Réseaux 5G : Ericsson complète sa plateforme pour les opérateurs

Par Corinne Muller, le jeudi 8 février 2018, classé dans 5G,Opérateurs,Réseaux mobiles   |   Comments (0)

Turn on 5G

  • Annonce d’un logiciel commercial 5G permettant aux opérateurs de lancer la 5G dès le quatrième trimestre 2018.
  • Evolution de l’offre de Cloud distribué pour optimiser les applications sur de multiples sites en améliorant la latence, la sécurité et la résilience des cas d’usage 5G
  • Elargissement du portefeuille radio pour soutenir l’évolution de la 4G vers la 5G

Ericsson permet aux opérateurs de finir de se préparer à la 5G en enrichissant sa plateforme 5G avec de nouvelles solutions pour le cœur de réseau et les réseaux d’accès radio.

L’équipementier suédois lance aujourd’hui un logiciel commercial pour réseau d’accès radio (RAN) 5G, s’appuyant sur la nouvelle norme 5G NR récemment approuvée par le 3GPP. Il lance également une nouvelle catégorie de produits radio, répondant au nom de Street Macro : ce nouveau type de site permettra aux opérateurs de s’étendre dans les villes où le nombre d’emplacements radio est limité.

Afin de pouvoir saisir les opportunités de croissance offertes par les nouveaux cas d’usage de la 5G, Ericsson a enrichi son système 5G Core (cœur de réseau 5G) avec de nouvelles capacités permettant de supporter la 5G NR, et a également amélioré sa solution de Cloud distribué.

La plateforme 5G d’Ericsson, lancée en février 2017, puis élargie au mois de septembre de la même année, allie cœur de réseau 5G, accès radio et transport, ainsi que l’OSS/BSS, des services réseau et des services de sécurité.

Fredrik Jejdling, Vice-Président exécutif et directeur de la Business Area Réseaux d’Ericsson, explique : « Les opérateurs qui souhaitent migrer rapidement vers la 5G disposent désormais de tous les éléments essentiels pour le faire dès cette année. Notre plateforme enrichie leur permettra non seulement de bénéficier de réseaux plus efficaces, mais également de tirer de nouveaux revenus des nouveaux cas d’usage industriels et grand public. »

Giovanni Ferigo, CTO de l’opérateur TIM, déclare : « Ericsson est un acteur important pour  nos expérimentations 5G dans plusieurs villes d’Italie. Ensemble, en décembre dernier, nous avons activé une cellule 5G NR dans les fréquences mmW dans la ville de Turin, atteignant des vitesses supérieures à 20 Gbps pour la 1ere fois en Italie. Nous sommes impatients de tester les nouvelles solutions d’Ericsson qui contribueront à répondre aux nombreux cas d’usage sur lesquels nous travaillons.  »

Tongxu Zhang, directeur du China Mobile Research Institute, a déclaré : « China Mobile conçoit son futur réseau, appelé » NovoNet « , qui sera construit à l’aide de la solution Telecom Integrated Cloud (TIC) multicouche. Ericsson Distributed Cloud s’harmonise avec la solution TIC dans le but de créer une solution cloud unifiée pour des innovations rapides à mettre en œuvre, en tirant parti de l’orchestration à grande échelle, de l’automatisation et de l’intégration multi-cloud.

Lancement d’un logiciel 5G pour répondre aux besoins des premiers adoptants de la 5G

Disponible au quatrième trimestre 2018, le logiciel pour réseau d’accès radio 5G d’Ericsson offrira un support multi bandes pour un déploiement global. Il permettra aux opérateurs d’utiliser de nouvelles bandes de fréquence au fur et à mesure de leur disponibilité.

Ce nouveau logiciel complète les radios en bande de base et 5G déjà lancées par Ericsson. Il ne reste plus aux opérateurs qu’à activer leurs réseaux 5G et à commencer à tirer profit des capacités commerciales offertes par cette nouvelle technologie, et à proposer de nouvelles applications tirant parti du très haut débit mobile.

Cela permettra de faire face efficacement à la croissance du trafic de données et de donner accès à du contenu multimédia, tel que le streaming vidéo 4K/8K ou encore la réalité virtuelle/augmentée. Selon la nouvelle étude réalisée par Ericsson sur le très haut débit mobile, l’évolution vers la 5G permettra, par rapport à la 4G actuelle, de diviser par 10 le coût par gigaoctet.

L’offre radio est complétée par le lancement d’un logiciel commercial pour cœur de réseau 5G, apportant une optimisation en termes de débits, capacité réseau et évolutivité. Les solutions Packet Core et Unified Data Management d’Ericsson apporteront des améliorations tout au long de l’année 2018 pour soutenir efficacement les services 5G. Ces solutions pourront continuer à être améliorées par l’ajout de nouvelles fonctionnalités au fur et à mesure de l’évolution de la norme 3GPP 5G.

Le Cloud distribué d’Ericsson évolue pour accélérer la croissance de la 5G et de l’IoT

Ericsson fait également évoluer son offre de Cloud distribué pour permettre le déploiement d’applications cloud sur de multiples sites (central, distribué et en bord de réseau). Géré, orchestré et perçu comme une solution unique, il améliore la latence, la sécurité et la résilience et répond aux exigences réglementaires applicables aux cas d’usage 5G. La solution de Cloud distribué d’Ericsson combine le meilleur des télécommunications et du cloud pour permettre aux réseaux de fonctionner comme des plateformes cloud ouvertes pour toutes les charges de travail, qu’il s’agisse d’applications télécoms, grand public ou d’entreprise.

Dans le cadre de son offre de Cloud distribué, Ericsson supportera les déploiements d’options hardware dans un environnement multi fournisseurs. Avec son logiciel ouvert, de qualité télécom et à déploiement rapide, pour la mise à niveau et l’exploitation à distance, Ericsson étend l’infrastructure SDI (infrastructure définie par logiciel) jusqu’en bord de réseau. Pour permettre le déploiement efficace d’applications cloud-native, Ericsson élargit également son offre avec la prise en charge des conteneurs dans une infrastructure cloud distribuée.

Un portefeuille radio élargi pour soutenir l’évolution de la 4G vers la 5G

Ericsson lance une nouvelle catégorie de produits radio pour les villes, répondant au nom de Street Macro, une nouvelle couche entre macro et micro. Ces radios, d’empreinte plus faible, mais suffisamment puissantes pour garantir l’efficacité et la couverture réseau nécessaires, seront placées sur les façades des bâtiments.

La société dévoile par ailleurs de nouveaux produits radio supportant la technologie Massive MIMO. Ces produits permettent une évolution en douceur de la 4G vers la 5G et répondent aux besoins de capacité accrue, tout en simplifiant l’utilisation pour permettre une adoption plus large. Toutes les radios de la gamme Ericsson Radio System livrées depuis 2015 pourront être rendues compatibles 5G NR par installation d’un logiciel à distance.

Ed Gubbins, analyste senior Global Telecom Technology & Software de GlobalData, a déclaré : « En combinant nouveaux produits et support 5G pour les radios déjà déployées sur le terrain, Ericsson donne aux opérateurs accès à un portefeuille de solutions 5G très vaste et très flexible. Ils vont pouvoir évoluer rapidement vers le très haut débit mobile et saisir les nouvelles opportunités associées aux applications industrielles. »

Roberto Kompany, analyste senior chez Analysys Mason, commente : « Latence réduite, débits plus rapides, sécurité améliorée, fiabilité et conformité réglementaire sont les exigences clés auxquelles doivent répondre les opérateurs pour les cas d’usage 5G tels que la réalité augmentée, l’Industrie 4.0 ou encore les véhicules autonomes. Un cloud distribué permettant une localisation flexible (centrale, régionale ou en bordure) des ressources de calcul, de stockage et de mise en réseau et une gestion fluide de bout en bout est un élément important d’une plateforme 5G. »

SUIVEZ-NOUS SUR :
www.ericsson.com/fr
www.twitter.com/ericssonfrance
www.facebook.com/ericssonfrance
http://www.blog-ericssonfrance.com/
www.youtube.com/user/ericsson

 

À propos de Corinne Muller


Corinne Muller est Directrice de la Communication d'Ericsson France. Diplômée de l'Université Paris Sorbonne, elle occupe les postes de Directrice de la Communication de Compaq puis de Chronopost, avant d'intégrer Ericsson à ce même poste en 2011.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Pas de commentaire »

No comments yet.



Leave a comment