Ericsson Capital Markets Day 2017

Par Corinne Muller, le jeudi 9 novembre 2017, classé dans Stratégie   |   Comments (0)
  • Point sur la stratégie de l’entreprise, les progrès réalisés dans son exécution et planification pour l’avenir
  • Objectif à long terme de marge opérationnelle supérieure à 12 %, hors restructuration, après 2020
  • Des plans solides ont été mis en place avec un objectif de chiffre d’affaires de 190 à 200 milliards de SEK avec une marge brute de 37 à 39% et une marge opérationnelle d’au moins 10%, hors restructuration, d’ici 2020 pour le groupe.

Ericsson a tenu aujourd’hui son Capital Markets Day. A cette occasion, l’entreprise a fait le point sur sa stratégie commerciale recentrée et a donné des précisions sur son exécution dans tous les segments d’activité.

Börje Ekholm, Président et CEO, a indiqué : “Notre travail et notre engagement sont de reconstruire Ericsson pour réussir sur le long terme. A court terme, nous privilégierons la rentabilité par rapport à la croissance. Une rentabilité saine est la base d’un succès sur le long terme et nous donnera la liberté et les ressources pour investir à long terme ».

La mission de l’entreprise est de permettre à ses clients fournisseurs de services de profiter pleinement de la connectivité. Dans les Réseaux, l’entreprise augmente la R&D pour renforcer son leadership en matière de technologie et de coûts. Dans les Digital Services, l’accent est mis sur l’atteinte du seuil de rentabilité en optant pour des solutions logicielles et en ajustant la base de coûts. Dans les Services Managés, une révision des contrats est en cours et les investissements dans l’automatisation ont commencé. Enfin, une approche structurée de la technologie et des innovations commerciales stimulera au fil du temps la croissance des activités émergentes.

Dans cette première phase d’exécution de la stratégie, l’accent est mis sur la simplification et la stabilisation de l’activité de l’entreprise. Une structure et une organisation simplifiées ont ainsi été mises en place. Les premiers effets de l’accélération de la rationalisation des coûts et des examens de contrats sont déjà visibles, avec de bons résultats. En parallèle, l’entreprise prend des mesures pour investir dans le développement de la 5G.

Börje Ekholm a précisé : « La 5G n’est pas seulement une nouvelle génération de réseau. Même si nous ne prévoyons pas de ventes significatives en 5G avant 2020, nous sommes convaincus qu’elle créera de la valeur pour nos clients dans leurs activités haut débit mobile, leur permettant de gérer une croissance très élevée du trafic. Mais plus important encore, c’est un véritable vecteur de potentiels pour la création de nouvelles activités et de nouvelles sources de revenus pour les fournisseurs de services basés sur des cas d’usage tels que les applications industrielles. Grâce à nos produits et nos capacités dans les réseaux et les Digital services, nous sommes bien positionnés pour soutenir l’évolution des réseaux de nos clients vers la 5G »

 

Pour en savoir plus :
https://www.ericsson.com/en/investors/events-and-presentations/CMD2017
https://www.ericsson.com/en/press-releases/2017/11/ericsson-capital-markets-day-2017

À propos de Corinne Muller


Corinne Muller est Directrice de la Communication d'Ericsson France. Diplômée de l'Université Paris Sorbonne, elle occupe les postes de Directrice de la Communication de Compaq puis de Chronopost, avant d'intégrer Ericsson à ce même poste en 2011.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Pas de commentaire »

No comments yet.



Leave a comment