Technologie VoLTE Ericsson pour des appels téléphoniques depuis les wearables

Ericsson lance une nouvelle fonctionnalité qui permettra les appels vocaux multi-SIM et dont le déploiement est en cours sur plus de dix réseaux d’opérateurs.

Avec certaines montres connectées actuelles, il est possible d’émettre et recevoir des appels téléphoniques en utilisant son numéro de téléphone mobile, sans avoir son smartphone sous la main. Les nouveaux « wearables » dotés de la connectivité mobile, qui affluent sur le marché, suscitent l’engouement du public car ils permettent de communiquer et d’être joignable plus facilement.

Cette capacité de communication vocale est disponible sur les nouveaux wearables connectés qui sont compatibles VoLTE et sont équipés d’une carte SIM standard ou d’une carte SIM intégrée au logiciel. Ces appareils se connectent au réseau mobile sans qu’il soit nécessaire de les connecter au smartphone.

Lire la suite…

Trois nouvelles solutions Small Cell Ericsson

Ericsson vient de lancer trois nouvelles solutions évolutives à petites cellules (small cell) visant à répondre à la demande croissante d’une meilleure couverture mobile et de meilleures capacités, tout en préparant les réseaux aux applications 5G et Internet des objets (IoT). Il s’agit des systèmes Multi-Operator Dot et Multi-Dot Enclosure pour déploiement en intérieur, et Strand-Mount Unit pour micro-radios extérieures.

La solution Multi-Operator Dot offre un ensemble de dots radio pouvant être partagés entre des opérateurs multiples, un opérateur gérant le système tandis que les autres fournissent les signaux radiofréquence – à la manière d’un système d’antennes distribuées (DAS) actif. Cette nouvelle architecture permet à jusqu’à quatre opérateurs d’émettre via une solution Dot unique. Elle allie les avantages multi-opérateurs d’un système actif DAS et la performance, l’agilité et la rentabilité de conception du Radio Dot System.

Comme son nom l’indique, la solution Multi-Dot Enclosure associe plusieurs dots dans une seule armoire. Elle a ainsi une incidence minime sur l’esthétique des bâtiments, est utile pour les déploiements multi-opérateurs et constitue une solution économique dans les immeubles facturant en fonction du nombre d’armoires déployées.

Le système Strand-Mount Unit pour micro-radios en extérieur facilite l’installation de radios sur le réseau existant, montées sur câbles aériens, fibres ou câbles électriques. Les déploiements sur câbles aériens sont décisifs pour des solutions évolutives à petites cellules en extérieur et se prêtent à un usage à opérateurs unique comme multiples. La nouvelle solution Strand-Mount Unit d’Ericsson peut prendre en charge jusqu’à quatre micro-radios, permettant à des opérateurs multiples d’utiliser le même montage, pour des déploiements plus économiques. Strand-Mount Unit assure une couverture extérieure haut de gamme avec un encombrement nul.

Lire la suite…

Ericsson accompagne le Paris Saint-Germain pour préparer la nouvelle saison

La période de préparation des joueurs en hors-saison fait partie intégrante du succès sur le terrain une fois la saison commencée.
Comme à leur habitude, les joueurs de Paris Saint-Germain ont profité de l’inter-saison pour se reposer et commencer l’entrainement afin de s’assurer qu’ils étaient en pleine condition physique pour démarrer la nouvelle saison.

 

Ericsson, partenaire d’expérience digitale du club, vient de sortir un court-métrage soulignant le travail mené avec l’équipe pour s’assurer que les joueurs sont au sommet de leur jeu.
Le film montre comment Ericsson fournit des données sur les performances en temps réel liées aux entraînements et exercices allant des sauts verticaux et tractions aux squats et aux activités cardiovasculaires.
Le contenu a été enregistré lors de la récente escale estivale du Paris Saint-Germain aux États-Unis, où l’équipe était basée à Miami, et au Centre d’entraînement Ooredoo.

 

« Grâce à notre savoir-faire technologique, nous espérons accompagner au mieux les joueurs dans leurs challenges à venir et leur souhaitons une très belle saison », indique Franck Bouétard, Président Directeur Général d’Ericsson France.

La réalité augmentée et réalité virtuelle feront partie du quotidien pour 7 consommateurs sur 10 [ConsumerLab]

Dans le tout nouveau rapport d’une étude réalisée par le ConsumerLab sur le thème de la « Réalité fusionnée », on découvre que les consommateurs s’attendent à voir la réalité virtuelle et la réalité augmentée fusionner avec la réalité physique et à ce que la 5G joue un rôle clé dans la généralisation de ce type d’expériences.

 

D’après celui-ci, le jour où la frontière entre perception du réel et perception du virtuel tendra à s’effacer, notre société et nos vies se trouveront grandement impactées. En effet, notre façon de vivre, de travailler ou encore de consommer l’information et les médias changeront radicalement.

 

Tant que l’utilisateur restera lié à un ordinateur ou sera coupé de la réalité physique, il ne pourra y avoir fusion des réalités. Les premiers adoptants de la réalité augmentée/virtuelle s’attendent à ce que les réseaux de prochaine génération, en l’occurrence la 5G, jouent un rôle central. 36 % attendent de la 5G qu’elle procure la mobilité nécessaire grâce à des réseaux stables, rapides et à large bande. Ils sont également 30 % à penser que la 5G marquera l’arrivée des casques sans fil.

 

Parmi les principales conclusions du rapport : 7 personnes sur 10, parmi les premiers adoptants de la réalité virtuelle/augmentée, pensent que ces concepts vont bouleverser notre vie de tous les jours dans six domaines : les médias, l’éducation, le travail, les interactions sociales, les voyages et la vente au détail. Les médias enregistrent déjà une évolution et les consommateurs s’attendent à ce que, d’ici un an, les écrans virtuels commencent à remplacer les télévisions et les salles de spectacles.

Lire la suite…

Mobility Report : Plus d’un million de mobinautes en plus par jour

Ericsson prévoit une croissance rapide de la connectivité mobile avec un trafic mondial des données mobiles huit fois supérieur au trafic actuel d’ici 2022.

A titre de comparaison, ce trafic équivaut à 31 milliards d’heures de visionnage continu de vidéo HD en streaming.

Lire la suite…

Avec la 5G, les patients exerceront un meilleur contrôle sur leur santé

L’observatoire ConsumerLab d’Ericsson vient de publier son dernier rapport, intitulé From Healthcare to Homecare, traitant de l’impact qu’aura, d’après les consommateurs, la 5G sur l’évolution des soins de santé, qu’il s’agisse de médecine préventive, d’examens de routine ou encore de soins post-opératoires.

Selon le rapport, les réseaux de prochaine génération joueront un rôle crucial dans la transformation des soins de santé, offrant une grande efficacité de communication dans un écosystème alliant alertes et remontées d’informations, mobilité et faible latence. Ces réseaux permettront la mise en œuvre d’un large éventail d’applications, qu’il s’agisse de surveillance à distance grâce à des « wearables » médicaux, d’interactions virtuelles patient/médecin ou encore de chirurgie robotique contrôlée à distance.

Lire la suite…

Ericsson lance la solution Dynamic Orchestration à l’occasion de TM FORUM LIVE à NICE

Par Corinne Muller, le lundi 15 mai 2017, classé dans 5G,Applications,Innovation / R&D,IOT,Société en réseau   |   1 commentaire

Ericsson vient de lancer sa solution Dynamic Orchestration, favorisant ainsi l’introduction rapide et l’automatisation en boucle fermée des services sur les réseaux aussi bien physiques que virtuels. Ce lancement représente une avancée stratégique dans l’ambition de l’entreprise de mener la transformation IT de ses clients.

Flexible et modulaire, la solution Dynamic Orchestration permet la gestion des technologies existantes tout en facilitant l’intégration et le contrôle de capacités de virtualisation.

Combinant une automatisation Zero-Touch (sans intervention), une fourniture rapide et une garantie de service axée sur des principes directeurs, la solution Dynamic Orchestration d’Ericsson aide les opérateurs à accélérer la mise sur le marché de services novateurs et différenciés et à en améliorer la qualité. Cette solution avant-gardiste a été développée grâce à un travail de collaboration entre Ericsson et Verizon ; Elle est présentée à l’occasion du congrès TM Forum Live ! qui se tient à Nice du 15 au 18 mai.

Lire la suite…

Ericsson, partenaire de l’inauguration du premier Open IoT Lab d’Europe sur le LTE-M

Par Corinne Muller, le vendredi 28 avril 2017, classé dans 5G,Applications,Société en réseau,Technology for Good   |   Aucun commentaire

Orange a inauguré le 25 avril son Open IoT Lab à Orange Gardens, campus dédié à l’innovation du groupe, à Châtillon (92), en présence de représentants de la GSMA.
A l’occasion de cet événement, Olivier Jeantils a été invité à apporter son témoignage aux cotés de Mari-Noëlle Jégo-Laveissière, Directrice Exécutive Innovation, Marketing et Innovation d’Orange, Ericsson fournissant la solution d’infrastructure de bout en bout.

Lire la suite…

Ericsson révolutionne la télévision au salon NAB de Las Vegas

Par Nathalie Sassier, le mardi 18 avril 2017, classé dans 5G,Applications,Broadcast   |   Aucun commentaire

Du 22 au 27 avril, Ericsson dévoilera ses dernières innovations au salon NAB 2017 de Las Vegas (stand n° SU720) à destination des propriétaires de contenus, des diffuseurs et des fournisseurs de services de télévision.

Ericsson présentera de nouvelles solutions dans trois domaines clés : l’enrichissement média, la post-production et la diffusion de contenus médias, l’édition électronique. Le Groupe montrera le parti que tous les fournisseurs peuvent tirer des logiciels, des services de cloud, des plates-formes, des données, des expériences intuitives et immersives pour se différencier dans l’univers concurrentiel de la nouvelle ère télévisuelle.

Lire la suite…

Les 3 lauréats Techinnov 2017 feront halte au garage Ericsson France

Lors de l’édition 2017 de Techinnov, un challenge a été organisé afin de récompenser des solutions innovantes développées par des start-ups. Ericsson était l’un des parrains de cette compétition.

Avec plus de 100 dossiers reçus et 52 pré-sélectionnés, ce sont au total 26 start-ups, réparties en trois catégories (IoT, Energie et Mobilité), qui ont été amenées à défendre leur projet devant un jury. Celui-ci était composé de partenaires (Orange, KPMG, Fidal, BNP, WAI Massy et Paris Aéroport), d’experts métiers (Presans, Early Metrics) ainsi que des parrains industriels (Ericsson, EDF et PSA). Les start-ups en lice disposaient de 4 minutes pour leur présenter leur solution en présence d’un panel d’industriels et de grands comptes.

Lire la suite…