Benoît Chamontin

Les articles de Benoît Chamontin

Les 10 nouvelles tendances de consommation pour 2013, selon le ConsumerLab d’Ericsson

Par Benoît Chamontin, le Jeudi 13 décembre 2012, classé dans Innovation / R&D,Société en réseau   |   Aucun commentaire »

Le ConsumerLab d’Ericsson dresse la liste des principales tendances de consommation pour l’année à venir

En amont du CES qui se déroulera du 8 au 11 janvier 2013 à Las Vegas, Ericsson identifie les tendances clés qui influenceront l’industrie des télécommunications et de l’électronique grand public l’an prochain.

1/ La dépendance au cloud modifie les besoins en matière d’équipement : plus de 50 % des utilisateurs de tablettes et 40% des utilisateurs de smartphones aux USA, au Japon, en Australie et en Suède apprécient de pouvoir retrouver toutes leurs applications et données sur plusieurs appareils, via le cloud.

2/ La dispersion de l’expérience technologique : avec la multiplication des appareils connectés à internet, nous sommes entrés dans l’ère du multitâche : plusieurs actions sont menées en parallèle, que ce soit lorsque nous sommes dans une file d’attente ou au café en conversation avec un ami. Les intentions d’achat sont plus fortes pour les tablettes et les smartphones.

3/ Les abonnements privés haut débit sont de plus en plus utilisés au travail : 57 % des utilisateurs de smartphones utilisent leur abonnement personnel au travail, pour travailler, envoyer des mails, préparer un déplacement professionnel, trouver un lieu, etc.

4/ Les citadins utilisent sans cesse leur mobile : en accédant à Internet partout et à n’importe quel moment, les consommateurs rendent définitivement l’Internet mobile. Il devrait y avoir 3,3 milliards d’abonnements smartphones en 2018. La couverture mobile figure parmi  les principaux critères de satisfaction.

5/ La confiance dans les réseaux sociaux personnels : dans un contexte économique défavorable, les structures traditionnelles perdent en popularité au profit du réseau personnel. C’est vrai également pour la recherche d’emploi.

6/ Les femmes 1ères utilisatrices des smartphones : 97 % des femmes possédant un smartphone utilisent les SMS et 77 % envoient et reçoivent des photos. 59% utilisent les réseaux sociaux. Ces tendances s’avèrent être beaucoup plus faibles chez les hommes.

7/ Les villes deviennent des plaques tournantes pour la créativité sociale : les citadins ont plus d’amis sur les réseaux sociaux que les personnes habitant en banlieue.

8/ Le shopping « in line » : 32% des utilisateurs de smartphones effectuent des achats en ligne. Les consommateurs veulent désormais pouvoir combiner leurs achats en magasin et en ligne.

9/ La télévision devient « sociale » : 62 % des téléspectateurs utilisent les réseaux sociaux tout en regardant la télévision ou une vidéo.

10/ L’enseignement se transforme : les nouvelles technologies et la connectivité changent la manière d’apprendre des enfants. Les jeunes apportent leur expérience personnelle des nouvelles technologies à l’école. En inde, 30 millions d’enfants possèdent un téléphone mobile sur les 69 millions d’enfants citadins âgés de 9 à 18 ans.

« Au même titre que les technologies, les tendances de consommation évoluent rapidement », souligne Franck Bouétard, Président Directeur Général d’Ericsson France. « Le haut débit et les nouvelles technologies modifient en profondeur notre façon de travailler, de consommer et même de vivre dans une société en réseau. Ces tendances sont également vraies en France ».

Le rapport complet du ConsumerLab Ericsson est disponible au téléchargement en pdf (en anglais) mais vous pouvez également consulter notre infographie en français.

Rapport Ericsson sur la mobilité : adoption rapide des smartphones et doublement du trafic de données mobiles

Par Benoît Chamontin, le Mercredi 21 novembre 2012, classé dans 4G LTE   |   1 commentaire »

13 millions d’abonnements LTE supplémentaires ont été enregistrés au troisième trimestre 2012 et leur nombre devrait atteindre 1,6 milliard à l’horizon 2018.

Le dernier rapport sur la mobilité publié par Ericsson – précédemment connu sous le nom de rapport sur le trafic et les données marché – révèle que près de 40 % des téléphones vendus au troisième trimestre 2012 ont été des smartphones. Il montre également que le trafic de données a doublé entre le troisième trimestre 2011 et le troisième trimestre 2012 et qu’il devrait enregistrer une croissance annuelle de l’ordre de 50 % entre 2012 et 2018, principalement sous l’impulsion de la vidéo.

L’étude menée par Ericsson montre que la vidéo en ligne est le facteur qui contribue le plus à cet essor du trafic mobile : elle représente en effet 25 % du trafic total généré par les smartphones et 40 % de celui émanant des tablettes. Cette progression fait peser sur les réseaux de nouvelles exigences, notamment celle de garantir un service de qualité partout et à tout moment.

Douglas Gilstrap, Senior Vice President et directeur de la stratégie d’Ericsson, explique : « La généralisation des smartphones et des tablettes a modifié l’usage que nous faisons d’Internet, augmentant les attentes autour de la qualité des réseaux mobiles. La mobilité occupe aujourd’hui une place importante dans notre vie quotidienne. Nous avons tous en permanence sous la main des outils permettant un accès instantané à l’information, au divertissement et aux échanges sociaux. » Lire la suite…

Lancement par Ericsson d’un navigateur expérimental WebRTC pour mobile

Par Benoît Chamontin, le Lundi 22 octobre 2012, classé dans Multimédia,Société en réseau   |   Aucun commentaire »

Le standard WebRTC permet les communications audio et vidéo en temps réel dans les navigateurs Web

Ericsson Research annonce le lancement de « Bowser », le premier navigateur Web pour terminaux mobiles utilisant WebRTC. WebRTC s’appuie sur un travail en cours au sein du World Wide Web Consortium et de l’Internet Engineering Task Force pour développer une approche standard interopérable des communications audio et vidéo en temps réel (RTC) dans les navigateurs Web, sans recourir aux plug-ins.

« Nous pensons que WebRTC sera un élément très important des solutions de communication futures et sommes très heureux de fournir aux développeurs la première version de notre navigateur expérimental basé sur WebRTC », déclare Kristofer Dovstam, Directeur de recherche chez Ericsson Research.

Fortement impliqué dans la standardisation de WebRTC, Ericsson Research développe depuis plus de deux ans des prototypes d’implémentation de la norme en pleine évolution. Avec Bowser, les développeurs vont enfin pouvoir commencer à expérimenter des fonctionnalités de communication audio et vidéo en temps réel dans les applications Web mobiles.

Ericsson a également des solutions pour permettre aux navigateurs utilisant WebRTC de se connecter facilement aux réseaux de communications basés sur les normes IMS.

Bowser est disponible dès aujourd’hui en téléchargement gratuit sur Android Market et Apple App Store.

Plus d’informations sur l’article du Ericsson Labs : Bowser – The World’s First WebRTC-Enabled Mobile Browser

Ericsson au Broadband World Forum 2012 : l’innovation dans les réseaux pour faire face au phénomène « Big Data »

Par Benoît Chamontin, le Mercredi 17 octobre 2012, classé dans Multimédia,Opérateurs,Réseaux fixes,Réseaux mobiles,Société en réseau   |   Aucun commentaire »

Ericsson était présent au Broadband World Forum 2012, l’événement majeur de l’année dédié au haut débit.

Avec les nombreux lancements de téléphones intelligents, nouvelles tablettes et produits connectés, l’industrie des technologies de l’information et de communication (TIC) entre dans l’ère Big Data, ère de consommation forte de données à travers les réseaux. Lors de son discours d’ouverture au Broadband World Forum 2012 (BBWF), Ulf Ewaldsson, CTO d’Ericsson, a souligné l’importance de l’innovation dans les technologies réseaux pour réaliser un monde « tout communicant ».

« En Suède, le temps passé sur Internet chaque semaine est passé de 8 heures en 2008 à 19 heures en 2012 *, et la tendance est similaire dans d’autres pays. Nous savons que les utilisateurs apprécient la mobilité et la qualité d’accès au réseau. Durant la même période, la charge réseau a cru de manière importante » a déclaré Ulf Ewaldsson.

 « Les innovations constantes dans le secteur soutiennent le changement d’usage observé. On est donc passé de réseaux mobiles sur lesquels transitaient essentiellement de la voix à une demande de plus en plus importante en matière de données . Il y a une boucle entre la demande des consommateurs et la capacité du réseau. Ericsson met donc l’accent sur l ‘amélioration de la qualité de l’expérience utilisateur et l’innovation dans les réseaux », a-t-il poursuivi.

 Ericsson a ainsi identifié des domaines technologiques clés pour le futur des réseaux :

  • Les réseaux hétérogènes pour augmenter la couverture, la bande passante ainsi que les capacité de signalisation des réseaux mobiles et supporter les forts volumes de traffic et de données.
  • IP de 4ème génération, virtualisation et SDN ( Software Defined Networking) pour bâtir un réseau intelligent, évolutif, simple et capable de fournir des performances supérieures.
  • OSS / BSS et  l’analyse en temps réel pour fournir les informations sur le réseau et les habitudes des utilisateurs ce qui permet à l’opérateur de s’adapter en tenant compte des nouveaux usages. 

Deux nouveaux produits ont également été présenté à l’occasion du Broadband World Forum 2012 : une solution de Wi-Fi optimisée pour les stades et une nouvelle passerelle réseau haut débit pour les foyers connectés.

Lire la suite…

ICT4All 2012 : Ericsson présente sa vision de la société en réseau

Par Benoît Chamontin, le Jeudi 11 octobre 2012, classé dans Réseaux mobiles,Société en réseau   |   Aucun commentaire »

Selon une étude internationale : le doublement de la vitesse du haut débit mobile pourrait produire une croissance supérieure à 0,3% du PIB en Tunisie.

Partenaire historique de l’ICT4All pour la 6ème édition consécutive, le Groupe Ericsson, leader mondial sur le marché des technologies de télécommunication et des services aux opérateurs, a participé de façon active aux réflexions sur l’édification de la société de l’information pour l’atteinte des objectifs du millénaire.

Ericsson a présenté, lors de cet événement à Hammamet (Tunisie), ses dernières innovations pour un monde connecté, tant par sa participation à l’espace d’exposition, que lors des conférences et workshops tenus en présence d’experts internationaux. Son objectif était de partager ses expériences et ses solutions pour les opérateurs, les gouvernements et les entreprises.

 Networked Society – la Société en Réseau

Pour Ericsson, nous sommes actuellement au milieu du passage d’une infrastructure technique à une infrastructure sociale. Avec la société en réseau, tout sera interconnecté de façon à radicalement changer notre façon d’innover, de collaborer, de produire et de gouverner. D’ici à 2020, il est estimé que plus de 50 milliards d’appareils seront connectés. Il s’agit donc d’être en mesure de répondre à certains défis tels que le changement climatique, le développement durable, l’éducation ou encore l’accès au soin.

 Mobile Broadband – le haut débit mobile comme facteur de croissance

Selon une étude menée par Ericsson, Arthur D. Little et la Chalmers University of Technology, il a été démontré que le haut débit peut contribuer de manière significative à la croissance économique d’un pays. En Tunisie, par exemple, le doublement de sa vitesse pourrait produire une croissance supérieure à 0,3% du PIB, soit l’équivalent de 137,6 millions de dollars US. Cette conséquence positive proviendrait de processus automatisés et simplifiés, d’une productivité accrue due à la création de nouveaux services et entreprises ainsi que d’un meilleur accès aux services de base tels que l’éducation et la santé.

Unplug – les nouveaux business modèles à travers le haut débit mobile

A la veille du 20ème anniversaire du haut débit mobile, de nouvelles manières de penser se dessinent vers de nouvelles logiques commerciales pouvant rompre avec les modèles du passé. La campagne Unplug d’Ericsson vise à sensibiliser les opérateurs de téléphonie mobile à de nouvelles pratiques inspirées par d’autres industries telles que le secteur du transport aérien, les secteurs financiers et hôteliers ou encore l’industrie du jeu.

« La connectivité a un impact important sur les aspects socio-économiques de la société non seulement en Tunisie mais dans le monde entier. Les données montrent clairement que nous évoluons vers une société de l’information que nous appelons chez Ericsson la “Networked Society”. Nous avons atteint un stade où le haut débit n’est plus un simple outil de communication mais un catalyseur pour de nouvelles possibilités à la fois pour les personnes, les entreprises et la société. C’est ce que nous expliquons à travers notre vision du haut débit mobile comme facteur de croissance économique et notre campagne Unplug que nous avons présentée lors de cette 6ème édition de l’ICT4All en Tunisie »

Slim Ghariani, Directeur Général d’Ericsson en Tunisie

Alliance entre la technologie et la stratégie pour l’innovation dans l’éducation au concours de la Boston University

Par Benoît Chamontin, le Mercredi 10 octobre 2012, classé dans Innovation / R&D,Récompenses et Prix,Société en réseau   |   Aucun commentaire »

Le premier prix a été décerné à une stratégie visant à créer de la valeur dans la société en réseau grâce à l’éducation et à l’expertise

La Boston University School of Management et Ericsson annoncent qu’une équipe d’étudiants en MBA de l’Université de Caroline du Nord, à Chapel Hill, est arrivée première au 7e International Tech Strategy Business Case Competition. Ce concours (sur invitation uniquement) se déroule sur 24 heures et il est doté de 47 500 dollars de prix ; il propose aux étudiants en management de résoudre des cas réels auxquels sont confrontés les grands leaders mondiaux de la technologie. L’événement a eu lieu du 29 au 31 mars 2012, à la Boston University School of Management. C’est la cinquième année consécutive qu’Ericsson parraine le concours.

Cette année, le thème principal du concours était le rôle que la société en réseau peut jouer dans une éducation innovante. Il était demandé à chaque équipe comment Ericsson pourrait élaborer des business models efficaces, capables de créer de la valeur dans une société en réseau par l’éducation, le partage et la combinaison des compétences techniques.

L’équipe de la Kenan-Flagler Business School de l’Université de Caroline du Nord, à Chapel Hill, sa remporté le premier prix de 25 000 dollars. L’équipe était composée de Jae Lee, RohanVaidyanathan, Christophe Renaud et MaciejDudek. Elle a choisi une stratégie globale sur deux fronts pour combler les lacunes en matière de communications et d’accès à l’information, avec sa plate-forme ETP (Education Technology Platform). Les quatre autres écoles lauréates sont notamment l’Université de Californie du Sud, la Hong Kong University of Science and Technology, et la Duke University.

L’équipe de la Hong Kong University of Science and Technology est arrivée seconde, la troisième place revenant à la Fuqua School of Business de la Duke University.

Lire la suite…

Ericsson Application Awards 2013 : les inscriptions sont ouvertes aux développeurs français!

Par Benoît Chamontin, le Jeudi 4 octobre 2012, classé dans Récompenses et Prix,Société en réseau,Technology for Good   |   Aucun commentaire »

Vous êtes développeur ? Vous avez une idée géniale d’application mobile ? Entrez dans la compétition !

Les Ericsson Application Awards offrent l’opportunité de se frayer une place dans l’univers du développement d’applications, tout en permettant de se faire connaître et de nouer des contacts au sein du secteur des télécommunications.

Cette année, le concours comprend deux volets : un pour les étudiants et un pour les PME de moins de 100 salariés. Le thème retenu est celui des « applications pour la vie urbaine ». Il s’inscrit en droite ligne de la vision qu’a Ericsson de la société en réseau, une société où mobilité, haut débit, cloud, applications et services se combinent pour que tout objet soit connecté.

Les équipes devront développer une application basée sur la plateforme Android et en rapport avec le thème défini. L’édition 2012 des Ericsson Application Awards a été remportée par une équipe originaire du Kenya dans la catégorie « Entreprise », avec une application de santé mobile. Dans la catégorie « Étudiant », le premier prix a été remis à une équipe chinoise pour son application de peinture et de conversation en ligne. Enfin, c’est une équipe égyptienne qui s’est vue décerner le prix spécial « Technology for Good » pour le développement d’une plateforme permettant à la population égyptienne d’accéder à des informations médicales. Au total, 143 équipes de plus de 50 pays ont participé et 242 idées, vidéos et applications ont été soumises, soit deux fois plus que l’année précédente.

Pour l’édition 2013, plusieurs prix sont à gagner dans chaque catégorie :

  • Première place : 25 000 euros
  • Deuxième place : 10 000 euros
  • Troisième place : 5 000 euros
  • Quatrième et cinquième places : certificats

Il est possible de retrouver le règlement mais également plus d’informations sur cette nouvelle édition des Ericsson Application Awards sur le site officiel : http://www.ericssonapplicationawards.com/

Infographie : selon le ConsumerLab d’Ericsson, les français sont les plus connectés à leur smartphone dans les transports !

Par Benoît Chamontin, le Jeudi 27 septembre 2012, classé dans Réseaux mobiles,Société en réseau   |   1 commentaire »

Les français arrivent en tête des personnes qui utilisent le plus leur smartphone durant leur trajet (domicile-travail/école)

Au niveau mondial, l’usage d’Internet se généralise tout au long de la journée depuis l’arrivée des smartphones. Qu’en est-il en France ? Quel usage, à quel moment de la journée ? Retour sur les résultats du ConsumerLab d’Ericsson* qui vient de se pencher sur la question.

Premier constat, les français sont ceux qui utilisent le plus leur smartphone pendant leur temps de trajet (65 % d’entre eux, comparé à 60 % pour les allemands et les britanniques).

Pourtant, la France accuse toujours un retard par rapport à ses voisins, quant à l’utilisation d’Internet sur un smartphone. Seuls 28 % des français utilisent leur smartphone pour naviguer sur Internet, alors que cet usage est beaucoup plus développé en Suède (46 %), au Royaume-Uni (44 %) ou encore aux Etats-Unis (42 %).

La qualité du réseau est désormais un paramètre à prendre en considération pour bon nombre d’utilisateurs dans le monde puisque la couverture du réseau et le débit sont les 2 principaux facteurs de satisfaction juste devant le prix, la qualité des appels voix et le service client. 51% des personnes interrogées sont très satisfaites du réseau et sont prêtes à en réaliser une promotion positive. Augmenter le nombre de satisfaits augmentera d’autant plus ce score.

 « En France, le smartphone révolutionne la vie quotidienne, il devient un objet de tous les instants, du réveil jusqu’à tard dans la soirée et nous n’avons pas à rougir dans ce domaine comparé à nos voisins européens », affirme Franck Bouétard, président directeur général d’Ericsson France. « Gageons que l’arrivée prochaine de l’Internet mobile dans le métro, notamment à Paris, devrait agir comme  accélérateur. »

Portrait-robot du français avec son smartphone

Lire la suite…

Des applications de santé et de peinture remportent les premiers prix aux Ericsson Application Awards 2012

Par Benoît Chamontin, le Mercredi 26 septembre 2012, classé dans Applications,Événements,Récompenses et Prix   |   Aucun commentaire »

143 équipes de plus de 50 pays ont participé et 242 idées, vidéos et applications ont été soumises pour cette édition 2012

Ericsson a eu le grand plaisir cet été de dévoiler les lauréats de l’édition 2012 des Ericsson Application Awards. C’est la troisième consécutive que ces « awards » ont lieu. Le thème de cette année, en coopération avec Sony Mobile, était la société en réseau. Des étudiants et des PME avaient été invités à soumettre des applications créées sous Android en utilisant au moins une API Ericsson Labs.

Au total, 143 équipes de plus de 50 pays ont participé et 242 idées, vidéos et applications ont été soumises, soit deux fois plus que l’année dernière. Les développeurs d’Afrique et de Chine ont été particulièrement dynamiques.

Quatre équipes finalistes de Chine, d’Égypte et du Kenya ont présenté leurs applications devant un jury d’experts qui a ensuite désigné le gagnant dans chacune des deux catégories : étudiants et entreprises. Chaque équipe gagnante a reçu 15 000 euros et celles arrivées en deuxième position 10 000 euros. Lire la suite…

Retour sur la présence d’Ericsson au salon IBC 2012 à Amsterdam

Par Benoît Chamontin, le Mardi 18 septembre 2012, classé dans Société en réseau,Télévision   |   Aucun commentaire »
"Time to Play; TV. Anywhere. Now" Une nouvelle signature forte pour Ericsson lancée lors du salon IBC 2012

"Time to Play; TV. Anywhere. Now" Une nouvelle signature forte pour Ericsson lancée lors du salon IBC 2012

« Time to Play; TV. Anywhere. Now » tel était le message clairement mis en avant par Ericsson au salon IBC 2012 qui se tenait à Amsterdam du 7 au 11 septembre. En effet, sur le stand de 500m2 que nous avions cette année, nos experts ont rencontré de nombreux diffuseurs, ayants droit et fournisseurs de contenus pour leur faire profiter de l’expérience d’Ericsson comme créateur d’expérience TV multi-écran sur de nombreux appareils et architectures multi-plateforme. Les différents participants avaient également la chance de découvrir nos nouveaux produits et solutions dans le domaine.

Ainsi Ericsson a présenté le premier codeur HEVC/H.265 du marché qui permettra la diffusion télévisuelle en direct et en mode linéaire sur les terminaux mobiles via les réseaux mobiles. Capable d’encoder en temps réel à des résolutions pouvant aller jusqu’à la HD, le nouveau codeur SVP 5500 HEVC d’Ericsson réduit considérablement les besoins en bande passante pour les services actuels et futurs. Il permet aux opérateurs de fournir un service télévisuel de grande qualité sur les terminaux mobiles et de répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière de services TV, à la maison comme en mobilité.

Nous avons également profité du salon pour présenter la dernière étude du ConsumerLab concernant les habitudes des personnes quand elles regardent la télévision. Nous apprenions notamment que 67 % de la population utilise désormais un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable en regardant la télévision.

Lire la suite…

Older Posts »