1er réseau mobile à Wallis et Futuna pour Noël, un déploiement mené par Ericsson

Par Corinne Muller, le Lundi 7 décembre 2015, classé dans 4G LTE,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire

Ericsson a été sélectionné par le Service des Postes et Télécommunications (SPT) de Wallis et Futuna pour délivrer le premier réseau mobile de cette collectivité d’outremer située dans l’océan Pacifique.

Wallis et Futuna Illus

Le SPT de Wallis et Futuna, dernier territoire français à ne pas être pas couvert par un réseau mobile, a lancé un appel d’offre public pour la mise en place d’un réseau 3G/ 4G d’ici fin 2015. Cet investissement stratégique contribuera au développement du territoire en apportant une infrastructure télécom moderne donnant notamment accès aux services voix, sms et données sur les deux îles.

Lire la suite…

Un débit dépassant les 400 Mbps sur le réseau mobile 4G de Bouygues Telecom

Par Corinne Muller, le Lundi 30 novembre 2015, classé dans 4G LTE,Opérateurs,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire

Bouygues Telecom, Ericsson, NETGEAR® et Qualcomm Technologies, Inc., filiale de Qualcomm Incorporated viennent de réaliser avec succès, la première démonstration en France d’ultra haut-débit réalisée avec un terminal 4G+ de catégorie 11.

Dans la continuité du déploiement dans toute la France de son réseau 4G+ avec l’agrégation jusqu’à 3 bandes de fréquences (1800 MHz, 2600 MHz, 800 Mhz), Bouygues Telecom continue d’innover sur son réseau.ericsson-pictos3-LTE

Lire la suite…

Ericsson et Orange testent un réseau dédié à l’Internet des Objets

Par Nathalie Sassier, le Mercredi 25 novembre 2015, classé dans 4G LTE,5G,M2M,Objets connectés,Société en réseau   |   Aucun commentaire

 

IoT Ericsson

Dans un contexte où le marché de l’Internet des objets est en plein essor, Ericsson et Orange annoncent aujourd’hui le lancement des premiers tests de réseaux 2G et 4G et des modules M2M adaptés pour l’Internet des objets.

Dans notre dernier « Mobility Report », nous avons estimé à 28 milliards le nombre d’objets connectés en 2021. Compte tenu de sa portée mondiale, de la fiabilité et de la sécurité permise par son spectre licencié, le réseau cellulaire constitue le socle idéal pour l’adoption de l’IoT. Il doit toutefois évoluer pour respecter les exigences particulières liées aux déploiements en masse de l’IoT.

L’évolution des réseaux cellulaires et des modules M2M pour l’IoT passe par la normalisation au sein du 3GPP. Cette évolution permet de répondre aux nouvelles exigences en matière de couverture étendue, de plus grande autonomie et de réduction du coût des modules M2M. Il s’agit là d’un élément central de la stratégie d’Orange, dont l’objectif est de devenir l’un des acteurs majeurs de l’Internet des Objets.

 

Lire la suite…

Rapport Ericsson sur la mobilité : 150 millions d’abonnements mobiles 5G d’ici 2021 !

Par Corinne Muller, le Jeudi 19 novembre 2015, classé dans 4G LTE,5G,Société en réseau   |   3 commentaires

Notre dernier rapport sur la mobilité est sorti et il dresse un portrait du futur des réseaux 5G, prévoyant notamment que le nombre d’abonnements mobiles 5G atteindra les 150 millions d’ici 2021 !

En Europe, le nombre d’abonnements smartphone devrait atteindre 550 millions d’ici fin 2015, représentant environ 50 % des abonnements mobile au total. D’ici la fin de 2021, ce sont ainsi quelques 880 millions de personnes qui seront équipées en smartphones, signifiant ainsi que plus de 70% des abonnements mobiles seront liés à des smartphones.Ericsson - Mobility Report - Graph 1_web

Lire la suite…

Ericsson et Com4Innov réalisent le premier appel « WiFi Calling » en France

Par Corinne Muller, le Jeudi 11 juin 2015, classé dans 4G LTE,5G,Innovation / R&D   |   Aucun commentaire
ericsson wifi calling premier appel wifi en france

Démonstration du WiFi Calling de Com4Innov en partenariat avec Ericsson à Sophia Antipolis.

Le «WiFi calling» (appels VoLTE sur WiFi via le cœur de réseau paquet) constitue une innovation clé, les technologies radio non cellulaires représentant une part notable de la 5G.

Ce projet, lancé fin 2014 après une pré-étude complexe, a été réalisé en un temps record grâce à une coopération étroite entre les experts Ericsson, les équipes du projet global Ericsson Network Integrated WiFi (ENIW) et la structure opérationnelle de Com4Innov à Sophia Antipolis.

Lire la suite…

Roland-Garros 2015 : France Télévisions au RG-LAB. Présentation des dernières innovations technologiques, dont le lampadaire connecté

Par Corinne Muller, le Jeudi 4 juin 2015, classé dans 4G LTE,Innovation / R&D,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire

roland garros lab ericsson présente le lampadaire connecté zero site philips

Le secteur des télécoms est aussi présent cette année au RG Lab de Roland-Garros. France Télévisions présente sur son stand les dernières innovations technologiques et a choisi d’associer Ericsson et son produit très innovant : le Zero Site, lampadaire connecté conçu en partenariat avec Philips.

Dans la ville intelligente, ce dispositif permet à la fois d’éclairer les rues très écologiquement via des LED, mais aussi d’améliorer la couverture radio des rues grâce à des small cells intégrées.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les innovations présentées sur le stand France Télévisions.

Cliquez ici pour regarder la vidéo du blog Méta-Media de France Télévisions consacrée au sport connecté, aux sujets Ultra Haute Définition, réalité virtuelle, vidéo 360 mais aussi au futur de l’automobile autonome avec ses écrans cinémas sur le pare-brise.

70 % de la population mondiale utilisera un smartphone en 2020 selon Ericsson

Par Corinne Muller, le Mercredi 3 juin 2015, classé dans 4G LTE,Objets connectés,Réseaux mobiles,Vision 2020   |   Aucun commentaire
Nombre de smartphones dans le monde - Ericsson Mobility Report

Les abonnements pour smartphones vont plus que doubler, atteignant les 6,1 milliards en 2020.

Les conclusions du dernier rapport sur la mobilité publié par Ericsson montrent que, d’ici 2020, les dernières technologies mobiles seront monnaie courante partout dans le monde : les abonnements pour smartphones vont plus que doubler, atteignant les 6,1 milliards. Les smartphones seront utilisés par 70 % de la population, laquelle sera couverte, à 90 %, par des réseaux mobiles haut débit. Lire la suite…

Ericsson Radio System : quels bénéfices pour les opérateurs ? Interview de Zied Malouche

Par Benoît Maydat, le Mardi 3 mars 2015, classé dans 4G LTE,5G,Innovation / R&D,MWC15,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire

Ericsson a lancé au Mobile World Congress 2015 une nouvelle solution radio Ericsson Radio System destinée aux opérateurs qui confirme le leadership d’Ericsson comme premier fournisseur de solutions radio mobile. Zied Malouche, spécialiste Radio chez Ericsson, nous présente les bénéfices de cette solution pour les opérateurs.

Ericsson partenaire d’Orange dans 5 pays pour les services managés

ericsson-orange-services manages-5-pays

Ericsson a été sélectionné par Orange comme fournisseur de référence des services managés. Cet accord concerne 5 pays : l’Espagne, la Belgique, la Roumanie, la Slovaquie et la Moldavie, représentant plus de 30 millions de clients.

Dans le cadre de ce contrat de cinq ans, Ericsson fournit un service de gestion des opérations de bout en bout comprenant l’exploitation du réseau, la performance, l’optimisation, l’expansion et le support, la maintenance ainsi que la gestion des pièces de rechange pour l’accès des réseaux fixes et mobiles (2G, 3G et 4G) d’Orange.

Ericsson met l’accent sur l’amélioration des performances et de la qualité pour les réseaux afin qu’Orange puisse proposer une qualité de service accrue et différentiante pour ses clients en Europe.

Jean-Claude Geha, Vice-Président et directeur des services managés chez Ericsson, a déclaré: « Grâce à cet accord, nous permettons à Orange de se concentrer encore plus sur la fourniture de solutions innovantes et la prestation de services de haute qualité pour ses clients, tout en améliorant la rentabilité opérationnelle. »

Selon Franck Bouetard, Président Directeur Général d’Ericsson France et directeur du compte Orange global : « Ce contrat majeur dans le domaine des services managés représente une réelle avancée dans notre relation avec Orange sur le long terme. »

En savoir plus sur les services managés Ericsson : Managed Services

Le LTE-Advanced Carrier Aggregation

Par Eric Hatton, le Mardi 10 février 2015, classé dans 4G LTE,Opérateurs,Réseaux mobiles   |   Aucun commentaire

L’apparition des smartphones vers la fin des années 2000 a profondément changé l’utilisation des réseaux mobiles. A l’échelle de la planète, le volume de trafic de données mobiles a dépassé, en 2009, celui du trafic voix. A ce jour, avec 2,7 milliards de smartphones en opération, le trafic de données mobiles mensuel global dépasse les 2 ExaOctets, (2 suivi de 18 zeros)[i] et croît exponentiellement.

Entre 2013 à 2014 cette croissance était de 60%.

Hausse de 60% du trafic de données entre 2013 et 2014 au 3ème trimestre

Trafic total Downlink & Uplink

En continuité avec cette tendance, Ericsson anticipe que, d’ici 2020, ce volume de trafic aura été multiplié par 8 et atteindra 17 ExaOctets.

ericsson-smartphone-traffic-2014-2020

Ces volumes présentent de véritables challenges pour les opérateurs. Avec 45 % du trafic, la vidéo représente la plus grande partie des données consommées sur réseaux mobiles.

ericsson-share-mobile-traffic-2014-2020

Une étude réalisée sur les internautes, a montré[ii] la corrélation entre le temps d’initialisation d’une vidéo et l’abandon de son visionnage. Lors de l’initialisation du streaming, l’abandon commence dès 2 secondes d’attente et augmente de 5,8 % par seconde supplémentaire. L’expérience de l’utilisateur est fortement dépendante de la rapidité d’affichage sur l’écran. Plus l’affichage est rapide, plus l’expérience est agréable, et répond à l’attente d’un certain niveau de confort. Parmi les premiers contributeurs de la rapidité d’affichage, le très haut débit des réseaux 4G et la faible latence sont des caractéristiques primordiales. Dans le cadre de la vidéo, outre la rapidité de démarrage, le très haut débit permet une plus grande qualité d’image, mieux adaptée aux plus grands écrans des smartphones et tablettes.

L’ensemble des abonnés grand public et professionnels apprécieront aussi les temps de téléchargement sensiblement raccourcis par un débit plus élevé.

Dans ce contexte, la performance du réseau est primordiale. On peut s’attendre à ce que les opérateurs ayant construit les meilleurs réseaux pour un grand confort de navigation bénéficieront en retour d’une meilleure satisfaction et taux de rétention de leurs abonnés.

Le LTE et ses évolutions sont une réelle opportunité d’accélération de l’expérience 4G. Le LTE-Advanced apporte un certain nombre d’évolutions techniques avec parmi celles-ci, la possibilité de monter beaucoup plus haut en débit grâce à l’agrégation de plusieurs porteuses radio. Avec un terminal Carrier Aggregation de catégorie 6, la combinaison de deux bandes jusqu’à 40 Mhz, permet déjà d’atteindre un débit downlink pic de 300 mbps.

ericsson-pictos2-LTE

Le LTE est opéré aujourd’hui en France sur des bandes de fréquences 800 Mhz (B20), 1800 Mhz (B3) et 2600 Mhz (B7). Le LTE a été conçu pour une utilisation flexible des ressources fréquentielles. Il est utilisé actuellement sur des largeurs de bandes de 10 Mhz, 15 Mhz ou 20 Mhz en fonction des attributions dont bénéficient les opérateurs. Chacune des largeurs de bandes permettent un débit pic théorique proportionnel à la ressource radio utilisée.

ericsson-LTE-carrier-aggregation-tableau1

Le LTE-Advanced, permet d’aller plus loin, en permettant l’agrégation de plusieurs de ces bandes au sein d’une même connexion. La première vague de Carrier Aggregation a été mise en œuvre courant 2014 et les premiers terminaux sont apparus sur la même année. La mise en commun de deux bandes au sein d’une même connexion a permis de former une agrégation pouvant atteindre 40 Mhz chez certains opérateurs en Asie, Océanie et en Europe. Le tableau ci-dessous résume les capacités de différentes combinaisons d’agrégations en tenant compte des bandes utilisables pour le LTE à ce jour en France.

ericsson-LTE-carrier-aggregation-tableau2

La seconde vague de Carrier Aggregation, disponible aujourd’hui, permet la combinaison de trois bandes LTE pour obtenir une agrégation pouvant atteindre 60 Mhz. Avec un terminal Triple Carrier Aggregation de catégorie 9, le débit pic théorique atteint 450 mbps. Certains opérateurs en Asie et en Océanie ont déjà testé la mise en œuvre de ces débits sur leur réseau.

ericsson-pictos3-LTE

Le tableau ci-dessous résume les capacités de différentes combinaisons d’agrégations en tenant compte des bandes utilisables pour le LTE à ce jour en France.

ericsson-LTE-carrier-aggregation-tableau3

Le Triple Carrier Aggregation présente un potentiel de combinaison de trois bandes fréquentielles de 20 Mhz pour un débit pic de 450 mbps. Cette configuration a déjà été activée pour une démonstration sur un réseau commercial en Australie[iii].

ericsson-LTE-carrier-aggregation-tableau4

Coté terminal, les débits pics dépendent de la catégorie utilisée avec ces combinaisons de bandes. Les terminaux LTE catégorie 6 permettent d’atteindre 300 mbps théoriques et les terminaux LTE catégorie 9 permettent d’atteindre 450 Mbps théoriques.

Plus généralement, un utilisateur équipé d’un terminal Triple Carrier Aggregation bénéficie d’effets positifs en comparaisons avec l’utilisation d’un terminal plus classique : le débit moyen est augmenté, les temps de téléchargement sont sensiblement réduits et la réactivité de la navigation est considérablement augmentée.

Avec la mise en œuvre du triple Carrier Aggregation, l’opérateur démontre sa volonté d’excellence et son engagement pour un niveau de performance réseau et le confort de ses abonnés.

Le Triple Carrier Aggregation est réalisable avec les RBS 6000 multistandard Ericsson 2G/3G/4G équipant aujourd’hui des réseaux d’opérateurs LTE-advanced en France. Ericsson est à ce jour, fournisseur de 200 réseaux LTE-Advanced à travers le monde.

[i] Source Ericsson Mobility Report nov. 2014
[ii] Video Stream Quality Impacts Viewer Behavior: Inferring
Causality Using Quasi-Experimental Designs

[iii] Telstra, Ericsson and Qualcomm achieve 450 Mbps on commercial E2E LTE solution