AVANCI lance une plateforme unifiée pour l’attribution de licences IoT

Par Viktor Arvidsson, le mardi 20 septembre 2016, classé dans Innovation / R&D,IOT,Objets connectés,Stratégie   |   Comments (0)

La nouvelle place de marché Avanci permet aux acteurs de l’IoT de bénéficier d’une licence unifiée pour les brevets essentiels détenus par des leaders tels que Ericsson, Qualcomm, InterDigital, KPN et ZTE.

La mise en place de prix forfaitaires transparents répond au souhait des fabricants de l’Internet des Objets en termes d’attribution simplifiée des licences couvrant les produits connectés.

avanci-web

La mise en place de prix forfaitaires transparents répond au souhait des fabricants de l’Internet des Objets en termes d’attribution simplifiée des licences couvrant les produits connectés.

Grâce à cette solution innovante, Avanci regroupe les brevets essentiels détenus par les principaux leaders de l’industrie pour les mettre à la disposition des fabricants de produits IoT et souhaitant ajouter de la connectivité à leurs produits – via une licence unique.

 

Avec des milliards de nouveaux dispositifs connectés chaque année, l’Internet des Objets donne naissance à une activité économique totalement inédite. Pour les nombreux fabricants pénétrant ce marché IoT, il peut s’avérer difficile de déterminer quelles licences de brevets sont nécessaires pour permettre la connectivité, et en connaître le coût le plus équitable. Avanci simplifie ce processus au moyen d’une licence unique couvrant les brevets détenus par de nombreuses sociétés, sur la base de conditions équitables, raisonnables et non discriminatoires (FRAND). Les acquéreurs peuvent ainsi bénéficier d’un prix forfaitaire transparent pour chaque objet concerné, variant en fonction de la valeur que lui confère la technologie.

« Depuis le lancement du projet, en avril dernier, nous avons reçu une réponse extrêmement positive des fabricants IoT et des détenteurs de brevets auxquels nous avons soumis cette solution simple pour la concession de licences. Avanci va rapidement intégrer de nouvelles sociétés à sa plateforme dans les prochains mois », explique Kasim Alfalahi, fondateur et Directeur Général d’Avanci. « Avec cette offre, les démarches coûteuses en temps et en ressources humaines, qui s’avéraient nécessaires pour négocier les termes de la concession avec les nombreux détenteurs de technologies, vont désormais être menées dans le cadre d’un guichet unique, avec l’attribution d’une seule licence, permettant aux fabricants IoT d’accéder aux technologies sans fil les plus avancées dans le monde et de se consacrer pleinement à leur tâche première – offrir de nouveaux produits au marché. »

 

Cette nouvelle plateforme ouverte accélère considérablement le processus d’obtention des droits technologiques, ainsi que les délais de commercialisation des produits IoT permettant de connecter le monde moderne. Les entreprises qui souhaitent ajouter de la connectivité à leurs nouveaux produits, et celles qui possèdent un portefeuille de brevets essentiels couvrant des technologies sans fil à partager, peuvent ainsi rejoindre la nouvelle place de marché.

 

Dans un premier temps, Avanci portera ses efforts en matière d’attribution de licence sur les technologies mobiles 2G, 3G et 4G pour les voitures connectées et les compteurs intelligents, avec des perspectives d’expansion rapide vers d’autres domaines de l’Internet des Objets. La licence Avanci couvrant le secteur IoT permet d’accéder à l’ensemble du portefeuille de brevets essentiels pour des technologies mobiles, que détiennent aujourd’hui des innovateurs comme Ericsson, Qualcomm, InterDigital, KPN et ZTE. Elle couvre également les brevets que ces leaders industriels sont susceptibles de développer ou d’acquérir au cours de sa période de validité.

 

« Le nombre de sociétés intégrant la connectivité à leurs modèles économiques connaît une croissance rapide. En accédant aux technologies mobiles essentielles et en tirant parti d’un réseau global, ces sociétés sont en mesure de réduire leurs délais de commercialisation et d’atteindre plus rapidement un niveau supérieur », souligne Gustav Brismark, responsable de la propriété intellectuelle d’Ericsson. « La plateforme Avanci permet aux fabricants de systèmes IoT d’adopter nos technologies sans fil essentielles, mais aussi d’accélérer le développement de l’Internet des Objets et l’adoption mondiale du standard LTE pour l’IoT. »

 

« Qualcomm a élargi son périmètre de technologies sans fil au-delà du seul domaine de la mobilité, pour entrer de plain-pied dans le monde de l’Internet des Objets. Nos solutions technologiques aident les fournisseurs de l’IoT à redéfinir le domaine du possible dans les différents segments de marché – habitat, automobile, systèmes urbains, objets connectés à porter sur soi », souligne Alex Rogers, président de Qualcomm Technology Licensing. « Nous nous félicitons de pouvoir partager, grâce à la plateforme Avanci, nos technologies mobiles brevetées afin de simplifier la concession de licences pour des brevets essentiels destinés à certaines applications de l’IoT, accélérant ainsi la croissance de ce secteur en pleine évolution. »

 

« ZTE voit très favorablement la mise en œuvre de technologies sans fil au-delà de la seule industrie traditionnelle des telecoms. Avec plus d’une décennie de contributions technologiques, nous pensons qu’un cercle vertueux d’innovations dans les objets connectés, qu’accompagnent les investissements dans les technologies du futur, constitue la meilleure manière d’engendrer toujours plus d’innovations au sein de cet écosystème », explique Spencer Shen, responsable de la propriété intellectuelle de ZTE. « L’approche unique d’Avanci en matière de concession de licence pour les technologies de connectivité nous semble extrêmement encourageante, ainsi que le rôle qu’elle jouera dans le développement de l’industrie IoT. »

À propos de Viktor Arvidsson


Viktor Arvidsson est Directeur de la Stratégie et des Affaires Réglementaires d’Ericsson France et du compte global France Telecom, depuis décembre 2009. A ce titre, son rôle est d’assurer une croissance continue des résultats d’Ericsson France dans le cadre des objectifs stratégiques de l’entreprise ainsi que l’adéquation des offres aux besoins moyen et long terme de ses clients. Il a également sous sa responsabilité les Affaires Réglementaires qui englobent les relations avec les autorités de régulation et les administrations de tutelle. Agé de 40 ans, titulaire du MBA de l’INSEAD et de Télécom Paris, Viktor Arvidsson a rejoint en 2000 Ericsson France comme responsable de l’ingénierie radio avant d’évoluer en tant que Directeur Marketing, puis Directeur de la Stratégie et du Business Development au sein du compte global France Telecom. Il a auparavant débuté sa carrière comme ingénieur radio, puis chef de projet technique, chez Bouygues Telecom en 1996.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Pas de commentaire »

No comments yet.



Leave a comment