Diane Delesalle

Les articles de Diane Delesalle

La nouvelle édition du Mobility Report d’Ericsson constate l’essor de la 5G et la montée en puissance de l’IoT cellulaire

Par Diane Delesalle, le mardi 12 juin 2018, classé dans 5G,IOT   |   Les commentaires sont fermés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • 3,5 milliards de connexions IoT cellulaires prévues d’ici 2023
  • Des lancements commerciaux de la 5G dès cette année.
  • Essor de la 5G mené par les Etats-Unis
  • 20 % du trafic mondial de données mobiles transiteront par des réseaux 5G en 2023

La dernière étude menée par Ericsson sur la mobilité s’est focalisée sur deux aspects : le déploiement commercial de la 5G et celui, plus vaste que prévu, de l’IoT cellulaire.

Les prévisions concernant le nombre de connexions IoT cellulaires ont quasiment doublé depuis novembre 2017. Désormais, ce nombre devrait atteindre la barre des 3,5 milliards d’ici à 2023, sous l’impulsion notamment des déploiements à grande échelle actuellement menés en Chine. Les technologies NB-IoT et Cat-M1, destinées au déploiement massif de l’IoT cellulaire, sont le moteur de cette croissance : elles permettent aux fournisseurs de services d’améliorer leur efficacité et d’apporter de la valeur ajoutée aux clients.

A ce jour, on recense dans le monde plus de 60 réseaux IoT cellulaires bâtis par les opérateurs mobiles sur la base de ces technologies et desservant un large éventail d’usages, principalement axés autour de la logistique et la gestion de flottes aux Etats-Unis, ou encore de l’agriculture et des villes intelligentes en Chine.

Premiers lancements commerciaux de la 5G dès cette année.

L’Amérique du Nord devrait jouer un rôle moteur dans l’essor de la 5G, les principaux opérateurs américains ayant prévu un déploiement de la 5G entre fin 2018 et mi-2019. D’ici la fin 2023, près de 50 % de tous les abonnements mobiles souscrits en Amérique du Nord devraient être des abonnements 5G. Suivront l’Asie du Nord-Est et l’Europe de l’Ouest avec, respectivement, 34 % et 21 %.

Au niveau mondial, les premiers grands déploiements de la 5G devraient avoir lieu à partir de 2020. Ericsson prévoit qu’il y aura plus d’1 milliard d’abonnements 5G d’ici fin 2023, soit 12 % environ du nombre total d’abonnements mobiles, une évolution stimulée par le besoin d’un haut débit mobile aux capacités améliorées.

Une multiplication par huit du trafic de données mobiles est également attendue sur la même période, atteignant près de 107 exaoctets par mois, soit l’équivalent de 10 heures de streaming vidéo en qualité Full HD par chaque abonné mobile dans le monde. D’ici 2023, plus de 20 % du trafic mondial de données mobiles devraient transiter par des réseaux 5G, soit 1,5 fois plus que le trafic 4G/3G/2G total actuel.

A l’instar des précédentes technologies mobiles, la 5G devrait être déployée en priorité dans les zones urbaines de forte densité, avec pour premiers cas d’usage commerciaux le haut débit mobile amélioré et l’accès fixe sans fil. Côté industrie, les cas d’usage toucheront notamment les secteurs de l’automobile, de la fabrication, de l’énergie ou encore de la santé.

Fredrik Jejdling, Executive Vice President et directeur de la Business Area Réseaux d’Ericsson, explique : « 2018 sera l’année des premiers déploiements commerciaux des réseaux 5G, de même que celle des déploiements à grande échelle de l’IoT cellulaire. Ces technologies promettent des capacités nouvelles qui auront un impact sur la vie des gens et transformeront les industries. Ce changement n’interviendra que si les différents acteurs industriels et les organismes de régulation combinent leurs efforts en vue d’une harmonisation du spectre, des normes et des technologies. »

Des appareils 5G de première génération, de type “data only”, devraient faire leur apparition à partir du deuxième semestre 2018. Les premiers smartphones commerciaux capables de supporter la 5G dans la bande de fréquences moyennes arriveront normalement début 2019, tandis qu’il faudra attendre entre le début et la mi-2019 pour les bandes de fréquences supérieures.

Le rapport Ericsson sur la mobilité comporte également des articles sur la performance des réseaux vue par les clients, sur la fabrication intelligente, sur l’intelligence artificielle appliquée à la gestion du réseau et sur l’importance d’un spectre adapté pour la 5G.

Rejoignez notre session en direct sur Facebook (à 15h00 le 12 juin )

Consulter le rapport complet

 

Nouvelle étude : les achats via smartphones

Par Diane Delesalle, le mercredi 6 juin 2018, classé dans m-commerce,Réseaux mobiles   |   Les commentaires sont fermés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une nouvelle étude du Consumer& Industry Lab démontrent que les achats via les smartphones transforment le commerce :

  • Le M-commerce mondial devrait connaître une hausse importante au cours des prochaines années, 43% des consommateurs effectuant déjà des achats sur leur téléphone chaque semaine.
  • La majorité des acheteurs mobiles s’attendent à ce que d’ici 3 ans, un conseiller personnel virtuel les aide à effectuer leurs achats.
  • 69% des utilisateurs d’AR (réalité augmentée) et de VR (réalité virtuelle) pensent que ces technologies offriront aux smartphones tous les avantages des magasins physiques d’ici 3 ans.

Au-delà du M-commerce, il y a une montée en puissance des assistants virtuels. Le rapport explique comment la connectivité transforme la façon d’acheter des consommateurs.

Cette hausse des achats de biens et services via smartphones entraine de nouveaux besoins tels que le recours aux assistants virtuels à l’achat :

https://www.ericsson.com/en/trends-and-insights/consumerlab/consumer-insights/reports/beyond-smartphone-shopping–the-rise-of-smart-assistants

Le Sénégal remporte le concours Ericsson Innovation Awards 2018

Par Diane Delesalle, le , classé dans Concours,Innovation / R&D   |   Les commentaires sont fermés

L’édition 2018 du concours Ericsson Innovation Awards a été brillamment remportée par l’équipe Sénégalaise OwnLabs avec une solution sur smartphone qui répond au manque de laboratoires scolaires dans le monde.

A travers des laboratoires virtuels, les étudiants peuvent suivre des cours de physique, de chimie et de biologie via un smartphone.

Quelques 1 444 équipes universitaires représentant 107 pays étaient en lice pour cette compétition dont la grande cérémonie finale s’est tenue au Musée Nobel de Stockholm, en Suède, le 17 mai dernier.

Félicitations à l’équipe sénégalaise OwnLabs, de l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar et de l’Université de Ziguinchor!

La très faible latence de la 5G améliore la production de composants de moteurs à réaction

Par Diane Delesalle, le mercredi 16 mai 2018, classé dans 5G   |   Les commentaires sont fermés

 

  • Des applications industrielles de la 5G étudiées et développées conjointement par Ericsson et le Fraunhofer Institute for Production Technology – testent les premiers cas d’utilisation de 5G pour fabriquer des composants de réacteurs pour MTU Aero Engines.

  • Une latence proche de 1 milliseconde obtenue avec le banc d’essai Ericsson 5G – la très faible latence et la bande passante très élevée des réseaux 5G permettent de contrôler les machines de fabrication en temps réel, réduisant les coûts et améliorant la qualité.

  • Une nouvelle étude de cas d’Ericsson évalue la création de valeur de la 5G dans l’industrie manufacturière.

 

Ericsson et le Fraunhofer Institute for Production Technology se sont associés pour étudier et développer des applications industrielles de la 5G.
Le premier cas d’utilisation pour la production de composants de réacteurs pour MTU Aero Engines est en cours d’évaluation et est présenté cette semaine (23-27 avril) à la foire de Hanovre en Allemagne.

 

Les composants concernés, appelés disques aubagés monoblocs (blisk), sont des composants de haute technologie où le disque et les aubes sont produits d’une seule pièce et servent à comprimer l’air à l’intérieur des réacteurs. Ils sont fraisés à partir de pièces métalliques solides et ont des exigences extrêmement élevées en termes de précision et d’intégrité de surface.

Thomas Dautl, Director of Manufacturing Technology, de MTU Aero Engines, déclare :

« Un disque aubagé monoblock est un composant de grande valeur. Le processus de broyage prend de 15 à 20 heures et le délai total est d’environ 3 à 4 mois, processus de revêtement et contrôles de qualité compris. La nouvelle technologie de production 5G aidera à rendre nos opérations plus efficaces. »

L’application de la 5G à l’industrie manufacturière présente de nombreux avantages importants en termes de coûts, de qualité et de flexibilité. La très faible latence et la bande passante très élevée permettent de contrôler les machines en temps réel, ce qui réduit les coûts de fabrication et améliore la qualité des produits.

Selon le dernier rapport d’Ericsson Consumer et Industry Lab Business Value, le blisk case 5G permet à lui seul d’économiser environ 27 millions d’euros pour une seule usine et jusqu’à 360 millions d’euros à l’échelle mondiale. Du point de vue du développement durable, les émissions de CO2 provenant de la production de blisk et de leur utilisation dans les réacteurs peuvent être réduites d’environ 16 millions de tonnes par an à l’échelle mondiale.

De plus, le fait que la technologie 5G soit une technologie sans fil permet également d’équiper les machines de capteurs là où les connexions fixes ne peuvent pas être installées. Les lignes de production peuvent facilement être adaptées aux nouvelles exigences, en une fraction de seconde.

Le pilote Blisk montre les capacités techniques de la 5G telles qu’une très faible latence de près de 1 milliseconde, ce qui est vital pour les applications pour lesquelles le temps de fabrication est crucial. Le système d’essai 5G d’Ericsson fonctionnant sur 3,5 GHz est connecté à un capteur d’accélération. Il est monté directement sur la lame de la machine de production. Le spectre des vibrations est transmis en temps réel au système d’évaluation via la 5G. La très faible latence aide à mettre la vibration et la position de l’outil en corrélation et permet d’ajuster rapidement le processus de production.

Thomas Bergs, directeur général du Fraunhofer Institute for Production Technology, déclare :

« Beaucoup de nos partenaires prévoient d’implanter la 5G sur leurs sites de production et voient un grand potentiel dans la mise en place de cette technologie. Cela aidera les entreprises à devenir plus compétitives et rentables. »

Arun Bansal, Senior Vice President and Head of Market Area Europe and Latin America at Ericsson, chez Ericsson, déclare :

« Nous menons des programmes industriels 5G en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Il y a une forte demande des industries en matière de technologie 5G et ensemble, nous pouvons stimuler la productivité et créer de nouvelles opportunités commerciales. Le projet Blisk est un parfait exemple de ce qui sera, à l’avenir, possible dans le contexte industriel avec la 5G. La très-faible latence de la 5G rend ce cas d’utilisation industrielle réalisable. »

Le cas d’utilisation Blisk 5G est la première étude de cas tangible publiée par Ericsson, où l’entreprise évalue au plus près la valeur commerciale de la production rendue possible par la 5G.

Vous pouvez regarder cette vidéo témoignage pour en savoir plus sur le cas d’utilisation et la valeur commerciale pour la production de disques aubagés monoblocs et sur d’autres applications industrielles sur la page web 5G pour l’industrie manufacturière.
Plus d’information dans le rapport Consumer and Industry Lab Business Value et sur la page web du cas d’essai.

Nouvelle étude Ericsson Consumer & Industry Lab : les achats via smartphones transforment le commerce

Par Diane Delesalle, le mardi 15 mai 2018, classé dans Innovation / R&D,m-commerce,Opérateurs   |   Les commentaires sont fermés

  • Le M-commerce mondial devrait connaître une hausse importante au cours des prochaines années, 43% des consommateurs effectuant déjà des achats sur leur téléphone chaque semaine.
  • La majorité des acheteurs mobiles s’attendent à ce que, d’ici 3 ans, un conseiller personnel virtuel les aide à effectuer leurs achats.
  • 69% des utilisateurs d’AR (réalité augmentée) et de VR (réalité virtuelle) pensent que ces technologies offriront aux smartphones tous les avantages des magasins physiques d’ici 3 ans.

Ericsson Consumer & Industry Lab a analysé la transformation du commerce et présente son étude : au-delà du M-commerce, il y a une montée en puissance des assistants virtuels. Ce rapport explique comment la connectivité transforme la façon d’acheter des consommateurs.
La montée en puissance de l’achat de biens et services via smartphones entraine de nouveaux besoins tels que le recours aux assistants virtuels à l’achat.

 

L’étude est disponible dès aujourd’hui : https://www.ericsson.com/en/trends-and-insights/consumerlab/consumer-insights/reports/beyond-smartphone-shopping–the-rise-of-smart-assistants

 

Règlement Jeux Concours

Par Diane Delesalle, le lundi 5 janvier 2015, classé dans Non classé   |   Aucun commentaire »

ARTICLE 1 LA SOCIÉTÉ ORGANISATRICE ET PRÉSENTATION DU JEU

La Société Ericsson, société par actions simplifiée au capital de 25 864 506,50 €, inscrite au Registre du Commerce et des Sociétés d’Evry sous le numéro 334 736 147, dont le siège social est situé 25, avenue Carnot – 91348 Massy Cedex, (la « Société Organisatrice ») organise un jeu concours (le(s) « Jeu(x) Concours ») sur son compte Twitter, lequel est accessible à l’adresse suivante : https://twitter.com/EricssonFrance (le(s) « Compte(s) Twitter »).

ARTICLE 2 CONDITIONS DE PARTICIPATION ET ACCEPTATION DU REGLEMENT

Toute participation à un Jeu Concours organisé sur le Compte Twitter de la Société Organisatrice implique de la part du participant (le « Participant ») l’acceptation sans aucune réserve du présent règlement (le « Règlement »). Tout contrevenant à l’un ou plusieurs des articles du Règlement sera privé de la possibilité de participer au Jeu Concours en question, mais également de la dotation qu’il aurait pu éventuellement gagner.

La participation aux Jeu Concours est ouverte à toute personne physique, âgée de 13 ans minimum, résidant en France.

La participation aux Jeux Concours se fait uniquement via Twitter et requiert l’accès à Twitter dont l’usage nécessite la création d’un compte utilisateur, public ou privé, et le respect des conditions générales de Twitter. Sans cette condition toute participation à un Jeu Concours n’est pas possible.

La participation à un Jeu Concours est limitée à une seule participation par foyer (même nom, même adresse postale).

Ne peuvent en aucun cas participer à un Jeu Concours les personnes ayant collaboré à son organisation et/ou ayant un lien juridique direct ou indirect avec la Société Organisatrice.

ARTICLE 3 DEROULEMENT ET REGLES DU JEU

Le principe du jeu concours Ericsson France consiste pour les Participants à :

– Se connecter sur leur compte Twitter personnel ;

– Se rendre sur le Compte de la Société Organisatrice ;

– Retweeter (republier) le message indiqué par la Société Organisatrice sur son compte Twitter

Le message à retweeter comporte souvent un hashtag spécifique et/ou la mention de la marque partenaire du Jeu Concours en question.

ARTICLE 4 DETERMINATION DES GAGNANTS ET DOTATIONS

4.1 Détermination des gagnants et dotations

Le gagnant est désigné par le Community Manager le jour même, parmi les internautes ayant retweeté le message 24 heures après la diffusion du tweet par la Société Organisatrice (le(s) « Gagnant(s) »).

4.2. Modalités de remise des dotations

Chaque Gagnant est informé de sa victoire par la Société Organisatrice le jour même du tirage au sort par un message publié par la Société Organisatrice sur son Compte Twitter. La Société Organisatrice contactera également chaque Gagnant via un message privé sur son compte Twitter afin de confirmer son gain et organiser sa remise, le cas échéant. Aucun message ne sera adressé aux perdants.

Dans l’hypothèse où un Gagnant ne confirmerait pas son gain dans un délai de 3 jours ouvrés après la prise de contact par la Société Organisatrice, ou, si un Gagnant déclinait son gain, la Société Organisatrice attribuera la dotation à un autre Participant sélectionné de la même façon, à sa seule discrétion.

Les Gagnants sont entièrement responsables de la validité de leurs coordonnées indiquées lors de la prise de contact de la Société Organisatrice via un message privé sur leur compte Twitter et les Gagnants reconnaissent que la Société Organisatrice ne pourra être tenue pour responsable du non-acheminement des emails et/ou dotations en raison des coordonnées incomplètes, imprécises ou incorrectes qui lui seront transmises.

4.3 Pour toutes les dotations

Tout ce qui n’est pas expressément inclus dans le descriptif des dotations présenté sur le Compte Twitter de la Société Organisatrice, est réputé exclu.

Les dotations ne pourront être ni échangées, ni reprises, ni faire l’objet d’une contrepartie financière ou d’un équivalent financier. Les éventuelles réclamations concernant la mise à disposition de la dotation ne pourront consister en une contrepartie financière et/ou équivalent financier.

Il est précisé que la Société Organisatrice ne fournira aucune prestation de garantie, d’assistance, de mise en jouissance ou de mise à disposition, la dotation consistant uniquement en la mise à disposition/mise en œuvre du prix tel que décrit et convenu avec le Gagnant.

En aucun cas, la Société Organisatrice ne pourra être tenue responsable de la mise à disposition des dotations ou en cas d’impossibilité pour les Gagnants de bénéficier de leur dotation pour raisons ou des circonstances hors de contrôle de la Société Organisatrice.

 

ARTICLE 5 OBLIGATIONS RELATIVES AUX CONTENUS ET LICENCE

5.1 Règles de participation relatives aux publications sur Twitter

En acceptant le Règlement, chaque Participant l’accepte sans réserve et reconnaît que l’ensemble de ses publications en rapport avec un Jeu Concours sont publiées sous sa pleine et entière responsabilité.

Les Participants devront s’assurer notamment que les conditions suivantes sont respectées :

– Le Participant doit être celui qui effectue le retweet depuis son propre compte Twitter ;

– Toute participation à un Jeu Concours ne devra pas porter atteinte d’une quelconque manière que ce soit, à toute personne physique ou morale et ne pas constituer un outrage aux bonnes mœurs, une incitation à la réalisation de certains crimes ou délits, à une quelconque provocation ou discrimination, à la haine ou à la violence, être insultant, diffamant ;

– Les publications des Participants contenant les retweets dans le cadre d’un Jeu Concours ne doivent contenir aucun élément qui contrevienne ou porte atteinte à quelque droit que ce soit, y compris sans s’y limiter, aux droits de propriété intellectuelle, au droit de publicité et au droit à la protection de la vie privée de quelque personne physique ou morale que ce soit ;

– Les publications des Participants contenant les retweets dans le cadre d’un Jeu Concours doivent respecter les conditions générales et les conditions d’utilisation de Twitter.

Seuls les retweets respectant les conditions du présent Règlement seront acceptés par la Société Organisatrice et pourront être pris en compte.

Le fait de s’inscrire sur Twitter et de participer à un Jeu Concours sous une fausse identité ou avec l’identité d’une autre personne ou de communiquer de fausses informations entraînera l’annulation de la participation du Participant. De même, toute manœuvre frauduleuse ou déloyale avérée entraînera la disqualification immédiate, définitive et sans préavis du Participant.

5.2 Autorisations – garanties

En participant à un Jeu Concours, chaque Participant autorise gracieusement la publication de son retweet et/ou nom de son compte Twitter et leur exploitation par la Société Organisatrice à des fins éditoriales et promotionnelles sur tous supports (web, TV, etc.).

Chaque Participant accorde à la Société Organisatrice une licence non-exclusive et gracieuse permettant à cette dernière de reproduire, copier, céder, représenter, communiquer, distribuer, adapter, traduire et plus généralement exploiter tout ou partie des retweets mis en ligne sur Twitter et ce, exclusivement en vue de promouvoir les activités de la Société Organisatrice et/ou un Jeu Concours.

Chaque Participant garantit à la Société Organisatrice la conformité des retweets à l’ensemble des dispositions du présent Règlement.

Cette licence est accordée pour le monde entier, pour toutes exploitations sur tous supports et par tous procédés de diffusion connus ou inconnus à ce jour, et pour toute la durée de protection légale de la propriété intellectuelle (y compris renouvellements et prolongations).

ARTICLE 6 CONSULTATION DU REGLEMENT DU JEU

Le Règlement peut être modifié à tout moment sous la forme d’un avenant par la Société Organisatrice qui sera publié sur un site accessible depuis la page Twitter de la Société Organisatrice :

– https://twitter.com/EricssonFrance

Les Participants pourront consulter le Règlement du Jeu :

  • A tout moment, après avoir cliqué sur le lien indiqué sur le Comptes Twitter de la Société Organisatrice ;
  • sur demande écrite auprès de la Société Organisatrice (ERICSSON FRANCE- à l’attention de Corinne Muller – 25, avenue Carnot – 91348 Massy Cedex)

ARTICLE 7 RESPONSABILITES ET RESERVES

7.1 Responsabilités

La Société Organisatrice ne saurait être déclarée responsable d’éventuels dysfonctionnements totaux ou partiels du réseau Internet et/ou du site Twitter ayant ou non entraîné des défaillances dans l’administration, la sécurité, la saisie, l’intégrité ou la gestion du Jeu Concours. Elle ne saurait notamment être déclarée responsable pour toutes erreurs, omissions, imperfections, interruptions, effacements, délais de transmission, défaillances des circuits de communication et de connections, destructions, dégradations ou tout autre problème lié aux réseaux de télécommunications, ordinateurs et terminaux en ligne, aux serveurs ou fournisseurs d’accès.

La Société Organisatrice se réserve le droit d’exclure de la participation à un Jeu Concours toute personne qui en troublerait le déroulement. Elle se réserve le droit de poursuivre en justice quiconque aurait triché, fraudé, truqué ou troublé les opérations décrites dans le présent Règlement ou aurait tenté de le faire. Les Gagnants qui auraient triché seraient de plein droit déchus de tout droit à obtenir une quelconque dotation.

La Société Organisatrice se réserve le droit, notamment en cas de raison impérieuse, d’écourter, de prolonger ou d’annuler un Jeu Concours en partie ou dans son ensemble si les circonstances l’exigeaient et les Participants reconnaissent que sa responsabilité ne saurait être engagée de ce fait.

Ces changements pourront faire toutefois l’objet d’une information préalable par tous les moyens appropriés, la Société Organisatrice se réservant la possibilité de suspendre momentanément la possibilité de participer à un Jeu Concours si elle ou ses éventuels prestataires techniques (et notamment ses prestataires d’hébergement) ne pouvaient plus assurer la continuité du service nécessaire au déroulement du Jeu en question.

La Société Organisatrice pourra toujours en cas de force majeure, de cas fortuit, ou de circonstance exceptionnelle (incendie, inondation, catastrophe naturelle, intrusion, malveillante dans le système informatique, grève, remise en cause de l’équilibre financier et technique du Jeu etc.) même émanant de sa propre responsabilité (sous réserve en cas de sa bonne foi) cesser tout ou partie d’un Jeu Concours.

Tout Jeu Concours sera annulé en cas de dissolution de la Société Organisatrice, de même qu’en cas de force majeure, sans que les Participants ne soient en droit de réclamer un quelconque dédommagement à ce titre.

Le Règlement peut être modifié à tout moment par la Société Organisatrice, dans le respect des principes énoncés précédemment à ce propos.

7.2 Réserves

Toute information communiquée par les Participants, notamment leurs coordonnées, sera considérée comme nulle et ne sera prise en considération si elle comporte une anomalie.

Les Participants reconnaissent que la Société Organisatrice ne pourra être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature (personnelle, matérielle, financière ou autre) survenu à l’occasion de leur participation à un Jeu Concours.

ARTICLE 8 DONNEES ET INFORMATIONS- LOI INFORMATIQUE ET LIBERTES

Conformément aux dispositions de l’article 26 de la loi n° 8-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les Participants bénéficient d’un droit d’accès au fichier informatique et de rectification des données les concernant et peuvent demander que leurs coordonnées soient radiées et ne soient pas utilisées à des fins de prospection directe par Ericsson. Cette demande peut se faire par simple courrier adressé à la Société Organisatrice: ERICSSON FRANCE- à l’attention de  Corinne Muller – 25, avenue Carnot – 91348 Massy Cedex

Leurs données ne sont pas communiquées à des tiers.

Le traitement automatisé des données nominatives des Participants a donné lieu à une déclaration auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.

ARTICLE 9 DROIT APPLICABLE

Le présent Règlement est soumis à la loi française.

Pour être prise en compte, les éventuelles contestations relatives au Jeu doivent être formulées au plus tard trente (30) jours à compter de la clôture du Jeu, formulées par écrit uniquement et transmises à l’adresse suivante : ERICSSON FRANCE- à l’attention de Corinne Muller – 25, avenue Carnot – 91348 Massy Cedex

La Société Organisatrice tranchera toute question relative à l’application du présent Règlement ou non réglée par celui-ci. A l’exception des cas de fraude des Participants, toute contestation qui surviendrait à l’occasion de l’exécution du présent Règlement se résoudra prioritairement de manière amiable entre la Société Organisatrice et le Participant.

Tout litige pouvant intervenir sur l’interprétation du présent Règlement sera expressément soumis à la loi française et à l’appréciation souveraine de la Société Organisatrice et en dernier ressort à l’appréciation des Tribunaux compétents du ressort de la Cour d’Appel de Paris.