Ericsson publie ses résultats pour le 1er trimestre 2018

Par Corinne Muller, le vendredi 20 avril 2018, classé dans Stratégie

Commentaires de Börje Ekholm, Président et CEO d’Ericsson

Nous avons continué d’exécuter notre stratégie commerciale recentrée en créant des solutions pour aider nos clients à améliorer leur activité. Nos efforts pour améliorer l’efficacité en matière de prestation de services et de réduction des coûts commencent à porter leurs fruits. La marge brute* s’est améliorée à 36% (19%) au cours du trimestre, en ligne avec notre objectif de 37-39% pour 2020.

L’une des pierres angulaires de notre stratégie est d’investir dans la R&D pour assurer notre leadership technologique et de meilleurs coûts, ce qui nous permettra de générer des marges brutes plus élevées. Nous continuons d’augmenter nos investissements en R&D dans les Réseaux pour être leader dans le domaine de la 5G. Dans l’activité Digital Services, nous continuons de renforcer les investissements dans notre nouveau portefeuille cloudifié et de changer nos façons de travailler pour une meilleure efficacité en R&D. Dans les Services Managés, nous continuons à mettre l’accent sur l’intelligence artificielle, l’automatisation et l’analyse pour améliorer l’expérience utilisateur, l’efficacité et mieux gérer la complexité des réseaux de demain.

Dans l’activité Réseaux, nous avons constaté que le portefeuille devenait plus compétitif au cours des trois derniers trimestres de 2017, ce qui s’est traduit, selon des sources externes, par des gains de parts de marché. Dans l’activité Réseaux, la marge brute* s’est améliorée à 40% (35%). Dans l’activité Digital Services, la marge brute* s’est améliorée à 41% (-25%), soutenue par des réductions de coûts principalement dans la prestation de services. Cependant, le résultat opérationnel de l’activité Digital Services reste difficile. Dans l’activité Services Managés, la marge brute* s’est améliorée à 9% (-7%), soutenue par des gains d’efficacité dans la prestation de services et la révision de certains contrats clients, ce qui s’est traduit par un résultat d’exploitation positif*.

En ce qui concerne le segment Emerging Business, nous augmentons progressivement les investissements dans des domaines de croissance tels que l’IoT et l’UDN (Unified Delivery Network). Alors que le résultat d’exploitation de Media Solutions et de Red Bee Media s’est amélioré comparé au trimestre précédent, ces activités ont enregistré une perte** de -0,5 milliard de couronnes suédoises au cours du trimestre. Nous prévoyons de finaliser le désinvestissement prévu de Media Solutions d’ici la fin du troisième trimestre.

Au cours du trimestre, nous avons réduit l’effectif total de plus de 3 000 personnes. Depuis le lancement des activités de réduction d’effectifs en juillet dernier, nous avons réduit l’effectif total de près de 18 000 personnes. À ce jour, l’effet annuel des économies réalisées est d’environ 8,5 milliards de couronnes suédoises, alors que l’objectif est d’atteindre 10 milliards de couronnes suédoises d’ici mi-2018. La réduction n’a pas encore totalement impacté les résultats trimestriels.

Le flux de trésorerie disponible s’est amélioré à 0,3 milliard de SEK (-3,2). – une nouvelle étape dans l’amélioration de notre situation financière. La trésorerie nette était de 35,6 milliards de SEK (28,3).

Les améliorations du trimestre sont encourageantes. Cependant, il reste encore du travail. Nous avons confiance dans l’orientation stratégique prise et nous demeurons pleinement engagés sur nos objectifs à long terme.

En ce qui concerne l’avenir, nous pensons que l’attention croissante portée à la 5G se poursuivra, avec des discussions commerciales axées dans un premier temps sur le haut débit mobile. Nous continuons à travailler en étroite collaboration avec les clients pour définir des modèles d’affaires optimisés afin de leur permettre de trouver de nouvelles sources de revenus et de tirer pleinement parti de la 5G.

* Hors charges de restructuration

** Hors charges de restructuration et dotations corporatives

 

Perspectives
Concernant le marché 

Le marché des équipements d’accès radio (RAN) devrait baisser de -2% pour l’ensemble de l’année 2018 avec un CAGR de 2% (2018-2022). En 2018, le marché chinois devrait reculer en raison de la réduction des investissements dans le domaine du LTE, tandis que la dynamique est positive en Amérique du Nord.

Concernant l’évolution des devises 

De manière générale, un affaiblissement de 10% du dollar US vis-à-vis de la couronne suédoise aurait un impact négatif d’environ -5% sur les ventes et d’environ -1 point de pourcentage sur la marge opérationnelle (sur la base de l’exposition aux devises de 2017). Pour plus d’informations rendez-vous sur le site : www.ericsson.com/en/investors

Concernant Ericsson

  • La saisonnalité moyenne des ventes sur cinq ans entre le premier et le deuxième trimestre est de +9%
  • La concentration de l’activité et l’examen des opérations peu performantes devraient réduire les ventes en année pleine jusqu’à 10 milliards de SEK en 2019 par rapport à 2016.
  • La base de référence actuelle des revenus des contrats de licences en propriété intellectuelle représente environ 7 milliards de SEK en base annuelle.
  • Le plan consiste à réaliser des économies de coûts avec un effet annuel d’au moins 10 milliards de SEK d’ici mi-2018, par rapport au taux d’exécution annuel du deuxième trimestre 2017.
  • Les charges d’exploitation varient généralement d’un trimestre à l’autre en raison de la saisonnalité.
  • Les frais de restructuration pour l’exercice 2018 sont estimés à 5-7 milliards de couronnes suédoises et sont légèrement supérieurs au deuxième trimestre par rapport au premier trimestre.
  • L’impact net réel et estimé de l’amortissement, de la capitalisation des frais de développement, de la comptabilisation et du report des coûts de matériel est le suivant :
SEK b. Q1 2018
Actual
Q2 2018
Estimate
Q2 2017
Actual
FY 2017
Actual
FY 2018
Estimate
FY 2019
Estimate
Coût des ventes -0.3 -0.2 -0.4 -2.6 -1
Dépenses en R&D -0.4 -0.4 0.1 -0.3 -2
Impact Total -0.7 -0.6 -0.3 -2.9 -3 -1 to -2

 

  • Le désinvestissement de Media Solutions devrait être finalisé à la fin du troisième trimestre 2018. Les résultats seront présentés en quote-part du résultat selon la méthode de mise en équivalence. Ericsson détiendra 49% des actions. Les ventes de Media Solutions ont atteint 3,2 milliards de SEK en 2017.
  • Les conséquences des changements de Q1 et Q2 dans les lignes de produits sont décrites en détail dans la page 4 du rapport complet.

Pour plus d’information, vous trouverez ici l’intégralité du rapport.

Vous trouverez ici la version anglaise du communiqué de presse.

 

 

À propos de Corinne Muller


Corinne Muller est Directrice de la Communication d'Ericsson France. Diplômée de l'Université Paris Sorbonne, elle occupe les postes de Directrice de la Communication de Compaq puis de Chronopost, avant d'intégrer Ericsson à ce même poste en 2011.