois du pays par la firme.

Twitter a quant à lui réaffirmé l’engouement suscité par sa plate-forme, lié notamment « à l’humanisation des institutions et des célébrités » ainsi permis. Le succès en France est réel. Selon Katie Stanton de Twitter « La France est le pays où nous rencontrons l’une des croissances les plus fortes ». Un bureau sera d’ailleurs prochainement ouvert sur le sol français, le 7ème en dehors des Etats-Unis.

La force du story telling internet s’est illustrée au travers de l’intervention de Scott Harrison, fondateur et CEO de charitywater, dont l’action a remporté un global impact award de Google. Astucieuse, la mécanique de levée de fonds de cette association à but non lucratif repose notamment sur la possibilité pour les internautes de s’impliquer personnellement « en offrant leurs cadeaux d’anniversaire pour que des personnes puissent accéder à l’eau potable». Leur slogan est impactant « 800 millions de personnes vivent encore sans accès à l’eau potable. Votre anniversaire peut changer cela ».

Enfin, la ministre en charge du numérique, Fleur Pellerin, a clôturé cette première journée en affirmant vouloir créer le bon environnement pour permettre aux entreprises françaises d’innover.

Pour suivre les débats en direct : http://www.youtube.com/leweb