A l’occasion de l’Ericsson Day France 2018, Franck Bouétard, DG d’Ericsson France décrit le présent et futur proche de la 5G

Par Diane Delesalle, le vendredi 2 novembre 2018, classé dans 5G,Applications,Innovation / R&D

A l’occasion de l’Ericsson Day France 2018, Franck Bouétard PDG d’Ericsson France a répondu aux questions de Guy Hervier, rédacteur en chef d’InformatiqueNews.

Dans cette vidéo, Franck Bouétard PDG d’Ericsson France, revient sur les démonstrations de la technologie 5G présentées durant l’événement notamment un orchestre dont les membres jouent à distance et sont réunis sous forme d’hologrammes mais sans latence grâce à la 5G. Ils évoquent ensuite avec Guy Hervier le déploiement de la 5G, qui est désormais une réalité puisque Verizon, partenaire d’Ericsson, a ouvert un réseau 5G dans une dizaine de villes US. Dans le calendrier de déploiement, l’Asie devrait suivre et ensuite seulement l’Europe avec 6 à 12 mois de retard.

L’important en Europe étant de libérer les fréquences pour un prix raisonnable permettant les investissements en infrastructures.

Ils poursuivent leur échange en évoquant les différents cas d’usages avec une étude d’Ericsson qui promet une croissance des revenus des opérateurs de 800 milliards de dollars notamment dans le « massive IOT ». Ce déploiement du « massive IOT » pose la question des nouveaux « business models ». Qui va facturer ces nouveaux services, les opérateurs, les industriels, de nouveaux acteurs ?

Enfin ils concluent sur la position d’Ericsson aujourd’hui, l’enjeu de  la standardisation est réglé depuis juillet 2018, les lignes de produits radio Ericsson sont compatibles 5G, le travail de R&D avec les fabricants de chipsets pour les terminaux est désormais terminé, les tests d’interopérabilité avec de nombreux opérateurs également. La 5G est dans les starting-blocks.

À propos de Diane Delesalle


Mots-clefs : , , , , ,