Un demi-milliard d’abonnements à la 5G à l’horizon 2022 – Mobility Report

Par Viktor Arvidsson, le mardi 15 novembre 2016, classé dans 5G,IOT,Objets connectés,Opérateurs,Réseaux mobiles

La dernière édition du Rapport sur la mobilité d’Ericsson qui vient d’être publié prévoit 550 millions d’abonnements à la 5G à l’horizon 2022. L’Amérique du Nord ouvrira la voie dans ce domaine, avec un quart de tous les abonnements mobiles portant sur la 5G.

mobility-report1

L’Asie-Pacifique sera la deuxième région du monde à enregistrer la plus forte croissance d’abonnements 5G, représentant 10 % en 2022. Entre 2016 et 2022, le Moyen-Orient et l’Afrique connaîtront une évolution considérable, dans une région où la majorité des abonnements porte aujourd’hui sur des connexions GSM/EDGE, pour devenir une région où 80 % de tous les abonnements concerneront des réseaux WCDMA/HSPA et LTE.

3,9 milliards d’abonnements pour smartphones seront souscrits d’ici à la fin de l’année 2016, et près de 90 % d’entre eux porteront sur des réseaux WCDMA/HSPA et LTE. Toujours à l’horizon 2022, le nombre d’abonnements pour smartphones devrait atteindre 6,8 milliards, avec plus de 95 % concernant des réseaux WCDMA/HSPA, LTE et 5G.

Ulf Ewaldsson, directeur Stratégie et Technologie d’Ericsson, explique cette évolution : « Près de 90 % des abonnements smartphones concernent aujourd’hui les réseaux 3G et 4G, avec des réseaux 5G standardisés qui devraient être disponibles en 2020. Les opérateurs se montrent déjà très intéressés par le lancement de réseaux pré-5G. Ce nouveau débit permettra d’accélérer la transformation numérique dans de nombreux secteurs, avec des possibilités nouvelles dans différents domaines, tels que l’Internet des Objets, l’automatisation, le transport et le big data. »

Le dernier Rapport sur la mobilité prévoit également 8,9 milliards d’abonnements mobiles en 2022, dont 90 % pour le haut débit, avec 6,1 milliards d’abonnés uniquement au mobile.

mobility-report2

84 millions de nouveaux abonnements mobiles ont été enregistrés au 3ème trimestre 2016, atteignant un total de 7,5 milliards, soit un taux de croissance d’environ 3 % d’une année sur l’autre. L’Inde occupe la première place en termes de nouveaux abonnés au cours du trimestre (+ 15 millions), suivie de la Chine (+ 14 millions), de l’Indonésie (+ 6 millions), du Myanmar (+ 4 millions) et des Philippines (+ 4 millions). Les abonnements au haut débit mobile enregistrent une croissance d’environ 25 % par an, avec une augmentation d’environ 190 millions au seul 3e trimestre 2016. Le nombre total d’abonnements haut débit mobile se situe désormais à environ 4,1 milliards.
Le trafic de données mobiles continue d’enregistrer une forte croissance, en s’appuyant sur le nombre d’abonnements pour smartphones et sur l’augmentation du volume moyen de données par abonnement, qu’alimentent surtout les contenus vidéo. Au 3ème trimestre 2016, le trafic de données a augmenté de 10 % d’un trimestre sur l’autre, et de 50 % d’une année sur l’autre.

 

Autres points forts du Rapport Ericsson sur la mobilité

  • Un trafic vidéo mobile prépondérant : ce trafic devrait connaître une croissance annuelle de 50 % jusqu’en 2022, soit 75 % de l’ensemble du trafic de données mobiles. Les réseaux sociaux représentent le deuxième trafic de données en volume après la vidéo, avec des prévisions de croissance annuelle de 39 % au cours des six prochaines années.
  • Diffusion « live » sur les médias sociaux : les consommateurs sont de plus en plus nombreux à utiliser les applications de streaming vidéo pour interagir avec leurs amis, leur famille et leurs followers. Aux Etats-Unis, un utilisateur de smartphone sur cinq exprime son intérêt à l’égard de la diffusion de live vidéo, et les utilisateurs de smartphones sont deux fois plus nombreux dans des marchés à forte croissance comme l’Inde, l’Indonésie, le Brésil et Oman, qui montrent un vif intérêt pour ce type d’applications.
  • Focus sur l’Internet des Objets : 29 milliards d’objets connectés devraient être en service à l’horizon 2022, dont environ 18 milliards directement liés à l’IoT. La dernière édition du rapport d’Ericsson s’intéresse également à l’Internet des Objets, avec trois sections sur les perspectives de l’IoT et son potentiel de transformation. Deux sections sont co-écrites avec des opérateurs qui ont élaboré des solutions IoT dans le cadre de leur cœur de métier, générant ainsi de la valeur ajoutée pour leurs activités. La troisième section explore les capacités des réseaux cellulaires à répondre de manière réaliste aux contraintes d’une utilisation massive de l’IoT.

Le Rapport sur la mobilité d’Ericsson est une publication de référence sur l’état et l’évolution du trafic de données mobiles, s’appuyant sur les mesures des réseaux opérationnels dans le monde. Ce rapport utilise ces mesures et analyses, avec des prévisions internes et diverses autres études applicables, pour fournir une perspective précise sur le trafic actuel et les tendances du marché, au sein de la Société en Réseau.

L’outil Traffic Exploration qui accompagne le rapport peut être utilisé pour créer des graphiques et des tableaux personnalisés. Les informations peuvent être filtrées par région, abonnement, technologie, trafic et type de dispositif.

En savoir plus

Le rapport complet Ericsson Mobility Report et l’outil Traffic Exploration peuvent être téléchargés sur le site www.ericsson.com/mobility-report
Un rapport avec les données Europe incluant des chiffres sur la France est également disponible.

À propos de Viktor Arvidsson


Viktor Arvidsson est Directeur de la Stratégie et des Affaires Réglementaires d’Ericsson France et du compte global France Telecom, depuis décembre 2009. A ce titre, son rôle est d’assurer une croissance continue des résultats d’Ericsson France dans le cadre des objectifs stratégiques de l’entreprise ainsi que l’adéquation des offres aux besoins moyen et long terme de ses clients. Il a également sous sa responsabilité les Affaires Réglementaires qui englobent les relations avec les autorités de régulation et les administrations de tutelle. Agé de 40 ans, titulaire du MBA de l’INSEAD et de Télécom Paris, Viktor Arvidsson a rejoint en 2000 Ericsson France comme responsable de l’ingénierie radio avant d’évoluer en tant que Directeur Marketing, puis Directeur de la Stratégie et du Business Development au sein du compte global France Telecom. Il a auparavant débuté sa carrière comme ingénieur radio, puis chef de projet technique, chez Bouygues Telecom en 1996.