L’initiative européenne 5GCAR impulse le développement des futures communications sans fil pour l’automobile

5GCAR vient de publier le premier rapport sur les cas d’usage et les scénarios propres à favoriser une évolution rapide et réussie d’une conduite automobile plus sûre et plus efficace. Avec les exigences qui en découlent en matière de véhicules, de réseau et de qualité, il offre une meilleure compréhension de ce qui est indispensable pour construire le futur système.

Dans le rapport « 5GCAR Scenarios, Use Cases, Requirements and KPIs” (D2.1 disponible ici), l’équipe projet suggère de classer les cas d’usage des véhicules connectés en cinq catégories : manœuvre coopérative, perception coopérative, sécurité coopérative, navigation autonome et conduite à distance. Pour chacune de ces catégories, 5GCAR a élaboré un cas d’usage représentatif qui définit l’espace-problème. Celui-ci inclut la définition des exigences concrètes en matière de communication et d’automatisation, ainsi que les indicateurs clés de performance (KPI) à utiliser pour évaluer les solutions :

  • Cas d’usage « rétrécissement de chaussée » pour les manœuvres coopératives concerne l’insertion efficace et en toute sécurité d’un véhicule dans une file de véhicules.
  • Cas d’usage « see-through » pour la perception collaborative concerne l’élargissement de la zone de détection d’un véhicule au-delà du champ visuel par l’échange d’informations émanant des capteurs de différents véhicules connectés circulant dans le voisinage et la combinaison de leurs zones de détection.
  • Cas d’usage de la protection connectée des piétons vulnérables pour la sécurité collaborative concerne l’utilisation des terminaux personnels des usagers de la route et des infrastructures réseaux pour améliorer considérablement la sécurité routière.
  • Cas d’utilisation de l’acquisition de cartes locales haute définition pour la navigation autonome concerne l’actualisation des cartes locales dynamiques pour les véhicules qui circulent.
  • Cas d’usage du stationnement automatique pour la conduite à distance concerne la conduite à distance d’un véhicule pour l’amener jusqu’au parking le plus proche sans conducteur dans le véhicule.

La communication entre le véhicule et un autre élément (V2X) est une condition sine qua non du développement de la voiture autonome fortement automatisée de demain. Combinée aux technologies de capteurs, elle rendra la conduite automatique plus performante et renforcera la sécurité routière. Mais pour garantir une conduite sûre et efficace, tout en fournissant des services de divertissements exigeants en termes de débit, le système de communication sans fil devra répondre à des exigences d’une rigueur sans précédent. L’initiative de recherche 5GCAR répondra celles-ci par un rapprochement entre le secteur automobile et celui des télécommunications.

Les futurs livrables du projet présenteront le développement de la conception radio 5GCAR pour se conformer aux exigences de performance. Ils présenteront également les étapes du développement de l’architecture système 5GCAR dotée d’une configuration fonctionnelle et topologique flexible, avec une qualité de service exceptionnelle pour gérer efficacement une multitude de services V2X et de modèles économiques. Les concepts développés seront validés par la démonstration de trois cas d’usage sur un circuit d’essai : coordination pour les rétrécissements de chaussée, perception collaborative pour les manœuvres de véhicules connectés et protection des usagers de la route.

Le projet 5GCAR fait reculer les limites des technologies de communication sans fil pour l’automobile, afin de répondre aux futurs défis et attentes de la société dans ce domaine. Il y a plusieurs aspects à étudier. Il faut, par exemple, développer une architecture système 5G globale, capable de fournir des services de communication V2X offrant à la fois une grande fiabilité, une faible latence et une sécurité optimale, tout en respectant la vie privée. Il faut également intégrer les systèmes de communication actuels dans les nouvelles solutions 5G ultra-performantes qui offrent de nouveaux modes de communication exploitant les communications multi-liaisons, directes ou via des infrastructures entre les véhicules et les autres entités. Il faut encore proposer des techniques de localisation très précise assistée par la 5G pour les usagers vulnérables de la route (piétons, cyclistes, etc.) et les véhicules. Enfin, au-delà des enjeux techniques, il faut comprendre le nouvel écosystème économique qui est en train de se former autour des télécoms et du secteur automobile, afin de définir de nouveaux modèles économiques et d’évaluer les diverses possibilités actuelles d’usage du spectre pour supporter divers services 5G V2X. Du point de vue de la normalisation des technologies de communication pour l’automobile, le projet 5GCAR arrive à point nommé et aura un impact majeur.

À propos de Nathalie Sassier


Nathalie Sassier est Consultante Médias, Digital Marketing & Communication en charge de la stratégie Social Media pour Ericsson France depuis avril 2014.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Un commentaire »

  1. Génial merci pour toutes ces informations donné dans cet article
    Merci pour le partage et bonne journée



Leave a comment